Accueil > Actu > Ski de randonnée > méfiance l'après-midi sous les faces sud

méfiance l'après-midi sous les faces sud - Ski de randonnée

 
+30
40 votes

méfiance l'après-midi sous les faces sud

Proposé par claudeMD le 14.03.2014, publié le 14.03.2014 :: www.ledauphine.com :: 2952 clics :: 20 commentaires :: Ski de randonnée

Ca se termine bien mais la nuit a du être longue »

Commentaires

» Par klimb, le 14.03.2014

Il serait temps pour lui de commencer à croire en Dieu!

» Par Toz, le 14.03.2014

Si l'article et les infos du journaliste sont exactes, il est probable que la coulée soit descendue du Pertuis. Se méfier donc également des pentes Ouest et particulièrement du Pertuis réputé pour ses énormes coulées.

» Par boris, le 14.03.2014

impressionnant...quelle force mentale !
ils parlent d’éviter le syndrome de décompression lors du dégagement...quelqu’un sait il ce qu'il faut faire /pas faire ?

» Par kaiser38, le 14.03.2014

salut,

tu peux jeter un oeil de ce coté :
www.frelon-asiatique.com/securite/syndrome.du.harnais.pdf‎

C'est proche de ce dont il parle dans l'article je pense. Il s'agit d'éviter un retour d'afflux sanguin vers le cœur dès lors que tu libères les jambes comprimés.

Enfin je suis pas médecin, certains t'en dirons surement plus !

a+

» Par davidg, le 14.03.2014

@Toz

C'etait au Pertuis

» Par plandupra, le 15.03.2014

@kaiser38
J'ai l'impression que tu fais plutôt référence au syndrôme d'écrasement. Et le syndrôme du harnais c'est encore autre chose.
L'accident de décompression c'est exactement la même chose que chez les plongeurs, en cas de remontée trop rapide, sans paliers de décompression...

» Par plandupra, le 15.03.2014

Ah mais au temps pour moi, car syndrôme de compression (différent d' accident de décompression) = syndrôme d'écrasement, et c'est plutôt de cela dont parle l'article... Désolé...

» Par neness, le 15.03.2014

Je pense que c'est pour la remontée des toxines vers le cœur un peu comme le garrot (d'où gare au garrot) donc mort quasiment instantanée il me semble mais je ne suis pas médecin

» Par Ricil, le 15.03.2014

Alors, ces toxines dues à la compression, c'est pas tant pour le coeur qu'elles sont mortelles mais pour les reins (ce sont les reins qui nettoient le sang), ça peut te les flinguer en quelques heures et sans rein, t'es pas dans la m----e...

» Par kaiser38, le 15.03.2014

Merci ricil c'est pour ça qu'il parle de dyalise dans mon article.

++

» Par leded, le 15.03.2014

@klimb
vraiment du n'importe quoi!!
Tu prêches pour ta paroisse??

» Par Pedro, le 15.03.2014

Par contre ça ne dit toujours pas quelles sont les précautions qu' a pu prendre le pisteur... bien faire boire la victime pour diluer les toxines ??

» Par 11dboite, le 15.03.2014

@Toz, effectivement je suis passé au pertuis a 8H et j'ai vue l'hélico. Le gars était en bas du pertuis sous des blocs bien gros, il a vraiment eu de la chance. L'avalanche est bien grosse...

» Par klimb, le 15.03.2014

Heureusement qu'il n'est pas tombé 60cm de poudreuse pendant la nuit sinon il se serait vu mourir comme les prisonniers du Costaconcordia! Beaucoup de chance et on peut se réjouir de ce dénouement .....

» Par adn, le 15.03.2014

à 17h00 jeudi, vu la chaleur fallait être suicidaire pour aller se balader en rando sous des faces réchauffées depuis des heures.
Apparemment ca n'a choqué personne

» Par David Zijp, le 16.03.2014

cher adn,
Non, il ne s'agit pas d'être suicidaire, il s'agit d'une erreur, tout simplement. Toi comme lui, comme nous tous, ne sommes pas à l'abri d'une erreur. Certes cette erreur te parait énorme, la future tienne le paraitra peut être tout autant à quelqu'un d'autre, et je te souhaite qu'elle se termine aussi bien que celle ci !

» Par Dan, le 16.03.2014

Il doit s'agir? du meme souci que pour les sauvetage en effondrements ( tremblements de terre, etc...) ou des victimes sont vivantes bloquées avec des membres comprimés.Il convient de leur remettre un "garot" dès leur sortie de la compression, pour éviter la progression des toxines vers le rein.La libération ne se fera que sous assistance médicale, pour éviter la mort.
Mais je suppute sur des supputations.....Il à du trouver la nuit très longue....quel courage, bravo à lui.

» Par Yannus, le 16.03.2014

La pose du garrot est soumise à débat, sauf s'il y'a risque hémorragique... Moi je me souviens (mais ca commence à dater lol...) qu'on remplit remplit remplit, 2l tout de suite et après 500 cc heure. La rhabdomyolyse engendre une libération de toxines, dont du potassium, donc on dilue le bouzin, et on surveille le coeur... après les reins.
Gros mental en tout cas.

» Par technosx, le 18.03.2014

Je rejoins quand même ADN. Il n'y a que moi qui soit choqué que cet homme soit parti seul? Qui plus est sur un itinéraire réputé avalancheux?
Excès de confiance?
Content en tout cas qu'il s'en soit si bien sorti!

» Par TOtOo, le 20.03.2014

Juste pour l'éclaircissement médical:
le risque immédiat est lié à l'afflux de sang acide très riche en potassium vers le cœur qui peut provoquer troubles du rythme cardiaque et arrêt cardiaque rapidement, problematique...
Les reins risquent de planter du fait de la rhabdomyolyse, et effectivement ça sera embêtant aussi, mais plus tard !

N'empêche que le jour où un gars se vide de son sang devant vous...le garrot peut lui sauver la vie, alors mettez le (bien sur on appelle le 112 ou le 15...).

++


VTT de montagne