Accueil > Actu > Matériel > Efficacité des airbags ... nouvelle étude

Efficacité des airbags ... nouvelle étude - Matériel

 
+25
29 votes

Efficacité des airbags ... nouvelle étude

Proposé par ANENA le 16.02.2015, publié le 16.02.2015 :: www.anena.org :: 1148 clics :: 15 commentaires :: Matériel

Une nouvelle étude menée au niveau international par plusieurs organismes de prévention des accidents d'avalanche montre que l'impact des airbags sur la mortalité est plus faible que précédemment rapporté. Pour les personnes sérieusement impliquées dans des avalanches conséquentes, l'utilisation d'un airbag, gonflé, réduit le risque de mourir de moitié (de 22% à 11%) .... »

Commentaires

» Par bobo, le 16.02.2015

La conclusion : (au regard des limites exprimées juste avant dans le document)

"Messages à diffuser
Quels sont les messages les plus importants à diffuser qui ressortent de notre étude ?
* Les airbags sont un équipement de sécurité important, mais leur impact sur la mortalité est plus faible que
précédemment rapporté et la survie n’est pas garantie.
* Pour les personnes sérieusement impliquées dans des avalanches de taille 2 ou plus grosses, l’utilisation d’un airbag, si
son gonflage a fonctionné, réduit le risque de mourir de moitié (de 22 % à 11 % (Fig. 3).
* Le non-gonflage demeure la limite la plus importante à l’efficacité des airbags. Le taux global observé de non-gonflage,
toutes causes confondues, est de 20%."

» Par Jeroen, le 16.02.2015

Très bon article, avec des résultats très interessants, et des hypothèses clairement exprimées. Manque encore le cas des avalanches de taille plus limitée, qui doivent a mon sens être responsables de la majorité des décès.
Airbags pousse au crime ? Il suffit de retirer les airbags d'un groupe témoin pendant quelques semaines, pour voir comment evolue leur comportement.

Perso il m'arrive "d'oublier" le DVA (pas bien), bein sur le terrain on est pas pareil sans qu'avec. L'Avalanche est une chose, les conséquences de l'Avalanche une autre. Je raisonne souvent en terme de conséquences, porter un DVA et avoir des copains derriere fait toute la différence..

» Par Etienne -H-, le 16.02.2015

Bonjour,
Étude déjà citée sur le site il y a 4 mois... mais sans doute inaperçu en avant saison ?http://www.skitour.fr/forum/read_248362_2.html?goto=252570#goto

» Par Foufouille, le 16.02.2015

Encore une étude NON objective:
Les taux de mortalité dans les groupes avec et sans airbag sont CALCULES et non mesurés !!! en partant de l'hypothèse que pour les ensevelis, le taux de mortalité est le même avec et sans airbag !!! ce qui n'est pas démontré !!!
Les airbag, de part leur volume, facilitent-ils ou gênent-ils la recherche des personnes ensevelies ??? même question pour leurs sauvetage ??? d'autre part, les porteurs d'airbag, sont_ils les mêmes que les non porteurs, entre autre , n'y a-t-il pas dans l'un des 2 groupes une plus forte proportion de skieur sans le matériel de sécurité de base (D.V.A., pelle sonde) ???? beaucoup de biais qui font qu'on ne peut pas "calculer" la mortalité dans les 2 groupes, et qu'il aurait été si facile de la mesurer séparément dans chaque groupe. dommage !!!
D'autre part, quand on veut présenter une étude comme scientifique, et que l'on parle de "résultats significatifs", on décrit la méthode statistique, et on en donne les résultats, pour montrer si les différences sont dues au hasard ou non...

» Par Cyrille Marais, le 16.02.2015

* Le non-gonflage demeure la limite la plus importante à l’efficacité des airbags " = une lapalissade !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! celui qui écrit ça !!! MDR - alors je traduis : "Votre bateau pneumatique flotte moins bien si il est mal gonflé" LOL, on m'aurait menti ???

"Le taux global observé de non-gonflage, toutes causes confondues, est de 20%." = ça me fait flipper ce truc. Un bazar sur 5 reste en panne ! bonjour le matos high-tech !!! Ouais, je sais, je suis "vieux jeu", mais il vaut mieux faire rire, que pleurer au cimetière !
Bonne randos

» Par bobo, le 16.02.2015

Sur les 20% de non gonflage :
"
- 60% d’échecs de déclenchement par l’utilisateur,
- 12% d’erreurs de maintenance (par exemple, cartouche mal fixée),
- 17% de pannes de l’équipement (par exemple, problèmes de performance nécessitant une révision de la conception et/ou de la production),
- 12% de destructions de l’airbag au cours de l’écoulement."

» Par Thierry, le 16.02.2015

Dans les non-gonflages il y a ceux qui n'ont pas été déclenchés par les skieurs eux-mêmes...

» Par francis, le 16.02.2015

en gros t'as 40 % de chance que le truc se déclanche pas si tu tire la chevillette... c'est énorme vu le prix des machins...
Qui prendrait son DVA dans les mêmes conditions ?

» Par Bubu, le 16.02.2015

Vous comptez mal. Les pannes représentent (12% + 17%) * 20% = 6%.

» Par Jeroen, le 16.02.2015

Non, t'as 40% de chance de ne pas le déclencher, erreur humaine (tu ne trouves pas la poignée, tu hésites, tu as oublié que tu avais un airbag, c'est un suicide camouflé, ....)

» Par Jeroen, le 16.02.2015

Non bubu, que 17%*20%=3.4% (les 12% c'est pas le matériel qui est en cause, mais sa maintenance par l'utilisateur)

» Par Etienne -H-, le 17.02.2015

Pour diminuer les 60% ✖ 20% = 12% d'échec de déclenchement par défaut de manipulation, je me peux qu'inciter fortement à rajouter une sangle supplémentaire sur la poignée de sorte à faire une boucle plus facile à tirer sur la petite poignée. Mais gaffe aux branches en forêt...

» Par cmanu, le 17.02.2015

vu que le principe de l'airbag est la ségrégation inverse, les plus grosses particules remontent, et vu le risque de non gonflage, j'en déduit que de se promener avec un gros sac diminue le risque. ceux qui randonne avec un sac de 15 litres sont des suicidaire, ceux qui prennent un gros sac avec vêtements de rechange et gros casse croute sont plus en sécurité.
dans tous les cas, la recommandation de virer le sac en cas d'avalanche est complètement fausse; outre le fait que de le garder devrait vous aider à rester en surface, le sac peut vous protéger la colonne et c'est bien de pouvoir mettre des vêtements chauds quand on sort de la neige.

» Par ubaye40, le 17.02.2015

quid du déclenchement automatique de l'airbag? et pourquoi aps en mettre deux: comme ça on réfléchit encore mois aux conditions et au choix des sorties!

» Par Yoann-51, le 17.02.2015

pour Etienne, il existe déjà une laniére qui se pose sur le torse et qu'il suffit d'agripper pour déclencher. Elle est plus facile à attraper que la poignée classique, surtout avec des moufles. Mais elle multiplie sans doute le risque de déclenchement accidentel...


VTT de montagne