Accueil > Actu > Nature et Ecologie > C’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat !

C’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat ! - Nature et Ecologie

 
-6
82 votes

C’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat !

Proposé par jean le 25.12.2015, publié le 25.12.2015 :: echelledejacob.blogspot.fr :: 1593 clics :: 70 commentaires :: Nature et Ecologie

Et là, vous en pensez quoi du réchauffement ?
Pour ma part je suis à 200% d'accord avec ce Monsieur que je ne connais pas, mais qui défend une thèse que certains défendent également et qui dérange.... »

Commentaires

» Par jpc, le 25.12.2015

Que veux-tu qu'on te réponde ? Que quelques milliers de chercheurs ont déjà planché sur cette question et conclu que le réchauffement climatique a plusieurs causes, certaines humaines et d'autres non. Que si l'homme polluait moins, on se porterait mieux. Et qu'il y a aussi d'autres bonnes raisons pour orienter le développement économique d'une façon moins polluante, stressante et inégalitaire.
PS: la controverse est toujours nécessaire et acceptable en sciences, mais... suppose d'accepter de discuter les deux points de vue. Et défendre une thèse minoritaire n'est jamais une preuve de son exactitude ;-).

» Par Sephira, le 25.12.2015

La vieillesse est parfois un naufrage.

» Par Zolis, le 25.12.2015

Pourquoi faut-il toujours des gens pour penser que certains ont tout faux et d'autre tout juste...n'est-il pas évident qu'en science les thèses et anti-thèses s'affrontent pendant des années, des décennies, des siècles avant de tomber sur un consensus acceptable?
Cependant ici le dernier argument thermodynamique de Werner Munter illustre malheureusement qu'il n'a pas encore compris le principe de l'effet de serre, par conséquent comment prendre au sérieux cette anti-thèse...

» Par marcel, le 25.12.2015

Un grand homme ce monsieur...
La finance met en place un "marché (bidon)du carbonne" pour survivre à son improductivité et son parasitisme(voir crise de 2008), les taxes vont pleuvoires!!...Et tout les idiots utiles du réchauffement climatique anthropique sont tomber dans le piège...écolo bobo des grandes écoles internationales du libéralisme mondialiste, j'ai jamais vu de cadres aussi niaient dans le monde du travail, l'argent achète tout et détruit tout même le bon sens chez ces individus...
Commes les érudits savent que le terrorismes islamique est une création occidentale ( capitalisme américano-sioniste), il en sera de même pour le pseudo réchauffement anthropique, la vérité éclatera et ce n'est qu'une question de temps...

» Par dopse, le 25.12.2015

Toutes les thèses scientifiques peuvent se discuter et qu'il existe une pensée dominante voire un lobby pour éviter la discussion est possible.

Mais si on veut aller contre, il faut quand même avoir des arguments un peu sérieux ! Là en effet, et comme remarqué par Zolis, Werner Munter ne connait même pas le ba-ba en évoquant ce principe de thermodynamique censé convaincre tout le monde.

Le système thermodynamique est la Terre dans son ensemble, baignée dans un rayonnement solaire qui lui apporte de l'énergie qu'elle accumule plus du fait de l'effet de serre.

Personne n'a dit que c'était le sol qui réchauffait l'atmosphère, c'est du grand n'importe quoi ce que raconte ce spécialiste des avalanches !

» Par Marco, le 25.12.2015

Un grand spécialiste des avalanches ....de conneries....

» Par Sephira, le 26.12.2015

C'est pitoyable de lire des âneries de ce type. Mais, est ce vraiment étonnant ? Quelle est la proportion de la population maitrisant les notions de physiques élémentaires ? 1% ?
C'est dommage pour Munter qui est tout de meme un grand monsieur ayant bouger les lignes dans la prevention du risques avalanches aupres du grand publics.
Il ne fait pas bon veillir.

» Par cmanu, le 26.12.2015

dopse a dit "Personne n'a dit que c'était le sol qui réchauffait l'atmosphère, c'est du grand n'importe quoi ce que raconte ce spécialiste des avalanches "

tu contestes le fait que ce soit le soleil qui chauffe la terre et que soit le rayonnement terrestre qui réchauffe l'atmosphère ?

apprend les bases avant de critiquer

vous avez lu le livre de verdier?

» Par NWO, le 26.12.2015

Werner Munter est loin d'être un illuminé...
Pour la thermodynamique, il veut simplement dire que la dissipation thermique est supérieur à l'accumulation de chaleur dans l'athmosphère....et puis pas besoin d'aller en suisse, chez nous nous avons encore des scientifiques indépendant et performant(françois gervais par ex)...dans l'atmosphère il y a que 0.004% de CO2, qui est un gaz à très faible facteur à effet de serre (proche de la saturation), le principal étant la vapeur d'eau (de 1à 5%)...
http://rutube/video/356cefce5832ed69986283ff0f5ab1aa/?playlist_url=%2Fapi%2Fvideo%2Fperson%2F695183%2Fplaylist%2F&playlist_title=rutube_account_695183

» Par Francis, le 26.12.2015

L'expérience m'a montré que la plupart des gens prennent des positions en fonction de leurs intérêts et qu'ils recherchent données, statistiques ou pire simplement des propos qui confortent leurs positions.

On peut faire dire tout à n'importe quoi, surtout au niveau statistique.

Par exemple, peu de chances que ceux qui ont un emploi directement lié aux hydrocarbures soient prêts à admettre que les causes du réchauffement y soient liés comme à un ecolo professionnel d'admettre le contraire.

Pour la plupart des gens, l'objectivité est directement définie consciemment ou pas, par leurs intérêts.

Enfin, pour troubler le jeu, il y a des campagnes de dénigrement organisées par de grands groupes industriels ou des campagnes de propagande organisées par des associations ecolos.

Répéter les arguments bêtement, d'un camps d'un autre en produisant des raccourcis (comme ce texte) est du même ordre.

» Par sammos99, le 26.12.2015

Pour les climato sceptiques, une petite vidéo sympas
https://youtu.be/yKpPXGb1-w0

» Par christophe hagenmuller, le 26.12.2015

Avant de jeter l'anathème sur de prétendus vieux schnocks peut être faudrait il admettre que la démonstration incontestable des causes du réchauffement n'est pas encore établie. Les scientifiques s'affrontent à grand coups de démonstrations contradictoires, il n'y a qu'à lire les rapports du GIEC (http://leclimatchange.fr/) et ceux de leur contradicteurs (exemple : http://co2thetruth.e-monsite.com/) pour se render compte que nous n'en sommes pas encore au niveau des certitudes quant à l'origine du réchauffement. Si le réchauffement actuel est lui une évidence, les causes ells restent encore très discutées. La science évolue au fur et à mesure que les connaissances se développent, dans 50 ans il y a fort à parier que l'on se moquera des uns ou des autres, l'oppostion de certains oblige entretemps d'autres à se crever la cervelle pour aller plus loin dans les recherches et tant mieux. Et au passage n'oublions pas que certains ont évité de peu le bûcher pour avoir pretend que la terre n'était pas au centre de l'univers ...
On peut toujours appliquer le principe de précaution en attendant, personne parmi les amoureux de la montagne ne se plaindra du ralentissement des émissions de CO2 et autres effets de la pollution : qui peut se réjouir de la brume orange qui recouvre les vallées à certaines périodes ?
Bref, prudence dans les conclusions ...
Un autre schnock

» Par JM, le 26.12.2015

"Commes les érudits savent que le terrorismes islamique est une création occidentale ( capitalisme américano-sioniste)"

Ce genre de propos n'a rien à faire ici. Mais que fait la modération ???

Et en plus marcel est doué : les taxes vont pleuvoires!! :-))))))

» Par Francis, le 26.12.2015

Peut-être que le réchauffement n'est pas dû au CO2, peut-être.

Par contre, ce qui est sûr et vérifiable c'est que des régions et villes (dont la vallée de l'arve - chamonix) sont directement touchées par la pollution de l'air et des sous produits de la combustion d'hydrocarbures. Les populations y sont en danger, un danger immédiat, visible et mortel. Ce n'est pas être ecolo que de le dire, c'est la triste réalité.

» Par Francis, le 26.12.2015

Vas-y Marcel, tu es trop fort, on sent chez toi l'homme de réflexion, l'érudit.

» Par Sephira, le 26.12.2015

Rien n'est jamais formellement établi pour l'eternite. N'empeche que la communauté scientifique faisant de la recherche dans ce domaine pense dans sa quasi totalite que l'origine antromorphique est probanle a 90%.

Munter qui n'a jamais du ouvrir un livre de thermo de 1er cycle, ferait mieux de s'occuper de son domaine de competence. Mais, il a le droit de passer pour un ane.

» Par Sephira, le 26.12.2015

Francis, arrete de raconter des aneries ! Le chauffage au bois est en partie responsable de cette population !

» Par Dodo la saumure, le 26.12.2015

En effet tout comme l'était la qualité de l'air à Londres au 19eme siècle (bien pire que Grenoble ou la vallée de l'Arve, et sûrement proche de ce que connait les mégalopoles chinoises)
De là à en tirer des conclusions sur l'origine du réchauffement climatique...

Le problème c'est que dans ce débat ce sont des lobbys du pognon qui s'affrontent.
On est pas sorti de l'auberge.

» Par Francis, le 26.12.2015

En hiver 30% dû au chauffage et en été, car les mêmes phénomènes se produisent en été! 0% dû au chauffage. Note, j'y habite pas loin.
Les autres sources, voitures, camions et industries.

https://m.facebook.com/Les.Sentinelles.de.lArve/

» Par neness, le 26.12.2015

On pompe la terre depuis des décennies donc le centre de gravité de la terre se déplace ben oui ! (-;

» Par Francis, le 26.12.2015

Voici une analyse de la pollution de l'air en vallée D'Arve.
80% dû Nox = transports et pour les autres polluants le domestique oscille entre 20 et 30%. Alors....ravaler bien lentement vos insultes et prenez goût

http://www.riviere-arve.org/projets/les-partenaires-impliques-dans-le-ppa-de-la-vallee-de-l-arve.htm

» Par Sephira, le 26.12.2015

Francis, c'est deja bien mieux d'etre factuel et de raconter moins d'âneries ! 30% n'est pas une paille !
Tu serais passee un peu moins pour un charlot si tu avais commencé comme cela.

» Par jacques, le 26.12.2015

On parle de Pollution au particules et plus de rechauffement au CO2, hors sujet les gars...De plus, l'air de vos appartements est surchargé de nano-particules ainsi que l'alimentation industrielle et ça peut-être de façon bien plus importante que près des autoroutes...ce sont surtout les camions , maintenant les voitures diesel sont à la normes ECo2 assez restrictives avec le FAP...

» Par P. Chareyron, le 26.12.2015

Bonjour,
L'argumentation au fond étant d'une utilité plus que limitée dans ce genre de discussion, il me semble surtout important de rappeler ici qu'elles sont les pratiques qui sont ici mises en regard les unes des autres.
D'un côté un groupe des scientifiques (climatologues mais aussi économistes ou sociologues) reconnus pour la rigueur de leurs travaux et la clarté des méthodes mises en jeu dans le cadre d'une démarche scientifique (pour des définitions précises de la notion de scientificité d'une théorie vous trouverez tout ce qu'il faut chez le philosophe Karl Popper) et dont la mission est de dresser un état des lieux des connaissances en matière d'évolution du climat à partir d'articles publiés dans des revues internationales à comité de lecture. Le rapport du GIEC est d'ailleurs accessible à qui le souhaite et pas si inaccessible que cela a qui veut bien s'en donner la peine.
De l'autre un article publié par un spécialiste des avalanches sur un site web intitulé Zejournal dont la mission autoproclamée est de sauver le public contre la désinformation gouvernementale, article relayé ensuite par différents canaux plus ou moins obscurs.
Peut on sérieusement Envisager d'accorder le même regard aux deux poins de vue ?
Si par ailleurs vous souhaitez en savoir plus sur les techniques développées par des lobbies avérés pour ralentir la prise de conscience des citoyens vous pouvez toujours lire l'ouvrage "les marchands de doute".

» Par dopse, le 26.12.2015

@ cmanu : non justement je dis comme toi, que c'est le rayonnement solaire qui apporte l'énergie à la Terre. Et que donc l'argument de Munter sur la relation thermodynamique sol/air n'a pas de sens.

Je rejoins par ailleurs l'avis plus haut de Christophe Hagenmuller : il existe en effet plein d'interrogations scientifiques autour des causes du réchauffement. Et c'est normal car la modélisation de ces phénomènes est incroyablement complexe.

Ce qui m'embête dans tout ça, c'est que des personnes comme Munter, qui n'ont visiblement pas les compétences, soient des porteurs médiatisés de l'opposition à la théorie dominante. C'est comme ça qu'on stérilise à mon avis le débat scientifique sur lequel nous ne pouvons pas tellement interagir en tant que citoyen lamba.

L'autre débat sous-jacent sur lequel nous devons en revanche nous interroger est la confiance que l'on peut accorder à la production scientifique et surtout son utilisation sur des problématiques de ce type où les lobbys sont particulièrement actifs.

» Par Francis, le 26.12.2015

Servira. Ah ah...30% n'est certes pas une paille mais regarde la poutre des 70% et surtout arrêtes de distribuer bons ou mauvais points à mauvais escient car je n'ai jamais prétendu que les hydrocarbures étaient les seuls responsables. Relis et essayes de comprendre la signification des mots, j'ai confiance en toi même si je suis probablement un des derniers.

» Par Forezan, le 26.12.2015

Le problème c'est la vitesse à laquelle le phénomène se produit pas le phénomène lui-même, et si il y a réellement problème, le cycle de réchauffement étant enclenché il est trop tard pour l'arrêter, il va falloir attendre une régulation naturelle d'une centaine d'année au moins, ou une méga irruption volcanique pour résoudre le problème.
M'enfin ça fait parler, réfléchir dans un sens dans l'autre et ça montre surtout toute l'insignifiance de notre petite unité vitale au sein de l'univers.

» Par cmanu, le 26.12.2015

la terre a déjà connu des périodes de réchauffement ou de rapide à des époques où l'homme s'il était présent ne pouvait aucunement en être responsable, si quelqu'un a une explication plausible à ces variations je suis preneur.

origine humaine ou pas, le principal bénéfice de cette alerte sur le réchauffement est de nous faire respecter un peu plus la planète, ce qui est déjà pas mal

» Par SRA, le 26.12.2015

J'invite les climato-sceptiques de tout poil à enrichir leur connaissances en lisant les travaux des scientifiques qui publient dans des revues à comité de lecture (c'est à dire que ce qui est publié est vérifié...) et notamment ceux du laboratoire de glaciologie de Grenoble. Le site de JM Jancovici (manicore)est également une source peut être plus facile à lire.Vous constaterez que les phénomènes sont complexes et que les études s'intéressent à la corrélation CO2/ température pour les 800 000 dernières années. Une petite précision : les chercheurs du GIEC ne sont pas payés par le GIEC, ils ne touchent que le salaire de leur institut d'appartenance.

» Par tophe, le 26.12.2015

Le réchauffement naturel du climat est un fait, tout le reste est très obscure pour moi, on culpabilise la population par la peur, c'est un grand classique pour la dominer et la manipuler, on se moque de la propagande russe en donnant des leçon de démocratie alors que nous même nos médias appartiennent aux marchants d'armes et à des multinationales, sauf que chez nous on y ajoute un vernis droitdelhommiste/bisounours...Les lobbies peuvent totalement être des 2 bords, la finance s'accomode très bien de l'écologie de marché et peu m^me en profiter, l'industrie du pétrole un peu moins certes...Pour ce qui est des glaciologues grenoblois subventionnés, il me fond doucement rire...la glace fond c'est catastrophique...nia,nia mais on aimerai savoir pour l'impact du CO2 et là plus personne...

» Par Jeroen, le 26.12.2015

"on culpabilise la population par la peur, c'est un grand classique pour la dominer et la manipuler"

On ne doit pas vivre dans le même pays...

» Par SRA, le 26.12.2015

A Tophe : bien sur c'est bien connu les chercheurs sont grassement payés à ne rien foutre ....de toute façon ils ne servent à rien.... bref : propos nauséabonds.

» Par legazier, le 26.12.2015

Du point de vue du "débat", pardon, mais difficile de parler de le "stériliser" si on l'empêche. Ou difficile d'avoir un débat si l'opposant à la thèse qui occupe 99% du paysage médiatique est d'emblée traité de stérilisateur.
Heureux de lire que la propagande abondamment relayée n'a pas l'impact souhaité et que l'esprit critique survie.
En fait, au lieux de parler de "climatoseptique", nous devrions dire climatoréaliste. C'est ce que écrit Verdier qui décrypte à sa façon la propagande des Nations Unies.
Il écrirait ce livre sur la FIFA, tout le monde applaudirait.
S'agissant des revenus des experts du GIEC, il indique qu'ils "profitent" assez largement de leur situation en faisant des conférences plus ou moins bidons et largement subventionnées.
Et égratigne quelques vedettes en soulignant la promiscuité entre par exemple TF1/ Bouygues et ses maisons écologiques/ Hulot...
Tout cela ne nous empêche pas d'être respectueux de la nature et des autres.

» Par Sephira, le 26.12.2015

Les climato septique sont presque aussi chiant que les ecolos.
Les scientifiques sont clairs : le climat change et l'homme est en partie responsable.
Mais, ca ne me derange pas que le climat change. Je ferrais moins de ski et plus de VTT ou d'escalade.
De surcroit, ca me permet de reduire ma facture de chauffage. Que du bonheur !
Ca ne m'empeche pas d'économiser l'énergie (pompe a chaleur geothermie, bois buche, isolation etc). Mais, ca n'a rién a voir avec le rechauffement.

» Par serge, le 26.12.2015

"Les scientifiques sont clairs : le climat change et l'homme est en partie responsable"
en partie? mais dit nous un pourcentage qu'on rigole...?
Toujours l'arrogance humaine face à la puissance du cosmos...
climatosceptique ça veut rien dire...c'est comme complotiste...
On peut aussi parlé des groupes d'intérets, du pouvoir occulte, des lobbies qui manipulent nos chères écolo-bobo des villes et des emplois du tertiaires/publiques déconnecté de toute économies réalités économiques...
https://www.youtube.com/watch?v=LZzR7-apnKA

http://www.dailymotion.com/video/x3e8x2i

» Par ski acro, le 26.12.2015

La réponse des scientifiques aux arguments climatosceptiques de Werner Munter :

http://www.kairn.com/fr/milieu-montagne/91971/rechauffement-climatique-un-kairnaute-repond-a-werner-munter.html

http://walker-france.com/climat-les-aneries-de-werner-munter/

http://23dd.fr/climat/les-climatosceptiques/climatosceptiques-objections-et-reponses

et enfin, cerise sur le gâteau, l'argumentation fallacieuse qui contredirait la seconde loi de la thermodynamique :

http://23dd.fr/climat/les-climatosceptiques/36-le-principe-du-gaz-a-effet-de-serre-contredit-la-2eme-loi-de-la-thermodynamique

Chacun est libre de penser ce qu'il veut, quitte à remettre en cause des théories établies et validées par 97% de ses confrères et consoeurs scientifiques. Toutefois, on est en droit de remettre en question la crédibilité et la réputation scientifique de ce papy lorsqu'il choisit de publier son pamphlet climatosceptique dans la presse de boulevard plutôt que dans des revues scientifiques de bon aloi... CQFD.

» Par Manipulateur, le 26.12.2015

Beaucoup de mélange dans tous ces propos, truffés de fautes, en passant.
Je ne conteste pas les deux premiers arguments de Werner mais pour le troisième, en effet, il semble penser qu'il n'existe qu'un seul type d'échange de chaleur, celui de la convection. Il n'en existe trois avec la la conduction et le rayonnement. Ce dernier est bien sûr celui qui régit l'échange terre-soleil. Par l'effet d'échelle et par les différences de densités de l'air, nous ne sommes pas dans le cas des deux premiers échanges : ce n'est pas le cas de l'air d'un appart chauffé ou celui d'un lac chauffé. Pourtant, en tant que guide, il devrait savoir, que la nuit étoilée qui nous promet cette neige bien dure au matin permet, par rayonnement vers l'espace (sans contre rayonnement sur gaz à effet de serre), le refroidissement intense du sol.

Qu'il ait fait plus chaud dans le temps, c'est un fait. On devrait beaucoup plus s'inquiéter des particules que nous respirons et les smogs sont bien visibles dans les vallées des alpes et je ne parle pas de la Chine...

Mais cette pollution de plus en plus dense va contribuer, paradoxalement, à un refroidissement : c'est l'hypothèse de l'extinction des dinosaures. Le rayonnement solaire devrait avoir du mal à réchauffer la terre. MAis que va t-on respirer en attendant.

Enfin, je suis parfaitement d'accord avec la manipulation par la peur, la religion du moyen âge a été remplacée par...pour des effets identiques...

» Par Pi3rrot, le 26.12.2015

Certains ignorent vraisemblablement les processus de validation pour qu'un article scientifique arrive à être publié dans une (vraie) revue. Les comités de relecture sont composés de pairs qui se doivent d'être exemplaires pour la réputation de la revue, chaque article est passé au peigne fin, les calculs "sensibles" refaits, l'auteur parfois questionné sur la pertinence de ses hypothèses ; bref, les cas de boulettes qui passent à travers les mailles du filet sont quasi inexistants. A coté de ça, être publié sur un obscur site web qui n'a comme seule ligne éditoriale de vouloir révéler les grandes vérités des lobbyécolomesburnes n'est pas tout à fait du même acabit...

2e chose, juste pour rappel, pour l'instant les tricheurs et les trop-bien-payés se situent uniquement du coté des climato-sceptiques. En France par exemple, Vincent Courtillot a été pris la main dans le sac : pour accréditer la thèse des cycles solaires, il a fait l'hypothèse que la Terre était noire, plate et orientée face au Soleil ! De quoi surestimer légèrement son influence...il a fallu que d'autres scientifiques refassent ses calculs à l'envers pour se rendre compte de la supercherie. Courtillot s'est platement excusé et fait depuis profil bas.

Dans cette même veine (en tant que source de la corruption scientifique cette fois), le scandale Exxon Mobil et l'ouverture de ses archives a récemment montré comment la compagnie savait depuis 40 ans quels étaient les impacts environnementaux de son activité, tout en finançant de fausses études académiques pour faire penser le contraire.

Enfin, à ceux qui parlent de lobby écolo, il existe effectivement mais est détenu...par les lobbys pétroliers. Total, pour ne citer que lui, accumule depuis une vingtaine d'années des brevets innovants en éoliennes, hydroliennes, panneaux solaires, géothermie, et les applique au compte-goutte en attendant que leur heure soit réellement venue. Étonnant, non ?

Pour finir, ce mépris envers les scientifiques, les fonctionnaires, les services tertiaires, les citadins...est incompréhensible. Figurez-vous que certains scientifiques sont des enfants d'agriculteurs ou de maçon ! Et dites vous bien que le plus citadin des scientifiques ne se permettra jamais de penser que l'agriculture, le bâtiment ou la mécanique sont des sous-métiers déconnectés de la réalité ou des activités de poujadiste sous-éduqué.
Que certains discutent le consensus établi depuis plus de 5 ans autour du réchauffement climatique et de l'influence humaine, très bien, mais que cela ne nous empêche pas de dialoguer sans s'insulter.

PS: quant aux sources, je vais pas me fatiguer à faire un catalogue de références obscures de mecs qui bloggent leur ignorance depuis leur salon. Abonnez-vous au Monde Diplo par exemple, ça ce sont des mecs qui bossent dur et qui eux, se reposent sur des sources fiables, vérifiables, reconnues, multiples, tout ce qu'on veut.

» Par Nemo, le 27.12.2015

Je reste toujours ébahi de voir, lire et entendre ces personnes qui remettent en cause les grandes thèses scientifiques (qui évoluerons dans le temps, la vérité est faite pour évoluer) à partir de lectures issues de presses de caniveaux ou d'articles corrompus par des conflits d'intérêts.
Comment peut-on être aussi intellectuellement paresseux ?
Et le "lobby ecolo" qui dominerait le débat ? Le "lobby écolo" est tellement minuscule face aux intérêts des grands groupes, comment peut-on manquer à ce point de discernement ? Cultivez vous mes amis ... Faîtes quelques efforts, et triez un peu mieux vos sources.

» Par Sephira, le 27.12.2015

Et surtout pourquoi ecrire qu'on joue sur la peur ?
Que la temperature monte de 2 degres ne changera rien ou presque pour nous. Ok, on devra modifier nos loisirs. On depensera moins en chauffage, les cultures evolueront etc... Mais a l'instart des autres pays temperes ou froids, le rechauffement n'est pas une catastrophe, voir sera benefique pour les plus froids.
Bien evidement, ca n'empeche pas de prendre en compte l'epuisement des ressources, la polution etc..

J'espere sincerement que ceux "croyant" les Munter, et autres tirades debiles de personnes ne maitrisants pas le sujet, sont des trolls !
Même s'il y a des dérives, le processus de publication scientifique est relativement bordées et honnêtes .

» Par Francis, le 27.12.2015

Je cite: "Que la temperature monte de 2 degres ne changera rien ou presque pour nous."

La naïveté confondante...ça en est presque touchant. Bien qu'à ce point ça doit être un handicap.

» Par Vivagel, le 27.12.2015

[Le "lobby écolo" est tellement minuscule face aux intérêts des grands groupes]

Le lobby écolo n'existe pas en tant que tel à mon avis.
Par contre ce courant de pensée est quand même largement dominant du fait qu'il a accès gratuitement et à volonté aux medias, vu que ce sont les journalistes eux-mêmes qui le constituent de fait. J'ignore si pour avoir sa carte de presse il faut adhérer ou faire semblant d'adhérer à une "bien-pensance" déontologiquement correcte, mais force est de constater que les journalistes en très large majorité soufflent toujours dans le sens du vent dominant, malheur à celui qui émet des idées différentes.
Cette omniprésence de l'idée dominante du moment (qui heureusement peut évoluer mais toujours excessivement lentement), rabachée quasiment sans contradiction à longueur d'année, constitue de fait un véritable lavage de cerveau de la population, involontaire, mais réel.

Un lobby industriel, un vrai celui-là, n'a accès aux medias que temporairement et à grand prix, il faut qu'il publie une étude aux résultats spectaculaires (et donc étude coûteuse) pour que les grands medias publics en parlent abondament et donc que ça ait un impact sur la population.


[Cultivez vous mes amis]

Pour pouvoir se forger une opinion valable sur un problème aussi complexe que le réchauffement climatique, ses causes et ses remèdes, la culture générale ne suffit pas : il faudrait être un vrai expert du sujet, c'est-à-dire un chercheur dans une université, générant des données de terrain et expérimentales, pour pouvoir émettre quelque thèse intéressante. C'est donc le cas de bien peu de personnes dans le monde, le reste de la population ne faisant que remuer des idées pré-mâchées par d'autres sans avoir les moyens de juger si elles sont pertinentes ou pas, l'arbitre étant le plus souvent l'idée dominante dans les medias.

» Par marcel, le 27.12.2015

De dire c'est parceque c'est le + grand nombre (de scientifiques) qui a raison est une fumisterie...Ce sont certes eux qui on accès aux médias, les climato-écolo sont invité sur tout les plateaux, sachant à qui appartiennent les médias c'est suspicieux...on invite pas des révolutionnaires à la table de la bourgeoisie sinon c'est qu'il y a un leurre quelques part, si l'on admettait que le réchauffement est naturel on ne pourrait pas taxer le soleil d'impôt...L'idéologie dominante comme sur skitour et ses pratiquants est souvent écolo-libérale-libertaire et très à droite sur le plan économique...n'oublions pas que sous l'occupation il y avait + de collabo que de résistants...peut-être que toutes les tèses de Werner Munter ne sont pas fonder mais les 3 premières pour moi sont indéniables...Le discours actuel écologiste que j'apelle "écologie de marché" fait entièrement partie de la pensée unique et du politiquement correct, quand j'entends nos enfants à l'école répetter ce discours, cela me fait penser à une dictature orwelienne...Ce n'est peut-être pas un lobby industriel mais plus un lobby politiquo-culturel (think tank, maçonnerie d'état laïque etc).bien sur qu'on joue sur la peur pour ne pas que le peuple seretourne contre les responsables des crises économiques...
Quand on prend hulot et berthrand avec leur hélicos, c'est comme un curé qui serait star du porno, il y a quelques choses qui tournent pas rond...Les écolos d'état sont souvent plus pré-occuper par le nucléaire (qui est l'NRJ la - chère) que par le charbon ou le fuel ce qui est également suspicieux...N'oublions pas que tout les animaux on adopté l'échange CO2/oxigène comme principe d'échange vitale...Des carottages on déjà été pratiqué sur des arbres millinéaires et la période actuelle n'a rien d'unique que ce soit par son intensité ou sa soudaineté...
voir conférance de françois gervais:
https://www.youtube.com/watch?v=6XDdfCLY3TI

» Par Marcel, le 27.12.2015

Et quand le soleil sera dans un cycle de refroidissement, on dira que c'est grace à l'effort de ces même écolos d'états qui ont suivi les recomandations du GIEC...ILs n'admetterons jamais leurs erreures..et ils remporterons même les prix Nobels sur le dos des pionniers indépendants pendant que ces même précurseurs mourront dans l'anonymat...Ce sont les vainqueurs qui écrivent malheureusement l'histoire...
Je préfère encore un Pierre Rabbit peut-être le moins pire d'entre eux..

» Par Sephira, le 27.12.2015

Si 99% des publications scientifiques vont dans la même direction depuis 1 décennie, il est raisonable de penser que cette direction est la plus probable. Pas besoin d'etre un expert du domaine, il suffit de connaitre un minimum le fonctionnement du monde scientifique.
Bien evidement, les tenants de la theorie du complot et autres climato-septique vont nous ressortir les cas de révolutions scientifiques allant a contre courant des théories dominantes. Sauf qu'ils ont utilisé les canaux scientifiques habituelles et ont ete validé par la communauté scientifique. Rien de tel dans les blogs de Munter et autres idiots du village croyant révolutionner le monde dans leurs coins en quelques mois alors que des centaines de personnes travaillent sur le sujet depuis 1-2 décennies.
Il doit y avoir un âge ou la quête de l'audiance semble passer devant le ridicule.

» Par Nemo, le 27.12.2015

@ marcel :
"Je préfère encore un Pierre Rabbit peut-être le moins pire d'entre eux.."

Pierre Rabhi
Autant bien épeler les noms des piliers du "lobby écolo-libéral-libertaire" (nouveau concept assez rigolo)

» Par marcel, le 27.12.2015

Il y a aussi cette réflexion que je me suis faite, la plus grande superficie des continents se trouve dans l'hémisphère nord contrairement à l'émisphère sud...Souvent quand l'un (le nord) bât des reccords de chaleur, l'autre (le sud) bât des reccords de froid mais dont les relevés météos sont forcément moins nombreux et qui curieusement ne sont pas relayé par les médias(ou si peu)...
Actuellement l'argentine (pentagonie) bât des reccords de froid ainsi que l'Antartique qui gagne de la glace même en été(par rapport aux années précédentes) et cela ne fait pas la une des journaux...
@ séphira: les climato-réalistes ne sont pas moins nombreux que les climatologues d'état, même ces derniers sont d'ailleurs minoritaires mais ont un pouvoir de nuisance supérieur car ils ont accès justement aux médias dominants et peuvent ainsi déverser leur propagande "écolo-mondialiste-sans frontière" à la botte du nouvel ordre mondial (conservatisme américain), il y a beaucoup d'idiots utiles en europe de l'Ouest qui je le rapelle est un "protectorat américain"...et toute la gauche aujourd'hui est atlantiste alors qu'avant elle était tourner vers moscou...chercher l'erreur et les trahisons,l' infiltrations...

http://www.sante-nutrition.org/la-nasa-confirme-que-le-rechauffement-climatique-est-une-fraude-lantarctique-gagne-112-milliards-de-tonnes-de-glace-par-an/

» Par marcel, le 27.12.2015

Les complots ça existent ...
, pour l'othographe j'ai pas le temps de me relire, je laisse ça aux profs et leurs 15 heures par semaine...

» Par Etienne -H-, le 27.12.2015

Une perle ce Marcel!

» Par françois, le 27.12.2015

ça alors marcel, les chercheurs ne s'étaient pas rendu compte qu'il y avait plus de mesures dans l'hémisphère nord que dans l'hémisphère sud!!!!
Plus des centaines de biais potentiels dont vous n'avez même pas idée et qui constituent l'objet même des travaux de ces scientifiques.
Un peu d'humilité, chacun son travail...
De plus, vous confondez le bruit médiatique avec le constat scientifique " brut " qui est objectivement grave.

La vérité est d'ailleurs qu'il n'arrange personne car notre niveau de vie est directement dépendant de la quantité d’énergie consommée à peu de frais, d'origine en grande partie fossile.
Et que notre système économique est absolument inadéquat pour régler ce problème précis...
Et que nos dirigeants ( et nous ) sommes incapables pour le moment de penser en dehors de ce système, sans parler des pays qui ont encore besoin de se développer.

» Par bibilacombe, le 27.12.2015

Super la dérive sur les profs!!! Je ne vois pas trop le rapport avec le sujet original... Et puis les 15 heures, il me semble que ça ne s'adresse qu'aux agrégés (c'est à dire une minorité)!! Et c'est bien connu que les profs corrigent leurs copies pendant les heures de cours!!!

» Par Pi3rrot, le 27.12.2015

Marcel, quitte à citer une étude de la NASA, mettez directement le lien officiel, pas un blog d'écervelé :
https://www.nasa.gov/feature/goddard/nasa-study-mass-gains-of-antarctic-ice-sheet-greater-than-losses

Note bene : l'auteur lui-même dit que l’accélération brutale de la fonte et du déversement dans l'océan des glaciers côtiers constaté depuis 30 ans [c'est un consensus qui a été maintes fois vérifié par des images aériennes et satellites] sera bientôt plus importante que l'accumulation de neige.
Concernant l'hémisphère nord il a d'ailleurs écrit un article nommé : "Greenland Is Melting At Alarming Rate" :D

Et quand vous dites que skitour est globalement très à droite, rassurez-vous il y a aussi des gens très à gauche :) qui s'expriment avec un peu plus de tenue peut-être ? Et qui surtout qui s'engagent dans la vraie vie. J'espère qu'avec toutes vos remontrances, vous êtes vous-même engagé dans un syndicat, un collectif citoyen, etc.
Et cotoyez un jour des profs pour constater combien ils bossent , ça vous ouvrira les yeux ;)

» Par Nemo, le 27.12.2015

Pour aider Marcel dans sa reflexion sur le complot "ecolo-libéral-anarcho-mondialiste sans frontière", il faut tout dire et révéler enfin la réalité à vos yeux aveugles.
Tout ça c'est à cause des lézards yankees. Voyez le lien ci-dessous il va changer vôtre vie ;-)
http://stopmensonges.com/les-reptiliens-histoires-temoignages/

» Par @Nemo, le 27.12.2015

@Nemo : réduire à la dérision n'est pas une réponse...Il y a longtemps que votre inconscient ne vous appartient plus, vous êtes peut-être un mouton parmis tant d'autre qui croyez à la toute puissante démocratie...C'est peut-être le peuple qui décide dans le monde des bisounours, dans le réel c'est la finance...pauvre Nemo, le citoyen Lamba, la vache à lait, la chair à canon, le suporter de foot, le bobo-écolo, la masse uniforme de la classe moyenne bientôt prolérarisée...tôt ou tard le réel vous ratrappe toujours...

» Par Pataconnerie, le 27.12.2015

@Nemo, heureusement que tu es là pour nous ouvrir les yeux. Toi, tu as tout compris et en plus un peu prophète... Il ne te reste plus qu'à marcher sur l'eau.

» Par Nemo, le 27.12.2015

Vu comment ça fond, je m'entraine
:-)

» Par Sephira, le 27.12.2015

Le plus chiant est surtout qu'il y a une importante competition entre les ecolos et les climato septique pour passer le mur du con.

» Par bibilacombe, le 27.12.2015

Au fait, cette actu date de 2014 !!! Il y aura peut-être consensus sur le "réchauffé médiatique", non?

» Par Pataconnerie, le 27.12.2015

Bon, c'est pas tout ça. Quelqu'un pourrait me dire pourquoi y a pas turbo à la télé ?

» Par plumo, le 27.12.2015

Pour mémoire, la question que l'on s'est posée initialement à la fin des années 80 n'était pas "pourquoi la température augmente-t-elle sur la terre?", car à l'époque il n'y avait pas encore grand chose à mesurer, mais, puisque que la température sur terre est fonction de l'intensité du rayonnement solaire et de l'effet de serre de l'atmosphere (ce que l'on savait depuis le début du 20eme siècle), que va-t-il se passer sachant que l'on est en train d'augmenter significativement la quantité dans l'atmoshere d'un gaz, le CO2, qui contribue le plus à l'effet de serre?". La prévision la plus vraissemblable était alors une augmentation significative de la température sur la terre. Environ trente ans après on commence à constater la tendance....

» Par Yack, le 27.12.2015

Article de novembre 2014, déjà passé à la moulinette de Skitour...

C'est un peu du réchauffé ! (OK je sors...)

» Par GIEC=ONU=politique, le 27.12.2015

quand j'aurai un moment je matterai ça...

https://www.youtube.com/watch?v=ozmQeNDyV5g

» Par Neutre, le 27.12.2015

A voir
www.youtube.com/watch?v=uXeRbbM2AjY

» Par suisse, le 27.12.2015

A voir également:
https://www.youtube.com/watch?v=6XDdfCLY3TI

» Par Pilator, le 27.12.2015

L'article proposé est effectivement du réchauffé déjà discuté par ailleurs, mais la farce de la COP21 laisse bien penser qu'il y a un lobby du réchauffement et de ses effets.

Pour le côté scientifique, même démuni, on ne peut se contenter de suivre, par exemple comme des moutons la meute braillante, on peut appliquer les principes de l'audit : quel a été le processus de constitution de la théorie ? quelle est sa vraie place scientifique ? ya t'il une vraie controverse ? les conclusions que l'on en tire sont elles possibles ? (je penses que la faiblesse est là).

Sans être scientifique, on peut s’intéresser aux processus systémiques, lesquels, même s'ils sont moins complexes en sciences physique qu'en science humaine ; ne permettent plus de faire de simples corrélations une base admissible (je pense au carbone seule cause du réchauffement).

De même, on peut s'interroger sur les modèles, dans le domaine économique, c'est le propre de charlatans mathématiciens, dans le domaine proposé ici, il semble qu'ils fournissent déjà non pas un réchauffement précis, mais un ensemble de situations (et là, je pense aux 2 degrés dont on nous abreuve).

Alors, si je devais vivre des équipements de "décarbonisation", je pousserais le bouchon le plus loin possible, aidé des journalistes bêlant...

» Par Caribou, le 27.12.2015

Que de bon sens...
Des 65 commentaires précédents, voici sûrement le plus éclairé et le plus sage !
Merci Pilator !! :)

» Par zebre91, le 28.12.2015

Pilator, le carbone n'est pas la seule cause du réchauffement, c'est la seule relatée par les médias, les 2 degrés c'est pareil.
Allez faire un tour sur manicore, le site de JM Jancovici. Vous y trouverez des réflexions assez poussées suivant des principes d'ingénieur : pragmatisme et rigueur.

» Par NWO, le 28.12.2015

En conclusion:

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xpl1/v/t1.0-9/1620596_951880591558689_6981043854294048446_n.jpg?oh=2d1e3f127c215ae6f6ef3a81255e069d&oe=5704FFEA

» Par Face Nord, le 28.12.2015

En conclusion, en science comme en montagne, ceux qui sortent de la voie normale sont souvent traités de fous etc... beaucoup se plantent, et quelques uns finissent par faire avancer la discipline...

» Par plumo, le 28.12.2015

Et en science comme en montagne on ne négocie pas avec la pesanteur, ce qui n'a rien a voir avec le sujet, mais permet de signaler que l'on ne négocie pas non plus avec le forçage radiatif (c'est la façon correcte de désigner l'effet de serre), ni avec les lois physiques en général, mème en procédant à des audits bien menés...


VTT de montagne