Accueil > Actu > Ski alpin et ski de fond > Accident de ski : un million d'euros pour une victime

Accident de ski : un million d'euros pour une victime - Ski alpin et ski de fond

 
+5
23 votes

Accident de ski : un million d'euros pour une victime

Proposé par cclos le 05.01.2012, publié le 06.01.2012 :: www.lefigaro.fr :: 793 clics :: 20 commentaires :: Ski alpin et ski de fond

La commune de Font-Romeu dans les Pyrénées Orientales a été condamnée à indemniser une skieuse qui est devenue tétraplégique suite à une lourde chute sur une piste verte. »

Commentaires

» Par jérôme dauvergne, le 06.01.2012

C'est très triste pour la victime, mais faudrait quand même arrêter de transformer la société en assistanat permanent.

» Par greg38, le 06.01.2012

que dire de plus. c malheureux pour cette femme mais, effectivement aucune station ne peut garantir l'absence de plaques de verglas sur tout son linéaire de piste! la poudreuse n'est pas pour tous les jours! les cours existent

» Par __Erik___, le 06.01.2012

Faudra pas s'étonner quand un ministère, une fédération va imposer un permis, brevet quelconque... à tout skieur, comme à un conducteur de voiture (permis A, B), un plongeur (PADI 1, PADI 2)...

» Par clapierre, le 06.01.2012

Etonnant que le rocher, les carres, le loueur des skis, Météofrance n'aient pas été inquiétés. Cette évolution m'inqiète quant à ces dérives possibles.

» Par pupissimo, le 06.01.2012

Les stations ont toute la latitude de fermer leurs pistes selon les conditions.Ce qui est arrivé à une personne adulte pouvait de la même manière arriver à un enfant en initiation.Et la ,les "post" auraient surement eu moins de légèreté!
On ne doit pas mettre sa vie en danger sur une verte!
La station a mal évalué le risque et c'est ce qu'on lui reproche.

» Par jérôme dauvergne, le 06.01.2012

@pupissimo : pas d'accord avec toi. Si c'était arrivé à un enfant, qu'est ce que cela aurait changé ? Cela reste un accident, c'est triste mais c'est la vie. Si ton gosse se brûle contre la vitre de ton poele à bois, tu te retournes contre qui ?

» Par Michel 73, le 06.01.2012

Et pour enlever une plaque de glace d'une piste on fait comment? Si en bagnole je loupe un virage à cause d'une plaque de glace c'est de ma faute, je devais arriver plus lentement. Idem en ski. D'autant qu'à certaines périodes on devrait fermer des domaines entiers pour éviter toutes les plaques. Les plaques de glace sont chose courante en ski de piste.

» Par Dan, le 06.01.2012

et une vie de tétraplégique ...ça coute combien

» Par davidg, le 06.01.2012

> Si en bagnole je loupe un virage à cause d'une plaque de glace c'est de ma faute

ca depend si vous avez un bon avocat, ou pas

» Par boris, le 06.01.2012

sachant ce que notre société solidaire propose comme "assistanat" à un tétraplégique une contribution de la station n'est pas si déraisonnable...
pour moi un juste retour à une solidarité un peu forcée vis à vis d'un drame...

» Par piolet15, le 06.01.2012

Bientot un BRPSP ( bulletin des risques de plaques sur pistes ) ,une echelle de risque sur les Pistes !

» Par Pedro, le 06.01.2012

Ce qu'il faut bien voir c'est que si ce type de décision fait jurisprudence ca veut dire primes d'assurances pour les stations qui montent en flêche, forfaits qui font de même et donc le ski qui devient de moins en moins accessible. Ou alors ca veut dire que comme pour la plupart des actes chirurgicaux vous signez une décharge quand vous prenez votre forfait en cas de problème... Bref, on est tous d'accord que tout accident est dramatique, mais je ne pense pas que les poursuites judiciaires de plus en plus nombreuses que l'on voit apparaitre soient un bon signe pour la pratique du ski.

» Par jimco, le 07.01.2012

3 millions d'euros !
Qui veut sa place en fauteuil pour cette somme ?

» Par Goupil34, le 07.01.2012

Il est vrai que cela est navrant pour la victime, mais n'avait elle pas une assurance ou est-ce une course au profit? De plus tout sport comporte un risque et donc la pratique de celui-ci entraine l'acceptation du dit risque.

» Par Bianchi, le 07.01.2012

Il me semble qu'un accident ( de la vie ) est financièrement pris en charge par la sécu
Les assurances complémentaires ( mutuelles ou assurances perso silo y en a ) couvrent + ou - bien le reliquat à charge et les préjudices collatéraux
Et c'est les assurances qui se retourne contre un éventuel responsable fautif pour se récupérer
??

» Par Emmanuel ADAMI, le 07.01.2012

Prenez le temps de lire l'intégralité du jugement rendu par la cours d'appel de Montpellier avant de faire des commentaires un peu trop hâtifs... La condamnation porte principalement sur le fait que la piste au bord de laquelle a eu lieu l'accident était une piste verte, donc pour des skieurs débutants ; la cours a donc considéré dans son jugement ce paramètre fondamental. Elle estime que la station n'a pas mis en place les protection minimales assurant la sécurité des skieurs à cet endroit précis de la piste, pour un public précis lui-aussi, les débutants.
Après, que le jugement fasse débat, c'est normal... mais il ne faut le sortir du contexte de l'accident, il me semble.

» Par thierry73, le 08.01.2012

quand tu vends un produit tu es responsable de ce que tu vends, cela s'applique dans tous les domaines.
là tu vends un forfait pour faire du ski. Cela veut dire qu'en amont tu as mis tout en oeuvre pour te dégager de toute responsabilité en cas de problème. En France le niveau des pistes est bien défini, c'est à la station par l'intermédiaire de son personnel " les pisteurs secouristes"
d'assurer la sécurité des pistes ( le niveau des pistes est aborder dans le cursus de formation de pisteur).
la sécurité comme d'autres prestations fait parti du produit vendu " le forfait"
je suis entièrement d'accord avec E Adami il y a vraiment
des commentaires hâtifs.
Pour J dauvergne quand ton gosse se brule contre le poêle
à bois tu ne peut que te retourner contre toi, le vendeur a pris le soin de le signaler avec de "grosse étiquettes"qu'un poêle ça brule et toi en tant qu'adulte tu es vraiment un " irresponsable".

» Par jérôme dauvergne, le 08.01.2012

Extrait du journal l'indépendant, interview de l'avocat de la famille :

"Dans quelles circonstances s'est déroulé l'accident ? Ce matin du 30 décembre à Font-Romeu, il y avait peu de neige, beaucoup de pistes étaient d'ailleurs fermées. Alyette, quoique sportive, n'était pas une skieuse accomplie et son groupe l'a vite distancée. Elle s'est retrouvée seule, sur la piste verte du Levant, qui était essentiellement verglacée. En arrivant au bas de la piste, la commune avait installé un half-pipe pour les surfeurs, qui était fermé en raison du manque de neige. Mais l'installation réduisait de fait la piste à une largeur de 12 ou 13 mètres de chaque côté. Alyette a dérapé sur une plaque de verglas, sa chute l'a entraînée dans une sortie de piste. Elle a été arrêtée par un rocher, qui lui a brisé la colonne. Incapable de bouger, elle a hurlé durant une heure jusqu'à ce qu'un skieur la découvre."

Désolé mais si responsables il y a, pourquoi le groupe d'amis qui skiaient avec elle et qui visiblement, ne s'est pas vraiment inquiétés de ne plus la voir, n'a pas été attaqué par la famille ?

Et je suis désolé thierry73 mais tu skies également sous ta propre responsabilité, et oui parfois la neige ça se transforme en glace.

» Par dargaud, le 08.01.2012

Désolé pour la victime.
Juste une anecdote pour dire que le ski en station c'est parfois pas tout à fait ça: la seule fois que j'ai fais de la station l'an dernier c'était à Cham. Montée par la benne avec des gamins. Grand vent en haut, au bout de 2 heures les gamins sont congelés et on veut redescendre: non les bennes sont fermées. La seule piste pour redescendre est aussi fermée: les canons à neige ont merdé et arrosé la piste d'eau.

Il fait -20deg! On attends 3 heures au bar. Toujours pas signe de reprise des bennes et on voit tout le monde descendre par la piste: allez-và. Je prends la plus petite sur mon dos et on y va. Un vrai casse pipe: devant chaque canon une plaque de glace vive invisible sur toute la largeur de la piste, des types explosés dans tous les sens! Je me suis vautré plusieurs fois, pire que du 5.4.

Accuser la station, peut-être, mais bon, on est en montagne tout de mm.

» Par thierry73, le 08.01.2012

je suis désolé J d'auvergne, je ne sais pas où tu habites mais je vois que tu ne connais pas comment se déroule le quotidien d'une station. le matin, après éventuel damage
nocturne, les pisteurs ouvrent le domaine en le sécurisant
cette piste était essentiellement verglacée avec des rochers aux abords, les pistes vertes sont en général pas utilisées par des "bêtes en skis", c'est uniquement pour que la responsabilité de la station a été retenue. , tu mélanges tout, la responsabilité de la station et l'insouciance des amis.


VTT de montagne