Accueil > Actu > Politique et Société > Isère Sud | Ski de rando/domaines skiables : conflit d'usages ?

Isère Sud | Ski de rando/domaines skiables : conflit d'usages ? - Politique et Société

 
+23
31 votes

Isère Sud | Ski de rando/domaines skiables : conflit d'usages ?

Proposé par kikou le 08.03.2013, publié le 08.03.2013 :: www.ledauphine.com :: 1652 clics :: 7 commentaires :: Politique et Société



MONTAGNE Ski de rando/domaines skiables : conflit d’usages ? »

Commentaires

» Par J-MA, le 08.03.2013

La réglementation et l'interdiction ne sont pas des solutions (D'ailleurs certains sites de montagnes où la randonnée peut s'exprimer librement sans interférences avec les domaines skiables ne sont accessibles (sauf à aller s'engager dans des pentes exposées) qu'en traversant ceux - ci. Une fois de plus ce sera le respect des uns et des autres qui permettra cette cohabitation de plus en plus fréquente. On pourrait imaginer d'ailleurs quelques règles simples et fondamentales de conduite à tenir par les randonneurs . Charge aux médias spécialisés , aux sites,..., et aux Stations de les rappeler au pieds des pistes. Et charge aux randonneurs de les suivre...

Nota: le Daubé illustre encore une fois de plus son propos avec l'image de traces hors piste qui sont hors sujet.

» Par Nicom, le 08.03.2013

C'est juste une pub déguisée pour la station ovine de St Pierre ;-)

» Par jacky05, le 09.03.2013

Les stations sont contentes pour leur promotion d'organiser des compétitions de montée sèche sur leur piste.
Elles préfères surtout que l'on prenne un ticket randonneur quand on vient dans leur domaine.

» Par Maki, le 10.03.2013

Il faudrait simplement établir un "droit au sommet". Les pistes et les RM on leur droit d'exister mais ça ne devrait pas empêcher aux autres de franchir un sommet ou forcer les randonneurs a prendre des risques. Donc quand il y a pas de parcours alternatives les stations devraient être tenues a garantir des passages pour les randonneurs. A cet point ok pour l'interdiction totale de remonter le pistes, même au bord.

» Par brize08, le 10.03.2013

"On ne peut pas revendiquer un territoire pour soi."

Très bien dit de la part de l'interviewé, dommage qu'il voit la paille plus que la poutre.

» Par Blogrock34, le 11.03.2013

Perso. je ne vois pas la différence entre un skieur alpin arrêté sur une piste (pour se reposer par exemple) et un randonneur qui remonte (forcément doucement donc presque à l'arrêt comparativement à la vitesse de descente des skieurs alpins).

» Par sissjohn, le 11.03.2013

Blogrock34 a dit :Perso. je ne vois pas la différence entre un skieur alpin arrêté sur une piste (pour se reposer par exemple) et un randonneur qui remonte (forcément doucement donc presque à l'arrêt comparativement à la vitesse de descente des skieurs alpins)

Très juste ! +1
Tant que l'on reste au bord des piquets, je ne vois pas le souci !


VTT de montagne