Accueil > Actu > Ski de randonnée > Avalanche à Ceillac, un mort

Avalanche à Ceillac, un mort - Ski de randonnée

 
+38
52 votes

Avalanche à Ceillac, un mort

Proposé par Jeroen le 23.02.2016, publié le 23.02.2016 :: m.france3-regions.francetvinfo.fr :: 1000 clics :: 26 commentaires :: Ski de randonnée

Une avalanche s'est produite ce jour vers midi trente non loin du collet de st Anne, sous les premiers contreforts du pic des Heuvieres, à 2500m d'altitude. Le groupe de 10 skieurs attaquaient leur descente presque en fond de vallon quand 3 d'entre-eux se sont fait recouvrir par une plaque qu'ils auraient vraisemblablement décroché sur les raides pentes rive gauche surplombant le vallon. La cassure mesurait à priori 60cm d'épaisseur, c'est parti jusqu'au sol. Le manteau était pourri sur toute sa profondeur (très chaud l'avant veille, sans regel nocturne), avec juste une 15aine de cm de poudre tombée la veille par dessus.


»

Commentaires

» Par jacky05, le 23.02.2016

Condoléances à la famille.
Le Caf est maudit à Ceillac. Espérons que cette année ne ressemble pas à l'année dernière dans ce secteur.

» Par klimb, le 23.02.2016

Risque 3 aujourd'hui sur Ceillac alors qu'il aurait fallu noter risque 5 compte tenu des masses d'eau chaude tombées hier toute la journée!

» Par pat, le 23.02.2016

On a encore dû mal à comprendre.
Nous ne somme jamais à l'abri, mais chercher les emm !
Respect.

» Par friz, le 23.02.2016

Merci de ne porter de jugement à l'emporte-piece et de respecter les victimes et leurs familles.

» Par Sapin, le 24.02.2016

"Le manteau était pourri sur toute sa profondeur"
Je pensais que manteau pourri et plaque était incompatible?

» Par Sylpus, le 24.02.2016

Masses d eau chaude! Risque 5 alors qu il etait reellement de 3! Chercher les emmerdes...! Toutes ces remarques proviennent evidemment de gens bien au chaud et qui ne comprennent rien a la nivologie et que je soupconne de critiquer pour pallier leur frustration de n avoir que peu de competences . Ce qui ressort bien de leurs commentaires faibles et a l emporte piece!

» Par marco73, le 24.02.2016

Sylpus ton commentaire laisse entendre que tu t'y connais en avalanche,fais nous part de ton expertise s'il te plait,c'est la seule façon de faire avancer les choses et de minorer le nombre de victimes !
Une pensée émue pour le CAF d'Albertville qui m'a initié à la rando!

» Par Rogier, le 24.02.2016

@klimb

Risque 3:

Déclenchements d'avalanches possibles parfois même par faible surcharge3 et dans de nombreuses pentes, surtout celles généralement décrites dans le bulletin. Dans certaines situations, quelques départs spontanés d'avalanches de taille moyenne, et parfois assez grosse, sont possibles.

» Par thomas, le 24.02.2016

pas d'accord sylpus

peut-être sont ils bien au chaud pour commenter justement parce qu’ils ont vu la météo de la veille...
Dépôt de sable avec des trombes d'eau toute la journée puis une neige humide à partir de la fin de journée avec les températures qui sont redescendus, des orages le soir (en février...)...
Si observer de telles conditions signifient n'avoir que peu de compétences en nivologie... Que faut-il penser de ceux qui décident de sortir ???

C'est terrible ce qui est arrivé à ces gens mais on ne peut s’empêcher de s'interroger... Où sont les compétences et le bon sens dans de telle situations ???

Les médias locaux rapportent que les pisteurs de la station les ont croisé le matin et leur ont déconseillé la sortie qu'envisageaient le groupe. Le groupe a décidé de ne pas tenir compte des conseils des pisteurs...

» Par Jeroen, le 24.02.2016

Quelques photos


» Par Jeroen, le 24.02.2016

À tous les donneurs de leçon, hier le risque était de 3, et pas de 5 (il faut arrêter de refaire le bera à posteriori), l'objectif était somme toute pas déconnant, la gestion de crise du groupe plutôt bonne a ce que j'ai pu entendre, et la configuration du terrain vraiment débonnaire, tout le monde est déjà passé dans des endroits comme ça par ce risque, moi le premier. Les pentes exposées sont vraiment courtes (quelques dizaines de metres), et seulement par ce qu'on a au dessus de la tete (les pentes skiées ne dépassaient pas les 20°). Seul soucis à mon avis, l'inertie du groupe sur cette partie de la descente, qui aurait du être skiée rapidement, mais à posteriori c'est bien facile à dire.

À tous les donneurs de leçon encore une fois, ne vous croyez pas au dessus, la prochaine fois ce pourait bien être vous et on ne vous manquera pas.

Condoléances à la famille et aux proches

» Par Jeroen, le 24.02.2016

> Les médias locaux rapportent que les pisteurs de la station les ont croisé le matin et leur ont déconseillé la sortie qu'envisageaient le groupe. Le groupe a décidé de ne pas tenir compte des conseils des pisteurs...

Les medias locaux racontent n'importe quoi : l'objectif du groupe était le pas du curé (tendu à mon avis, mais un objectif ça peut évoluer en fonction des conditions rencontrées), puis suite à la réticence des pisteurs (qui leur auraient conseillé simplement la chapelle st Anne) ils se seraient finalement déroutés. Honnêtement, j'etais à côté, j'aurai pu être dedans. Regardez les photos, vous verrez que ça ne fait pas trop peur. Avant de regarder la paille dans la narine de votre voisin, regardez le tronc dans la votre : vous êtes TOUS passé dans des endroits similaires dans des conditions similaires.

» Par Oklaoma, le 24.02.2016

Bonjour,
Skitour n'est pas non plus un site de condoléances! A chaque fois c'est pareil, le premier qui émet l'hypothèse d'une sortie hasardeuse se fait lyncher sous prétexte qu'il ne respecte pas la douleur des familles! Perso je vois pas trop le rapport... mais bon!
Ce dimanche j'étais vers Bel Oiseau (Valais), on a fait demi-tour parce qu'il faisait trop chaud, trop de neige fraîche humidifiée, aucun regel... bref tous les clignotants au rouge! Dans la journée, au moins 150 personnes ont du faire la traversée vers le col, sous des couloirs chargés et absolument pas purgés.... Il y aurait 15 morts, y'avait rien à dire; et le premier qui serait arrivé ici en disant que c'était n'importe quoi ce serait fait atomiser!
Alors on est pas dans le même cas de figure, peut-être ont-ils pris toutes les précautions... mais force est de constaté que le ski de rando se démocratise de façon exponentielle et que les comportements à risque (par ignorance ou volonté plus ou moins délibérée) augmentent aussi de manière alarmante!
Alors y'a bien un moment ou faut le dire quand même...
La douleur des familles je la respecte, quand une personne meurt en montagne avec un minimum de "connaissances", on le déplore, mais on peut penser qu'elle connaissait aussi les risques de sa passion et les acceptait; de ce que j'ai vu dimanche, je me dis qu'aujourd'hui tout un tas de personnes se retrouve en rando, sans avoir la moindre idée de ce qui peut les attendre dans telles ou telles conditions; et dans ces cas-là je trouve les accidents vraiment regrettables, et des comme ça, je pense qu'il y en a de plus en plus...

» Par Oscar, le 24.02.2016

Merci Jeroen, tu me rejoins dans ce que je voulais répondre, je n'ai rien à rajouter si ce n'est que quand on ne sais pas (infos des médias locaux!!!!) il vaut peut-être mieux se taire au lieu d'émettre des jugements.

» Par thomas, le 24.02.2016

ok pour les médias, et encore j'ai bien précisé que c'était ce que eux rapportaient...

mais la météo de la veille, je l'ai bien vu de mes yeux et je ne parle même pas des 2 jours de forte chaleur juste avant... C'est là dessus qu'on pourrait discuter plutôt que de rebondir sur l'aspect le moins intéressant du message pour se faire sermonner...

déolé mais vraiment je ne comprends pas comment on peut sortir après des journées pareilles... et d'apprendre qu'ils envisageaient au départ le pas du curé me sidère encore plus

» Par Jeroen, le 24.02.2016

Qu'il n'y ait pas meprise, je ne dis pas qu'il n'y a pas eu d'erreur (ça l'enquête le dira), je dis que notre pratique, à tous, est peut-être à revoir...

Une dernière photo, ils arrivaient du vallon de gauche, la plaque est partie de la pente à droite.

» Par Bernard de Miscault, le 24.02.2016

Merci Jeroen pour ton commentaire qui permet de rétablir les choses de façon factuelle et posée.

Condoléances au proches et aux amis.

» Par Sylphs, le 24.02.2016

Alors soyons donc précis
La veille pluie a 2700 puis rapidemment a 2100, donc humidification du manteau puis gel ( -5 a 2000m) la nuit.
Donc un vrai risque 3 et on est TOUS sortie ( professionnels) ce matin avec de bonnes conditions. A priori leur erreur a été d'etre a des horaires tardifs SOuS des pentes Est deja humidifiés et qui se sont rehumidifié avec le soleil présent ce matin. Une erreur, soite ,mais pas si grande car ils etaient dans
un terrain cool avec une vrai inertie de relief peu pentu mais sous des
pentes Est qui ont décidez de décrocher jusqu au sol au niveau des gobelets
présents en sous couche.

Aucune plaque a vent en jeu mais 40cm de neige de la semaine d avant et
une nouvelle couche de 15 le tout compacté par la chaleur et l humidite de la veille et le tout posé sur 10 cm de gobelets.
Pas une prise de risque démesurée mais une petite erreur de jugement du a l inertie d un groupe et d un changement d objectif de derniere minute.
Ce qui nous est tous arrivé un jour ou l autre je pense.
Et je prefere cet echange devenu structuré au contraire de phrases assassines
Bonne vie a tous et restez concentrés

» Par el-manu, le 24.02.2016

mouais, c'est triste et cela montre que dans ce genre d'info, on peut pas dire grand chose à part les condoléances, est-ce que skitour est fait pour les condoléances? je pense pas, alors autant mettre l'info avec les commentaires désactivés, çà fait un rappel à l'ordre, chacun médite là-dessus et point barre
manu

» Par NIMBY, le 24.02.2016

A part fermer sa gueule et/ou exprimer ses condoléances, il n'y a jamais rien à dire à chaud publiquement sur ces accidents.
Laissons un peu temps aux victimes et surtout aux proches des victimes !
Dans x mois, années, il sera toujours temps de baver. Si ça vous démange trop, reprenez et bavez sur les accidents d'il y a 10 ans.

» Par Sanglier, le 24.02.2016

Vu de l'extérieur : les remarques de Thomas puis notamment Oklaoma et enfin el-manu sont correctement pensées et assez bien argumentées, même si cela n'est pas politiquement correct. Quant à l'argumentaire de Jeroen il reste lui dans son style habituel, c'est -à dire politiquement correct, sans prise de position ; c'est normal. Et à la suite de son dernier post, on en a un, coutumier du fait, qui se la joue lèche-cul pour de faire bien voir ! Quelle pantalonnade !

» Par bebere73, le 24.02.2016

@el-manu: +1

Je pense aussi que les condoléances n'ont rien à faire en commentaires de ces accidents tragiques, nous sommes tous attristés.
Les seuls commentaires utiles et intéressants sont des compléments d'information vérifiés ou des photos, et pas des ouïe-dire, des ragots de comptoir ou autres pseudo leçons de nivologie accompagnés de jugements désagréables... Comme c'est apparemment beaucoup trop demander, désactiver les commentaires me paraît également approprié.

» Par reverso, le 24.02.2016

Premièrement, une pensée pour la victime et ses proches.

@Sylphs, je suis surpris que tu écrives "Aucune plaque a vent en jeu",quand le BRA pour le Queyras indique "Quant aux risques de déclenchements accidentels, ils restent marqués en altitude, au dessus de 2100/2300 m, surtout dans les versants d'un large secteur Est. Les récentes chutes de neige (5/15 cm) ont été accompagnées de vent fort de sud-ouest qui a formé des accumulations et plaques à vent."

@Jeroen : Tu dis que "notre pratique, à tous, est peut-être à revoir..."... peut être faudrait il envisager le choix d'une course en se posant la question suivante : "si une avalanche part sur l'itinéraire, est-ce que je serais surpris par rapport aux infos disponibles ?". Personnellement, par manque d'info sur le lieux précis je ne tire pas de conclusions mais le choix initiale m'interpelle quand même compte tenu du bulletin.

» Par Vallou05, le 24.02.2016

@Jeroen, peux-tu confirmer la localisation ?
www.data-avalanche.org/listAvalanche/1456303807618
Les informations sont en effet contradictoires.
Merci d'avance.

» Par zize, le 24.02.2016

la polémique ne fait pas avancer le problème.
comme beaucoup de professionnel dont je fais parti(30 ans de pisteur dans une station de tarentaise avec autant d'années de déclenchement d'avalanches)le bra tel qu'il existe actuellement est à prendre avec des pincettes combien de journées particulièrement cet hiver ou l'échelle fait le yoyo sans éléments logiques.

» Par Jeroen, le 24.02.2016

C'est parti au sol, donc pas de plaque.

> si une avalanche part sur l'itinéraire, est-ce que je serais surpris par rapport aux infos disponibles ?

Un itinéraire n'existe que quand il est tracé, et effectivement, s'il faut commencer à réfléchir finement par où passer pour éviter de s'en prendre une, peut-être qu'on a rien à faire à cet endroit.

Vallou05, c'est légèrement plus à l'ouest, de l'autre côté de la crête, à 2550, la ou les courbes de niveau sont les plus serrées sur la Google map, juste au nord du m de 2600m.

Je crois que tout a été dit, je verrouille.


VTT de montagne