Accueil > Actu > Politique et Société > Menace sur le Secours en Montagne

Menace sur le Secours en Montagne - Politique et Société

 
+26
42 votes

Menace sur le Secours en Montagne

Proposé par yougs_4 le 24.01.2014, publié le 24.01.2014 :: www.ledauphine.com :: 1018 clics :: 45 commentaires :: Politique et Société

Les équipages de la Sécurité civile craignent un démantèlement des bases montagne »

Commentaires

» Par FrediFreydieres, le 24.01.2014

Le communiqué du syndicat des équipages :
www.facebook.com/pages/Refuge-du-Promontoire/191231914249911

» Par savoy, le 25.01.2014

A suivre!

» Par thierryg, le 25.01.2014

+1 avec Savoy.
Nouvelle inquiétante et bizarre qu'il n'y est pas plus de réactions alors qu'en général ce sujet déchaîne les passions...

» Par thierryg, le 25.01.2014

oups "qu'il n'y ait"

» Par Nicom, le 25.01.2014

Ba la société a changé, ça ne surprend plus personne que cela passe privé, on est bien de pauvres inconscient. Les gens sont devenus tellement individualistes qu'ils sont même prêt à ce passer de l'état "providence", plus de sécu, plus d'assedic (il y aura que les gens aisés qui pourront se soigner, comme aux USA par ex) alors pour des secours pour des pegnos qui vont en montagne (TF1 le dit assez souvent, enfin j'ai pas la télé mais j'imagine).... c'est un choix de société... que je ne partage pas, loin de là.....

» Par Yom, le 25.01.2014

Ba, kes tu veux......
Y a déjà eu un précédent en PACA (p'têt pas comparable, j'sais pas, j'y comprends rien à tout ces putains de niveaux administratifs...!!! )
http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2013/10/26/samu-le-nouveau-dispositif-aerien-fait-tiquer-le-saf
http://secours-medical-de-france.blogspot.fr/2013/09/le-secours-aerien-francais-saf-perd-le.html
http://alpesdusud.alpes1.com/infos/infos-locales?view=info&id_news=26308
Pas tout compris, pas suivi, tout ce que je sais c'est qu'il y a moins d'hélicos sur le 05/04 (ils sont plutôt sur la côte...)
D'ici que les PGHM disparaissent, pour payer des scooters ou des Ray Ban...........
Y a pas de petites économies, on s'en fout sur quoi.....................
Mais kes tu veux faire, ils nous enculent, avec toujours de nouvelles positions qu'on n'imaginait même pas... T'as beau te tourner dans tout les sens, y a toujours un nouveau complice, ou un nouveau gâteau auquel on ne peut résister (surtout que c'est le seul qu'on nous propose...)...
Le Capitalisme grandit, c'est inévitable...
Mais il ne fera que passer, c'est inévitable aussi !!! (on ne sera plus là pour le voir,c'est tout........)
Bref, ça part en couille, et je vais faire pareil, histoire de........
Oups, pardon pour mes propos, j'me croyais au bistrot.......!!!....

» Par Un gros, le 25.01.2014

@Yom et Nicom
N'importe quoi...

Primo, si économies ou privatisation il doit y avoir, ce ne sera pas pour "payer des ray-ban" mais plutôt pour rembourser la dette publique, qui approche 100% du PIB. Ben ouais, le pays est au bord de la faillite.

Deuxio, si vous croyez que le privé n'est géré que par d'affreux mangeurs de chatons et le public par des surhommes intègres qui se sacrifient pour votre bien, jettez un coup d'œil au classement de la corruption étatique sur le site de Transparency International, vous verrez vos élus sous un autre angle.

» Par Nicom, le 25.01.2014

@par un gros : Je n'ai jamais dit "que le privé n'est géré que par d'affreux mangeurs de chatons et le public par des surhommes intègres qui se sacrifient pour votre bien"... Je travaille dans le public et de l'argent il y en a de gaspillé c'est clair, mais il est pas gaspillé forcément où on le croit.... Je vois juste que quand des entreprises privées ont des marchés public souvent les prix sont tirés vers le bas et on peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Moi ce qui me saoul c'est que l'on oppose toujours les salariés public/privé; il y a des fainéants des 2 cotés, il faut pas croire que quand on fait grêve dans le public on est payé, en tout cas pas chez les territoriaux et on gagne pas des 100 et des 1000 quand on est en bas de l'échelle... Je penses que pour la sécurité civile c'est un cas à part et je penses que l'on va perdre beaucoup à ce que cela soit privatisé, je parle pas du fait de payer mais plutôt de la qualité du service...

» Par Yom05, le 25.01.2014

@ Un gros:
J'ai parlé d'un scooter aussi ;-)
Mais ce n'était pas le fonds du propos...

» Par Un gros, le 25.01.2014

@Nicom: on verra pour la sécurité civile. Je ne vois pas pourquoi on n'aurait pas le beurre et l'argent du beurre, public ou privé d'ailleurs. Une meilleure organisation de meilleures méthodes, outils... Il y a plein de moyen d'améliorer un produit/service à coût équivalent. C'est pour cette raison qu'on ne vit plus dans des grottes...

@Yom05: et c'est quoi le fond du propos?

» Par Yom05, le 25.01.2014

@Un gros: Le fonds du propos, faut creuser........
La bise à toi, gentil anonyme, avec tout mon respect ;-)

» Par christophe, le 25.01.2014

assez d'accord avec nicom (ok on a le même employeur), ça gaspille à tour de bras pour des conneries qui ne servent à rien, et on supprime des postes et des services pour raisons financieres...
On est en train de perdre beaucoup mais les gens ne veulent pas comprendre.

» Par Un gros, le 25.01.2014

Bon ben en plus vous avez la recette du beurre et de l'argent du beurre, mettez un coup de pied dans la fourmilière !

» Par Une grosse taupe, le 25.01.2014

@Yom05
Je creuse, mais votre réseau de galeries est inextricable... Pourtant j'ai mis mes lunettes. La bise aussi.

» Par Nicom, le 25.01.2014

@ par un gros : chasser ceux qui nous dirigent en reprenant nous même les choses en main. on ne peut pas demander aux politiciens qui ont fait les mêmes écoles que les pdg du cac40 d'être impartiaux (et je parle de tous les bords politiques, pas de distinctions).... enfin c'est pas sur skitour qu'on va commencer à épiloguer là dessus... mais si tu me contacte pas mail je veux bien approfondir...

» Par Yom05, le 25.01.2014

@Nicom:
Laisse tomber et bon ski (ou bon champis pour ma part, il en reste un poil, mais je crois qu'il va falloir que je chausse maintenant...)
@Un gros: re "la bise" et re "respect, gentil anonyme", à très bientôt !!! Au plaisir de te lire ;-)

» Par Un gros, le 25.01.2014

@Nicom: merci pour l'invitation, mais The Voice va reprendre, désolé. On aura bien l'occasion de débattre au prochain sujet polémique.
@Yom05: Si vous trouvez des cèpes, ayez une pensée pour moi en les dégustant.

» Par daminator!, le 26.01.2014

Moi ce qui me fait halluciner c'est quand tu vois les tunes qu'ils sont capables de dépenser pour des bouses alors qu'ils veulent faire des économies.
Dernier exemple parmi tant d'autres des scratchs avec numéro d'identification sur chaque policier et des conneries comme ça il y en a un bon paquet...

» Par désabusé, le 26.01.2014

Moi si j'étais dans le public et que j'étais témoin de gaspillage inconsidérés je ferais mon devoir de citoyen sans dénoncer pseudo publiquement sur un forum inadéquat....

Pour la questions des secours privé, cela peut fonctionner.... avec des gardes fous. Il ne faut pas oublier que le service actuel n'est pas gratuit, il est financé collectivement. Les secours en montagne privé seront a inclure dans notre forfait d'assurances multiples et variées.....

Quand a penser que nous ferions mieux si nous étions au pouvoir, nous le peuple, je demande a voir. Cessons d'accuser les homes-pantins et demandons un changement du système qui pourrait prendre en compte que le politique est aussi un homme et que l'homme est faillible et qu'il faut donc le surveiller et présumer que certains vont fauter.

» Par jacky05, le 26.01.2014

Le privé est toujours moins cher pour prendre le marché, mais avec un contrat de 10 ou 15 ans il se rattrape vite et impossible de faire machine arrière.
Pour le secours médical c'est une concurrence entre société privé. La Saf et les autres sociétés d'hélicoptères se battent depuis des années pour pouvoir intervenir à la place du PGHM.

» Par cestlesautres, le 26.01.2014

>>>>
Le privé est toujours moins cher pour prendre le marché, mais avec un contrat de 10 ou 15 ans il se rattrape vite et impossible de faire machine arrière.
>>>>
Ben le "public" est en déficit depuis 30 ans. Ca ne peut donc pas être pire d'essayer autres choses.

De toutes façons, il faudra payer nos dettes et arrêter de croire au Père Noel.

Il faut réduire les dépenses de l’état parce qu'il n'y a plus le choix. Une autre solution est de ne plus payer les salaires.

» Par Françoise D, le 26.01.2014

Et aussi d'arrêter les aides sociales à tout va, notamment pour ceux qui ne veulent jamais trop bosser et profiter du temps libre pour faire.... du sport en tout genre.

» Par Nemo, le 26.01.2014

Je me sens tout ému par la finesse des analyses développées ici ...
Tout ému, oui.
Bon je vais me faire un petit arrêt maladie pour aller skier ;-)

» Par christophe, le 26.01.2014

mouais, ça fait peur tout ça. Qu'on paye des fonctionnaires c'est pas bon, mais qu'on gaspille c'est pas grave. Et puis si on peut reverser des dividendes aux entreprises qui prennent la place du service public c'est mieux..
pfff, je vais peut etre faire comme némo..

» Par Jean-Marc, le 26.01.2014

@christophe (et ses semblables, nombreux sur les forums ST ;-)

J'espère que votre niveau de ski est meilleur que vos connaissances en économie !
On ne "reverse pas des dividendes aux entreprises", ce sont les entreprises qui versent des dividendes aux méchants actionnaires qui ont investi dans leur capital.

Ceci dit, je suis contre la privatisation du secours en montagne, pour une fois que mes (nos) impôts servent à quelque chose.

» Par Nicom, le 26.01.2014

"On ne "reverse pas des dividendes aux entreprises", ce sont les entreprises qui versent des dividendes aux méchants actionnaires qui ont investi dans leur capital."

et c'est qui qui permet aux entrepises et aux actionnaires de s'en mettre plein les poches ???? Le gars qui trime et qui est au smic.... mais bon on s'éloigne du sujet... Puis les connaissances en économie ne sont pas les mêmes suivant si tu as une vision libérale du sytème....
A+

» Par thierryg, le 26.01.2014

Notre modèle de société n'est pas parfait certes, mais il a l'avantage d'être un modèle qui à été mis en place après guerre pour venir en aide (notamment) à tous sans soucis de revenu ou classe sociale. Tous cela ce délite tranquillement sous la pression d'intérêts financiers toujours plus fort.
Les commentaires ci-dessous ne n'émeuvent pas. Ils m'attristent et me désole.
Etes-vous si crédule et aveugle pour me citer un exemple de service public qui soit devenu privé qui n'est pas joué sur l'inflation au détriments des usagers et qui creuse indiscutablement des inégalités.
Demain les secours en montagne, après demain quoi ? les services de pompiers ? les services de secours en règle général? le service hospitalier (déjà bien entamé)....
La montagne (entre autre) deviendra t-elle un espace réservé aux seuls détenteurs d'assurances en bonne et dû forme ?
Quel monde magnifique nous mettons en place.

» Par Jean-Marc Cogniard, le 26.01.2014

@nicom
Malheureusement, il n'y a que la vision libérale qui fonctionne. La preuve, même notre président va s'y mettre ;-)
Et toutes les entreprises ni tous les actionnaires ne s'en mettent toujours plein les poches : une fois on gagne, une fois on perd : Euro-tunnel, Disney ...
Sans parler de ceux qui ont investi dans des petites boites familiales et qui perdent tous si la boite ne marche pas.
Les ouvriers ne skiaient pas au pays des soviets, les apparatchiks oui.

» Par Un gros, le 26.01.2014

@thierryg: non, ça se délite parce que l'Etat a trop de dettes et qu'il se mêle de tout et surtout de n'importe quoi. Les fonctions régaliennes (Justice, police, Armée) sont sous pression et à côté de ça on a 200 (!!!) agences de soutien aux entreprises en Rhône-alpes, on construit des salles des fêtes somptueuses, on soutien des associations bidons dans tous les sens, j'en passe et des meilleures. Pour rappel, 57% de la richesse produite en France passe entre les mains de l'État! Le stade suivant, ça s'appelle le communisme.

@Nicom: concernant les actionnaires, sachez que 3 entreprises sur 5 font faillite moins de 5 ans après leur création. Il est normal que les actionnaires qui ont mis au pot se payent quand les affaires marchent, ça s'appelle la rémunération du risque. Les autres ont tout perdu. 3 chances sur 5 de tout perdre, vous êtes prêt à jouer?

» Par Un gros, le 26.01.2014

J'ajouterai à l'attention de Nicom que TOUS les pays occidentaux mènent une politique Keynésienne depuis 1945, USA en tête. Au grand regret des défenseurs de l'école autrichienne.

» Par Nicom, le 26.01.2014

"TOUS les pays occidentaux mènent une politique Keynésienne depuis 1945, USA en tête"

c'est pas parce qu'ils le fond qu'ils ont forcément raison... il y a peut être autre chose à inventer? non?
Parce que 80% des gens font d'une telle manière il faut faire de même... moi je ne vois que des effets négatifs de cette politique, avec un repli sur soit des gens, une société qui a peur des autres, peur des étrangers, peur de son voisin. Moi je gagne pas beaucoup (1300e) et je suis content de donner de l'argent à travers les impôt pour aider les gens qui sont au chomage, à la sécu, aux assedics (je sais qu'il y a des gens qui abusent mais il y a toujours eu des tricheurs et il y en aura toujours)... un jour peut être que moi aussi ou toi aussi tu en auras besoin et tu seras bien content..... enfin dans 10 ans ça n'existera peut etre plus....

» Par thierryg, le 26.01.2014

Un Gros: Le stade suivant, ça s'appelle le communisme.
J'ai failli m'étouffer !!!! de rire ........
Mais le sujet n'est pas là et ce type de réflexion ne permettra pas d'endiguer le phénomème.
Alors pour avoir bénéficier du secours en montagne en début d'année et d'autre après moi (voir les cr de skitour), avec des issues parfois dramatique, je suis heureux q'une partie de mes impôts aient pu assurer la continuité des ces services.
J'espère que le cas échéant, ce que je ne lui souhaite pas,Mr "un gros" pourra en profiter aussi dans les mêmes conditions.

» Par Un gros, le 26.01.2014

@thierryg: Vous confondez tout. Personne ne dit que le secours en montagne gratuit ne doit plus exister, il y a juste débat sur la délégation du service à une entreprise privée.
Si vous pensez que le français moyen, qui n'a de contrôle que sur 43% de son revenu, vit dans un pays ultra libéral, c'est moi que vous faites rire. L'Etat n'a jamais autant contrôlé nos moyens financiers depuis la Révolution (en temps de paix).

@Nicom: C'est bien pour cela qu'il faut sabrer dans les dépenses stupides et sauver le reste.

» Par Mic'hel, le 26.01.2014

"ça se délite parce que l'Etat a trop de dettes"

hihihi, le maronnier de la dette pour justifier tout et n'importe quoi.
Dette contractée auprès des marchés financiers qui ont pour fonction de preter de l'argent virtuel ... qu'ils n'ont pas. Chercher l'erreur.
La dette, c'est devenu une forme de monnaie comme une autre. Si toutes les dettes venaient à disparaitre, ce serait la fin de l'économie mondiale telle qu'on la connait (ce qui ne serait pas un mal d'ailleurs). Avant on faisait tourner la planche à billets. Maintenant les états sont obligés de s'approvisionner sur les marchés financiers, alors ils font de la dette et s'asservissent à. Goldman Sachs and co.

» Par Cestlesautres, le 27.01.2014

Mic'hel, t'hesite pas si tu as quelques milliards de francs suisses a donner !
Mais, on peut egalement payer la fonction publique avec de l'argent publique. Quand les caisses sont vides, il faut depenser moins d'argent. Les loisirs montagnes ne me semblent pas la priorite d'un etat en quasi banqueroute. On avait 30 ans pour reflechir.

» Par Mic'hel, le 27.01.2014

Définis précisement, avec des critères financiers, ce que signifie "banqueroute d'un état" et "caisses vides". Tu verras que dans un monde où la monnaie est très majoritairement virtuelle, c'est beaucoup difficile que tu ne le crois.

Ton discours me fais penser au pauvre Fillon qui durant son mandat de "collborateur de Sarkozy", pardon de premier ministre, avait sorti l'argument des "caisses vides" pour justifier sa politique pour ensuite annoncer que la France se porter candidature à l'organisation de l'Euro 2016 (et youpi on l'a eu...). C'est l'avantage d'une économie à monnaie virtuelle, on peut dire tout et son contraire.

» Par Un gros, le 27.01.2014

@Mic'hel: Non. La dette francaise est détenue via des obligations d'État, elles mêmes détenues par tout le monde: banques privées ou publiques, fonds de pension, PEE, Perco, Perp, et particuliers. Notamment, en France, les Livrets A et Fonds Euro d' Assurance Vie sont adossés à de la dette française. Si il y a défaut de paiement, on sera probablement dans la même situation que Chypre, à savoir saisie des dépôts particuliers selon des règles arbitraires.

L'argent gratuit n'existe pas.

» Par Mic'hel, le 27.01.2014

"L'argent gratuit n'existe pas."

C'est pire: l'argent n'existe pas. Ou plutot il est virtuel et sans réalité physique (mis à part les quelques pièces et billets qui circulent). Dans le système actuel, l'argent est la dette. Supprime toutes les dettes et l'économie s'arrête.
Les dettes publiques actuelles (dans leur ensemble, à l'échelle mondiale) ne seront jamais remboursées puisque ça reviendrait à assécher le sytème financier mondial. Meme les acteurs financiers les plus cupides (GS, UBS etc...) n'y ont aucun intérêt.

Alors utiliser l'argument de la dette pour culpabiliser les masses, ça me fait doucement rigoler.

» Par Jean-Marc, le 27.01.2014

@Mic'hel: Faire marcher la planche à billet, cela veut dire inflation et donc baisse du pouvoir d'achat de tous ceux qui ont des revenus fixes : les retraités, par exemple.

Les états "font de la dettes et s'asservissent ..." parce qu'ils n'ont pas le courage de ne pas dépenser plus qu'ils ne gagnent ! Même situation que celle d'un ménage qui aurait de revenus suffisants pour vivre décemment, mais qui se retrouve surendetté pour avoir trop acheté de choses dont ils auraient pu se passer.

Note : j'ai vécu dix ans aux USA et je n'ai pas eu l'impression que les gens autour de moi étaient malheureux, j'ai fréquenté "gratuitement" les urgences plusieurs fois, l'électricité était rétablie rapidement après les accidents climatiques (tempêtes tropicales, pluies verglaçantes ...), les routes sont entretenues, pas de grève ...
Et pourtant, il n'y a pas de services publics (c'est un gros mot :-)

» Par Un gros, le 27.01.2014

@Michel: parlez-en aux grecs et aux chypriotes. Les dettes n'ont pas vocation à être remboursées, mais il faut au moins assumer le remboursement des intérêts. Si la confiance s'évapore, les taux montent, l'État devient insolvable et là fini de rire, ça taille à la hache.

Les exemples sud europeens récents démontent votre argumentaire. La réalité fini toujours par nous rattraper.

» Par Mic'hel, le 27.01.2014

"Les exemples sud europeens récents démontent votre argumentaire."

non, ils renforcent mon argumentaire. Mais je suis d'accord avec vous, les dettes n'ont pas vocations à être remboursées puisque ce sont elles qui permettent de conserver le système en l'état, un système où, comme vous le dites justement, il ne faut pas perdre la confiance des marchés financiers (et de leurs sacro-saintes agences de notation) qui, comme chacun sait, oeuvrent pour le bien du plus grand nombre (humour)
En fait, je partage votre analyse sauf que vous acceptez le système financier basé sur de la monnaie virtuelle au profit de quelques acteurs. Moi je le trouve pourri jusqu'à la moelle. Vous, vous acceptez d'etre asservi au remboursement des intérets d'une dette ad eternam. Et moi je l'emmerde, la dette.

La dette c'est pas le problème. Le problème, c'est comment fonctionne le système financier mondial.

» Par Un gros, le 27.01.2014

Si vous reprenez le fil de la discussion, vous verrez que je n'ai pas d'affection particulière pour la politique monétaire actuelle.

Sinon je vous parle de la réalité, et vous me parlez de système idéal. Le monde est tel qu'il est, que ça vous plaise ou non. On doit s'y adapter, ce qui n'empêche pas d'essayer de l'améliorer. Et aujourd'hui, quand on ne rembourse pas ses dettes, on a de gros problèmes.

» Par Françoise D, le 28.01.2014

J'ai passé du temps à lire tous les commentaires, mais je suis assez d'accord avec l'analyse de "Un gros". Aujourd'hui, il faut ouvrir les yeux et ne pas se cacher derrière ses petites spatules et ses "dynafit" en pensant que tout tourne autour de nous. Nous, petits sportifs de "hors piste" nous ne pesons pas grand chose dans la balance commerciale. Tant que le secours en montagne public existe, tant mieux, mais un jour il sera réduit à peau de chagrin. Des services dans des ministères beaucoup plus importants et plus utiles en subissent chaque année des conséquences et dans certains cas nous ne sommes même pas au courant. Alors !

» Par FrediFreydieres, le 29.01.2014

Mountain Wilderness a saisi la Commission Permanente du Comité de Massif des Alpes, qui s'est prononcé à l'unanimité :
http://www.mountainwilderness.fr/se-tenir-informe/actualites/sauvons-le-secours-en-montagne.html

» Par EMPRIN Christian, le 31.01.2014

Je ne me cache pas derrière un pseudo moi.
Pourquoi la gratuité du secours en montagne?
On paie pour la voiture, la maison, nos enfants à l'école, notre bateau (enfin pour ceux qui on la chance d'en avoir un), pour tout ce qui nous parait important...
On a des licences FFME, CAF, SAF etc... On les utilises, on cherche toujours à se faire rembourser quelque chose, par n'importe quel moyen, donc pourquoi le secours en montagne gratuit?
Je ne veux pas rentrer dans la polémique CRS, PGHM ou Pompiers, chacun on leurs formations, plus ou moins longue, plus ou moins bonne, chacun on des acteurs plus ou moins motivés, mais une victime reste une victime.
Qu'ont viennent à pied, en voiture ou en hélico, cela a un cout.
Et qui paie tout cela? Comme d'habitude le contribuable!
Je comprend que le contribuable lambda en à rien à foutre de celui qui fait du ski de randonnée en plein janvier quand les conditions sont dégueulasses et qu'il y a un risque 4 voir plus, qu'un autre descend dans un trou en pensant faire la découverte du siècle, sans bien sur y connaitre grand chose, qu'un autre encore décide d'aller faire le Mont Blanc, un jour de neige, sans équipement, de plus en basket et seul de préférence...
Stop à la connerie!
En faisant payer le secours en montagne, je pense qu'on responsabiliserait beaucoup plus les pratiquants et que chacun essayerait enfin d'avoir une formation digne de ce nom.


VTT de montagne