Accueil > Actu > Autres activités > Au Caf, la jeunesse une valeur refuge

Au Caf, la jeunesse une valeur refuge - Autres activités

 
+10
22 votes

Au Caf, la jeunesse une valeur refuge

Proposé par Florent le 05.02.2014, publié le 05.02.2014 :: www.ledauphine.com :: 625 clics :: 5 commentaires :: Autres activités

Depuis cinq ans, les mineurs augmentent et l’on pratique freeride, slackline, VTT et paralpinisme… Même si le perdreau de l’année est espèce rare parmi ses cadres, la Fédération Française des clubs alpins de montagne (FFCAM) tente d’appâter la jeunesse par les ficelles d’un marketing très associatif.... »

Commentaires

» Par Florent, le 05.02.2014

Au fait, le Queyras se prononce Kera ;)

» Par Vieux Troll, le 06.02.2014

Le marketing m’impressionnera toujours par sa capacité à recycler les concepts. Le VTT et le free-ride existe depuis longtemps au CAF.
Pour le free-ride, il faut simplement se rappeler que la FFS est issu d'une scission au sein du CAF en 1924. Mais, c'est vrai que les gamins vraiment motivés par le ski ne vont pas au CAF. De toutes façons, le niveau technique de l'encadrement en ski n'est généralement pas très élevés.

» Par agent double, le 06.02.2014

Autant d'habitude, j'aime bien la plume et les articles d'Antoine Chandelier dans le daubé, autant là, l'article me semble à coté de la plaque.

De ce que je constate, c'est que justement les sections "vélo de montagne" et "paralpinisme" du CAF sont complétements vieillissantes et peine à se renouveler, si bien qu'elles finissent par quasi disparaitre. Pour avoir voler en rando une fois avec des gens de CAF, on sentait que c'était pas la grosse affluence, contrairement par exemple à un club de parapente comme le CHVD !

Il faut aussi rappeler qu'à la base, le paralpinisme, c'est du vol rando en haute montagne en parapente. Je vois par pourquoi on y intégrerais le BASE jump, qui est une pratique ultra minoritaire et qui concerne un noyau de professionnel.
Je vois pas comment un jeune pourrait venir au CAF et dire qu'il veut se lancer dans le "paralpinisme" avec un parachute dans le dos... On commence d'abord par se former au parachutisme dans un club ad'hoc.

Bref, c'est complétement à coté de la réalité !

Le désintérêt pour le CAF dans les années 90 est essentiellement du au désintérêt pour l'alpinisme traditionnel. Aujourd'hui, en revanche l'intérêt est bien plus fort pour le ski de rando.
C'est plutôt de ce coté qu'il faut creuser pour expliquer un renouveau des adhérents.

Pour le reste, VTT, ski alpin, parapente, il y a des associations et des groupes bien plus dynamiques et plus enclins à former la jeunesse...

» Par Florent, le 06.02.2014

"Je vois pas comment un jeune pourrait venir au CAF et dire qu'il veut se lancer dans le "paralpinisme" avec un parachute dans le dos... On commence d'abord par se former au parachutisme dans un club ad'hoc."

Pour le parachutisme, il faut contacter Kera, par contre pas sur de sauter avec dans le dos ;)

» Par Yann, le 07.02.2014

Lisez plus attentivement...
Il n'est nullement question de formation de jeunes (ou pas) aux nouvelles disciplines très pointues ( Wingsuit, basejump...) mais du seul constat que la FFCAM les a accueillis .
Les cursus de formation restent les mêmes et sont en partie hors FFCAM.
Pour le ski, ce que la FFCAM offre aux jeunes c'est une découverte progressive du "hors station". D'abord se faire plaisir en vrai hors piste avant de passer au ski de rando... Ce que ne savent pas offrir les clubs de ski classique ou les moniteurs fédéraux FFS qui n'ont en général pas la "culture montagne", ni les connaissances pour les emmener. L'option hors piste du monitorat de la FFS n'est pas très courante et fait quand même un peu rire ...
Pour le ski FFCAM et FFS sont 2 boutiques différentes dans lesquelles on ne vient pas chercher la même chose...


VTT de montagne