Accueil > Actu > Divers > Un moniteur de l’ESF se tue en percutant le câble d'une dameuse

Un moniteur de l’ESF se tue en percutant le câble d'une dameuse - Divers

 
+19
23 votes

Un moniteur de l’ESF se tue en percutant le câble d'une dameuse

Proposé par Cyril Vincent le 14.03.2015, publié le 14.03.2015 :: www.ledauphine.com :: 2008 clics :: 17 commentaires :: Divers

Un homme d’une cinquantaine d’années, moniteur à l’École de ski français de Lélex, est décédé après avoir heurté un câble de dameuse, ce soir, sur le domaine de la station. L’accident s’est produit vers 18h, peu après la fermeture du domaine. La victime descendait une piste verte, croisant une piste noire sur laquelle une dameuse travaillait. L’engin était accroché à un câble lui permettant de manœuvrer malgré le dénivelé important. Le moniteur de la station aurait heurté ce filin. »

Commentaires

» Par Cyril Vincent, le 14.03.2015

On est pas à l'abris même en connaissant le coin par coeur

» Par un pisteur, le 14.03.2015

Quand on lit les commentaires ici (http://www.skitour.fr/actu/3525-a-bernex-apres-la-fermeture-il-y-a-50-a-60-individus-sur-les-pistes), on prend un peu plus la mesure de l'accident et on se dit que ce n'est peut-être pas fini malheureusement...

Condoléances aux proches *

» Par mpui, le 14.03.2015

Condoléances à la grande famille des moniteurs.
Pour les randonneurs: sachez que des interdictions sont affichées dans la plupart des stations: pas de ski ni à la montée ni à la descente après la fermeture des pistes par le service des pistes, ceci pour éviter ce genre d'accident (j'ai failli aussi vivre ça en début de saison à Flaine, le câble était heureusement tendu bien au dessus de ma tête et je n'avais pas entendu le bip continu de la dameuse....)

» Par Vieux Troll, le 14.03.2015

Condoléances à sa famille et amis.

J'ai également failli me prendre un câble. C'était passé de très près. Pourtant, je connaissais le coin et les usages de la station comme ma poche, avec d'innombrables parcours nocturnes. J'avais failli me faire avoir alors qu'il faisait encore jour et que la visibilité était excellente !

» Par Cyril Vincent, le 15.03.2015

+ d'infos
http://www.ledauphine.com/ain/2015/03/14/accident-mortel-sur-les-pistes-la-station-perd-une-figure

» Par un chauffeur, le 15.03.2015

Condoléances à la famille.
je vais sans doute vous paraître sec mais ça devait arriver, enfin être médiatisé plutôt.
J ai lu le post sur Bernex (même commenté l'article sur le dauphine directement) en entier mais certains ne comprennent pas visiblement.
Le dernier lien avec la simulation parle d'elle même.
Les arrêtés respectez les, ce n'est pas pour dire amendable ou pas mais comprennez bien que c'est pour votre securité, des endroits pour s 'entrainer ou se balader il y en a des milliers HORS des domaines skiables.
Malheureusement même les professionnels de la montagne ne sont pas à l'abri, les horaires ne sont pas la pour emmerder, une fois de plus mais pour proteger.
18h, désolé de le dire mais les pistes sont fermées, donc le tord est entier au moniteur c'est dommage de le dire mais c'est vrai.
Autre détail, personne ne parle du chauffeur, qui à l'heure actuelle est sans doute en garde à vue, ( par procédure ), et qui je l'espere se remettra un jour, car psychologiquement, ce n'est pas une situation facile.
Sur le site du Progrès un article parle du drame, et là, sans doute un ami de la victime dit je site: " il faut etre un braconnier de skieur pour tendre un cable à 18h". Et bien non, je comprend sa douleur mais le chauffeur est aussi victime, il faisait JUSTE son travail pour le plaisir des autres.
Personnellement, tout les soirs je dois hausser le ton, perdre du temps à faire déphoquer parfois.
ON passe pour des Méchants comme l'un de vous l'a dit, eh bien tant pis, mais ca ne m'interesse pas de retrouver deux morceaux de grimpe talus pendu à mon cable.
Ah et petit détail, NON vous ne savez pas ou l'on s'accroche, comme j'ai pu lire, chaque sapin est un potentiel ancrage.
Donc continuez à pratiquer, mais sur les sites vierges de pistes.
Je sais c'est moins "sécurisé" et moins facile.
Allez en machine une nuit voir réellement comment ca se passe, et la, vous réaliserez.
XXXXXXXXXXXXXXXXXPropos modérés
Un drame pareil est trop dommage sachant la chance que l'on a de vivre, travailler, assouvir nos passions dans nos régions.

Encore une fois condoléances à la famille et aux amis du moniteur mais surtout une grosse pensée pour le chauffeur.

» Par un chauffeur, le 15.03.2015

Ah autre détail, vous parliez aussi de législation par rapport aux arrêtés.
Effectivement, elle existe, par contre quand certains disent ils ont les gyros et des flashes quand ils sont cablés, certains oui, pas tous, et c'est comme du bénévolat, une fois de plus c'est pour la sécurité des personnes externes, mais RIEN ne nous oblige a les mettre! on apprend à être gentil!

» Par Yoann-51, le 15.03.2015

le type il passe un temps fou à critiquer je cite : les grimpe talus, mais à aucun moment on parle de skieur de randonnée dans le drame dont fait l'objet ce post. Alors je trouve déplacé de profiter d'un drame pour venir vomir son fiel. Même si j'entends certains de ses arguments.

» Par Vince88, le 15.03.2015

Sur la forme, c'est discutable, mais sur le fond, "le chauffeur" n'as pas tors. C'est certes un drame idiot, mais je regrette de n'avoir vu dans aucun sujet un questionnement sur la présence du moniteur à cet endroit à cet heure ci.
Le dameur, il faisait juste son boulot, probablement même pressé de faire son damage avant le regel pour du boulot de qualité.

» Par cath39, le 15.03.2015

Accident bien regrettable habitante dans la région, mais pour répondre à Yoann-51, j'aimerais dire qu' étant femme de dameur, "un chauffeur" ne profite pas de ce drame pour "vomir son fiel". Vous ne pouvez pas savoir le nombre de personnes qui à la fermeture des pistes font de la luge, du sac poubelle, de la raquette .. etc, alors que les dameuses sont en action. "Ces hommes de l'ombre" font leur travail alors que les pistes sont fermées. Ce drame et la peur quotidienne de chauffeur tout au long de la saison et pensez au jeune dameur, qui n'est pas responsable et qui restera marqué toute sa vie !! Ce n'est pas pour "vomir" que "chauffeur" est en colère, mais pour dire que trop de personnes "inconsciente du danger" se baladent sur les pistes de ski la nuit. C'est un drame bien malheureux qui j'espère ne se reproduira plus.

» Par Katogan 73, le 16.03.2015

Ce n'est pas un accident de ski de randonnée. C'est un accident bien regrettable et fâcheux survenu sur un domaine skiable. Tristes pensées et condoléances aux proches.
Mais une fois encore, ce post n'a rien à faire sur skitour.

» Par Batou, le 16.03.2015

Le vrai problème est que le câble est dangereux. Il faudrait fermer clairement par un balisage complet et du personnel supplémentaire toute zone en cours de damage par un câble. Ou mieux interdire l'utilisation du câble en trouvant une solution qui ne nécessite pas l'utilisation d'un câble.

» Par Tivet, le 16.03.2015

Accident bien malheureux.
Un arrêté ne permet pas de supprimer le risque. Tout au plus le parapluie réglementaire est un parapluie utopique et trop partiellement efficace. Il règle la question de la responsabilité de l'exploitant, pas le risque réel d'accident. En bref, on s'en lave les mains.
S'il y a des gens le soir ou le matin sur les pistes c'est qu'il y a un besoin (restau, chalets privés, luges, raquettes, entraînements ski alpi, accès aux itinéraires ou espaces enclavés...).
Bien sûr, il s'agit d'un conflit d'usage et d'une pression sur l'exploitation. Mais si le parapluie réglementaire ne permet pas de le gérer comme n'importe quelle piscine ou patinoire, reste la gestion et l'adaptation. Par exemple, la communication, la mise en place d'un secteur sécurisé, d'itinéraires pour ski alpi,..., bref, inciter ou drainer plutôt que de renvoyer sur l'arrêté collé en A4 en bas de la station.Un exemple http://hiver.crans-montana-aminona.com/randonnee/
Et effectivement, les dameurs se retrouvent au contact d'un problème qui devrait être pris plus en amont... L'interdiction devrait être le dernier point à travailler, lorsque tout a vraiment été pensé pour anticiper et gérer les risques.
Enfin, ce n'est que mon avis...

» Par chauffeur, le 16.03.2015

Bien conscient que ce n'est pas un accident de "ski alpi", mais le probleme est le même. Si les domaines sont interdit, c'est une fois de plus pour la SECURITE, certes des histoire d'assurance sont derriere pour se couvrir comme vous avez dis.
Et je parle en connaissance de cause, semaine derniere, une serveuse de resto au sol, elle descend à 19h passer, sans lumière, et se prend le cable. 19h fermeture de resto? non 1h30 au bar à discuté avant de partir!
Une semaine avant un moniteur prend un autre itinéraire que celui prevu pour une descente au flambeau, le cable dans la gorge!
Même semaine 5 randonneurs parti faire une fondue dans une cabane de remonté, avec un pisteur, sans radio, sans informé! au télephone il ose même me dire qu'il sait parfaitement les murs treuillés! mais bien sure! alors que le groupe était divisé en deux et qu'ils ne savent même pas combien ils sont au total!
Arrété les treuils? c'est revenir 20 ans en arrière, et sachant que l'enneigement actuel n'est plus le même. vous serez dans les premier à vous plaindre au ski en famille le dimanche de l'état des pistes.
Certains considèrent que je viens "vomir mon fiel", si vous voulez, mais je pratique aussi la rando, à la différence hors des domaines skiable.
Donc je n'en ai pas après les skieurs alpiniste, mais l'ensemble des gens qui ne respecte pas. encore une fois par sécurité.
Même si vous savez nager, vous vous rendez à la piscine municipale quand elle est fermé? Je ne pense pas.
La discussion peut être très longue, mais si vous n'êtes pas en tord pourquoi certains sautent dans les talus des qu'ils aperçoivent les machines et ressortent après.
Encore une fois c'est un accident déplorable et malheureux, mais en venant ici c'est pour espérer éveiller quelques consciences, car vous aurez beau dire mais les plus présent sur les domaines la nuit après les machines se sont les randonneurs et skieur alpiniste. Et nous devrions être les seuls pour votre sécurité.

» Par Did, le 16.03.2015

@Daniel : un peu d'accord mais on est maintenant dans une industrie, y a de tous les niveaux sur les pistes et il faut sécuriser pour ceux qui se surestiment aussi.
Par exemple j'apprécie les Arcs (par exemple hein, je vais peu en station) avec ses pistes Noirs "Natur" pas damées, mais il y a autant de pistes noires damées pour que tous les skieurs moyens puissent faire une piste noire, ou rouge ou bleu d'ailleurs, ça vaut pour toutes.
Le non damage ça ré-hausse le niveau sacrément quand c'est béton !
Chauffeur : +1 avec toi, sécurité avant tout, même si ça fait ch... et que c'est encore une fois une industrie qui nous impose sa loi. Si on veut entreprendre quelque chose contre ça, il faut que ça suive la voie légale malheureusement, avec tout le délai et l'improbabilité du résultat.
Quelque soient les raisons, je reste triste pour la famille, condoléances encore.
Comme tu dis, il y aura toujours des conditions dangereuses avec les machines, cable ou pas cable, en fonction des conditions ou des pratiquants sur les pistes. Récemment il y a eu une fille décédée à pied la nuit sur les pistes si je ne m'abuse (me rappelle plus des circonstances mais peu importe), donc rien à voir avec le ski alpi.

» Par Maki, le 16.03.2015

Chauffeur, tu postes en anonyme et en citant des faits non vérifiables, donc j'ai un peu de mal a te répondre. Ça peut être vrais ou pas. Mais quand même, si ils sont vrais, tous les épisodes que tu cites et l'accident de Lélex concernent des gens qui bossent en station. Or, si comme tu dis même les professionnels se font piéger par le câble si fréquemment, ça veut dire que Batou a raison, cet câble est dangereux. On a beau râler avec les randonneurs nocturnes, mais la réalité est que la plupart des gens n'ont pas la moindre idée de l'existence du treuillage des dameuses. La solution ne peut pas arriver que par les dameurs (et bien sur leur employeurs), avec une ouvre de sensibilisation et de signalisation et/ou cherchant un dialogue pour trouver des horaires protégés.

» Par Phil'Ô, le 16.03.2015

Par respect pour la famille du disparu, les commentaires déplacés et anonymes ont été supprimés et j'ai verrouillé la possibilité d'en poster de nouveaux.

Ce n'est ni le moment ni le lieu de s’épancher sur le sujet.


VTT de montagne