Accueil > Actu > Ski de randonnée > Hautes-Alpes | Un homme de 62 ans est mort dans une avalanche ce matin

Hautes-Alpes | Un homme de 62 ans est mort dans une avalanche ce matin - Ski de randonnée

 
+18
28 votes

Hautes-Alpes | Un homme de 62 ans est mort dans une avalanche ce matin

Proposé par squal le 30.01.2011, publié le 30.01.2011 :: www.ledauphine.com :: 2587 clics :: 17 commentaires :: Ski de randonnée

Le Club alpin français est en deuil. Un de ses membres, qui venait de passer la nuit au refuge Agnel, dans le Queyras, est mort dans une avalanche ce dimanche matin. L'homme était âgé de 62 ans. »

Commentaires

» Par Jacky, le 30.01.2011

Bonsoir
Dans le Queyras, il a neigé sur la frontière avec beaucoup de vent qui a crée des accumulations, déjà hier 29 il y avait +40 cm de poudreuse par endroit accumulé par le vent à l'Eypiol.
(à 2500).
Condoléances à la famille.

» Par bens, le 31.01.2011

Un peu plus d'info ici
alpesdusud.alpes1.com/infos/infos-locales?id_news=17486&start=90

Condoléances

» Par Yann, le 01.02.2011

C'était en direction du col Vieux depuis le refuge, ici les pentes sont débonnaires... Triste..

» Par jls05, le 02.02.2011

Les pentes sont débonnaires, mais bosselées et ventées.

Atttention aux petites bosses qui accumulent sous le vent.

» Par Bianchi, le 02.02.2011

Comme d'habitude, impossible d'avoir connaissance précise des lieux, des circonstances
la "théorie" dit : pas d'avalanche qui se déclenche sur une pente < 30 degrés
ce qui m'a toujours laissé un peu dubitatif
> phénomènes de déclenchements à distance
> et même sur une pente "régulière" avec un déclenchement proche, une fois rompus les ancrages ( de base, latéraux .. ), c'est le frottement de la plaque sur son support qui décide de la mise en mouvement ou pas
or le coefficient de glissement ou l'angle limite sur un sol ( gelé, verglacé, givré .. ) est certainement inférieur à 30°
> J'ai déjà vu ou vécu des avalanches déclenchées sur des pentes de moins de 30 degrè ( encore une fois, hors effet de déclenchement à distance )
> Je n'ai jamais vu d'étude scientifique ( théorique ou basée dur l'expérience ) qui valide cet angle, dont le caractère "arrondi" est aussi visuellement discutable

» Par Francoua, le 02.02.2011

Ben on n'a qu'à dire "entre 25 et 30°". Les 30° sont basés sur des études statistiques d'accidents. Disons qu'en-dessous de 30°, la probabilité est très faible (mais pas nulle. On confond souvent "faible" et "nul").

» Par Bianchi, le 02.02.2011

C'est bien mon avis
Et la probabilité est à mon sens loin d'être "faible" au dessus de 25 degrés, dépendant biens sûr des conditions particulières ...
Par ailleurs, quant on pense à l'imprécision de la mesure d'une pente, même avec un outil spécifique, c'est au mieux à =/- 1 à 2 degré près
Et on ne mesure qu'une pente "moyenne", donc si sur un plan à 30° , on est efait entre 28 et 32 moyen, et avec des variatioins ponctuelles qui peuvent aller encore au delà

Donc le principe ainsi exprimé :
Pas de déclenchement d'avalanche ( sous entendu pas de risque ) à < 30 degrés, est une grave erreur
( même si elle est prise en compte comme donnée de base chez Munter )

» Par bens, le 02.02.2011

Je n'ai pas le texte de Munter sous la main mais il ne me semble pas qu'il exclut le risque d'avalanche dans des pentes de moins de 30°. Pour moi il n'y a ni principe ni théorie qui indiquerait ça.
Par contre tout le monde est d'accord pour dire que le risque est nettement plus faible (risque de déclenchement et conséquences d'un déclenchement) dans des pentes de moins de 30°, ce qui est largement confirmé par les statistiques.
L'objectif de Munter c'est de réduire le risque, il n'a jamais prétendu le supprimer complétement

Et dans le dramatique accident évoqué dans ce post, nous n'avons pas d'éléments nous indiquant le degré de la pente qui est partie.
Si j'en crois cet article les randonneurs étaient sur la route et auraient déclenché à distance la pente au dessus.

» Par Bianchi, le 02.02.2011

il est dit dans la littérature- y c chez Duclos - qu'il n'y a pas d'exemple de rupture de plaque à moins de 30°
( ce que perso je conteste formellement d'expérience vécue !! )
Dans le bouquin de Munter
Page 24 : toute pente d'une inclinaison > 30° ( partie le plus raide ) doit sans exception être considérée comme potentiellement avalancheuse
Page 210 : méthode de réduction élémentaire, , risque 4 = proscrire pentes >= 30 degrés
Page 126 : par danger fort, nous nous limitons au terrain modérément raide, ... moins de 30°

Ce qui ( peut ) signifier que même par risque 4 on peut skier "sans risque " jusqu'à 30°
Mais Munter ayant un mode de pensée assez compliqué, on peut toujours trouver d'autres éléments qui viennent amender la chose ..

» Par Francoua, le 02.02.2011

Munter dit aussi quelque chose comme: si on n'est pas prêt à prendre un risque minime dans des pentes autour de 25/30°, on ne peut que limiter de façon drastique l'activité.
Autrement dit, on ne sortira que trois fois par an sur des pentes à 15°.

» Par bens, le 02.02.2011

Ce qui ( peut ) signifier que même par risque 4 on peut skier "sans risque " jusqu'à 30°
Ca c'est ton interprétation, pas la mienne...
De toute façons il ne faut pas, à mon avis, avoir une lecture pointilliste des méthodes en matière d'avalanche, il y a trop d'incertitudes en général comme par exemple de sous-estimer la pente.

» Par NicoFou, le 02.02.2011

ouais, en gros: le ski c'est dangereux...

» Par Francoua, le 03.02.2011

C'est plus dangereux que les dominos mais il suffit d'avoir un peu de jugeote pour limiter les risques.

» Par Bianchi, le 03.02.2011

"Ca c'est ton interprétation, pas la mienne...
De toute façons il ne faut pas, à mon avis, avoir une lecture pointilliste des méthodes en matière d'avalanche, il y a trop d'incertitudes en général comme par exemple de sous-estimer la pente."
Je suis bien d'accord
Mais l'application ou l'interprétation qui est souvent faite des "règles" de Munter ou autre va dans le sens que j'indique
risque 3 = moins de 35°
risque 4 = moins de 30°

Ceci étant,; j'aimerai savoit où on rencontre des pentes "raides" en montant au col vieux depuis le refuge Agnel ??

» Par JLB, le 03.02.2011

Peut etre dans le pied du pain de sucre ?

» Par rasemote, le 03.02.2011

Au-dessus de la cabane info du PRQ, cad à 300 m de distance du refuge , il y a des bosses successives de 20/30 m de dénivelé (au pied desquelles passe la route) où la pente est relativement prononcée...

» Par rasemote, le 03.02.2011

c'est une supposition, pas une affirmation...


VTT de montagne