Accueil > Actu > Politique et Société > A Chamrousse, la police veille sur les randonneurs a ski

A Chamrousse, la police veille sur les randonneurs a ski - Politique et Société

 
+29
45 votes

A Chamrousse, la police veille sur les randonneurs a ski

Proposé par davidg le 28.12.2015, publié le 28.12.2015 :: france3-regions.francetvinfo.fr :: 2217 vus :: 2137 clics :: 58 commentaires :: Politique et Société

Chamrousse est en état d'urgence avec la manque de neige. Il y a une recrudescence de la présence de skieurs de randonnée sur les pistes, direction les Vans. La pratique du ski de randonnée est interdite et les policiers patrouillent pour faire respecter cette réglementation.

Les contrevenants s'exposent à une amende de 38 euros. Chaque un! »

Commentaires

» Par Jeroen, le 28.12.2015

2020,
Chamrousse est en état d'urgence. Il y a toujours plus de skieurs de randonnée sur la nouvelle piste des Vans. La pratique du ski de randonnée est interdite et les policiers patrouillent pour faire respecter cette réglementation.

» Par Jean Jacques Bianchi, le 28.12.2015

erreur
2017 !!

» Par _pierre_, le 28.12.2015

Normal, les randonneurs toujours plus nombreux profitent sans payer par rapport aux autres d'un espace préparé, ne se rendent toujours pas compte que sur piste bleue ils sont dangereux pour les descendeurs même sur les côtés... Bref, la piste dédiée pour eux, damée, sécurisée, payante et obligatoire n'est qu'une suite parfaitement logique dont ils sont responsables. Emprunteraient-ils ces itinéraires s'il n'y avait pas de routes entretenues et s'il fallait monter à pied en cas d'enneigement exécrable en plein hiver : non, bien sûr...

» Par _pierre_, le 28.12.2015

Nota : je déplore cet état de fait n'est-ce pas... Mais quand on regarde les faits avec un peu de recul...

» Par Jean-Christophe Roumailhac, le 28.12.2015

Très franchement, est-ce-que l'essence de notre activité consiste à remonter les pistes?
Et si les conditions sont mauvaises, pourquoi ne pas attendre l'arrivée de la vraie neige?

» Par Jean Jacques Bianchi, le 28.12.2015

perso
il m'arrive de faire, mais je monte complètement en dehors des pistes
dans la forêt ....
et je redescends par les pistes
ça, y peuvent pas ( encore ) me l'interdire

» Par Pat, le 28.12.2015

La police devrait plutôt veiller sur les skieurs qui descendent à tombeau ouvert.
Si un skieur ne peut éviter quelqu'un qui monte sur le bord de la piste c'est qu'il ne maîtrise pas sa vitesse ni sa technique pour skier correctement. Dans ce cas il met en danger tous les usagers, y compris ceux qui sont simplement arrêtés pour le paysage. Va t'on aussi interdire ceux-là? Et je n'ose même pas penser à une collision avec une gamine de 7 ans!
Pour ce qui est de la rando sur piste, c'est quand même bien pratique quand on a que 2 ou 3 heures devant soi avant ou après le boulot, quand on pas eu le temps de préparer sa sortie, quand les conditions sont mauvaises, quand on pas un très bon niveau....bref il y a beaucoup de raisons pour remonter les pistes de temps en temps, n'en déplaisent aux puristes (que l'on peut croiser également à l'occasion, mais qui ne s'en vente pas!)

» Par Pat, le 28.12.2015

Désolé pour les fautes, j'ai posté trop vite.....!

» Par davidg, le 28.12.2015

> Si un skieur ne peut éviter quelqu'un qui monte sur le bord de la piste c'est qu'il ne maîtrise pas sa vitesse ni sa technique pour skier correctement.

beh oui:-

https://www.youtube.com/v/xGg8mUkLyOs

» Par _pierre_, le 28.12.2015

Ah parce que vous pensez sérieusement qu'une majorité de skieurs maîtrise sa vitesse et surtout sa technique sur pistes bleus ?
OK... Vivement le permis de skier :)

» Par HCH, le 28.12.2015

C'est sur!! C'est plus facile de choper les randonneurs sur les pistes que les chauffards sur la route!!!!

» Par leded, le 28.12.2015

Allez comme aux US. Vitesse interdite. Hors piste aussi.
Faites donc du sport sur la XBox, vous ne risquez que la panne de courant :-)

» Par Papusa, le 28.12.2015

Est-ce que cette interdiction s'applique également quand les RMs sont fermées (c.à.d. ~16h30 -> ~9h00) ?
Car là pour le coup plus de risque d'accident avec les skieurs alpins!
Malgré tout il y a le danger des dameuses se tractant avec un câble.

» Par Yoann-51, le 28.12.2015

J'attend impatiemment qu'un contrevenant se fasse aider d'un avocat, il me semble que la jurisprudence a déjà montré que ce genre d'arrêté n'etait pas conforme ..... sur quoi s'appuie t il ?

» Par neness, le 28.12.2015

Que les pleurnichards sortent leur VTT , rien à foutre sur les pistes de ski non mais !

» Par Sephira, le 28.12.2015

Ce mois d'octobre etant tip top pour grimper, je ne comprends pas les personnes allant s'emmerder a remonter des pistes de ski en faisant chier son monde.
Les verts rouge vont ressortir la COP21 et toutes les autres aneries pour justifier leur podefoc sous les pylones.

» Par Yoann-51, le 28.12.2015

Sephira le nouveau baromètre du forum ! Plus elle intervient, plus le niveau baisse !
Peut-être que les randonneurs n'ont pas envie de grimper et que certains ont besoin de s'entraîner. ...

» Par Sephira, le 28.12.2015

A Grenoble et autres nids de bobo ecolo rouge (Chambery, Annecy etc...), l'escalade fait tout de même partie des activités reines.
Si on est un boulet en escalade, on peut toujours faire du VTT, de l'alpi, de la wingsuit, du trail et bien d'autres choses pour profiter de ces belles journées en montagne.
Rassurez moi, il n'y a que les ecolos bobos pour aller prendre l'air sous les pilones pour parler nature et polémiquer sur la COP21. Ca vous gène pas trop de jouer l'ecolo révolutionnaire en station ?

» Par Maprao, le 28.12.2015

Ils feraient mieux de verbaliser les skieurs qui s'arrêtent au milieu de la piste et qui sont beaucoup plus dangereux... mais c'est vrai, ceux la payent, il ne faut surtout rien leur dire !
La cible a abattre est clairement le skieur de rando qui "dérange" par ses pétitions et futures actions les plans d’extension de la station.

» Par neigerome, le 28.12.2015

dommage que les pseudos ne soient pas le reflet de leur signification :
la déesse espagnole de l'intelligence et de la créativité est bien loin de séphira qui publie sur ce forum....

signé un écolo qui grimpe, vtt, rolle actuellement

» Par marco, le 28.12.2015

Un skieur de rando qui remonte une piste en son milieu n'est pas plus dangereux qu'un skieur alpin qui s'arrête. Et s'il remonte sur les côtés, il est nettement moins dangereux. Mais de toutes façons c'est un faux problème puisqu'on a tout à fait le droit de s'arrêter sur une piste, que je sache. Le problème c'est les gens qui ne contrôlent pas leur vitesse. Et il y en a beaucoup... Par contre, il ne faudrait pas que les alpins aient à slalomer entre les skieurs de rando, là ça deviendrait difficilement défendable...

» Par bibilacombe, le 28.12.2015

Ce qui est triste, c'est que France 3 colporte ce type de "désinformation". Comme si la présence de skieurs de randonnée avait un impact significatif sur le nombre d'accidents en station... c'est juste ridicule!

» Par Philou, le 28.12.2015

Sans polémique aucune, combien d'accidents engendrés par des skieurs de randonnée ont été comptabilisés sur le domaine skiable de Chamrousse ....si des Stats sont dispo, il serait de bon ton de les divulguer avant de brasser !

» Par lio, le 28.12.2015

une piste de ski n est pas privée , mais elle est entretenue par une société ainsi que sécurisé . Suivant , l 'affluence les randonneurs devraient appréhender le danger. une piste peu se remonter sans danger un lundi hors vacances , mais surement pas un jour de vacance ou un week end prés de grandes villes . Aprés et avant les horaires d ouverture les professionnels , dameurs ( cables), pisteurs (Déclenchements)et autres travaillent et franchement vous les ennuyés ,après c est sur la montagne est a tout le monde ,pour qu elle le reste , un peu de bon sens.

» Par Yoann-51, le 28.12.2015

Je crois que les gens intelligents auront compris que nous faisons face à une situatuon exceptionnelle, dans ces conditions si tout le monde se comporte de façon responsable jusqu'à la prochaine chute de neige, tous les usagers de la montagne doivent pouvoir cohabiter en sécurité!

» Par Sephira, le 29.12.2015

Les gens intelligents font du ski quand il y a de la neige.
Quand il n'y a pas de neige, ils font autre chose ne necessitant pas de neige.
Il n'y a rien d'exceptionnel. L'adaptation en fonction des conditions est une des bases de la pratique de la montagne, voir même une des bases de la vie.

» Par _pierre_, le 29.12.2015

"Un skieur de rando qui remonte une piste en son milieu n'est pas plus dangereux qu'un skieur alpin qui s'arrête." Si, imagine toi une voiture arrêtée sur une place d'urgence sur autoroute et une autre à contre-sens sur la bande d'arrêt d'urgence. C'est pareil ?!! (Nota : évidemment on ne parle pas de gros boulevards de certains grosses usines à skis n'est-ce pas...). Bon, chacun va rester sur ses positions et de toute façon ce n'est pas le fond du problème.

Si MW ou autres assocs attaquent ou simplement agissent pour les Vans, il est assez logique que la station se défende avec ses moyens en commençant par gommer certains paradoxes/abus en son sein. Bref, pour agir commencez par adhérer, seul les groupes fédérés feront la force...

» Par cmanu, le 29.12.2015

le meme arrete a été pris à orcieres merlette. j'en ai été informé dimanche matin en montant au drouvet par un pisteur juste avant l'ouverture au public (9h), les autres n'ayant rien dit avant. j'ai basculé sur roche rousse pour finir par les hommes. j'ai fait ma ballade, je n'ai enbeté personne.

ca vous viendrais à l'idée de réclamer le droit de prendre les autoroutes à contre sens au nom de la liberté de circulation ?

» Par b08, le 29.12.2015

Non, les autoroutes n'ont qu'une emprise limitée sur le territoire, pas comme les pistes sur le territoire skiable.

» Par neness, le 29.12.2015

Je ne comprends pas que certains randonneurs aient une haine aussi féroce contre les stations ou usines à skis comme ils les appellent , c'est complètement débile !
En général ceux là on ne les rencontre jamais au fin fond de l'Oisans ils font les cakes à Espace ou au Vieux Branleur !

» Par Jean-Claude, le 29.12.2015

Autant sur la forme Sephira a du boulot, le ton méprisant et les âneries politiques n'aidant pas, autant sur le fond je suis d'accord.
Se taper un aller-retour en bagnole tout ça pour remonter une pauvre langue de neige tachetée de cailloux au milieu des skieurs qui descendent c'est n'importe quoi, c'est dangereux et franchement j'ai du mal à voir comment on peut y prendre du plaisir!
Il m'arrive de temps en temps de remonter les pistes mais au moins je le fais en semaine hors vacances scolaires ou quand la station est fermée et certainement pas avec une neige pourrie.

Les conditions météo permettent encore de faire du vélo, courir ou randonner en montagne jusque assez haut, on n'a qu'à faire avec en attendant la neige, non? La patience est une qualité rare de nos jours...

» Par Yoann-51, le 29.12.2015

Jean claude il faut savoir que des gens qui pratiquent le ski alpinisme ont besoin de s'entrainer et que faire d'autes sports n'est pas aussi benefique. Tu sais je pense que personne n'aime remonter une piste surpeuplée au bord de l'herbe .....
Enfin il n'y a pas non plus une grande différence entre remonter une piste et courir en ville. Mais certains n'ont pas d'autres possibilités. Il est en tout cas plus rassurant je pense de voir des gens courir en ville que s'ennivrer au bistrot .
Et je ne crois pas que les gens qui remontent les pistes prônent l'ecologie à tout prix . Je crois même que certains qui descendent les pistes sont plus ecolos que ceux qui les montent ..... allez comprendre !

» Par Sephira, le 29.12.2015

Besoin de s'entrainer ? ? ?
Il y aurait un train a prendre ?
Ca se saurait si tous les podefoceur de Chamrousse concouraient pour un titre ! Il n'y a de besoinque celui qu'on s'impose ! A fortiori parce qu'il y a ieux pas bien loin pour s'entrainer !

» Par Jean-Claude, le 29.12.2015

Yoann-51, je suis assez d'accord avec toi, je parlais d'abord des randonneurs non compétiteurs. Le cas des compétiteurs est effectivement plus compliqué, même si j'en connais quelques-uns qui envoient du bois en compète tout en "mangeant" beaucoup moins de déniv que leurs concurrents directs en ski (mais gros D+ en vélo et trail). Ça ne vaut peut-être pas tout à fait la glisse sur les peaux mais bon quand il y a zéro neige et que pas mal de compètes sont annulées ou reportées, c'est pas la mort. Alors que remonter sur les pistes peut l'être...
Après c'est sûr que le débat des terrains d'entraînement pour les compétiteurs doit se poser sérieusement.

» Par yetirun, le 29.12.2015

le contribuable skieur piste et rando électeur que je suis s'interroge sur le bien fondé de detourner les forces de l ordre de leur mission (exemple interpeller les auteurs des émeutes qui ont couté des dizaines de milliers d euros du 22 octobre) et de la localisation de ce poste de gendarmerie qui serait mieux a st pierre pour proteger la chartreuse des voleurs a la roulette qui y sévicent. action sera lancée aupres des responsables politiques et administratifs

» Par Sephira, le 29.12.2015

Pour rappel, il s'agit de la police municipal !!
Le niveau de lecture de certains semble inferieur a la quantité de neige en montagne,

» Par Cyril, le 29.12.2015

À Sephira

Sur l'image de la vidéo: 2 gendarmes et un policier municipal... Pas de lecture juste de l'observation. D'ailleurs pas réussi à la voir cette vidéo.

» Par Sephira, le 29.12.2015

Il n'y a plus qu'a apprendre a lire. Allez un petit effort !

» Par Maprao, le 29.12.2015

En tout cas la police municipale est sous l'autorité directe du maire...celui là même qui veut massacrer les vans en plantant des pylônes.
Bien sur que ce n'est pas sans danger de remonter les pistes, mais il y a en permanence des comportements de skieurs de piste qui sont beaucoup plus dangereux et je n'ai jamais entendu parler d'opération de police pour les verbaliser (avec la télé en prime).
Pour moi, sous prétexte de sécurité, le but était de s'en prendre aux skieurs de rando qui ont le culot de s'opposer aux projets de sa seigneurie...

» Par Yoann-51, le 29.12.2015

Tu n'as plus qu'à apprendre l'humilité, allez un petti effort !

» Par Sephira, le 29.12.2015

Pour rappel, la police municipale ne peut pas faire de contrôle d'identité mais uniquement un relevé d'identité. Si vous avez du temps a perdre (et un peu d'argent), vous pouvez donc refuser de donner votre identité et donc les obliger a faire venir la gendarmerie ou un garde champêtre. A raison d'1 ou 2 randonneurs par jour, il y a moyen de bien leur prendre la tête. Prenez la voiture d'un pote.

» Par _pierre_, le 30.12.2015

Vivement qu'il neige...

» Par garde champêtre, le 30.12.2015

Parce que bien entendu un garde champêtre a plus de prérogatives en matière de contrôle de l'identité qu'un policier municipal ....

» Par Sephira, le 30.12.2015

Effectivement, j'ai raconté une ânerie. le garde champetre ne pourra pas plus faire un controle d'identite.

» Par xxxxx, le 30.12.2015

@Jean-Claude
+1

» Par xxxxx, le 30.12.2015

Pour étayer: 30 ans de peaux de phoque sur piste; mais là, avec les conditions du moment, je me fais la caisse sur sentier/alpage; et j'ai la même (caisse) que quand je m'entrainais sur piste (fermées) les autres années. Au moment de rechausser les skis, je sais le temps d'adaptation sera faible.

» Par el-manu, le 30.12.2015

C'est bien connu, " l'enfer c'est les autres "
Il est pathétique ce débat...

» Par mac dragan, le 01.01.2016

Depuis les premières chutes de neige de novembre, je suis monté à plusieurs reprises jusqu'à la croix de Chamrousse. Sans plaisir, simplement à titre de rodage en ce début de saison. Je remercie la station de m'avoir offert l'occasion de sortir mes skis sans risquer d'en ruiner les semelles. Mais il me semble naturel, dès lors que les pistes sont ouvertes au profit de ceux qui payent pour les utiliser, de renoncer à les parcourir à contre sens du flot. Le ski de randonnée ne se pratique pas sur des pistes aseptisées.

» Par balto38, le 01.01.2016

Pour remonter sur les pistes, on essaye de passer où il n'y a pas de piste.... (Remonter au milieu des pistes ouvertes, c'est imbécile et dangereux)

Je rappelle :

1878 : Henri Duhamel, alpiniste grenoblois, C’est sur les pentes de Chamrousse 1650 (Recoin) qu’il réalisa ses premières descentes à skis et ses premières montées en raquettes.

1887 : Construction du chalet de la Pra par le CAF.

1891 : Henri Duhamel réalise seul la première ascension hivernale à ski jusqu’à la Croix de Chamrousse.

1893 : La Société des Touristes du Dauphiné (S.T.D.) met en place un jardin alpin à Chamrousse 1750 (Roche Béranger) où elle loue un chalet. Un poste météorologique y est annexé.

1902 : La première « collective » à skis jusqu’à la Croix de Chamrousse est réalisée.

1911
Le Club Alpin Français obtient du comte St Férriol, propriétaire des prairies du Chamrousse 1650 (Recoin), une surface de 3000 m2 en location pour 99 ans. Il y construit le premier refuge d’altitude destiné à la pratique du ski.

1929
Le ski club de Chamrousse est fondé. La création de la route d’accès est décidée. A la veille de la guerre, elle atteignait le Luitel. Il faudra attendre 1949 pour qu’elle arrive jusqu’à Chamrousse 1650 (Recoin) via Chamrousse 1750 (Roche Béranger).

1950
Naissance de la station l’échéancier s’étale de 1950 à 1960. Une convention est passée entre le département de l’Isère et la Société d’Aménagement de Chamrousse.

Pendant 70, il n'y avait que des randonneurs à chamrousse, savoir qui ski sur qui ????

» Par jls05, le 01.01.2016

Faites un effort : avant d'emballer la machine à "C'est les autres les nuls, nous, on a toujours tout juste", regardez attentivement la vidéo postée par davidg, il y a 4 jours.

https://www.youtube.com/v/xGg8mUkLyOs

Le descendeur descend à vitesse raisonnable, et il se prépare à passer sur la droite du randonner, jusqu'à ce que celui-ci, qui ne s'est pas du tout intéressé à ce qui se passe sur la piste, lui ferme la porte.
Yapluka tenter de passer à gauche, ce qui est logique pour éviter un obstacle mobile qui bouge vers la droite.
Aucun doute pour moi : m^eme si le skieur de piste a juridiquement tort, puisqu'il est en amont (... quoique, ça reste à plaider devant le juge...), le skieur de rando qui se jette sur l'autoroute sans se préoccuper du trafic en cours est un crétin.
Va pas vivre vieux, celui-là, s'il agit de la m^me façon pour traverser la rue en ville.
En tout cas, il n'est pas du tout un pov randonneur remontant en bord de piste.

Très mauvais exemple pour ce douteux combat....

» Par Maki, le 01.01.2016

@jls05, il faut que tu regarde mieux la video... le gamin de 8 ans descende tout droit a donf alors que le panneau dit de ralentir, il tombe et prend le randonneur qui est pratiquement immobile.
Le père du gamin est apparemment d'accord avec moi, a lire le fil depuis lequel la video est postè. ("Believe me he was well lectured as to the error of his ways. What the video doesn't show is him having a strop about being told off. It would not have been fair to put out in pubic him throwing his poles down and going in the huff")
http://snowheads.com/ski-forum/viewtopic.php?p=2808286 et suivante

» Par Yoann-51, le 01.01.2016

On pourrait sortir les stats sur les incidents implicant un surfeur et un skieur ? Quel est l'intérêt de surfer sur une piste alors qu'au départ cet engin est plus fait pour le peuf ?
Alors on interdit la piste aux surfeurs ?
Franchement avec du savoir vivre il y a de la place pour tout le monde.

» Par _pierre_, le 02.01.2016

jls05 : le randonneur était de toute façon un gros crétin, il continue tranquille sans se soucier que la personne n'ait rien... Cette vidéo montre parfaitement qu'un skieur capable de skier tranquille en maîtrisant sur ses carres mais avec avec une expérience limitée cf enfant est un peu paralysé face à un obstacle mouvant dans sa direction (et non immobile, ça change la donne), alors que la pente n'est pas franchement raide et il n'y a personne... Faut vouloir remonter la Double M à Tignes en saison... J'ai déjà vu faire également au milieu de la Saulire bondée à Courchevel, incroyable...

"Alors on interdit la piste aux surfeurs ?" OUI ils râclent toute la neige ces sagouins et ont des pantalons trop bas :D

» Par Pi3rrot, le 02.01.2016

@jls05 :
en cas de choc entre un skieur de piste - qu'il maîtrise sa vitesse ou pas - et un skieur de rando qui remonte la piste, juridiquement ce sera systématiquement le skieur de rando qui sera poursuivi (j'en parlais avec un pisteur des 2alpes récemment).
Dans le cas que tu cites, le skieur amont n'a donc pas "juridiquement tort". Le randonneur oui, par contre.

» Par etienne, le 03.01.2016

Qu'en-est-il de la remontée par Casserousse en direction des Pourettes ?
Et de la remontée en début/fin de saison lorsque la station est fermée?

Pour avoir déjà remonté jusqu'à la Croix depuis Casserousse, il y a quelques endroits très ponctuels où çà craint un peu. De là à verbaliser !

Avec un peu de bon sens de la part de chacun, on devait s'en sortir...

» Par thomas, le 03.01.2016

Il est urgent que l'ensemble des station de ski de piste proposent des parcours de ski de randonnée balisés permettant de joindre le sommet de la station ou de rejoindre des itinéraires de randonnée au-delà. C'est déjà le cas de l'Alpe du Grand Serre et de St Pierre de Chartreuse.
En effet, en tant que contribuable, je paye déjà largement pour l'entretien des routes d'accès. Or je ne peux pas profiter de la montagne accessible par ces routes (et seulement accessible par ces routes puisque les communes et le département ne prennent pas en charge les routes de montagne qui n'accèdent pas aux stations).
De plus, une simple lecture de carte montre aisément que les stations de ski se sont approprié tous les espaces de montagne les plus favorable au ski, sans risque d'avalanche, les zones à moins de 30° de pente.
D'ailleurs, plusieurs parcours de ski de rando sans risque à proximité de Grenoble sont en fait d'anciennes station de ski qui ont fermé : col de porte, moucherotte...
Je pense que ce combat en faveur de la mise en place de tels parcours sécurisé est parfaitement légitime sur le plan politique et légal et devrait offrir une solution élégante qui apportera un bénéfice supplémentaire à la station puisque les parents randonneurs pourront payer des forfaits à leurs ados skieurs de pistes.

» Par Hanonimme, le 03.01.2016

http://www.chamrousse.com//images/info_pages/plansdespisteschamrousse-bd-nordicpark-1459.pdf

Chamrousse aussi possède un itinéraire balise et sécurisé pour accéder à la croix.
Sinon, les différents itinéraires par les brèches et le lac Achard sont des alternatives relativement sûres et très agréables avec de jolis paysages. Malgré tout, certains s'obstinent à remonter sur et parfois ( souvent !!!) au milieu des pistes ouvertes alors qu'il y a de quoi skier tout autour depuis le début de saison ( les Vans sont praticables depuis un mois mais dix à vingt fois moins fréquentés que la croix !!!).
Ce type de randonneur fait honte a la communauté des skieurs de rando et nuisent énormément aux revendications contre l'aménagement des Vans, comment exiger de la mairie de Chamrousse le respect de cet espace naturel si nous même ne respectons pas leur domaine.

» Par Barth, le 03.01.2016

Tout à fait d'accord avec la proposition raisonnable et argumentée de Thomas.
Battons nous pour avoir un ou quelques itinéraires de montée pour ski de rando dans les stations, après tout nous contribuons également au financement du déneigement des routes d'accès. La proposition me semble tout à fait équitable.

A propos est-ce que quelqu'un a déjà essayé ces fameux itinéraires de montée (Alpe Grand Serre ou Chamrousse cf lien précédent)

On pourrait ouvrir un thread sur le forum pour partager sur ce sujet


VTT de montagne