Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Réchauffement climatique : Werner Munter considère que la thèse officielle est une foutaise!

Réchauffement climatique : Werner Munter considère que la thèse officielle est une foutaise! - Nature et Ecologie

 
+16
88 votes

Réchauffement climatique : Werner Munter considère que la thèse officielle est une foutaise!

Proposé par virgi le 05.05.2014, publié le 07.05.2014 :: www.lematin.ch :: 2423 clics :: 53 commentaires :: Nature et Ecologie

Spécialiste reconnu des avalanches, le Suisse Werner Munter planche nuit et jour depuis trois ans sur le réchauffement climatique. Et, pour lui, l’homme n’y est pour rien! »

Commentaires

» Par Pascal, le 05.05.2014

Intéressant car enfin quelqu’un essaie de me faire réfléchir plutôt que de me faire peur. Au fond pourquoi les autres ont tort, c’est bien de l’analyser, mais pourquoi ne pas analyser aussi pourquoi ils pourraient avoir raison ?
Infirmer une hypothèse à l’aide d’un seul argument est une remise en question de cette hypothèse.
Il reste que la pollution telle qu’elle est pratiquée n’a pas que des conséquences positives outre l’effet supposé sur la hausse des températures.

Bon ski à tous

» Par Pascal, le 05.05.2014

Le sérieux scientifique de cet article semble mis à mal par les commentaires expliquant en quoi W. Munter paraît ignorer quelques indispensables fondamentaux. Dommage, l’idée de débattre sur les causes du réchauffement climatique reste lui d’actualité.

» Par Yoann-51, le 07.05.2014

c'est sur que ce genre de théorie est généralement bien appréciée car elle arrange tout le monde...

» Par M.Ni!, le 07.05.2014

Le "3ème argument" de M. Munter prouve qu'il n'a même pas compris ce qu'était l'effet de serre.

Un grand spécialiste.

Très très crédible.

» Par wincenty, le 07.05.2014

Réponse aux élucubrations de Munter sur kairn.com avec de vrais arguments scientifiques.

» Par savoy, le 07.05.2014

Intéressant, mais je me demande si W. Munter a eu une formation en météorologie et/ou climatologie. Alors il y a bien eu des cas de fraude scientifique mais ils sont rares et généralement assez vite repérés.
Je doute pour ma part que ces scientifiques mentent.
Mais je suis d'accord sur le fait que l'action de l'homme sur le climat est négligeable face aux actions de dame Nature.
Ceci dit, c'est toujours mieux de réduire les rejets anthropiques! Donc en fait, pourquoi se demander si c'est bien l'homme qui est responsable du réchauffement?

» Par wincenty, le 07.05.2014

A ma connaissance il a une formation de...philosophe et il est guide haute montagne. On est loin de la thermo-dynamique. En fait, ce serait la rapidité du réchauffement qui prouverait l'origine humaine du réchauffement climatique.

» Par aaurouss, le 07.05.2014

Encore un article qui montre bien que lorsqu'on médiatise leurs propos, les gens célèbres devraient s'en tenir à leur spécialité. M. Munter est guide et spécialiste des avalanches, et non pas chercheur en climatologie. Les arguments de Munter sont dignes d'une conversation de bistrot, et démontables par n'importe quelle personne possédant ne serait-ce qu'une licence de Physique.
L'article est similaire à l'interview récente d'un routeur météo bien connu de Chamonix, prévisionniste météo de son métier. Le lire ou l'écouter parler de son activité est passionnant, mais la fin de l'interview dérive sur le réchauffement climatique et on passe en un instant d'une conversation de spécialiste à une conversation de bistrot.

» Par poulou05, le 07.05.2014

Ouf, merci Monsieur Munter, je vais pouvoir faire pétarader mon 4x4, mon quad et ma moto "verte" sans état d'âme et en plus hier matin mon concierge me tenait les mêmes propos !
...donc c'est bien vrai !

» Par Marvin, le 07.05.2014

La vache! Les climatosceptiques professionnels rougiraient de ses arguments!
1/ Les séries temporelles, et le fait qu'on ne s'intéresse qu'aux 150 dernières années, j'en parlerai aux collègues qui se gèlent le c*l a forer en Antarctique, et à ceux qui mesurent l'écartement des cercles dans les troncs...
2/ La concentration du C02. Ben voui. Du coup ça vous dérange pas si je rajoute quelques molécules de Strychnine dans vot' thé, Msieur Munters?
3/Sans déconner? Même mon neveu est capable d'expliquer et de comprendre le forçage radiatif de l'atmosphère sur la terre...

Ce qu'il nous prouve? La même chose que Monsieur Allegre :

La vieillesse est un naufrage.

» Par Syndicatdespoissonniers, le 07.05.2014

On dirait un article tout droit sorti du Gorafi !!!! Mais sinon pour rester serieux qu'en pensent les specialistes mondialement reconnus en fruits de mer ?

» Par Oklaoma, le 07.05.2014

Peu importe les arguments scientifiques des uns ou des autres, il a raison sur un point essentiel "La nature est bien plus forte que l’homme, nous ne sommes pas les maîtres de la Terre! "... Si tout le monde acceptait un peu plus cela on aurait pas d'autres questions à se poser...

» Par Legazier, le 07.05.2014

Il ne fait que contester que le réchauffement climatique est d'origine humaine. Et il n'est pas le seul.
Il ne dit pas que la pollution est un bienfait...
En tous les cas, réduire la pollution à un problème de production de CO2 comme c'est le cas de la "pensée unique" du moment ne sert qu'à justifier taxes diverses.
Exemple: les véhicules diesel sont moins taxés que les essences.

» Par Vivagel, le 07.05.2014

Ça commençait bien mais manque de pot il dit une connerie énorme à un moment (argument 3), ça casse un peu (beaucoup) l'effet, c'est ballot.

» Par alpaga, le 07.05.2014

Sa méthode sur les avalanches permet de ne rien faire en montagne.
Il est encore plus nul en climato.

de 1 à 6° de plus, c'est décrit dans ce bouquin, simplement en regardant vers le passé: http://developpementdurable.revues.org/6073

signé un géologue.

» Par bordel, le 07.05.2014

Ce qu'il nous prouve? La même chose que Monsieur Allegre (Valable pour Cabrol):
La vieillesse est un naufrage.
+1

» Par Oscar Wilde, le 07.05.2014

Les pastèques anxiogènes sont de sortie !
Vous êtes en voie de disparition, il faut penser à vous réserver une zone au muséum d'histoire naturelle, à côté des betteraves.

» Par Oscar Wilde, le 07.05.2014

Analyse erronée, vous confondez haine et dérision.

» Par jicé, le 07.05.2014

J'aimerai bien croire à ce qu'il suppose ; je culpabiliserai moins en polluant avec ma voiture pour aller pratiquer mes activités de pleine nature. Des fois, j'envie les footeux des cités qui se rendent à leur stade a pied (au pire en transport en commun). De vrais écolos les gaillards et sans s'en rendre compte ni s'en vanter dans les forums.
ps : d'accord avec alpaga sur la méthode du pere fouras d'arolla. faudrait que skier sur du plat pour bien faire.

» Par bordel, le 07.05.2014

au lieu de plancher à noircir des carnets nuit et jour, il ferait mieux de les chausser, les planches... c'est partout pareil :
declin des abeilles ? rien ne prouve que c'est les pesticides,
le nucléaire dangereux ? sans , ce serait pire...
pollution aux particules ? ça doit être le chauffage au bois,
malbouffe ? le bio tue, aussi...
Tous ces arguments on les retrouve à longueur de forum, j'ai rien inventé.
Mais pendant que le vieux gribouille dans son appart en face de son glacier, il est encore temps d'agir.
D'ailleurs il y a des élections bientôt : si certains comme moi se demandent pour qui (et quoi...) voter :
http://actions.pollinis.org/actions/europe_et_pesticides_tueurs_abeilles/

et aussi :
http://www.septiemecontinent.fr/

» Par Oscar Wilde, le 07.05.2014

Faut voter pour les abeilles ?

» Par kaiser38, le 07.05.2014

Moi ce qui me fait toujours rigoler, c'est les scientifiques de comptoir qui vienne sur skitour, avec 3 arguments lu dans science et vie junior, pour nous dire que les climato-sceptiques sont encore plus des scientifique de comptoirs...

Bref, messieurs on tourne en rond. La bonne réponse, personne ne l'a de toutes façons. A part peut-être Elizabeth Tessier, personne n'a encore découvert la meilleur façons de prédire l'avenir.

Alors à notre petit niveau de clampin lambda, contentons nous de réduire un peu notre consommation de conneries (ski en carbone, chaussure en peau de zébu, biscuit granola, et coca cola), réduisons aussi nos déplacements surtout pour aller bosser. Si ça, ça arrange pas le climat, ça fait au moins du bien au porte monnaie, et qui sais, un jour vous aurez peut-être la chance avec vos économies, de pouvoir prendre votre retraite dans une baraque en pierre au fin fond du 15 ou du 04/05, où l'on en rien à branler du trou dans la couche d'ozone, de la montée des océans et du massacre des baleines par les jap'
... Enfin, moi je prédis l'avenir comme ça...

» Par Nemo, le 08.05.2014

Il y a une bonne raison pour aller lire le titre de l'article "Werner Munter considère que la thèse officielle est une foutaise!"
Sur la même page on trouve un autre article "Elle pond des œufs avec son sexe"
Nettement plus intéressant.
Ca c'est du journalisme ...

» Par Michel Denizot, le 09.05.2014

Comme c'est bon de lire Mr. Munter!
Sur le meme sujet, je recommande la lecture de "Etat d'urgence" de Michael Crichton. Meme si ce livre est un petit peu con autrement, il montre bien a quel point il est extremement difficile d'etre publie dans les milieux universitaires en Europe et aux US, si on va a l'encontre des idees du moment.

» Par Alpi63, le 10.05.2014

Il faut comparer des paramètres comparables : le facteur "temps". Oui les paléo optima de températures que M.Munter cite sont justes.Mais jamais les augmentations de T° qui ont déjà eu lieu ne se sont faites sur des temps aussi courts (130 ans au lieu, à minima, de 10000 ans). De plus la concentration de CO2 est aussi plus importante dans la basse atm que dans la haute atm : donc son argument thermodynamique est faux. Alors soyez scientifiquement cohérent et surtout juste ! M. Munter ne devrait pas discuter d'un sujet qu'il ne maîtrise pas puisqu'il n'a pas les connaissances scientifiques adéquates.

» Par snark73, le 10.05.2014

+1000 pour Michel Denizot :
"il est extremement difficile d'etre publie dans les milieux universitaires en Europe et aux US, si on va a l'encontre des idees du moment"
Tout est dit.

» Par wincenty, le 10.05.2014

Ce n'est pas parce qu'on va à l'encontre des idées du moment que l'on a raison. Et Munter n'est pas universitaire.

» Par olivierC, le 11.05.2014

@Kaiser38 : "ou du 04/05, où l'on en rien à branler du trou dans la couche d'ozone, de la montée des océans et du massacre des baleines par les jap'"
Tu es allé dans ces pays lointains du 04, 05 ou 15, où l'on n'a ni eau, ni électricité, on se déplace à cheval sur des chemins défoncés, et où l'on parle des dialectes improbables... Tu arrives toujours à nous faire rire avec tes commentaires...
PS : je suis originaire des Hautes Alpes où j'ai vécu plus de 20 ans, ma famille y est toujours, je suis marié à une originaire du 04 dont les grands-parents sont dans l'Aveyron, juste en bordure du cantal...

» Par Rémo Barbaruli, le 11.05.2014

Même si ça ne dit rien sur l'origine anthropique du changement climatique, j'aime beaucoup cette vidéo (3 min, prenez le temps...) qui trace sur près d'un million d'années la concentration en CO2 dans l'atmosphère. Édifiant...

» Par Nonchalant, le 12.05.2014

Le réchauffement climatique, c'est comme les avalanches, l'homme n'y est pour rien.

» Par Marco, le 12.05.2014

"Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais responsable" (Voltaire)

» Par Vieux Troll, le 12.05.2014

Munter est manifestement la quiche de service avec quelques énormités. C'est bien d'être autodidacte mais une formation scientifique simple (le truc à bac +4, voir même bac +2) doit, tout de même, permettre d'éviter d'écrire les conneries de Munter.

» Par Théo, le 13.05.2014

En même temps vous avez vu sa tronche ? C'est pas un gag cet article ?

"il est extremement dificil etc..." ouaip en ecrivant de telles absurdités c'est normal.

EN europe il est extremement difficle d'enseigner le creationnisme en europe. Pourtant j'en suis sur c'est Dieu qui qui à créé le trou de la couche d'ozone, le changement climatique et la pauvreté dans le monde !

» Par goulotte, le 13.05.2014

3 ans a travailler jour et nuit sur le sujet !!!! Ca c'est de la comm ..
Les scientifiques qui ont fait X années d'études ... avant de meme pouvoir commencer à etudier le sujet ... qui essayent de mesurer tout les parametres possibles sur cette planete pour infirmer ou confirmer le rechauffement ..... avant de publier ... franchement savent pas y faire !!!
Franchement ,le pb est que dans notre societe plus tu essaye de te rendre intéressant en disant des trucs debiles mieux c'est !!!!
NON mais ALLO !!!!! comme disait l'autre !!!

» Par fred, le 13.05.2014

Juste pour réexpliquer les problèmes de concentration de CO2 dans l'atmosphère, et la différence entre ce qui est de l'ordre cyclique et ce qui est de l'ordre "humain" : un article qui vient de sortir dans le monde : http://ecologie.blog.lemonde.fr/2014/05/09/la-hausse-du-taux-de-co2-dans-lair-depuis-800-000-ans-en-2-minutes/#xtor=AL-32280515

» Par Nonchalant, le 13.05.2014

Faudrait peut-être aller voir qui fréquente le Werner depuis 2/3 ans et comment il arrondi ses fins de mois .....

» Par dred, le 13.05.2014

lamentable vos commentaires.
Informez vite le monde entier que vous détenez toutes les vérités.

» Par Oscar Wilde, le 13.05.2014

Allez les rechauffistes, préparez-vous car il va falloir retourner votre veste un fois de plus:

http://www.contrepoints.org/2014/05/13/165847-activite-solaire-vers-un-refroidissement-climatique

Fouillez les revues new âge des années 70, vous trouverez plein d'arguments pour terroriser la ménagère de moins de 50 ans et augmenter les taxes escrologiques.

» Par Laurent Bernardet, le 13.05.2014

Réchauffement climatique ou pas, ce qui est sûr, c'est que l'homme continue de surexploiter les ressources et de détruire les milieux, et que les conséquences seront de plus en plus graves, et ça personne ne peut le réfuter (et pourtant ça fait pas autant le buzz que le changement climatique).
Et d'ailleurs changement climatique n'est pas forcément égal à réchauffement climatique, le climat peut très bien continuer à se détraquer sans que la T° moyenne augmente...
C'est à se demander si le thermomètre fait autant parler de lui pour masquer quelque chose de plus grave...

» Par Vieux Troll, le 13.05.2014

>>>>>Informez vite le monde entier que vous détenez toutes les vérités.
Il n'y a pas besoin de détenir toutes les vérités pour remarquer les conneries racontées par Munter. Un cours de thermo en 2ème année d'une fac de science ou d'une classe prépa devrait suffire !

» Par berny, le 14.05.2014

Je suis effrayé qu'un journaliste et un journal avec rédacteur soient assez incompétents et/ou de mauvaise foi (avec quels intérêts?) pour mettre en ligne de tels propos sans anti-thèse ni vérifications de base! Pas une once d'esprit critique ...

Un peu de bon sens et de culture scientifique sur la thermodynamique simplifiée, les mathématiques élémentaires, ... est nécessaire pour se faire une idée. Je ne résiste pas car ça fait un moment que je n'ai pas saoulé de compagnon de rando ;-)
- Les échanges de chaleur comportent 3 parties: conduction, convection, rayonnement. Visiblement M Munter ne connait que la conduction, il ne devrait donc jamais avoir ni de coups de soleil (rayonnement), ni d'orages (convection) dans son "petit monde".
- Visiblement M Munter ne connait pas la notion de seuil, il ne devrait donc jamais avoir de verre qui déborde dans son "petit monde", il suffit de verser doucement.
- Visiblement M Munter ne connait pas la notion d'exponentielle. Dans son "petit monde" linéaire les effets progressent comme les causes. Je lui propose de foncer vers un mur à 50km/h et de freiner pour s'arrêter. Il suffit ensuite de recommencer à 100km/h en freinant exactement 2 fois plus fort (l'accident grave est garanti ;-)) !
- Visiblement M Munter ne connait pas trop les ordres de grandeur factuels des flux énergétiques concernant notre planète. D'après l'Agence Internationale de l'Energie, dès 2008 la consommation annuelle d'énergie des activités humaines a dépassé 12 Gtep (Milliards de tonnes équivalentes en pétrole). Dans le "petit monde" de M Munter où cette quantité d'énergie est peu importante, les marées sont négligeables (à peine 2,4 Gtep pour l'ensemble de la planète), la géothermie profonde est un phénomène sans importance (24 Gtep pour l'ensemble de la planète) et les plantes de poussent pas beaucoup (environ 84 Gtep pour la photosynthèse de l'ensemble de la planète).

Bon j'arrête là car, comme cela a été dit, la vieillesse étant un naufrage, j'ai aussi un genou à soigner ...

» Par Pascal, le 14.05.2014

Merci Berny. Pour moi qui ne suis pas formé en Physique, tes lignes remettent les idées en place. Enfin. C’est la honte pour Werner Munter, qui par ailleurs a fait avancer la pratique de la nivologie sur le terrain. C’est la honte aussi pour le journaliste et le titre qui publie n’importe quoi.
Bon ski à tous

» Par bildenberg, le 14.05.2014

Moi, je l'aime bien ce scientifique, il a le mérite de ne pas suivre bètement le troupeau. toutes les mesures misent en place sont là pour culpabiliser et taxer le consommateur, jamais pour s'en prendre aux lobbys industriels et à la finance qui impose une surconsommation... réchauffement du à l'homme ou à la nature(je pense pour la deusieme solution), quoi qu'il en soi, les réserves de pétrole vont s'épuiser et il faudra bien trouvé une alternative , voir une régression civilisationnelle des techniques, car la conquète spatiale est au point mort à cause de l'endettement du au crises systemique du liberalisme et aucune planète de rechange a été trouvé....

» Par bildenberg, le 14.05.2014

L'avantage du travail en autodidact, aucune pression lié au lobbying, et aucune obligation de résultat...et si tous les autres scientifiques n'étaient que sous influences...? écolos compris?

» Par Vieux Troll, le 14.05.2014

Munter n'est pas un scientifique.

» Par Pascal, le 14.05.2014

Munter n'est pas un scientifique, c’est même tout le problème. Il a un avis non fondé scientifiquement. Sans doute comme beaucoup de nous il réfléchit mais son argumentaire est invalide.

» Par neness, le 14.05.2014

Son analyse n'est pas du tout scientifique ça n'est qu'une intuition mais que je partage en partie !

» Par Vieux Troll, le 15.05.2014

Son analyse de la thermodynamique n'est pas une intuition. Juste une connerie démontrant qu'il n'a jamais fait de thermodynamique. C'est tout de même le b.a. BA enseigné en 1er cycle universitaire et connu depuis 1 ou 2 siècles.
Encore heureux que les scientifiques ne font pas le guide comme Munter (guide) fait de la science. A chacun ses connaissances et compétentes. Mais ce genre de stupidité provient surtout de ces médias faisant les caniveaux pour vendre.

» Par berty, le 15.05.2014

je pense que l'article complétement bidon de ce chercheur fou nullissime as le mérite de prouver à mon avis une chose :
Il faut sérieusement s'inquiéter sur le pb du rechauffement climatique , qui est certainement sans aucun conteste accentué par l'homme.

un peu comme le Diable prouverait l'existence d'un Dieu

» Par Oscar Wilde, le 15.05.2014

Berty raconte "certainement sans aucun conteste" n'importe quoi.

» Par hug, le 16.05.2014

Pour une fois un journal publie un article allant à contre-courant des bêtises habituelles sur ce sujet sur la base des propos plein de bon sens d'un type qui a déjà montré par ailleurs qu'il avait les pieds sur terre t la tête sur les épaules.
Du coup ce sont les commentaires qui - à quelques rares exceptions - sont pathétiques...
En fait de commentaires, ce sont plutôt des bêlements ou des beuglements.
@ berny, tout le monde (yc WM j'en suis sûr) a déjà pris au moins une fois dans sa vie un coup de soleil. Par contre, à ma connaissance, le coup d'effet de serre, ça n'existe pas (je n'en ai jamais pris en ce qui me concerne). Pourtant, d'après les diagrammes présentant le bilan énergétique de la terre avec le fameux effet de serre (grâce auquel on ne se les gèle pas mais qui pourrait nous faire griller si on ne renonce pas à notre mode vie de salauds de riches), celui-ci nous chauffe 2 fois plus que le soleil. Peux-tu expliquer ce paradoxe ?

» Par berny, le 18.05.2014

@hug: ce que j'ai essayé de dire c'est que les échanges de chaleur ce n'est pas seulement la conduction plus ou moins décrite dans les propos de Munter. Il y a dans un tel bilan thermodynamique, la convection c'est à dire les échanges de chaleur par déplacement de matière et le rayonnement, c'est à dire les échanges de chaleur par ondes électromagnétiques.
Ces derniers phénomènes peuvent être très importants, cf. coup de soleil, voir majeurs.
Le cône de rayonnement solaire sur la terre est l'apport majeur de chaleur sur notre planète, c'est environ 144 000 000 Gtep. Grâce à l'atmosphère, une partie de cette énergie est directement réfléchie dans l'espace, 30% soit 43 000 000 Gtep. Une partie est "absorbée", cf. coup de soleil, rochers chauds, .... Ensuite ces corps ainsi "chauds" rayonnent à leur tour vers l'espace , 45% soit 65 000 000 Gtep. C'est là qu'intervient l'effet de serre de la couche atmosphérique qui permet de garder les 25% restants. L'atmosphère a donc laissé passer certains rayonnements à hauteur du bilan énergétique grossier ci-dessus mais va bloquer certaines longueurs d'onde des corps réchauffés.
Donc si je ne me suis pas trop foutu dedans, l'effet de serre stabilisé pendant des millénaires, permet l'équilibre actuel de notre planète avec 25% de l'énergie solaire entrante, en négligeant les effets de la chaleur du noyau terrestre.
L'effet de serre atmosphérique ne chauffe donc pas, il empêche certaines déperditions en direction de l'espace. Si il augmente, la température moyenne à la surface de la terre augmente.... L'atmosphère, c'est pour la Terre, à la fois la doudoune la nuit (isolant) et le Goretex le jour (protection qui laisse passer de la chaleur).

» Par Frank, le 19.05.2014

Tout le monde a raison, mais quelle est l'échelle à laquelle il faut se placer ?

M. Munster n'est pas un scientifique mais un philosophe. Penser le réchauffement climatique, ses conséquences, ses causes, la cosmovision dans laquelle il se place n'est pas une affaire de scientifique seulement. Un philosophe, dont le rôle est précisément de penser la complexité, est tout à fait légitime pour cela. Plus qu'un physicien incontestablement.

Par ailleurs, chers collègues éminemment scientifiques si j'en juge par les commentaires : dans quelle mesure une extrapolation d'un modèle est-t-elle fiable ? surtout dans le cas où ce modèle n'est pas répétable ? est-on à ce point sûr des bases théoriques du modèle, de son implémentation, de l'invariance temporelle des paramètres qui permettent son calage sur un période donnée ?


VTT de montagne