Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Disparition annoncée du grand tétras ?

Disparition annoncée du grand tétras ? - Nature et Ecologie

 
+22
24 votes

Disparition annoncée du grand tétras ?

Proposé par Jeroen le 09.12.2007, publié le 09.12.2007 :: www.univers-nature.com :: 523 clics :: 30 commentaires :: Nature et Ecologie

Oiseau emblématique de nos montagnes, le grand tétras, également dénommé le coq de bruyère, est dans une situation de plus en plus désespérée en France. Malgré une couverture forestière en hausse depuis de nombreuses années, les populations de grand tétras régressent inexorablement »

Commentaires

» Par e-jungle, le 09.12.2007

Il paraîtrait aussi que les chiens non tenus peuvent éprouver cette espèce

» Par Ricil, le 09.12.2007

Si quelqu'un pouvait leur dire que la photo est celle d'un petit tétras et pas un grand...

» Par Zigual, le 10.12.2007

Disparus des Alpes françaises? Hier, j'en ai entendu un pour la première fois (dans les Alpes) au-dessus de Puy Saint Vincent.

Par contre, je peux témoigner que dans les Pyrénées Orientales, c'est courant d'en entendre un.

» Par gro, le 10.12.2007

c'est nous (les randonneurs) qui sommes en grande partie la cause de son déclin... c'est un oiseau à qui il faut du calme

» Par davidg, le 10.12.2007

> c'est nous (les randonneurs) qui sommes en grande partie la cause de son déclin

oui, d'accord mais les stations du ski aussi - le ski HP en station, bruit de canons a neige, gazex, dameuse etc.

» Par fontra, le 10.12.2007

J'ai déjà vu des coqs dans les Pyrénées Orientales et l'an dernier j'en ai vu un sur les pistes de Formiguères, le lendemain de la fermeture annuelle !

» Par davidg, le 10.12.2007

> J'ai déjà vu des coqs

petit ou grand tétras ?

» Par Padre, le 10.12.2007

Déjà il ne faut pas confondre le tétra lyre avec le grand tétra moins montagnard (Jura, Vosges ?)
Mais les 2 espèces sont en danger (comme toute la faune)


"c'est nous (les randonneurs) qui sommes en grande partie la cause de son déclin"

là, je sors de mes gongs car s'il est vrai que la surfréquentation de certaines rando (vive les topos...) rajoute au dérangement, il est évident que cela est négligeable au regard des nombreuses stations, qui s'étalent toujours plus en plein milieu de leur biotope et qui ELLES détruisent leur habitat. C'est sûr que sur les pistes, on va pas en déranger beaucoup !!!!!
Pour l'exemple de Puy St Vincent des études montrent une chute des tétras de 80 %, le lendemain de la construction de la station. 80 % qui ne s'envoleront plus en effet devant des skieurs. La véritable cause du déclin revient à 100 % aux aménageurs, aux pâles jouisseurs de l'Alpe qui les cautionne, aux chasseurs et autres bracos car, étant en France, je ne suis même pas sûr que leur chasse soit interdite !!!!

» Par zoom, le 10.12.2007

Le Grand tetras continue a faire l'objet d'un plan de chasse dans les Pyrénées malgré son déclin constant. Et gare aux naifs qui réclament l'arrêt de cette chasse, les chasseurs du coin ont bien l'intention de les tirer (légalement) jusqu'au ... dernier , comme l'Ours des mêmes Pyrénées ?

Une honte, après allez expliquer aux Indiens que c'est pour leur bien qu'ils doivent garder des tigres qui mangent des gens !

» Par gro, le 10.12.2007

il est evident qu'une station de ski détruit plus les tétras que nous.

Mais ca fait belle lurette qu'il n'y en a plus dans les stations, des grands tétras.

Jusqu'à la surfréquentation, il pouvait encore espérer se réfugier dans des massifs calmes : mais à cause de nous, cela leur est impossible.
les stations pullulent, mais il y a plus de montagnes vierges que de "sacrifiées".
Oui, nous détruisons l'environnement, et ce raisonnement du genre : "ouais, je sors de mes gonds car il ya pire que moi" est puéril.

» Par e/jungle, le 10.12.2007

Il reste seulement le Tetras Lyre dans les Alpes, actif le matin de très bonne heure. Tout dérangement peut lui être fatal (à lui et au Gd Tetras bien sûr, preuve en est faite malheureusement)

» Par Ricil, le 10.12.2007

zigual, ne confond pas le grand tétras (disparu des alpes françaises) et le petit (encore bien présent) !
Si quelqu'un peut retrouver la vidéo d'une sortie rentrée sur skitour où l'on voit un petit tétras partir juste sous les skis du randonneur...

» Par Zigual, le 10.12.2007

Mais Ricil, le petit a-t-il le même chant que le grand??

» Par Padre, le 10.12.2007

Désolé Gro mais si tu considères que se promener dans la nature est une activité destructrice...c'est comparer des choses totalement incomparables sur le fond, la forme et le résultat.
déranger un tétra dans son biotope n'a rien à voir avec détruire le biotope entier. C'est regrettable mais tout amoureux de nature qui soit, respecte et connaît le milieu et tache d'éviter certaines zones, cependant cela peut arriver de temps en temps (c'est pourquoi, je suis contre certains topos).
Penser qu'il reste des massifs calmes relève d'une grande erreur de perception et si les tétras se regroupent dans les lambeaux de nature qui restent ce n'est pas à cause de la seule activité la plus naturelle qui soit.
Donc avant de "taper" sur le randonneur qui dérange sans le vouloir faudrait d'abord aller voir chez les viandards, les pistards, les aménageurs, les H P, les quads, les 4x4, les croisières blanches....ça en fait du monde qui s'en foutent, le font exprès ou ignorent même le mot tetra !
Faudrait-il renoncer à randonner pour ne pas "en rajouter" après cette cohue irrespectueuse ?

» Par Ricil, le 10.12.2007

à zigual : définitivement non !
Sinon, Padre n'a pas tort non plus...

» Par Etienne -H-, le 10.12.2007

Pour le tétras "sous" les skis, c'était au Mont Orel.

» Par Pierre-Yves Pinson, le 10.12.2007

Par ailleurs, il me semble que les populations de grands tétras étant très réduites et son habitat morcelé, l'espèce présente une forte consanguinité ; ce qui n'est pas de bonne augure pour la pérenité de l'espèce.

» Par gro, le 11.12.2007

je ne renonce pas à randonner mais je suis conscient de mon impact environnemental, et ce n'est pas parce qu'il y a pire (4*4, stations....) que je peux dormir tranquille. je n'aime pas ces raisonnements puérils. Tout comme le fait de faire 100 bornes pour aller faire 1000 m de dénivelé, j'avoue que ca me fait réfléchir.

» Par phil, le 11.12.2007

j'en fais 200 des bornes pour aller faire 1000m de déniv... (Pourtant j'habite Chambéry)
et peut être qu'en plus je dérange les tétras. Alors,que dois je faire? Remonter les pistes de la Féclaz? Rester enfermé chez moi? Ton raisonnement est un peu extrême. On agit tous sur notre environnement, les animaux aussi... On ne peut pas viser de n'avoir aucun impact.... (Je peux chauffer mon café à la chaleur du soleil aussi...)

» Par Mic'hel, le 11.12.2007

c'est toujours "drole" de voir des gens se battre pour savoir qui derange le plus de tetras sans remettre en cause la pression demographique croissante sur l'environnement. Tabou! A mon humble avis, vu que la France a une superficie fixe, tant qu'on aura pas la sagesse de fixer une population optimale pour l'espace et les ressources dont on dispose et de s'y tenir (subsitance), l'anthropisation du territoire va continuer. En 2025, on devrait etre 4 millions de plus avec une superficie egale à celle d'aujourd'hui (sauf si on se lance dans des guerres de conquete de territoire...). Il va falloir bien les caser quelque part ces 4 millions d'etres humains en plus, lur construire des ecoles, des hopitaux.... quelque chose me dit que ça va pas arranger les affaires des grands tetras, ours, martins-pecheurs, lynx, loups, lagopèdes....

M'enfin, si vous voulez encore voir des grand tétras, et aussi des blaireaux, des martins-pecheurs... je vous conseille les 19 minutes de ce reportage de la television suisse romande sur un cineaste animalier amateur suisse. Les tétras sont à la fin de la vidéo.
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000&channel=emission#program=89;vid=7196186

» Par Etienne -H-, le 11.12.2007

1/ Merci Mic'hel, mais tu fais quoi pour limiter la pente de la courbe démographique? Ligature des trompes pour tout le monde? KCl pour les vieux? Des miradors aux frontières?

2/ La question du rapport bornes/dénivelé: en quoi serait-il plus justifiable de faire 100 bornes pour 2000m de D+, que 100 bornes pour 500m de D+. A ce qui me semble, c'est pas le déniv qui va compenser la conso d'essence. Fausse-bonne conscience que cette notion de "rentabilité".

» Par jean, le 11.12.2007

Ce qui est le plus risible, c'est de vous voir discuter au sujet d'un animal que vous ne connaissez même pas ! Il y a une grande différence entre le grand et le petit tétras.
Je ne vais certainement pas vous dire où aller en voir, mais sachez qu'en ce qui me concerne, j'en vois beaucoup en station (pas n'importe lesquelles, ni n'importe quand !) et dans ces lieux précis, ils ne sont absolument pas menacés.
Concernant la chasse, comme pour beaucoup d'espèces, leur prélèvement est très contrôlé, et de plus en plus de chasseurs, préfèrent, de toutes façon les écouter et les observer que les prélever.
C'est vrai que les randonneurs les dérangent, il ne faut pas se voiler la face.

» Par Mic'hel, le 11.12.2007

Et toi tu fais quoi, Etienne? tu detournes les yeux et hop , le problème n'existe plus? C'est vrai que c'est plus facile.
Avant de parler de mesures, il faut d'abord:

1. se rendre compte et accepter le problème (on ne le fait deja pas...)
2. fixer des objectifs de populations stables en relation avec les ressources locales.
3. trouver les mesures pour tendre vers ces obectifs.

C'est ce qu'on a fait (mollement certes) avec le protocole de Kyoto que l'on peut critiquer mais qui a au moins le merite d'exister et de donner un cadre à la reduction des gaz à effet de serres.
Ah je les plains, ces pauv'pitchouns qui naissent aujourd'hui et qui devront faire face aux problèmes que leur parents n'ont pas voulu traiter parce que c'est pas politiquement correct.
Bah faisons comme si le problème n'existait pas. Quelles sont les conditions du coté de Prabert?

» Par Etienne -H-, le 12.12.2007

Encore une fois merci Mich'el, mais avec ton point 3, on se retrouve exactement à mon point 1/...
Jean: quand les chasseurs arrêteront-ils de se présenter sous la casquette falacieuse de protecteur de la faune? C'est quand même un toupet hallucinant!

» Par e-jungle, le 12.12.2007

Jean a dit : "Ce qui est le plus risible, c'est de vous voir discuter au sujet d'un animal que vous ne connaissez même pas !". Ca c'est du débat constructif Jean..
De mon côté ce sont les gens qui ne respectent pas les lois et qui ont un fusil à la main que j'ai du mal à considérer comme crédibles.

» Par Mic'hel, le 12.12.2007

Jolie esquive, Etienne. Quand je dis que le sujet est tabou...

» Par gro, le 12.12.2007

La france n'est pas surpeuplée, et on arrivera à caser 4 M de plus : il y a 100 ans, les campagnes étaient plus densément peuplées...

Homme et animaux peuvent vivre ensemble. Mais à mon sens, il faut plus de réserves "strictes". Et tant pis si certains coins nous deviennent interdits ! y'en a suffisament d'autres.

» Par Pïerre, le 12.12.2007

Ouais ben moi cette tendance à parquer les hommes d'un coté dans des lunaparks où la nature a été sacrifiée et d'un autre des zones où l'homme même par des moyens "doux" n'aurait plus le droit de pénétrer ça me gonfle.

D'un coté on met la montagne sens dessus dessous (remontées, pistes, retenues collinaires, j'en passe et des meilleurs) sans aucun soucis de la faune ou de la flore et après ça on vient demander au brave randonneur qui monte pépère dans son vallon de bien vouloir dégager car il dérange les pauvres bestioles qui fuyant tout le reste sont venues se réfugier là.

Alors OK si chacun dit "c'est pas moi c'est l'autre" on ira pas loin mais un minimum d'équité dans les changements de comportement qu'on demande aux gens serait bien venue.

Alors des zones interdites aux humains OK mais dans des cas précis, restreints. Et pour faire un peu de provoc, une nature préservée dont je ne pourrais plus profiter et où je ne pourrais plus emmener mon gamin, je ne vois pas trop à quoi ça pourrait servir...

» Par padre, le 13.12.2007

"D'un coté on met la montagne sens dessus dessous (remontées, pistes, retenues collinaires, j'en passe et des meilleurs) sans aucun soucis de la faune ou de la flore et après ça on vient demander au brave randonneur qui monte pépère dans son vallon de bien vouloir dégager car il dérange les pauvres bestioles qui fuyant tout le reste sont venues se réfugier là."

Oui, ceci n'est pas une caricature, c'est ça. Une incohérence d'une totale absurdité qu'on pourrait résumer par :
Si tu fais du fric et si tu fais croire que tout le monde est gagnant (comme les c...ins des alpes), tout t'est permis, tu peux tou faire même planter un télésiège sur la dune de sable, ravager un versant à tetras.

Si tu te promènes respectueusement en observant la création pour purifier ta tête et ton corps car tu ne sais plus comment tu supportes encore le monde pourri que tu subis, tu ne sers à rien, tu n'as rien à dire et de toute façon on s'en fout, tu dégages et surtout ne t'avise pas de cueillir une fleur ou sortir du sentier (quoique là tu serais plus utile car tu rapporterais du fric).

» Par le chasseur ecolo, le 16.02.2008

Il est maintenant habituel de trouver un responsable pour expliquer la disparition d'une espèce animal ..... les randonneurs, les chasseurs, mais a t on réfléchi à ce qu'il se passe? au changement climatic, aux changements d'habitudes, aux changements des espaces naturels.
Nous devons reconnaitre que quoiqu'il en soit c'est l'espèce humaine qui détruit d'une façon ineluctable son environnement. Cette destruction est due au nombre d'hommes sur terre, aux conséquences du progrès que veut l'homme et aussi du profit que les hommes veulent faire pour "améliorer leur condition de vie"
Mais puisqu'il reste encore quelques petis coqs forcez vous à vous lever aux aurores pour aller voir sur une arene ces males merveilleux qui se défient avec autour ces belles dames qui vont choisir leur male de l'année.


VTT de montagne