Accueil > Actu > Divers > L'ANENA est en Péril

L'ANENA est en Péril - Divers

 
+80
102 votes

L'ANENA est en Péril

Proposé par NordOuest le 01.02.2013, publié le 01.02.2013 :: www.anena.org :: 642 clics :: 47 commentaires :: Divers

L’ANENA est en péril ! Suite au désengagement de l’État, notre association connait de graves difficultés financières ; c’est pourquoi aujourd’hui nous avons besoin de vous à nos cotés pour nous aider à faire progresser nos missions.
Un peu d'histoire:
www.anena.org/5072-anena.htm
»

Commentaires

» Par gilles peltier, le 02.02.2013

Après une météo Montagne à 2 Euros le coût de la communication , maintenant c'est l'ANENA:
la sécurité des montagnards recule de 30 ans !

» Par DanC, le 02.02.2013

avec son actuel président, ça devrait bien se passer!!!!!

» Par anenapas, le 02.02.2013

Faudrait savoir ce que vous voulez,
vivre libre et ne pas payer d'impôt ou être des éternels assistés. Le ski de rando ou de montagne c'est de l'aventure au sens littéral du terme... sinon faut acheter un forfait aux Menuires.
Alors quoi on a plus son petit GPS, sa petite météo précise et son étude d'avalanche et la fin est proche ?
Un peu d'entendement que diable, tout de même avec des planches à 1000 euros et des fixations aux même prix faudrait pas qu'en plus les infos ne soient pas bonnes.
Et bien saisissons cette opportunité de coupe drastique, plus d'argent et bien enfin libre de se sentir libre... Et puis ceux qui flippent, et bien ils restent chez eux.
Autre fois, avant 1975, il y avait pas d'Anena et autre connerie de météo montagne, les PGHM et autres secours étaient encore au stade d'étude. Et alors personne ne sortait en montagne.
Plutôt en rire que de se laisser apitoyer par tant d'ineptie

» Par Djamel, le 02.02.2013

18 heures d'attente avant le premier commentaire et 21 heures après enfin un commentaire à la c... pour lancer un énième débat stérile.

» Par Pompon, le 02.02.2013

@dhamel
+1

@anenapas
... et un siècle avant 1975, les enfants de 8 ans travaillaient dans les mines et l'école n'était pas obligatoire ! C'était VRAIMENT LE BON VIEUX TEMPS !

» Par sebastien MAURY, le 02.02.2013

L'Etat devrait revenir sur les raisons de sa création. J'ai deja des idée d'hébergement pour les prochaines vacances aux sports d'hiver de ces messieurs du gouvernement. Quant à anenapas fait nous plaisir, la prochaine fois que tu va en rando ne consulte pas les bulletin mais surtout laisse ton DVA, s i tu en a un, dans ta grotte. ça nous evitera comme dit Djamel des commentaire à la c..

» Par toitoi, le 02.02.2013

j'espère que djamel pompom sebastien et les autres ont bien versé leurs cotisations a l' anema !!

» Par troll, le 02.02.2013

personnellement je suis fonctionnaire, et chez nous aussi l'Etat se désengage... et chez les collègues des autres services idem ! une subscription pour l'Ecole, la Recherche, l'hopital serait une super idée surement... Obligés de mendier pour assurer notre mission.

C'est dans l'air du temps, c'est la modernité. Avant, il y avait une poste, une école voire une gare dans chaque village ; je ne parle pas des lignes de tram/trolley. Il y avait un tram jusqu'à St nizier, par exemple, des canaux de navigation partout...

Maintenant, tout ces services sont des luxes, l'etat doit se moderniser, vous comprenez. Sauf que la France n'a jamais été aussi riche. Alors se pose la question : comment faisait on avant ?

» Par davidg, le 02.02.2013

Sauf que la France n'a jamais été aussi riche. Alors se pose la question : comment faisait on avant ?

"Aussi riche" ou en "faillite totale" selon Michel Sapin? Une chose est sûre, les riches n'ont jamais été aussi riche.

» Par anenapas, le 03.02.2013

Et bien dit donc vous êtes bien nerveux les gars, j'ai insulté quelqu'un moi ??? Je ne crois pas, du moins pas ceux qui savent lire...
Concernant tes commentaires Maury, quand on ne sait pas se servir d'un DVA on n’en porte pas, et quand tu auras compris que la seul utilité de celui-ci c'est d'éviter peut-être à ta descendance d'enterrer une boîte vide. En tout état de cause si ma grotte ne te convient pas tu peux passer ton chemin. Sans blague, on n'a pas le droit de s'exprimer, il faut hurler avec les loups ou applaudir avec les otaries... Pardon de penser autrement, d’être libre de mes pensées et de mes sorties.

» Par laurent couturier, le 03.02.2013

@ anenapas : ton post est agressif d'entrée de jeu et le ton est condescendant. En laissant une adresse anonyme comme cela est souvent le cas dans ce genre de débat, tu t'exposes à des réponses toutes aussi agressives... Chacun est libre de ses choix et de ses pensées mais inutile de jouer les victimes suite aux remarques sur ton post. On gagnerait tous à être polis et respectueux les uns envers les autres plutôt que de jouer à celui qui braille le plus fort derrière son clavier ;-))
La mission de l'ANENA est "noble" me semble t'il et ses membres sont loin de gagner ce que gagnent nos chers fouteux...

» Par troll, le 03.02.2013

perspective.usherbrooke.ca/bilan/tend/FRA/fr/NY.GDP.PCAP.PP.CD.html

bien sur que la France n'a jamais été aussi riche. Sauf que cette richesse n'est plus redistribuée à la population (ie l'Etat, ie nous) comme avant...

» Par tabazdam, le 03.02.2013

1947 formation des premiers.CRS secouristes en montagne et non 1975....pour repondre a anenapas!

» Par troll2, le 04.02.2013

tabzdam tu ne sais pas lire ???

» Par fabien, le 04.02.2013

Je ne sais pas quel est le budget de l'association, mais ca ne doit pas etre enorme : 10'000 euros / par an ? 20'000 ? En supposant qu'il y ait 100'000 pratiquants reguliers de sports de montagne en france, et qu'un sur 10 cotise, ca fait moins de 5 euros / an / personne.

Si nous pratiquants ne sommes pas capables de ce petit effort de solidarite pour une activite qui nous concerne directement, ca semble immature et irresponsable de demander a l'etat, donc aux autres de payer.

On dirait que c'est normal qu'un skieur lambda ne paie pas, mais en revanche "le riche" qui ne va pas en montagne et n'a peut etre jamais vu la neige, lui, c'est un enc... s'il ne cotise pas (indirectement) a l'Anena

» Par fabien, le 04.02.2013

(je reagissais surtout aux interventions de troll et gilles peltier).
il faudrait ajouter :
la sécurité des montagnards recule de 30 ans ! (pour ceux qui sont radins et veulent faire payer par la collectivite les couts lies a leurs activites privees).

Quelle est l'adresse de la Caisse Sociale de Remboursement des Low Tech, j'ai une facture a leur envoyer ?

» Par Pompon, le 04.02.2013

Mes impots servent aussi à financer (en partie) le sauvetage en mer, alors même que je ne mets jamais les pieds sur un bateau ,... et je trouve ça NORMAL !

Les impôts servent à financer l'éducation,... dont certains n'ont pas tellement pu (ou su) profiter ,... etc, etc...

» Par bens, le 04.02.2013

Mes impots servent aussi à financer (en partie) le sauvetage en mer, alors même que je ne mets jamais les pieds sur un bateau ,... et je trouve ça NORMAL !
Primo on ne parle pas de secours ici (celui-ci restant jusqu'à présent totalement gratuit)
Secondo la plus grosse partie du sauvetage en mer est assuré par une association privée, la SNSM qui est financée en large partie par ses adhérents...

Personnellement ça me paraitrait normal que l'Anena soit financé au moins en partie par les utilisateurs de ses services et non uniquement par l'argent de l'Etat (qui a d'autres chats à fouetter dans l'immédiat)

» Par bens, le 04.02.2013

Et en complément de mon post précédent si l'ANENA veut d'avantage de dons, il serait bien :

- qu'elle publie ses rapports d'activités et rapports financiers (une page est prévue sur le site web mais n'est pas renseignée depuis 2010)

- qu'elle permette un paiement en ligne par carte bancaire ( le courrier + chèque à envoyer par la poste, c'était bien pour le siècle dernier)

» Par matB, le 04.02.2013

Si on regarde l'origine pour laquelle a ete cree l'anena : c'est a dire cartographier et faire des preconisation de securisation pour les zones a risques ou se trouve la population, on peut se dire que sa mission est terminee ou au moins tres avancee - aujourd'hui qu'elles habitations presentent des risuqes reels d'avalanche ? - et donc je trouve normal/comprehensible que l'etat se desengage.
Apres rien n'interdit une souscription par les pratiquants (ou les croyants) et ce au bon vouloir de chacun (anenapas vs les autres)...

» Par oursillon, le 04.02.2013

A ma connaissance le seul organisme d'état qui fait des études sur la neige et les avalanches est le CNRM (centre national de recherche météorologique) il a une antenne spécialisé dans la neige le CEN (Centre d'Etude de la Neige).
L'état n'a pas vocation de financer x associations pour faire ces mêmes études quand elle paie déjà des fonctionnaires pour faire ce boulot.

» Par jls05, le 04.02.2013

Très impressionnant, la richesse et l'intensité des commentaires.

Je lance une étude statistique.

Parmi les éminents commentateurs qui m'ont précédé sur ce sujet :
- qui a ouvert une fois un bulletin de l'ANENA?

- qui a suivi un stage de formation organisé par l'ANENA?

- qui a eu l'impression d'une lecture/d'une formation inutile?

- parmi cette rare élite, qui a l'impression que l'ANENA peut/doit mieux faire?

Moi, je trouve que le secours en montagne (... et les pompiers, et...etc), ça devrait être payé par les usagers.

Il serait regrettable de laisser dériver Skitour vers le crétinisme.

Mais n'est-il pas déjà trop tard?

» Par troll, le 04.02.2013


Si nous pratiquants ne sommes pas capables de ce petit effort de solidarite pour une activite qui nous concerne directement, ca semble immature et irresponsable de demander a l'etat, donc aux autres de payer.


je vois que la mentalité libérale du chacun pour soi a commencé à bien se répandre dans la communauté montagnarde. C'est la même chose pour la maternité de ton bled paumé, elle n'a quà fermer si toi et tes concitoyens ne peuvent pas faire un effort...

» Par Djamel, le 04.02.2013

Bon ben moi je retourne au bled, j'ai des chèvres à traire.

» Par fabien, le 04.02.2013

>> je vois que la mentalité libérale du chacun pour soi a commencé à bien se répandre dans la communauté montagnarde. C'est la même chose pour la maternité de ton bled paumé, elle n'a quà fermer si toi et tes concitoyens ne peuvent pas faire un effort...

tu m'as mal compris. Pour moi la solidarite, c'est d'abord, voir si je peux financer mes besoins moi meme. Si ca n'est pas possible, voir si on peut collectivement les financer entre personnes proches, qui partagent cette activite, ou ce besoin. Et enfin, seulement si on ne s'en sort pas, faire appel a la collectivite.

Pour toi, c'est d'abord, faire appel aux autres pour eviter de payer soi meme. Et si ca ne marche pas dire que les autres sont des liberaux individualistes.

Effectivement si moi et mes concitoyens ne voulions pas payer pour l'hopital de notre "bled paume", je me sentirais mal a l'aise de demander a quelqu'un d'un autre bled paume de payer a notre place. Pour rester dans le registre de l'ideologie politisee, c'est peut etre que je ne suis pas un "assiste", mais un "ultraliberal individualiste" :)

» Par anenapas, le 04.02.2013

Pour répondre à Jls05,
Moi je fus un temps amené à faire des prélèvements et des échantillonnages pour l'Anena.
Pour ce qui est de l'utilité franchement j'ai un fort doute et c'est comme pour le DVA et consort...
Pardon je m'égare et après certains vont dire qu’encore j'allume la mèche avec un ton condescendant, étonnant pour des gaziers qui n'ont jamais ouvert un rapport d'étude et qui savent juste que la neige est blanche et froide…

» Par perenoel, le 04.02.2013

Je suis du meme avis que ''bens".Qui sincèrement peux citer le ou les activités de l'ANENA ?Si vous le pouvez vous avez bien de la chance...AHHH ces fameuses agences nationales!La seule que je connaisse c'est l'agence nationale a l'aide a la performance"ANAP"Le personnel hospitalier comprendra de quoi je parle!!!!!!TOUTES ses agences sont des pompes a fric ,payer des technocrates pour des rapports dont tous le monde se moque!Le politiquement correcte c'est gentil,donnez votre pognon aveuglément c'est votre probléme!

» Par laurent couturier (un des gaziers), le 04.02.2013

@ anenapas : j'en déduis que tu connais donc personnellement tous les "gaziers" en questions pour savoir qu'ils n'y connaissent rien en nivologie et qu'ils n'ont jamais suivi une seule formation de l'ANENA ou d'un autre organisme... Je confirme, tu es bien pédant dans tes propos. Reste surtout bien à l’abri planqué derrière ton clavier anonyme, car la neige, en plus d'être blanche, c'est froid et çà mouille quand çà fond ;-))
PS : tu as mon email si tu veux poursuivre en MP plutôt que de balancer tes scuds sans argumentation (cf "DVA et consorts" !)...

» Par alpaga, le 04.02.2013

Merci à l'ANENA pour la qualité de ses conférences trés ciblées et formations.

Merci à l'ANENA de permettre de dégager des statistiques claires et solides sur les accidents d'avalanches

Merci à l'ANENA pour la qualité de sa revue Neige et Avalanches (en lecture gratuite dans les médiathèques de Chambé et Grenoble)

Enfin un organisme qui permette de faire avancer la compréhension des phénomènes d'avalanche.

Pourvu qu'ça dure!

» Par Maki, le 04.02.2013

Je ne comprend pas pourquoi certains trouvent normal que l’État paie pour le secours et non pas pour une formation qui peut prévenir les accidents. Combien de opérations de secours ont été évité suite a une meilleure connaissance des avalanches par les pratiquants de la montagne hivernale? Combien ça coute une seule opération de helitruillage?

» Par macgrub, le 04.02.2013

J'ai un n° de l'anena d'oct 2012 (n°139), voici le sommaire:*Bilan des accidents d'avalanches 2011-2012 * Performance des DVA en situation de multi-ensevelissement * une nouvelle: "Pile ou face" * Le PIDA (plan intervention déclenchement avalanche) des Arcs * Enneigement 2011-2012 dans les massifs français * Le col du Lac Blanc: un site expérimental dans le vent (transport de la neige par le vent in situ). Pour donner une idée de la revue...

» Par bens, le 04.02.2013

Je ne comprend pas pourquoi certains trouvent normal que l’État paie pour le secours et non pas pour une formation...
A force de manquer de ronds, l'état va peut-être se poser aussi un jour la question de la contribution des pratiquants au coût des secours (par exemple sous forme d'une assurance obligatoire, un peu à la mode suisse)

Et désolé mais moi je préfère que l'Etat s'occupe de ce qui devrait être des priorités comme par exemple les services d'urgence des hopitaux, plutôt que de payer des formations, même préventives, pour des pratiques de loisirs.

Je suis du meme avis que ''bens".
Ah ! bah moi je suis pas forcément d'accord avec la suite de ton message :-)
Je sais grosso modo ce que fait l'Anena et je serais prêt à contribuer sous forme d'un don ou d'une adhésion. Encore faudrait-il qu'ils se mettent à niveau comme toutes les associations qui sollicitent les dons.

» Par pèrenoel, le 04.02.2013

C'est bien là le problème!TU nous parles d'associations,JE te parles d'agences nationales ;-)

» Par anenapas, le 05.02.2013

C’est cool cette diatribe,
Au fait vous seriez prêt à payer combien par an pendant combien d'année pour une agence transformée en association type Loi 1901 ? Sans demander de solidarité particulière aux autres tout de même...
Tout cela pour avoir quoi :
Des statistiques sur les mètres cumulées de neige ?
Des formations sur quoi ? La cristallisation, l'effet mécanique ? Les gobelets? La couleur de la neige ? La fonte des glaciers ? Kyoto et ses effets de serre ?
Qui sort des séances et en montagne s’est essayé à traduire ce qu'il a eu peine à comprendre ?
Sérieusement qui se nourri de cela ? Trois, cinq, 10 personnes ?
Vous voulez de vrais cours sur les études et formation du manteau neigeux, si vous êtes sur Grenoble vous avez de la chance, une unité de recherche y est implanté et vie déjà des subsides de l’état français.
Vous voulez construire votre maison en zone d’avalanche, demandez aux vieux eux ils savent.
Franchement n’en déplaise à certain, mais le sujet est vraiment redondant, donc les réflexions de vierges effarouchées il vaut mieux éviter. Et puis ici c’est une agora mon petit Laurent, donc on y discute librement sans pour autant étaler son CV.

» Par pèrenoel, le 05.02.2013

Quelques chiffres :
1244 agences d'état
400000 personnes
50 MILLIARDS D' EUR

» Par Troll, le 05.02.2013

c'est vrai que les agences d'Etat sont inutiles. Citons par exemple Pole Emploi, les chomeurs n'ont qu' à se démerder. Cotisons nous pour leur payer des formations... Triste monde.

» Par Olivier, le 05.02.2013

Vu le concentré de contrevérités, de poncifs, il vaut mieux en effet que certains ne mettent pas en ligne leur cv. Anenapas, tu devrais plutot nous parler de la construction des tours en allumettes.

» Par @troll, le 05.02.2013

C'est vrai que comparer l'utilite de l'anena a celle de pole emploi, les chomeurs apprecieront...

» Par Pèrenoel, le 05.02.2013

La difference c'est que pôle emploi concerne 4millions de personnes , l'anena ....
Enfin pour être un peu constructif,l'anena ne peut elle pas fusionner avec météo france?

» Par amiskieur, le 05.02.2013

Anenapas pose les vrais questions . Il n’est peut-être pas dans le courant de pensée du skitourien moyen ( dont la connaissance du milieu montagnard et la formation laissent souvent perplexe, voire inexistante au lire des récits, vus sur le site ) mais nous rappelle qu’il n’y a pas si longtemps que cela nous n’avions pas cette débauche de moyen pour pratiquer le ski de montagne . Le ski de rando a vu apparaitre en moins de deux décennies : les prévisions du manteau neigeux, la arva , le casque , coquille de protection en tout genre, les air bag !, le gps, l’altimètre, les assurances , le droit ! et cela au détriment de la formation, de l’entrainement et du partage des connaissances avec les gens sur le terrain . Si le pratiquant se sent vulnérable dès qu’on lui retire un des éléments matériel cités ci-dessus , ça craint non ?

» Par Pïerre*, le 05.02.2013

@amiskieur:
Je crois surtout qu'on s'écarte complètement du thème de l'article...
L'ANENA est justement une association qui étudie la neige et dispense des formations. Aucun rapport avec le courant de pensée et le suréquipement du skitourien moyen (quelle en est la définition et la caractéristique d'ailleurs ?).
La question est de savoir si cette association a une réelle utilité et si oui, qui doit la financer, le contribuable ou les pratiquants intéressés par cette association.

Pour le reste si la formation, les connaissances, l'équipement, les motivations du randonneur actuel t'intéressent, rien ne t'empêche d'ouvrir une discussion à ce sujet.

» Par catel, le 05.02.2013

On peut considérer que les missions de l’Anena sont nobles. Que les personnes qui y travaillent sont convaincues, compétentes, désireuses de partager et que les études menées sont pertinentes.
Une fois qu’on a dit ça, on peut aussi légitimement s’interroger sur les deux points évoqués tout au long de ces posts:
1- Le mode de financement d’un organisme dont la vocation, aujourd’hui clairement affirmée dans ses statuts, est la mise à disposition des fruits de son travail à un groupe restreint d’individus dans le cadre de leurs loisirs.
2- Le réel impact sur le nombre d’accident de la connaissance du mécanisme des avalanches et donc des informations publiées par l’Anena.

A chacun sa réponse, la mienne est nette : Depuis l’abandon des missions de recensement et de cartographie qui sont elles d’un indéniable intérêt public, l’argent des contribuables est clairement mis au profit d’intérêts privés, qui plus est dans des activités de loisir, et la mesure des gains en matière de santé public, même si ils sont difficilement quantifiable, semblent mineurs. L’Etat a répondu clairement en demandant aux bénéficiaires de participer au financement. Rien de plus logique, c’est ce que l’on attend d’un état responsable. Et en tant qu’individu randonneur contribuable, ça me convient.

» Par NordOuest, le 05.02.2013

Pour compléter la réponse de Pïerre*, je tiens aussi à apporter des éléments de réponse concernant cette actu.

Depuis 40 ans, L'Anena (Association reconnue d'utilité publique), fut crée à la demande de l'Etat afin de mettre en place une coordination des différents acteurs oeuvrant sur le risque d'avalanches. Depuis, les choses ont effectivement évolué. Les PIDA sont connus, les Zones sensibles de construction également (cf avalanche de MontRoc), ...
Reste quoi alors? Et bien tout ce qui touche à la prévention, la formation et à l'amélioration des zones dites à risque.
L'Etat (Ministère de la défense, Ecologie, Jeunesse et Sports...) se désengage mais intervenait jusqu'alors dans le budget de l'ANENA que pour une infime part, soit moins de 10%, les autres ressources étant les stations de sports d'hiver, les adhérents, les collectivités locales, les produits dérivés (revues)...

Ce serait un faux débat que de vouloir stigmatiser le budget de l'association sur les seuls subsides des contribuables que nous sommes tous.
Sauf que: x euros de subvention en moins met effectivement en péril une structure compétente et voulu (toujours d'actu d'ailleurs de la part de certain Ministère)

L'Actu ne faisait que refléter cette nouvelle situation et point besoin d'alimenter par diverses comparaisons hasardeuses les polémiques.
Merci de s'en tenir stricto sensus à l'information.

Avec l'aimable autorisation de son directeur, un extrait des travaux de l'association. (cf revue ANENA):

http://www.skitour.fr/divers/DossierDVAANENAR139.pdf

» Par gilles peltier, le 05.02.2013

Je reviens sur le commentaire pertinent de @oursillon: seul le CEN fait des etudes sur la neige; mais il me semblait que l'ensemble CEMAGREF-CEN-ANENA ne formait qu'un jusqu'à une certaine époque.
Alors , cette baisse de subvention concerne t elle seulement l'ANENA, ou l'ensemble CEMAGREF-CEN-ANENA ?

» Par anenapas, le 05.02.2013

Juste un rappel en passant histoire de compléter le tableau avec un florilège de compétences multiples et variées:

ANENA c'est l’Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches.
Le Centre d’Etudes de la Neige est l’une des huit unités de recherche du CNRM-GAME qui est spécialement dédié à l’étude du manteau neigeux et à la prévision du risque d’avalanche.
CEMAGREF ETNA : glaciorisk, Survey and prevention of extreme glaciological hazards in European mountainous regions
Le Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement de Grenoble.
Centre d’Etude de la Neige – Météo France – St Martin d’Hères
A.I.R.A.P Association pour l’information sur les risques d’avalanches et leur prévention
Expertavalanche présente : des articles scientifiques réalisés à partir d’une double expérience d’expert et de chercheur en nivologie.
Les publications qui seront mises en ligne traitent :
des démarches d’expert de l’analyse et du savoir naturalistes de la cartographie et du zonage du risque avalanche
Sierraneige présente les différentes dimensions des interventions : Localisation et gestion spatiale du risque avalanche, Expertise naturaliste, Climatologie alpine et nivale, Évaluation du risque avalanche

Bon si on en veut encore sur le même sujet en grattant un peu...

» Par jls05, le 05.02.2013

Trop tard!

La dérive vers le crétinisme de Skitour, que j'avais redouté dans mon post précédent, se confirme sur ce post (hélas, ainsi que sur d'autres...).

La suffisance et l'égoïsme de certains leurs fournissent d'excellents prétextes pour refuser de mettre la main au porte-monnaie, soit comme contribuable, soit comme donateur.

Alors, je précise :
- l'ANENA est une excellente structure de réflexion et de pédagogie sur les avalanches ;
-les avalanches ne concernent pas que les skieurs de randonnée, cette élite auto-proclamée ;
les avalanches TUENT ;
- un MORT ait une personne qui n'avait pas forcément des tendances suicidaires : comme la plupart des skitouriens, il aimait la vie, la montagne, ses proches, ses enfants, ses amis ;
- sa DISPARITION est un traumatisme profond pour tout cet entourage, et à voir les commentaires skitouriens sur chaque accident, un traumatisme pour chacun des membres de notre communauté ;
- las avalanches TUENT de 40 à 80 personnes chaque année en France depuis... que les statistiques existent ;
- elles ont tué moins durant l'hiver 2011/12 : 22 décès seulement ;
- l'hiver 2012/13, avec 8 décès à cette date, semble suivre cette tendance ;
- en l'absence totale de connaissances sur la fréquentation, il est difficile de savoir si ces chiffres reflètent une baisse de la pratique ou une baisse du taux d'accident : je ne connais aucun pratiquant qui indique une tendance à la baisse de fréquentation (voir les plaintes récurrentes sur la sur-fréquentation) ;
- la corrélation de phénomènes est un art difficile, mais il paraît très très probable que la formation diffusée par l'ANENA et les clubs, basée sur les connaissances accumulées, en direction de milliers de personnes, ait une influence positive ;
- la formation est, bien sûr, basée sur la connaissance. Je suis effaré qu'un post suggère que l'évolution du matériel et des connaissances se font «  détriment de la formation »!!!
- le «  groupe restreint d’individus dans le cadre de leurs loisirs » auquel s'adresse l'ANENA doit juste concerner 6 à 7 millions de personnes, auxquelles s'ajountent un bon million de personnes dont la neige est le métier. Voilà qui commence à faire un groupe qui dépasse un peu la simple sommation d'intérêts « privés »...
- les derniers travaux de l'ANENA sur le comportement, en liaison avec le SNGM et d'autres professionnels de la montagne, vont sauver des DIZAINES de vie ;
- le financement de l'ANENA est largement assuré par la contribution que verse l'ANMSM, Association Nationale des Maires de Stations de Montagne, présidée par Gilbert Blanc-Tailleur, maire de Saint-Bon/Courchevel. Ce sont donc les skieurs de piste, ces hyènes méprisables, qui financent lors de leur passage à la caisse. Ces stations et ces skieurs de piste méritent toute notre gratitude.

PROPOSITION : les dons à l'ANENA font l'objet d'un reçu fiscal, les deux tiers de votre don seront remboursés sous forme de déduction d'impôts.
Courage, skitouriens : lors de votre prochaine séance « Une petite mousse, y a pas de mal à se faire du bien », mettez en une sur le compte de l'ANENA, vous économiserez 5€ de « vrai argent », et vous pourrez faire sans trop de douleur un chèque de 15 € à l'ANENA. Les petites coulées font les grosses avalanches.

Message personnel à Anenapas, dont l'anonymat m'oblige à publier ce que j'aurais pu lui dire à titre privé :
- je te souhaite très sincèrement de ne jamais avoir besoin de secours ;
- je te souhaite de ne jamais avoir besoin de chien d'avalanche formé par l'ANENA ;
- je ne te souhaite aucun décès, ni le tien, ni celui d'un membre de ta famille, ni celui d'un proche. Pour moi, pour chacun de ces disparus, c'est « Un nostr'amico è morto alla montagna » ;
- en attendant, cela me ferait vraiment du bien que tu fermes ta g.....

N'étant plus, en ce qui me concerne, une « vierge effarouchée » depuis quelques années, n'hésite pas à me contacter : je ne pratique pas l'anonymat. Ou bien fais le sacrifice de ta virginité sur Skitour, ce serait plus glorieux.
Sur l'agora, le tchador n'est pas de mise...

Message aux modérateurs : si les crétins sont incapables de se taire, aidez-les à fermer leur g......

» Par NordOuest, le 05.02.2013

Suite au suivi de cette actu, la modération se permet de mettre un terme à tout autre commentaire. Merci de votre compréhension.


VTT de montagne