Accueil > Actu > Ski alpin et ski de fond > Avalanche à Auron

Avalanche à Auron - Ski alpin et ski de fond

 
+19
25 votes

Avalanche à Auron

Proposé par vanaish le 28.12.2014, publié le 29.12.2014 :: www.nicematin.com :: 2770 clics :: 25 commentaires :: Ski alpin et ski de fond

Avalanche mortelle à Auron ce dimanche »

Commentaires

» Par davidg, le 28.12.2014

A noter risque d'avalanche 2/5 dimanche; peu de neige fraîche mais fort vent du nord/nord ouest.

» Par BERTRAND SALINGUE, le 29.12.2014

Condoléances à la famille.
Cet accident viendra alimenter les statistiques de mortalité dans une avalanche avec le port du sac ABS. Stat faible mais pas nulle.
http://www.secours-montagne.fr/IMG/pdf/AIRBAG.pdf

» Par Phil'Ô, le 29.12.2014

D'après le canard local, le décès est lié à de multiples traumatismes plutôt qu'à un enfouissement.
Je suppose que la légende de la Fig 1. du document que pointe BERTRAND SALINGUE est erronée, car sinon 85 % d'Airbag serait dysfonctionnant en cas d'accident
En tout cas, c'est bien triste et prouve que même par risque 2, on est jamais à l'abri !

» Par superpapa, le 29.12.2014

@Phil'Ô
c'est surtout que la majorité des accidents ont lieu par risque 2

» Par Geronimo Cohen, le 29.12.2014

Moi ce qui m'épate surtout c'est que cela s'est passé sur une zone en plein domaine skiable, dans un goulet entre deux pistes qui coupe d'ailleurs une "bleue" (nommée familiale, ça veut tout dire).

En gros, avec un peu de malchance, ca enfouissait un skieur sur la piste...

Il est vrai qu'il est difficile de sécuriser tout un domaine, mais je suppose que cette zone hors piste doit être hyper fréquentée.

» Par seb, le 29.12.2014

Superbe analyse du plan des pistes !

» Par jean francois latil, le 29.12.2014

Le risque annoncé ce jour là était bien de 2 mais réellement de 4,le bilan aurait pu être bien plus lourd avec deux skieurs échappant de justesse à une plaque dans le dôme...

» Par Ferski, le 29.12.2014

Triste nouvelle pour ces fêtes de fin d'année.
Ce secteur hors piste (Cimetière des dames) est l'un des plus dangereux de la station avec celui du Dôme sous le télésiège des Crêtes.
Ils sont malheureusement le théâtre de trop nombreux accidents.

» Par Fred CFred, le 30.12.2014

@Phil'Ô : si on lit le texte du PDF sur les airbags on voit bien qu'il y a une inversion des couleurs sur le graphique. Il y a seulement 5% de dysfonctionnement.

Sinon, je remarque que le casque ne faisait pas partie des éléments de sécurité dont disposait la victime (d'après l'article du journal). Bien que ne protégeant pas la face ce genre d'article peut-être utile.

» Par Phil'Ô, le 30.12.2014

Dans un article ce matin, on peut lire que l'airbag ne s'est pas déclenché et que l'enquête cherche à comprendre pourquoi (sécurité non enlevée, poignée non tirée, dysfonctionnement). Ceci dit, vu la cause du décès pas sûr que l'Air Bag aurait pu changer le malheureux résultat de l'accident.

» Par Jean Jacques Bianchi, le 30.12.2014

rien ne dit qu'il y ait eu dysfonctionnement de l'ABS ...
encore faut il tirer sur la manette ..

» Par _pierre_, le 30.12.2014

Phil'Ô : "même par risque 2, on est jamais à l'abri" : sinon ce serait le risque zéro !!

» Par ubaye40, le 30.12.2014

suis énervé car 1 journaleux s"est permis de dire que "les skieurs hors pistes n'étaient pas imprudents car équipés de dva,air bag....etc!
quid des conditions nivo,du vent etc???
et un homme politique local dire:" il faut interdire le hors piste" et la conduite auto chaque fois qu'il y a 1 drame??
ubaye40

» Par vincent, le 30.12.2014

@Pierre même pas risque 0 on n'est pas à l'abri, car ça n'existe pas dans la vie ;-)

Entre les experts qui pointent une mauvaise connaissance des risques (mais eux n'en prennent jamais, on le voit bien sur leurs sorties)

la majorité bien pensante niant l'intérêt d'une pratique s'il y a un risque qui ne peut être totalement évalué

Et les pouvoirs publics qui se couvrent juridiquement et moralement la position la plus statistique et simple
hors piste = danger
Moins de monde «dehors» = moins de risques

On adopte trop souvent un raisonnement incomplet avec des préjugés.
Et se contenter des infos la plus part du temps inexactes des médias.car récoltés à la hâte ne peut en constituer une base saine.

Qui connaît la nature exacte de l'avalanche, les 15cm cm de neige fraîche ont ils suffit à faire les accumulations qu'on voit sur la photo?
D'ailleurs est ce la bonne photo?
Pourquoi le pida destiné à protéger la piste ne la pas déclenché?
Y avait t'il une vielle plaque epaisse uniquement là?
le goulet d'étranglement du «cimetière des demoiselles» mesure presque 100m de long , est le point de rupture et ou se trouvait les skieurs?
Quel était leur distance de sécurité et les signaux qu'ils auraient pu voir.
Bref tant qu'on a pas réellement ces faits on ne peut comprendre...
Et encore moins juger
Ce père de famille connaissait comme nous tous les mots gradient de température et influence du vent, alors jusque à preuve du contraire il n'a peut être tout pas eu de chance.

» Par rien compris, le 30.12.2014

@vincent
relis ta prose, c'est incompréhensible !

» Par vincent, le 30.12.2014

@Pierre même par risque 0 on n'est pas à l'abri, car ça n'existe pas dans la vie ;-)

Entre les experts qui pointent une mauvaise connaissance des risques (mais eux n'en prennent jamais, on le voit bien sur leurs sorties)

la majorité bien pensante niant l'intérêt d'une pratique s'il y a un risque qui ne peut être totalement évalué

Et les pouvoirs publics qui se couvrent juridiquement et moralement avec la position simple:
hors piste = danger
Moins de monde «dehors» = moins de risques

On adopte trop souvent un raisonnement incomplet avec des préjugés.

Aussi les infos des médias sont trop souvent inexactes car récoltées à la hâte et ne peuvent constituer une base saine.

bref qui connaît la nature exacte de l'avalanche,
les 15cm cm de neige fraîche ont ils suffit à faire les accumulations qu'on voit sur la photo?
D'ailleurs est ce la bonne photo?
Pourquoi le pida destiné à protéger la piste ne la pas déclenché?
Y avait t'il une vielle plaque epaisse uniquement là?
le goulet d'étranglement du «cimetière des demoiselles» mesure presque 100m de long , ou est le point de rupture et ou se trouvait les skieurs?
Quel était leur distance de sécurité et les signaux qu'ils auraient pu voir.
Bref tant qu'on a pas réellement tous les faits on ne peut comprendre...
Et encore moins juger.

Ce père de famille connaissait sûrement comme nous tous les mots gradient de température et influence du vent, mais jusqu'à preuve du contraire il n'a peut être tout simplement pas eu de chance.

» Par Thierry, le 31.12.2014

aucun déclenchement préventif n'a été effectué...

Pourtant 15 à 20cm de neige sont tombés la veille et un fort vent (rafales à plus de 100km/h) s'en est suivi toute la nuit. Et pourtant, une ligne de Catex passe à l'aplomb même du départ de l'avalanche.

4 années d'affilé qu'il y a des morts sur la station d'Auron alors que les secteurs à traiter, regroupés dans un petit périmètre, sont bien connus : bois Gaston, combe armand, haute plane et dôme. Le nombre d'accident par rapport à l'étendue du domaine skiable et la fréquentation est terrifiant. Les erreurs effectuées dans le passée sont réitérées...A quand une prise de conscience pour cette station?

» Par Vincent, le 31.12.2014

Pas sur que ce soit la meilleure voie, il y a le pb des responsabilités, des frais, du danger de ce travail.
Il y a sûrement mieux à faire sur la prévention, formation, nivologie, communication...

Par exemple dans les deux accidents précédents cela n'aurait rien changé.

» Par davidg, le 31.12.2014

> 4 années d'affilé qu'il y a des morts sur la station d'Auron

c'est une station tres accidentogène... meme un PGHMiste tué lors d'un exercise de secours en 2006; mais juridiquement ils n'ont pas le droit de securiser les secteurs HP.

» Par Tom, le 31.12.2014

Hallucinant commentaire de Vincent

ça va être la faute de la station si des personnes vont se foutre en l'air en hors piste maintenant

Franchement quand on voit ce qu'est devenu le secteur du Dôme un lendemain de chute de neige (qu'il en soit tombé 10 ou 80), je suis plutôt étonné qu'il n'y ait pas d'avantages d'accidents donc c'est que les pisteurs ne doivent pas si mal faire leur boulot que ça...

» Par jean francois latil, le 31.12.2014

Pour l'accident de 2006 ,c'était les mêmes conditions à savoir herbe sur les côtés et accumulation de neige au milieu avec un fort vent la veille...

» Par vincent, le 31.12.2014

Non , c'est exactement le contraire qui est ecris!

Le service des pistes sauront fait très bien son job.
Les pisteurs/secouristes d'auron sont les meilleurs informateurs des conditions, ils peuvent autant te dire que tu peux y aller avec 130cm de fraîche la veille (et dans le dôme!)
Qu'avertir de la petite couche vicieuse et te conseiller de ne pas sortir.
Leur professionnalisme et niveau de responsabilité est à mon avis admirable.
Les obliger à faire des déclenchements préventifs à tout va n'est pas une bonne voie, une erreur pour être plus explicite.
Don't act

» Par Pat, le 31.12.2014

Incroyable les divers commentaires et suppositions alors qu'on ne connait pas les conditions exactes ni la quantité de neige mobilisée sauf que ce n'est pas l'avalanche par elle même qui est à l'origine du décès.
Et s'il s'agissait simplement d'une glissade accentuée accompagnée d'une petite plaque et d'une faiblesse médicale.....
Il me semble quand même qu'il n'avait neigé que quelques cm, même avec le vent.

» Par neness, le 01.01.2015

Chaque fois qu'il y a un accident force est de constater que beaucoup pratiquent la branlette du cerveau ,comment pourquoi et quelle pente et si et si et si ! j'espère que ça leur fait du bien !
C'est pas pour autant que les accidents s'arrêterons au contraire ça excite les fous furieux qui se croient invincibles !

» Par fanofneness, le 01.01.2015

ouech gros!!
Bien parlé !!!!!!!!!!!


VTT de montagne