Accueil > Actu > Nature et Ecologie > État des glaciers en France : comparatif 2013 / 2014

État des glaciers en France : comparatif 2013 / 2014 - Nature et Ecologie

 
+26
28 votes

État des glaciers en France : comparatif 2013 / 2014

Proposé par Jeroen le 15.09.2014, publié le 16.09.2014 :: blog.skiwallet.com :: 1226 clics :: 27 commentaires :: Nature et Ecologie

Un hiver neigeux en haute montagne, ça doit bien profiter aux glaciers, non ? En attendant d’autres résultats plus *scientifiques*, chacun peut se faire son idée : il suffit de déplacer le curseur vers la droite pour voir la situation AVANT(2 septembre 2013 ou 27 août 2012 | voir le point méthodologique à la fin de l’article) et vers la gauche, pour la situation APRES (1er septembre 2014) »

Commentaires

» Par Pépélareinette, le 16.09.2014

Article très intéressant qui corrobore ce que le bon sens nous dicte depuis longtemps ; il n'y a pas de fatalité !!! :)

Par ailleurs, pour fréquenter régulièrement les alpes du Sud, le phénomène est encore plus marquant ; les glaciers du Gélas, de l'Argentera, du Chambeyron, de la Blanche, etc ne cessent de grossir chaque année.

Il faut aussi garder à l'esprit les grosses accumulations de glace dans le Mont blanc et les Écrins qui à terme vont pousser les glaciers à grossir à nouveau.

Les amis, ça va skier !!!!

» Par senhal, le 16.09.2014

Mouais....c'est pas parce que 2014 est meilleur que 2012 que les glaciers vont regrossir, il faudrait plusieurs années de bilans positifs pour cela. Je ne sais pas de quand datent les photos mais s'il est vrai que cet été a été positif pour les glaciers des alpes du nord, en ces 15 premiers jours de septembre l'ablation continue.
PS : la Blanche ce n'est plus un glacier, un glacio-névé tout au plus.

» Par Radoux, le 16.09.2014

http://www.skitour.fr/forum/read_250439.html

Il y a des explications...

Et des cycles...

» Par meuh, le 17.09.2014

Mouais, les montages sont ludiques mais je vois rien de très probant. Pour les 2A il ne faut pas confondre l'épaisseur de neige (qui fond vite) à côté du canon et l'épaisseur de glace (au contraire j'ai l'impression que le lac s'est agrandi côté glacier).

» Par yoann, le 17.09.2014

à la grande motte ça continue de reculer :-(

» Par Pilator, le 17.09.2014

N'oublions pas que la pire des choses, c'est la glaciation...

» Par free ben, le 17.09.2014

Le premier message (Pépélareinette) était le bon, pas le peine de polémiquer pendant des heures avec ce discours défaitiste dicté pars les médias! réjouissons nous, on vas skier encore plus longtemps!!!

Ps; Glacio-névé?????

» Par senhal, le 17.09.2014

Il n'y a aucunement un discours défaitiste mais une seule bonne année (encore faudra-t-il vérifier que le bilan annuel est bien positif) ne suffit pas à inverser une tendance.
Glacio-névé : il reste de la glace (sous le névé, sous les rochers...) mais il n'y a plus de mouvement.

» Par géologue, le 17.09.2014

bonjour,

je n'ai pas la science infuse mais comme je suis du métier et montagnard aussi, je peux vous dire qu'effectivement ce n'est pas une ou 2 saisons qui changeront l'affaire aux glaciers et en particulier tous les glaciers en dessous de 3000 voire 3500. il suffit de regarder les suivis scientifiques de l'Etendard, mer de Glace etc...ok ça fait plus blanc en surface mais il n'y a pas plus de glace en dessous. pour info la glace de glacier ne se fait pas en un an. la transformation de neige en névé puis en glace tempérée puis en glace froide prend beaucoup de temps. mais je suis d'accord, disons que c'est un petit sursis! et que ça permet tjrs de skier plus lgtps l'été! :)

» Par Démonstratix, le 17.09.2014

- Le "glacio-névé" c'est quand il reste de la glace (sous le névé, sous les rochers...) mais qu'il n'y a plus de mouvement.

- La Blanche ne cesse de grossir chaque année (il y a du mouvement quoi ! Et dans le bon sens en plus !)

=> La Blanche est donc un glacier !!!

:) :) :) :) :) :) :)

» Par senhal, le 17.09.2014

Tu me préviendras quand il y aura des crevasses faudra que j'aille voir ça !!!........

» Par Démonstratix, le 17.09.2014

Le glacier du Lombard pour ne citer que lui est unanimement considéré comme un glacier bien qu'il ne comporte pas de crevasses...
Comme quoi !!! :)

Et ma logique est implacable !!
Amicalement et sans rancune !

» Par senhal, le 17.09.2014

J'ai une photo du glacier lombard où l'on voit des crevasses... Comme quoi.

» Par Démonstratix, le 17.09.2014

Houlààà mais tu dois être du genre à vouloir avoir toujours raison toi !!

Le glacier Jean Gauthier, de la Sitre, de Freydane,.... tu y as vu des crevasses toi ??

Allez je te laisses à tes certitudes...
Je te plains...

» Par Lol, le 17.09.2014

Lol

» Par jacques burcher, le 17.09.2014

pour Géologue : on fait combien de Cms de glace avec un mètre de neige ? question que je me pose depuis longtemps

» Par davidg, le 17.09.2014

> de Freydane,.... tu y as vu des crevasses toi ??

beh oui...

» Par fight, le 17.09.2014

Allez,montrez nous des photos de crevasses dans les glaciers de la Sitre et de Jean Gauthier qu'on rigole encore un peu...
On reste quand même sur notre faim là !

» Par géologue, le 18.09.2014

Jacques Burcher: difficile de répondre par un chiffre précis car cela dépend de la structure de la neige au départ et du temps "compactage", évacuation des bulles d'air, glace tempérée puis glace froide etc. disons à mon avis qu'à terme, on peut être dans des rapports de 1/1000 voire beaucoup moins dans les couches plus profondes.

» Par davidg, le 18.09.2014

> Allez,montrez nous des photos de crevasses dans les glaciers de la Sitre

beh voila ok:-

» Par fight, le 18.09.2014

Et le glacier Jean Gauthier ?? hi hi !!

» Par davidg, le 18.09.2014

> Et le glacier Jean Gauthier ?? hi hi !!

mmmmm :-(

» Par géologue, le 19.09.2014

la présence ou l'absence de crevasses ne définissent pas un glacier. les crevasses sont dues à la vitesse d'écoulement du glacier variable selon les zones et selon les ruptures de pente du rocher sur lequel il "glisse". ce sont elles qui provoquent les crevasses. cela étant, un glacier moribond de type glacier "cuvette" comme Freydane ou la Sitre va perdre beaucoup d'épaisseur (ce que l'on constate sur la plupart des glaciers français) et les crevasses peuvent avoir tendance à s'amenuiser voire à disparaitre. mais le sujet est complexe car on observe aussi des glaciers de type Mer de Glace qui s'écoule de plus en plus vite malgrè (ou à cause) de leur fonte accélérée et malgrè leur perte d'épaisseur conséquente.

» Par géologue, le 19.09.2014

sur la photo ci dessus de la Site, il s'agit du contact rocher/ "glacier" et non d'une crevasse; pour y etre passé il y a quelques semaines, pas de crevasses visibles, plus de front glaciaire. pê qqs crevasses sur la partie amont qui est encore sous la neige cette année (donc réjouissons nous!)

» Par xdo, le 19.09.2014

Les névés résiduels plus abondants donnent une fausse impression.
Ainsi aux 2 alpes (Mantel), on voit bien la perte d'épaisseur du glacier :
on voit le bas de la crête au fond au milieu (pic de droite) en 2014 alors qu'on en voit la moitié en 2013...

» Par Théo, le 20.09.2014

Est-ce vraiment pertinent de comparer le front des glaciers d'une année sur l'autre ?
En effet, le mécanisme d'avancée d'un glacier possède une grande inertie qui peut aller d'une dizaine d'année à plusieurs dizaines d'années pour les plus grands. Ce qui veut dire en gros que si un hiver apporte énormément de neige, l'avancée du front du glacier ne se fera que des dizaines d'années plus tard.
Du coup en comparant 2013 et 2014, on verra sur certains glacier la réponse à l'année 1990 sur d'autre la réponse à l'année 1950 etc. Mais faire cette comparaison pour caractériser l'hiver 2014 est une erreur et n'est pas du tout scientifique. A la rigueur on pourrait regarder la taille des névés, mais certainement pas des glaciers. Et encore on aurais là un apercu du bilan météo de l'année, et pas uniquement de l'hiver.
Même si on avait sur les 10 prochaine années des bilans d'accumulation extrêmement positifs, on pourrait continuer à voir les glaciers reculer

Pour comparer correctement, il faudrait connaitre le temps de réponse de chaque glacier étudié, et à partir de là on pourrait remonter à l'hiver correspondant à la date x. [Date actuelle-(temps de réponse)=date x].

A+

» Par arnaud guff, le 21.09.2014

certains glaciers à forte réactivité ( auge , creux) grossissent
C'est le cas du glacier d'arcouzan dans les Pyrénées ...
http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/28/1740618-le-glacier-de-l-arcouzan-a-grandi-avec-l-hiver.html

Si besoin il doit être possible de se procurer les relevés sur internet


VTT de montagne