Accueil > Actu > Neige et avalanches > Avalanche mortelle de Ceillac : la contre-enquête du Club alpin ne convainc pas le procureur

Avalanche mortelle de Ceillac : la contre-enquête du Club alpin ne convainc pas le procureur - Neige et avalanches

 
+24
38 votes

Avalanche mortelle de Ceillac : la contre-enquête du Club alpin ne convainc pas le procureur

Proposé par Jeroen le 11.03.2015, publié le 11.03.2015 :: www.kairn.com :: 2484 clics :: 16 commentaires :: Neige et avalanches

Alain Vincent, Bruno Girard, Carol Nash-Hamilton, Guy Rondot, Jacques Chabrier, Jeanne David. Six noms effacés par une coulée blanche. Six êtres emportés par une avalanche. Six membres du Club alpin français (Caf) du Guillestrois tragiquement disparus, le 24 janvier, sur les hauteurs de Ceillac, dans le massif du Queyras.

Pour tenter de comprendre le tragique bilan de cette sortie en ski de randonnée, le Caf a procédé à une enquête interne… dont les conclusions ne corroborent pas forcément les premiers éléments d’investigations agglomérés par les officiers de police judiciaire du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Briançon »

Commentaires

» Par Yoann-51, le 12.03.2015

Incroyable cette attitude du CAF... je ne crois pas qu'il va en sortir grandit. Pourquoi des cafistes ne pourraient pas commettre d'erreur ? (je ne parle pas d'imprudence.) Tout le monde en fait des erreurs, après en fonction de sa bonne étoile on les paie plus ou moins chères...

» Par Fred CFred, le 12.03.2015

D'abord l'article de Kairn est un copier-collé du Dauphiné, même si il cite ses sources je trouve ça limite.

http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2015/03/09/la-contre-enquete-du-club-alpin-ne-convainc-pas-le-procureur

Ensuite, si on parle de l'article, il y a marqué :
"Pour tenter de comprendre le tragique bilan de cette sortie en ski de randonnée, le Caf a procédé à une enquête interne…"

C'est qui "le Caf" ? Des personnes du club de Guillestre ? Des membres amis des victimes ? Des cadres nationaux ? Cette enquête a-t-elle été validée pas le CAF et si oui à quel niveau ?
De plus l'article ne donne aucun lien vers cette "enquête".

Bref, un article à revoir, il faudrait que le journaliste fasse son enquête !

» Par salvatore, le 12.03.2015

Je suis vraiment surpris par cette attitude du CAF, d'autant plus que lors de l'avalanche de Valsorey, son président avait déclaré (je le cite) : « Aussi longtemps qu’une enquête est en cours, il serait totalement déplacé de faire le moindre commentaire sur un accident dont nous ignorons encore les circonstances ». De plus il avait été demandé aux cadres (dont je faisais partie à l'époque) de garder le silence.

» Par marcelo, le 12.03.2015

Quand ce sont des professionnels qui se font prendre ,on parle de la dure loi de la montagne et du risque Zéro qui n'existe pas ,quand il s'agit de randonneurs lambda ,ils deviennent des imprudents et des irresponsables .

» Par Jeroen, le 12.03.2015

marcelo, n'importe quoi. "Expérimentés et très bien équipés", voilà ce qui a été dit pour ce groupe. Votre message, à part tenter de relancer une gueguerre guides/touristes n'a aucun intérêt.

» Par Pierre, le 12.03.2015

Je suis d'accord avec Marcelo, en règle général c'est souvent le cas. Cette affaire en est la preuve évidente. Mais il n'y a pas de guerre à relancer ou quoi que ce soit d'autre. Il s'agit là juste d'un constat.

» Par jiel, le 12.03.2015

Par Fred CFred a dit :De plus l'article ne donne aucun lien vers cette "enquête".
Bref, un article à revoir, il faudrait que le journaliste fasse son enquête !

Le voici ton lien et il s'agit tout simplement d'un communiqué de presse du CAF

» Par Jeroen, le 12.03.2015

Je suis d'accord avec Marcelo, (...) Cette affaire en est la preuve évidente.
Preuve évidente de quoi ? Vous pouvez être un peu plus explicite ?

» Par jls05, le 12.03.2015

Que de certitudes!
Que de haine!

Il sera difficile de reconstituer le scénario, mais ce qui est certain, c'est que le CAF Guillestre a vécu un drame, qui atteint profondément ses adhérents et ses dirigeants, et dont ils garderont à vie la tragique mémoire.

Le "stress post-traumatique" est énorme, et difficile à gérer.

Le communiqué de presse précise en particulier les précautions et reconnaissances exceptionnelles prises par les encadrants : combien d'entre nous font une reconnaissance préalable avant d'y retourner avec les copains?

Ce communiqué est un hommage aux encadrants et participants de cette sortie, rédigé par leurs amis.

Mais il nous touche aussi très durement, en nous rappelant que nos "connaissances" et "règles de prudence" ne sont toujours pas des garanties face à La Montagne.
Ce serait tellement plus confortable pour nous si nous pouvions dire qu'ils ont fait "des erreurs"!

Emotion pour les personnes décédées et toute ma sympathie aux personnes qui sont dans le deuil, avec une pensée particulière pour les dirigeants de ce club et sa courageuse Présidente.

» Par Fred CFred, le 12.03.2015

@ jiel : Merci pour le lien.

» Par Katogan 73, le 12.03.2015

Une fois encore, je trouve qu'avoir mis cette actu pour augmenter le nombre de posts sur le site est bien mal venu après cet accident effroyablement tragique. Laissons établir l'enquête en interne par les spécialistes secouristes de la montagne et arrêtons de "baver" sur ce que nous ne savons pas. C'est assez indécent, je trouve.
Parlons plutôt de l'enneigement, de la largeur des spatules... des banalités en sorte et.... tout ira mieux dans le meilleur des mondes.

» Par Jeroen, le 13.03.2015

Jls05, Katogan, un communiqué qui aurait rendu hommage aux victimes aurait forcé le silence et le recueillement, mais il n'est pas question de cela ici. Il n'est pas question non plus du tragique accident en lui même. Ce dont il est en question c'est un communiqué qui pour moi est totalement deplacé, tant sur la forme que sur le fond. Il me laisse même un sentiment très désagréable. J'ai beau le relire dans tous les sens, je ne comprend pas. Il ne rend pas hommage aux victimes, il tente juste de disculper l'encadrement et l'institution de facon tellement sur realiste que c'en devient louche. Le ton est froid, sans une once d'âme. J'espère de tout coeur que ce n'est pas leur premier communiqué sur ce drame, çe serait extrêmement maladroit.
Le choc a été dur, il marquera à vie de nombreuses familles, les amis, les membres du caf. Il me touche beaucoup car Ceillac c'est aussi un coin que je connais bien et que j'adore. Les victimes n'avaient pas besoin de ça.

» Par leded, le 13.03.2015

@Jeroen, est-ce que ce type d'actu ne devrait pas être verrouillé dès sa mise en ligne?
Ça resterait du relayage d'information et cela éviterait toute polémique ou commentaires déplacés, par respect aux défunts, amis et familles.

» Par Bernard de Miscault, le 13.03.2015

Jeroen,
Je ne peux pas te cacher que je suis peiné par certains commentaires qui ont été postés sur ce sujet.
Que plusieurs osent sous entendre que l'encadrement du Club Alpin du Guillestrois ne soit pas profondément bouleversé par la perte de leurs amis, n'éprouve pas une immense peine pour leurs familles que les membres du club connaissent, pour certains, depuis bien longtemps, c'est profondément injuste. Le Guillestrois, c'est tout petit; nous sommes nombreux à entourer ceux qui sont dans la peine. Il n'est pas nécessaire de faire des communiqués dans la presse pour cela.
Des journalistes ont écrit ou laissé entendre que nos amis avaient descendu le couloir nord de la Mamelle. Cette affirmation a été parfois reprise devant les proches des victimes, quelquefois énoncée comme la vérité "puisque c'était dans le journal". Dans un autre article, un journaliste relate les propos d'une personnalité de la communauté montagnarde: «Ceillac m’interpelle sur le nombre de personnes emportées alors que l’on insiste lourdement sur le fait qu’il faut descendre un par un dans une pente instable et celle ci l’était. Le bulletin d’estimation du risque était clair et net. On n’évitera jamais toutes les avalanches mais on peut descendre un par un et se mettre à l’abri dans des îlots de sécurité, même s’ils ont pu penser l’être à Ceillac avant d’être balayés.»
Inutile de dire que ces propos ont fait mal aux familles et aux proches.
Après avoir fait son enquête interne et recueilli de nombreuses informations, le club a souhaité apporté des précisions quant à l'itinéraire (tour des Crestettes) et à leur habituelle conduite de course. Nombreux sont ceux qui ont partagé de très nombreuses sorties avec nos six amis; nous savons que leur connaissance et leur comportement en course en faisaient des skieurs réfléchis, adaptant avec intelligence leur façon de faire aux conditions. Nous ne pouvons donc pas imaginer qu'ils descendaient en même temps. L'avalanche, de très grande taille, a malheureusement balayé les positions où ils s'imaginaient certainement être en sécurité.
Je souhaiterai que ce post soit maintenant verrouillé pour respecter la douleur des familles et la mémoire de nos amis.

» Par Pat83, le 13.03.2015

"Je souhaiterai que ce post soit maintenant verrouillé"

Indépendemment du respect pour les victimes et les familles, toutes les discussions ou remarques à tendances négatives envers le CAF et leurs membres entrainent bien souvent le verrouillage du post ou leurs supressions.

» Par jls05, le 13.03.2015

Le DL - jeudi 12 mars 2015

Avalanche de Ceillac : le procureur précise

Nous évoquions dans notre édition de mardi la contre-enquête du Club alpin français de Guillestre, après l'avalanche qui a tué six cafistes à Ceillac cet hiver.

S'il désapprouve cette démarche, le procureur de la République Raphaël Balland, dont nous évoquions "la colère", ne se reconnaît pas dans ce terme qui ne traduit pas son état d'esprit. Et il estime mener cette enquête dans la sérénité et le respect des familles des victimes.


Voilà qui peut un peu dépassionner les gros titres du DL...


VTT de montagne