Accueil > Actu > Presse, télé et Web > Première biographie de Desmaison

Première biographie de Desmaison - Presse, télé et Web

 
+22
22 votes

Première biographie de Desmaison

Proposé par Jeroen le 20.10.2010, publié le 20.10.2010 :: rhone-alpes-auvergne.france3.fr :: 528 vus :: 471 clics :: 12 commentaires :: Presse, télé et Web

Cette biographie exhaustive de l'alpiniste René Desmaison apporte un nouvel éclairage sur les drames des années 70.

Super héros ou super escroc?

Dans La montagne en direct, la vie de René Desmaison (éditions Guérin), le journaliste Antoine Chandellier revient sur le plus sulfureux et le plus médiatisé des alpinistes du siècle dernier »

Commentaires

» Par davidg, le 20.10.2010

"A la suite de cette tragédie (Grandes Jorasses), le PGHM (Peloton de Gendarmerie de haute Montagne) sera créé."

Je ne comprendre pas... le PG a ete creer en '58 non?

» Par zebre91, le 20.10.2010

D'après l'historique là : http://www.pghm-chamonix.com/fr-historique.php
en 58 il y aurait eu la création du GSHM.
il a changé de nom ensuite, mais quand?

» Par davidg, le 20.10.2010

interessant, merci. Dans le livre de JJ Mollaret (Au dela des Cimes) il parle deja du PGHM dans les annees 60.

» Par troll, le 21.10.2010

Desmaison est un immense alpiniste, l'egal de Bonatti, ses premières parlent pour lui.

Ce qui est sur, c'est qu'il aimait faire parler de lui, avoir des sponsors, etc etc ... ce que font ( ou essaient de faire ! ) tous les alpinistes d'aujourd'hui !

Finalement il avait un peu trop d'avance sur son temps

» Par jpc, le 22.10.2010

"Ce qui est sur, c'est qu'il aimait faire parler de lui" Certes, mais les éditions Guerin aussi : toujours des annonces tapageuses à la parution (cf. entre autres "Annapurna, une affaire de cordée" D.Roberts, présenté à sa sortie comme l'enquête sur une grosse crapulerie que seul un auteur étranger pouvait dénoncer), mais souvent excessives par rapport au contenu du livre (Le texte de D.Roberts n'est pas un réquisitoire mais un très intéressant documentaire sur les protagonistes NB: le site Guerin est d'ailleurs aujourd'hui plus nuancé). Bref, politique commerciale très agressive dont il faut se méfier : inutile de se précipiter à l'acheter sur la foi de cette annonce ou des commentaires souvent très courtisans qui apparaîtront très certainement dans les medias spécialisés... Et d'ailleurs, à quoi cela sert de lire une biographie ?... (j'en ai lu un certain nombre, j'y ai parfois pris du plaisir en tout cas de l'intérêt, et je n'ai pas la réponse ; mais je suis convaincu que ce n'est pas en excitant les passions par la polémique médisante "Desmaison, escroc ou héros ?" que l'on vivra mieux ou qu'on trouvera une bonne raison d'acheter ce livre).

» Par troll, le 22.10.2010

je te suis pas sur Guerin.
Il y a vraiment eu des gros débats à l'époque. Desmaison a suscité des polémiques immenses de son temps ! on l'a radié de l' ENSA, on a menacé de porter plainte contre lui après les jorasses... Il a aussi fait des trucs pas très cool : la première des jorasses en 71 pour emmerder l'expédition au Makalu , vendu des photos à Paris Match. Donc le débat existe, si le livre prend ce débat comme angle d'attaque, où est le mal ??

Il y a eu un autre bouquin sur Desmaison : "la face Nord de rené desmaison"

» Par jpc, le 22.10.2010

"Donc le débat existe, si le livre prend ce débat comme angle d'attaque, où est le mal ??" Je note juste que ce que tu évoques est déjà connu et ne constitue pas "un nouvel éclairage" ; que cela méritait et mérite toujours un débat, mais n'était pas des "escroqueries"... Et je ne dis pas qu'il "y a du mal" (sauf si le contenu ne justifie pas cette accroche ravageuse) mais qu'il ne faut pas se précipiter. Au-delà, c'est à voir après lecture (si lecture il y a ;=) )

» Par jlp, le 22.10.2010

A signaler également sa première autobiographie publiée en 1971 « La montagne à mains nues », où il traite des années 50-60 et s’arrête en 67 après la 1ére hivernale du pilier central du Frêney .Elle contient de nombreuses photos et transcrit bien l’ambiance de cette époque qui a été probablement pour lui la plus prolifique en terme d’alpinisme. Elle relate des réalisations comme sa première en face N de la Cima Ovest de Lavaredo ou la 1ère ’hivernale de la face N de l’Olan qui n’ont pas été trop médiatisées à l’époque. Dans ce livre, transparait bien aussi son caractère ambitieux, compétitif et tenace (pour ne pas dire teigneux) qui lui a probablement permis de se sortir de situations extrêmes (cf son récit de la 2ème hivernale de la Walker). L’intérêt du livre de Guérin sera peut-être de présenter ces évènements sous un autre angle à travers le témoignage de personnes tiers.

» Par nicom, le 22.10.2010

Sans parler de la personnalité car je penses que tout ce qui peut etre écrit dans un bouquin ne retranscrit pas la vraie personne, respect et chapeau bas à tout ce qu'il a fait et réussi, face nord de l'olan, pic de bure et j'en passe..... Il a été un des premiers à se servir des médias pour faire parler et vivre de sa passion, qui ne fait pas de meme aujourd'hui......?

» Par Galaad, le 22.10.2010

Quel est l'intérêt de reparler de tout çà et surtout d'en faire un bouquin ? Il en a écrit lui-même. On pointe le fait que M.DESMAISON voulait monnayer ses performances mais on se jette sur son histoire dans quel but ? Certainement pas pour déclencher un débat qui restera petit. C'est d'autant plus choquant que l'homme n'est plus là. Il fallait M.CHANDELLIER prendre l'initiative de son vivant. En tout cas voilà du papier qui serait bien à sa place dans la cabane au fond du jaaaaardin.

» Par kaiser38, le 22.10.2010

possédant "la trace de l'ange", j'aime bien l'écriture de chandellier. La collection texte et images de guérin est toujours sympa, en dépit du prix franchement élevé. Malgré tout, je pense que je compléterai ma collection avec celui ci, rien que pour l'objet !

» Par zozo, le 24.10.2010

Le PSHM a été créé en 1958 après le drame de Vincendon et Henry. mais c'est bien après l'affaire Gousseault Desmaison qu'il devient le PGHM en 1971, les gendarmes remplaçant les guides dans le secours du massif du mont-Blanc. Tout ceci est expliqué dans ce livre passionnant


VTT de montagne