Accueil > Actu > Divers > Moi, Amélie gardienne "CRS" au refuge du Goûter

Moi, Amélie gardienne "CRS" au refuge du Goûter - Divers

 
+27
29 votes

Moi, Amélie gardienne "CRS" au refuge du Goûter

Proposé par Jeroen le 09.09.2014, publié le 09.09.2014 :: tempsreel.nouvelobs.com :: 1508 clics :: 3 commentaires :: Divers

Après deux premières saisons d'activité, Amélie Faure nous décrit la vie et les anecdotes d'un refuge d'altitude qui est une véritable prouesse technologique mais qui conserve bien des contraintes »

Commentaires

» Par Nemo, le 09.09.2014

Y'a pas que le maire de Saint Gervais qui grogne ...

» Par Juhlen, le 10.09.2014

Chiche, le maire de Saint Gervais stagiaire aide-gardien au Goûter pendant une semaine (avec le président du CAF pour se rabibocher). Ce sera sans doute plus dur que de faire 3 paquets cadeaux (et les photos FB ad hoc) au Quechua du Fayet.

» Par HDlameije, le 15.09.2014

Admirable gardienne ! Quel sang froid et contrôle de soi faut-il avoir tous les jours devant ces incivilités répétées ... Pourquoi ne pas détailler le prix de la nuité et l'afficher, entre le coût de construction, l'approvisionnement en eau, la descente de toutes nos rejets (excréments compris) par hélicoptère, etc ... Mais la pédagogie ne remplacera jamais l'éducation qui manque à de trop nombreuses personnes. Je mise tout mes espoirs dans ces nouvelles générations qui ont compris que notre planète est fragile, que le bonheur est plus imortant que l'argent, que la si belle liberté ne doit pas se faire au détriment des autres. L'école a trop failli depuis longtemps. Respect, solidarité, partage, amour des autres, humilité, frugalité, compassion, voilà les belles valeurs qui doivent être transmises. La course à l'individualisme et au toujours plus nous entraine vers le plus mauvais de l'homme. Quand les pilotes d'Air France, extrêmemment bien payés, ou certaines professions réglementées, elles aussi tellement gâtées par la vie et protégées, perdent tout sens de la réalité et de la bien séance, quel exemple peuvent-ils donner en voulant protéger à tout prix leur pré carré au mépris de leur clients, y compris à mettre en péril la survie de leur compagnie. Je ne parlerai pas de tous ces hommes de pouvoir, si prompte à faire la leçon à tout le monde en se donnant tous les passe droits ... Vivement qu'on retrouve le bon sens. Vive la montagne, espace de liberté, que je prise tellement, loin de ces foules incultes et malfaisantes.


VTT de montagne