Accueil > Actu > Nature et Ecologie > chauffer l'eau d'un lac pour fabriquer de la neige

chauffer l'eau d'un lac pour fabriquer de la neige - Nature et Ecologie

 
+17
25 votes

chauffer l'eau d'un lac pour fabriquer de la neige

Proposé par Claude Mauris-Demourioux le 26.11.2011, publié le 26.11.2011 :: www.ledauphine.com :: 1358 clics :: 11 commentaires :: Nature et Ecologie

Dans la série du grand n'importe quoi, je penses qu'on touche le fond (et pourtant c'est pas le 1er avril) »

Commentaires

» Par zorg, le 26.11.2011

"Ils" nous emmènerons au bout, jusqu'au mur. Et, d'abord préoccupés par notre petit bonheur privé, nous les laisserons faire...
A lire, pour ceux qui s'intéressent à ce qui attend nos enfants : Effondrement de Jared Diamond

» Par Mic'hel, le 26.11.2011

c'est la faute à Jeroen.

» Par cmanu, le 27.11.2011

une preuve de plus que les journalistes ne comprennent rien et écrivent n'importe quoi.
il n'y a pas réchauffage de l'eau mais brassage qui évite la formation de glace. il y a longtemps que les stations utilisent ce procédé en déroulant des tuyaux d'air comprimé percés au fond des retenues. l'air en remontant à la surface provoque un remou qui empêche la formation de glace qui une fois recouverte de neige isole l'eau de l'air froid. cette technique permet d'abaisser la températuree de l'eau utiliser pour les canons à neige ce qui permet une économie d'énergie pour produire de la neige de culture

» Par Seb, le 27.11.2011

Quel c.. ce journaliste !!! Du daubé dans toutes sa splendeur !!
Merci à cmanu de rectifier le tir. Effectivement, le bullage des retenues d'eau a pour but de maintenir l'eau suffisamment froide, à la limite du gel, pour avoir un meilleur rendement en sortie des buses des enneigeurs. La formation de glace isole l'eau et la maintient plus chaude que nécessaire. C'est donc un phénomène à empêcher quand on veut produire de la neige !!!
Les puissances qui rentrent en jeu pour faire tourner ces bulleurs sont ridicules au vu de ce que ça permet d'économiser derrière.
Bref, rien de nouveau, ça existe depuis 20 ans !!!

» Par phil, le 27.11.2011

pauvre daubé ,ils feraient bien de former leurs journaleux !!!!

» Par Pïerre*, le 27.11.2011

Même si le titre est racoleur, le système est bien expliqué à la fin de l'article.
Quant à l'économie d'énergie pour fabriquer la neige artificielle, peut-être, mais combien d'énergie pour brasser en permanence l'eau ?

» Par jerome-g, le 27.11.2011

"Pour une meilleure intégration paysagère, les moteurs des aérateurs électriques utilisés sont dissimulés dans des faux rochers flottants de la même couleur que les cailloux de la montagne."

Et vous vous plaignez en plus !

» Par cmanu, le 27.11.2011

des rochers flottants? de la pierre ponce peut être?

» Par b, le 27.11.2011

Aujourd'hui, défilé de camion plein de neige pour le Trophée Andros à Val thorens, à pleurer !

» Par alpaga, le 27.11.2011

il y en a qui chauffent du vin, alors pourquoi pas les lacs??

» Par Frederic Heymes, le 30.11.2011

Petite remarque technique en premier
En hiver, l'eau reste "chaude" en profondeur car les transferts thermiques dans l'eau sont lents et l'inertie grande (notament du sol au fond qui apporte pas mal de calories et longtemps). Quand on injecte de l'air on crée des cellules de convection qui mélangent tout ca. Deux conséquences : l'eau de surface gèle moins vite et l'eau du fond se refroidit. Donc ca marche pour les deux utilisations citées dans ce post.
Deuxième commentaire : on vit dans un monde cruellement mis en danger par l'énergie, je dis bravo à ce gaspillage inutile à mon sens (a vérifier quand même en bilan d'énergie avec le canon, je vais confier cette étude à mes éleves !!).
Dernier commentaire : quand est ce qu'on arrêtera de penser que le photovoltaique est écologique, c'est une vaste escroquerie qui ne sert qu'à se donner bonne conscience... et continuer à aller droit dans le mur.


VTT de montagne