Accueil > Actu > Ski de randonnée > Avalanches Lacs Roberts

Avalanches Lacs Roberts - Ski de randonnée

 
+27
35 votes

Avalanches Lacs Roberts

Proposé par davidg le 27.01.2014, publié le 27.01.2014 :: alpes.france3.fr :: 1645 clics :: 13 commentaires :: Ski de randonnée

Ce lundi 27 janvier, une avalanche s'est déclenchée à Chamrousse, en secteur hors-piste, près des Lacs Robert. Une skieuse a été bousculée parc cette coulée qui a terminé sa course aux bords des pistes de la station. »

Commentaires

» Par Baltringue, le 27.01.2014

Terrible le nombre d'avalanches de ce WE.
une pensée pour toutes les victimes, même si heureusement toutes ne sont pas mortelles.

» Par Jeroen, le 27.01.2014

J'étais de sortie ce jour à Chamrousse. En remontant depuis le col de la botte on a vu la belle grosse plaque avec déjà une cinquantaine de personnes à pied d’œuvre pisteurs/crs alpes/maitre chien/ skieurs réquisitionnés pour sonder et creuser là où le chien indiquait. On a proposé un coup de main et passé peut être une bonne heure à sonder pour s'assurer que personne n'était dessous.

Sans parler de la plaque d'1 mètre partie hier lors de la compète de la croix de Chamrousse. C'est miné partout, ça part bien épais, attention attention...

» Par Juhlen, le 27.01.2014

Comme tout s'est bien terminé ce jour, je mets les photos de celle d'hier lors de la Croix de Chamrousse (merci à Remi, notre bien involontaire démineur).

Je laisse Jeroen commenter. On pourra noter que les ouvreurs, des bénévoles et 25 coureurs étaient déjà passés.



» Par Juhlen, le 27.01.2014

La dernière image :

» Par Françoise D, le 28.01.2014

Effectivement, il semble que c'est très fréquemment la première couche (pleine de gobelets) qui pourrit le manteau neigeux. Et toutes les couches suivantes sont posées dessus. Hiver mer..que.

» Par mathieu des Noes, le 28.01.2014

Quelle est la localisation précise de la plaque ? Col des Lessines ou plus loin en traversant vers le Col de la Botte ?

» Par agent double, le 28.01.2014

www.data-avalanche.org/listAvalanche/1390845866306 pour les détails sur l'avalanche de dimanche, lors de la compét

a+

» Par Jeroen, le 28.01.2014

dans la rupture de pente entre lessine et fond des escombailles.

» Par PassoG, le 28.01.2014

Et celle de lundi ??... c'est les pentes sous la via ferrata, à coté de la piste ??

» Par mathieu des Noes, le 28.01.2014

Merci.
J'imagine la poussée d'adrénaline pour les organisateurs. Heureusement tout se termine bien !

» Par francesco38, le 28.01.2014

pour celle de dimanche, est-ce que c'est partir sur la couche de gobelets ou sur une couche intermédiaire ?
en Valais aussi le vent à fait son effet et même dans les clairières en milieu de forêt !!!

» Par Bubu, le 28.01.2014

Effectivement, il semble que c'est très fréquemment la première couche (pleine de gobelets) qui pourrit le manteau neigeux. Et toutes les couches suivantes sont posées dessus. Hiver mer..que.

Les gobelets ne sont pas en cause pour toutes les avalanches récentes.
Par ailleurs il n'y a certainement pas de gobelet dans cette pente plein S à 2100m !
A la station, il y eu du vent du N avec des rafales à plus de 40km/h entre 2h30 et 7h => au Col des Lessines c'était bien pire. Il y avait donc de forte chances que cette plaque ne soit pas stabilisé 2-3h après. Pas besoin de chercher des explications bien compliquées : l'erreur est d'avoir sauté sur la plaque peu de temps après sa formation, c'est tout. La sous couche importe peu, on s'en fout de savoir qu'il y a 70% de chance de la déclencher avec telle sous couche, et 90% avec telle autre, le risque est trop élevé de toute façon.

» Par Yvon, le 28.01.2014

Bubu dit -> A la station, il y eu du vent du N avec des rafales à plus de 40km/h entre 2h30 et 7h => au Col des Lessines c'était bien pire. Il y avait donc de forte chances que cette plaque ne soit pas stabilisé 2-3h après. Pas besoin de chercher des explications bien compliquées : l'erreur est d'avoir sauté sur la plaque peu de temps après sa formation, c'est tout.

La plaque était déjà là la veille. Elle a surement pris du volume dans la nuit . Au niveau de la cassure on identifie clairement 3 couche de neige différentes avant de tomber sur une couche fragile que j'ai identifié comme étant des faces planes. Le tout reposant sur une neige lisse gelée.


VTT de montagne