Accueil > Actu > Ski de randonnée > Hautes-Alpes: deux skieurs hors-piste retrouvés morts dans une avalanche

Hautes-Alpes: deux skieurs hors-piste retrouvés morts dans une avalanche - Ski de randonnée

 
+27
47 votes

Hautes-Alpes: deux skieurs hors-piste retrouvés morts dans une avalanche

Proposé par Sandrine05 le 09.03.2013, publié le 09.03.2013 :: www.lexpress.fr :: 3280 clics :: 22 commentaires :: Ski de randonnée

Deux skieurs hors-piste ont perdu la vie ensevelis par une coulée de neige dans le Queyras. »

Commentaires

» Par G2MARS, le 09.03.2013

Un peu plus d"infos sur cette tragédie sur cet article dans la Provence :
www.laprovence.com/article/actualites/2247778/alpes-une-semaine-noire-avec-dix-morts-en-huit-jours.html
Et vous noterez également en bas de page un sondage édifiant : "Faut -il interdire le ski hors piste ?" avec à cette heure ci un "oui" à 76%...

» Par tom, le 10.03.2013

G2MARS, c'est ce qui me fait peur! J'espère que l'on arrivera pas dans la situation du versant Nord des Posettes (Vallorcine) interdit par arrêté municipal... Malheureusement vu le nombre de cartons ces dernières années dans le secteur, et sa facilité d'accès, dur de ne pas voir cette hypothèse comme une solution crédible pour la commune! Et il suffit d'une fois, pour donner l'exemple!

» Par philou3873, le 10.03.2013

Que tous les ouriens votent, NON
c'est fait!!!!

» Par Vallou05, le 10.03.2013

Ne restons pas spectateurs, posons la question aux skitouriens dans le forum !

» Par Elisabeth Bourrel, le 10.03.2013

Peut-être qu'avant tout (vote ou commentaire), une pensée émue pour les 2 personnes disparues, Charles et Cathy, pour le survivant Jean-Luc, pour les familles et amis proches serait la bienvenue, non ?

» Par jean boudet, le 10.03.2013

@Elisabeth: Je pense qu'une bonne partie d'entre nous te rejoigne, effectivement c'est terrible pour les familles et les proches.
Malgré tout le fait que La Provence mette en ligne ce sondage en lien avec ce drame est édifiant, ce n'est pas le moment (que tu sois pour ou contre).

J’espère que tu as compris le fond de ma pensée.

PS: Il aurait peut être fallu séparer en 2 posts

» Par jacky05, le 10.03.2013

Bonjour
+ de 60% de oui !!, sondage fait auprès de lecteurs majoritairement au bord de la mer en mélangeant cascade, alpinisme et ski hors piste pour le justifier.
Condoléances aux familles

» Par Pegat, le 10.03.2013

Une pensée pour les victimes et du courage pour les proches.

Concernant le sondage, je ne vois pas comment interpréter positivement cette sortie qui "à priori" s'est déroulé avec un risque d'avalanche évident et dans un secteur qui d'après un commentaire officiel, la photo et une vidéo aux infos ne semble pas anodin en terme de danger.
Il me semble évident que la majorité des gens, initiés à la montagne ou non, trouvera la pratique du ski, dans ces conditions, dangereuses.
Je pense que le raisonnement des élus deviendra le même que pour la sécurité routière, plus il y aura d'interdictions pour canaliser les comportements à risques et, "théoriquement", moins il y aura d'accidents à déplorer. Sans compter les prises de risques des secouristes.
A part respecter les recommandations des organismes officiels lors des conditions défavorables et ne pas s'exposer, je ne vois pas comment on pourrait se justifier d'une démarche inverse même en étant le plus passionné des skitouriens.

» Par auprey, le 10.03.2013

Sincères pensées pour les victimes...
Connaissant l'avis massif des skitouriens sur le sondage...et le mien, il serait pertinent d'avoir l'avis des secouristes et d'un spécialiste en nivologie car vu la photo...je n'ajoute pas de commentaires mais ça vaut la peine de discuter....sur un débat qui n'a pas lieu d'être dans ce cas ci....dommage pour les médias qui sautent encore et toujours, sur de l'évènementiel...à quand les articles sur les 10000 morts par ans d'accidents domestiques ???? et des arêtés préfectoraux sur la surveillance des piscines privées ???

» Par klimb, le 10.03.2013

Compte tenu du risque élevé et d'un couloir qui canalise un maximum, on peut se demander pourquoi les pisteurs n'ont pas fermement interdit les départs hors pistes au départ des remontées? Dans certaines stations, il y a des filets qui empêchent totalement le franchissement et passer en force donne un sentiment de prise de risque énorme pour ceux qui souhaitent passer outre. Il n'est pas possible de baliser tout le secteur hors piste mais lorsqu'on est au départ des RM, c'est pas compliqué ?

» Par christophe, le 10.03.2013

pour les piscines c'est déja un peu le cas, avec des obligations qui ne sont pas très vieilles : http://vosdroits.service-public.fr/F1722.xhtml

» Par ça dépend, le 10.03.2013

intedire le ski hors piste quand les conditions sont mauvais cela paraitrait une bonne chose. fermer l'accé aux couloirs aussi. pas mal de gens se croient forts et ski donc invincibles. avec l'arva, le tuba et maintenant l'air bag on croit rêver...

quand on regarde sur skitour ce que les gens ont fait ces derniers temps on a de quoi avoir peur. un gros redoux à la sortie de l'hiver c'est très dangereux. mais tout le monde continue à aller faire du deniv et a rentrer ses courses. rien à foutre. c'est juste de la totale ingorance de la montagne. il faut savoir passer un week end sans faire de ski et attendre le retour d'un bon regel. le ski de rando c'est cool et de plus en plus de gens sortent. sur les pistes c'est pareil. avec des 100mm au patin on ne peut que faire du hors piste. du coup on sort faire de la pente raide et on se mange. c'est très triste ce qui arrive en ce moment. déjà en décembre y a eu un mort dans le queyras. un groupe de 3 freeriders (équipés de la totale) sont allés faire un couloir nord derrière st véran. c'était très instable à cette époque (beaucoup de neige et vent).
bref un peu de retenue et comme disait wimper: avant d'entamer une course, pensez toujours à ce que pourait en être la fin...

» Par bd, le 10.03.2013

Concernant la discussion, je pense pour le côtoyer à Noël et en fevrier (car je suis en vacances à Molines), que le secteur est dangereux car les départs de plaques sont courants du haut de cette crête sur ce versant: si on sort dans les parages, il est possible d'avoir cette information par les renseignements locaux(office du tourisme, ou mieux: les pisteurs, qui travaillent sur le versant juste derrière). Quant au sondage, dont le résultat est couru d'avance, il est nul et minable car il repose sur l'effroi suscité par l'accident.

Condoléances aux familles des victimes.

» Par JMarc, le 10.03.2013

@lemich : Joking ????

» Par Pegat, le 10.03.2013

" klimb, il y a 2 heures 8 minutes
il y a des filets qui empêchent totalement le franchissement et passer en force donne un sentiment de prise de risque énorme pour ceux qui souhaitent passer outre"

Je ne vois pas ça comme ça, les filets sont une indication supplémentaire de pistes non damées, ou de zones où l'on pourra peut être trouver de la poudreuse pour les amateurs de hors piste. Derrière c'est l'aventure.....et non pas le danger que retiendront en priorité ceux qui passent outre.

» Par David Z, le 10.03.2013

Bonjour à tous,
Pour l'heure 2 personnes sont décédées. Je propose à ceux qui le souhaitent d'ouvrir un débat en ligne et distinct de celui ci, concernant le ski hors piste.
Merci de votre compréhension.
Une pensée aux aux familles des victimes.

» Par powder, le 10.03.2013

A Pegat Il y a une cordes qui signal que de lautres versant on n'est plus sur le domaine skiables de la station et donc ds un endroit non sécurisé! des panneaux le rapelle tout le long de l'arrete que c'est une zone hors pistes et quon évolue sous notre propre responsabilitée!

» Par Elisabeth Bourrel, le 11.03.2013

Je souhaite ré-intervenir parce que je suis choquée de ce que je lis ! S'il vous plait un peu de retenue, de décence, de respect pour ceux qui y ont laissé leur vie et pour celui qui reste. Ce sont mes amis et j'ai bien du mal à lire vos commentaires. Ne mélangez pas tout et merci à David Z de demander de recentrer et/ou décentrer le débat.
Quant à la prise de risques, au choix de cette sortie, étiez-vous sur place ? Connaissiez vous les skieurs concernés, les conditions samedi matin sur ce versant ? Non ? Qu'auriez-vous fait à leur place ? Sûrement la même chose alors ne donnez pas de leçons sur ce qu'il aurait fallu faire ou pas parce que c'est insupportable.
Merci !

» Par jeanluc veau, le 11.03.2013

Je suis le survivant. Ce message n'a d’intérêt que pour démonter la mécanique d'un accident.
J'ai 50 ans, dont 30 de montagne, à un niveau correct en ski, alpinisme. Je skie dans le Queyras depuis une vingtaine d'années, en gros 2*1 semaine.
Pour la semaine, on était au courant du retour d'Est les jours précédents, on a commencé par tâter le terrain au Maït en boucle. En haut pas tant de neige, un peu cartonné puis tout bon rive droite. On a continué par le tour des fonzes, couloir Nord tout bon, fond dur + poudre froide.
Le mauvais arrivant direction Chateaurenard et le couloir Nord : pas de poudre, tout en neige dure.
On va voir le lendemain l'Ousselat, en montant en peaux : peu de neige au départ, puis couloir bien rempli, pas soufflé, superbe.
On fait du mélezin à Abriès, poudre lourde.
Le mauvais revient, on retourne au couloir Nord pour voir, 10 cm de poudre sur fond dur, 20 au milieu, pas soufflé, les filles finissent avec la banane. On repère combe Crose, pas de purge.
Le jour fatal, je pars dans la pente, pas trop mauvais puis pas bon. Là, mauvaise prise de décision. Pourquoi ? Mauvaise appréciation des distances, de la pente ? Trop bon ski les jours précédents ? Je ne le saurais jamais et pourtant renoncer, je sais faire.
Je me planque dans les mélèzes, Caty arrive, puis Charles, au dessus de moi. Caty a juste le temps de dire "c'est pourri" et ça part un peu au dessus de Charles. Je vois Caty emportée, j'ai le réflexe de m'accrocher à une branche. Après le silence. Puis les réflexes : arva en recherche, téléphone 112. Je me permettrais un conseil : vérifier que votre écran tactile fonctionne en conditions difficiles (mains humides, neige partout), le mien a été un calvaire. Ensuite on court dans la pente en cherchant le signal. On voit le goulet, et là on sait, mais on continue. On trouve le signal. La suite n'appartient qu'à moi. Je voudrais rendre hommage à l'équipe du pghm, au personnel de l'hôpital de Briançon ; merci à tous et à toutes. Maintenant laissez les reposer en paix.

» Par Bertrand.Dm, le 11.03.2013

Vous avez parfaitement raison Jean-Luc. Vous donnez beaucoup de précisions, c'est tout à votre honneur. Personne n'a le droit de vous en demander d'en dire autant. Maintenant, je crois que cette discussion doit s'arrêter là et ne pas se poursuivre. Respectons ceux qui nous ont quittés et celui qui reste dont le chagrin est immense.
Ceci peut arriver à n'importe qui d'entre nous. Alors restons humble et modeste.

» Par squal, le 11.03.2013

Merci Jean Luc pour ce récit certainement pas simple à écrire aussi vite après l'accident.
J'espère que tout le monde aura l'intelligence de retenir les commentaires déplacés et malvenus.

Courage pour ces moments difficiles.

» Par Roland GABRIEL-ROBEZ, le 12.03.2013

C'est une très mauvaise nouvelle que j'apprends ce jour suite àun message envoyé par l'un des ses amis d'enfance, Jean-Claude BARBE.
Charles était né dans la Haut-Jura à Morez. Il habitait dans l'école professionnelle (ENP) dont le père était le Directeur. J'habitais deux étages en dessous où je suis né moi-même pendant la guerre alors que l'école était occupée par les troupes allemandes.
J'ai connu ses soeurs et frères, Alette, Nicole, François et Louis mon conscrit. Je leur présente mes très sincères condoléances.
Ce triste accident fait hélas partie des fatalités de la vie et du destin. Il nous invite à être toujours plus prudent, car le prudence est mère de sécurité....

CONSULAT DE FINLANDE EN LORRAINE
Roland GABRIEL-ROBEZ
Consul Honoraire
120 rue de la Côte
F - 54 000 NANCY
Tel : + 33 3 83 98 04 04 or + 33 6 07 67 70 03

Snellmaninkatu 29 C 30
FI - 00170 HELSINKI
GSM Finland : + 358 40 552 48 48 or + 358 50 555 39 27
rgr@iki.fi


VTT de montagne