Accueil > Actu > Santé et médecine > Marc Buisson, contrôlé positif, explique :

Marc Buisson, contrôlé positif, explique : - Santé et médecine

 
+6
32 votes

Marc Buisson, contrôlé positif, explique :

Proposé par virgi le 11.01.2011, publié le 11.01.2011 :: dauphineskialpinisme.free.fr :: 1104 clics :: 27 commentaires :: Santé et médecine

Marc Buisson, membre du DSA et du groupe Excellence de la FFCAM a été contrôlé "positif" à  l'issue de l'épreuve de ski-alpinisme de la Grande Trace le 28 février 2010. Sa sanction a été publiée dans la revue interne de la FFCAM d'octobre 2010. Cette publication très succincte n'apportant aucune explication sur les raisons de ce contrôle positif et ne présentant aucun caractère didactique, Marc Buisson a souhaité légitimement revenir sur ce qui s'est passé et montrer ainsi sa bonne foi dans cette "affaire", ce genre de bévue pouvant arriver à  tout le monde en publiant tous les éléments sur le site Web de Dauphiné Ski Alpinisme »

Commentaires

» Par berny, le 11.01.2011

Balaise ! On peut vraiment apprecier l'effort fait sur le plan factuel et sincérité dans ce dossier.
J'ai déjà fait le même mésusage pour une sinusite, mince alors j'étais dopé comme M Jourdin ;-) et j'ai même pas rattrapé P1P1 !

» Par justin, le 11.01.2011

Infos datant un peu, relayée dès novembre sur le site voisin Volopress
www.volopress.net/volo/spip.php?article533

» Par ThomasR, le 11.01.2011

"C'est donc ce Deturgylone (molécule prednisolone) qui est en cause, car c'est un vasoconstricteur
qui facilite la respiration."
N'importe quoi... 1/ la molécule vasoconstrictrice est l'oxymétazoline, pas la prednisolone... 2/ il est vraiment clairement écrit que c'est à ne pas prendre chez les sportifs, une notice, ça se lit (comme un programme électoral, quoi), ce qui permet aussi d'administrer le médoc correctement. 3/ en tant que compétiteur, je suppose que le petit tour annuel chez le toubib est obligatoire... et le toubib ne sait pas que son patient est compétiteur et lui prescrit un truc interdit...
Je rêve, une vraie chaîne d'incompétence.

» Par grizzlyski, le 11.01.2011

Concernant les toubibs, Marc n'est pas le premier et ne sera certainement le dernier à se faire prendre suite à une visite chez son médecin. En son temps, Samuel Bonaudo, traileur fort connu et apprécié pour son humilité, s'est fait choper suite à l'ingestion de Coramine Glucose (un stimulant) qu'il prenait en toute bonne foi sur avis médical.
Sil est clair que le VIDAL indique clairement : "L'attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage", il n'en demeure pas moins que la consultation de la base de données de l'AFLD ne donne aucune réponse concernant cette spécialité (vous pouvez essayer).
On trouve bien entendu la Prednisolone mais sous forme orale ou injectable.
Ce qu'il faut retenir de cette malheureuse affaire :
- bien se faire connaitre de son médecin généraliste et si possible en prendre un avec une spécialisation médecine du sport
- en cas de contrôle positif, se faire assister (dans la présente affaire, la justice ayant été rendue de manière un peu folklorique)

» Par Povga, le 11.01.2011

ThomasR a la dent bien dure envers compétiteurs et médecins. La Déturgylone contient bien un corticoïde et un vasoconstricteur nasal. Pour se permettre un ton si méprisant il faut s'enorgueillir d'un certain niveau d'expertise à moins de passer pour incompétent intolérant arrogant. Un peu de modération et d'humilité mon cher Thomas ! Le dopage n'est pas un sujet si simple. En ski alpinisme les compétiteurs même de très bon niveau comme M Buisson, ne sont pas professionnels et n'ont pas de suivi médical régulier. Merci pour son témoignage riche d'enseignement. C'est donc à chacun d'être vigilant.

» Par gilles, le 12.01.2011

Bonjour,

Et oui, à chaque fois qu'un sportif se fait contrôler positif c'est toujours la faute des autres.
Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles.
Quand c'est pas un inconnu qui met un produit dans un verre, c'est le copain qui fait manger du cheval qui lui avait manger des produits interdits, quand c'est pas ca c'est la faute du toubib...où alors on a même vu des sportifs (shooté à la coke) dire, on me l'a fait prendre à mon insu...On se fou de notre gueule...
On est dans un pays où les gens veulent être responsables de tout de machin truc...
Et bien Messieurs les sportifs, assumez vos gestes...

Pour finir, comme cela a été dèjà dit une notice de médicament, il faut la lire... et précisez bien à votre médecin quand vous allez le voir que vous faite du sport de compétition

» Par Pïerre, le 12.01.2011

C'est normal que le gars veuille s'expliquer et prévenir les autres sur une erreur lors de la prise de ce médicament. M'enfin comme dit plus haut à chaque contrôle positif c'est toujours la même chose, les excuses diverses et variées sont toujours là...

Par contre c'est normal également que l'AFLD ne tienne aucun compte de ces explications. Avec tout ce qui s'est passé et se passe dans le sport de compétition, "contrôle positif=sanction" point barre, rien de folklorique là-dedans.

De nos jours les gens qui veulent faire de la compète même à un petit niveau doivent se tenir au courant des substances/produits interdits et se faire conseiller par un toubib qui s'y connaît. C'est surement lourd et pénible mais c'est comme ça. Aussi important actuellement d'être parfaitement au courant de ce qu'on ingurgite que de bien s'entraîner.

Dommage si ce gars que je ne connais pas était de bonne foi, mais il a au mieux fait preuve de désinvolture et d'insouciance.

» Par grizzlyski, le 12.01.2011

Et bé, on a lâché les fauves ce matin. Ce serait bien de prendre un peu le temps de lire l'ensemble de l'article, de voir que finalement Marc n'a été condamné à rien sauf à la vindicte populaire (et on voit qu'elle est encore grande). Le site de l'AFLD ne mentionne pas dans sa base de données le DETURGYLONE ni les autres préparations nasales à base de prednisolone comme produits dopants tout comme le VIDAL.
Quant à ceux qui se croient à des années lumière de ce problème, faut savoir que l'AFLD contrôle un peu tout le monde : stades d'athlé hors compèt', matchs de foot-fauteuil, rando VTT bientôt Prabert (et pourquoi pas ???).

» Par Povga, le 12.01.2011

Quelle intransigeance ! Lisez vous toutes les notices de tous les médicaments que vous prenez. Savez-vous qu'un anti-inflammatoire peut perforer votre estomac ou détraquer gravement le fonctionnement des reins. Comment vous ne le saviez pas ? Vous n'aviez qu'a lire la notice ! Marc Buisson, qui est un amateur, assume ses actes et souhaite que cette mésaventure serve de leçon pour tous. Bravo. Lisez son compte rendu avant de vous jouez les donneurs de leçon de morale. Un peu de discernement ! Ne le traitez pas comme un cycliste bourré d'EPO.

» Par Pïerre, le 12.01.2011

Ben si je sais lire il a été condamné à un avertissement (très lourd comme sanction !!!).
Quant aux notices effectivement je ne les lis pas en détail mais je ne fais pas de compétition et donc ça ne regarde que moi.

La réponse du gars est soft, je le reconnais, il accepte sa sanction (peut pas faire autre chose en fait) et semble de bonne foi. Mais il se plaint quand même d'une intransigeance de l'AFLD qui n'aurait pas pris sa décision en tout connaissance de cause...

En vous lisant, on dirait justement que le dopage n'est qu'un épiphénomène dans le sport et que les instances de lutte contre cette maladie qui rongent le sport de compétition (y compris chez les amateurs) en sont encore à pouvoir faire preuve de compréhension. Ce stade est dépassé depuis longtemps.

» Par grizzlyski, le 12.01.2011

Pïerre, si je te comprends bien, Marc aurait du prendre de 2 mois à 2 ans de suspension, point barre.
Y'a pas à discuter, ces arguments sont irrecevables.
Je ne sais pas si tu as pris une licence pour la montagne (FFCAM, FFLME, FFS), pensant surtout à l'assurance couvrant les frais de secours mais dans ce cas tu es tout aussi controlable et ton nom pourrait également être affiché en 4 par 3 alors que tu n'avais pris que de l'ACTIFED ou du FERVEX pour soigner un rhume.

» Par Vallou05, le 12.01.2011

On constate donc que le dopage à l'insu de son plein gré gangrène tous les types de compétition. A l'insu de son plein gré car tout le monde est humble et de bonne foi en feignant d'ignorer que la coramine glucose a valu une sanction à Laura Flessel en son temps ou en participant à une compétition après une prise de médicament.

Marc et d'autres sont individuellement sans doute de bonne foi, bravo pour leur courage en publiant leurs mésaventures. Malheureusement, les excuses de bonne foi sont celles habituellement avancées et ne peuvent donc plus être acceptées dans le cadre de la lutte anti-dopage.
Dans le cas présent le mésusage d'un médicament a été retenu comme élément à charge contredisant la bonne foi. Les compétiteurs sont trop prévenus de ces éléments pour espérer encore de la mansuétude.
Le témoignage de Marc enfonce encore le clou. Je lui souhaite de ne pas trainer cette affaire comme un boulet, ne le chargeons donc pas trop !

» Par Baltringue, le 12.01.2011

il faut arreter de délirer. Quand je prends un medoc, je lis systémtaiquement la notice ( nnotamment car j'ai peur des assoupissements en voiture ) Sur beaucoup de médocs, le "risque de réactions positives" est mentionné.

Il est évident que si je faisais de la compet je lirai encore plus en détail la notice.

Il a voulu etre tangent avec le reglement, en s'aidant d'un medecin, tant pis pour lui, il faut pas etre naif.

la liste des excuses bidon chez les sportifs attrapés est à mourir de rire ( mon chien, ma belle soeur, du boeuf aux hormones, embrassé une nana, complot..)

» Par Pïerre, le 12.01.2011

@grizzlyski: merci de décréter unilatéralement que mes arguments sont irrecevables, ça facilite la discussion...

Il n'a justement pris qu'un avertissement mais cela lui semble visiblement trop lourd puisqu'à plusieurs endroits dans son CR il regrette que "la sanction n’a pas été
prononcée en pleine connaissance de cause", "la commission disciplinaire n’a pas jugé bon de revoir son jugement".
Tes propos laissent à penser que tu connais Marc Buisson et que tu es persuadé de son intégrité (à juste titre surement). Mais il a commis une erreur indiscutable et sa sanction est très mesurée. Ce qui me choque juste c'est qu'il remette en cause cette sanction

» Par Jeroen, le 12.01.2011

Avec une nuance importante quand même : si j'ai bien compris il ne s'agit pas de la prise de ce médoc, mais de la méthode d'administration. Du coup la bonne foi de M Buisson peut être retenue, même si les instances on certainement pris la bonne décision. Un avertissement c'est pas anodin, mais c'était quand même le minimum syndical. On ne transige pas avec le dopage, si minime soit-il.

» Par DuoSoft, le 12.01.2011

Pour nous deux compétiteurs deux choix différents : moi dans les profondeurs des classements je me soigne classiquement et si un jour mon contrôle est positf et bien j'arrête les courses et ferai serre-file. Pour elle c'est différent : souvent contrôlée elle fait un maximum attention (comme Marc Buisson je suppose) mais elle n'est pas à l'abri d'une erreur.

» Par romaleo, le 12.01.2011

Suite à une Bronchite, mon mèdecin m'a prescrit entre autre du Solupred 20 durant 3 jours. Il est medecin du sport, sait que je fais des compèts (à mon petit niveau). Il m'a dit d'aller en compèt avec son certif médical comme preuve.
2 questions à ceux qui savent:
1/le solupred comme prescrit favorise t'il réellement les performances? Pour l'instant, j'ai rien vu ou rien senti.

2/ que feriez vs: vous ne faites pas la compèt (prévue dimanche) ou vs la faite???
Merci de vos éclaircissements

Je pense que l'histoire de M. Buisson est crédible et que la plupart d'entre ns avons pris des médicaments qui sont peut être interdits mais souvent la tisane de tilleul est insuffisante.

» Par fragnol, le 12.01.2011

si tu es malade tu n'es pas à ton meilleur niveau, donc quel est l'intêtret de fire la compet, pour les pros, ils sont payés et ils ont une obligation de résultats d'où les tentations...

» Par romaleo, le 12.01.2011

Salut Fragnol.
J'ai une bronchite et ne suis pas à l'article de la mort quand même. Et contrairement aux pros, si je fais une contre perf, c'est pas très grave.

» Par Marco, le 12.01.2011

Arrêtez tous la compet et faite du ski pour le plaisir.
Ca n'empêche pas de se donner à fond.
Comme ça tout est permis : Pinard, pâté, saucisson....

» Par Fifdule, le 12.01.2011

Bronchite= maladie, symptomatique d'un déséquilibre et de surmenage.prendre des médocs est peut être indispensable pour guérir, mais les prendre pour se permettre de participer malgré tout a une compétition a en soi quelque chose de malsain, quelque soit le médicament! On est déjà dans la''pratique''dopante:ignorer les signaux de son corps et gonfler artificiellement ses performances.normalement ce gars devrait être sagement au fond de son lit et non sur ses skis.
Le dopage peut avoir une définition légale et technique (tel médicament, telle pratique, telle méthode d'analyse, etc,......) mais c'est avant tout un état d'esprit: faire appel a un médicament même autorisé c'est déjà tenter de fausser les règles du jeu,refuser son état d'infériorité même passager.la limite entre le fighting spirit, l'esprit de compétition et la triche, le dopage est parfois bien mince, et en tout cas elle est dans les mentalités, pas dans les textes de loi.

» Par Baltringue, le 12.01.2011

Complètemet d'accord avec fifdule, qu'un medecin donne un certif n'est en aucun cas une garantie de non dopage. Le medicament prescrit peut très bien en masquer d'autres, le médicament a peut etre été prescrit pour aider le sportif à supporter une période de lourdes charges, etc etc etc

les sportifs de haut niveau se baladent avec des pharmacies dignes de mémé de 90 ans, assez incroyable pour des jeunes de 20-30 ans en parfaite forme , non ?

» Par romaleo, le 13.01.2011

@Baltringue: tu me prends pour qui toi??? En aucune manière je prends des médicaments pour en masquer d'autres. Avant d'avancer des trucs débiles voire blessants, renseignes toi.

J'ai posé une question courtoise, je n'ai pas demandé de leçons à la con de quiconque

» Par oursquivol, le 13.01.2011

Une étude avait montré il y a de ça 6 ou 7 ans, c'était dans vertical magasine de l'époque, que environ 7 % des pratiquants de la montagne prenaient des produits pour améliorer leur performance... ça m'avait bien fait halluciné, tout ça pour doubler les gars.... ça reste une étude...., mais en meme temps ça m'étonne pas...

» Par Baltringue, le 13.01.2011

evidemment qu'on s'en fiche de tes performance, romaleo. Ce que je dis s'adresse à tous les champions pros qui disent " ah mais non, j'ai un certif" ( par exemple tous les cyclistes sont asthmatiques )

merci de ne pas te prendre pour le centre du monde.

» Par Jeroen, le 13.01.2011

oursquivol, avec un pseudo pareil, t'est sûr que t'as toujours été clean ? :P

» Par oursquivol, le 14.01.2011

Je vole pas en ski, mais en cascade, et dans le mauvais sens....


VTT de montagne