Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Le "développement durable" de Montgenèvre

Le "développement durable" de Montgenèvre - Nature et Ecologie

 
+16
22 votes

Le "développement durable" de Montgenèvre

Proposé par Zigual le 05.10.2010, publié le 05.10.2010 :: www.petitionduweb.com :: 476 clics :: 16 commentaires :: Nature et Ecologie

En tout et pour tout, 6 remontées mécaniques prévues entre le Chaberton et le col des 3 Frères, rien que ça ! La photo ici. Merci de signer la pétition ! »

Commentaires

» Par cindydesneiges, le 06.10.2010

Euh... c'est si grave?

» Par Zigual, le 06.10.2010

6 remontées sur moins d'1km, ça commence à faire, surtout pour la pollution du paysage. De plus, ça diminue fortement des espaces sauvages qu'on aimait parcourir à ski ou à VTT (Le Chaberton est un beau sommet à faire).

Tout ça pour quoi ? Juste de l'argent...

» Par Nicolas, le 06.10.2010

Bof, le Chaberton, c'est déjà un gros de tas de caillasses décoré de férailles et de barbelés. De plus c'est une montagne rabottée de plusieurs dizaines de mètres et coiffée de cylindres de béton, donc un peu plus ou un peu moins ... :-)

» Par Benoit, le 06.10.2010

Bien que ne pratiquant presque plus du tout le ski en station, je ne suis pas pour autant un anti-station absolu (elles me paraissent nécessaire à l'économie, sans pour autant être des usines)!!!
Mais ce choix me parait bête et démesuré!
En effet, outre le facteur environnemental qui reste un argument majeur, Montgenèvre proposait une offre différente des grandes stations alentours avec un tarif abordable (si mes souvenirs sont bon il y a pas si longtemps on pouvait faire une journée de ski pour 25 euros). Elle va se retrouver à jouer dans la même cours que serre chevalier notamment!
Et dans cette région qui est quand même très loin de tout, est ce qu'il y aura assez de place pour tout le monde.
De plus ce secteur était facilement valorisable pour du tourisme "nature". Il y a peu de remontée (1 actuellement??) et le vallon jusqu'au col des 3 frères mineurs est assez sur et agréable.

Autre déception (mais certainement plus égoiste) :
l'aménagement du vallon de la cucumelle, j'aimais bien monter la haut avant ou après l'ouverture de la station, c'est quand même un joli sommet!! Bah maintenant il reste plus que les grand près!!!

» Par Jean, le 06.10.2010

Seul les habitants de Montgenèvre ont droit à débattre de ce projet!
Il en va de leurs emplois et de leur économie locale.
En aucun cas les habitants, employées et bénéficiaires des stations concurrentes ne doivent intervenir dans la vie communal de cette station.

» Par Amid, le 06.10.2010

Quand on voit ce qu'on fait d'autres stations pendant des années,...

» Par Pïerre, le 06.10.2010

>>
Seul les habitants de Montgenèvre ont droit à débattre de ce projet!
>>
Montgenèvre état indépendant et souverain... Jusqu'à preuve du contraire les communes ne sont pas seules responsables de décider de ce genre d'aménagement.
De plus chacun a le droit de débattre de ce projet (habitant de Montgenévre, des Htes-Alpes, de France d'Europe,...). Les emplois et l'économie locale c'est important mais la préservation du patrimoine naturel l'est aussi.

» Par Vallou05, le 06.10.2010

Plus le ski se développe à Montgenèvre, moins il y a d'habitants permanents. En effet, le solde migratoire négatif l'emporte sur le solde naturel positif depuis 20 ans. Le développement du ski provoque tout simplement le départ des habitants*. L'idée reçue que le développement du tourisme permet de vivre et de travailler au pays est fausse pour beaucoup de communes de montagne (Montgenèvre, Vars, la Salle les Alpes dans les Hautes-Alpes, mais encore plus Chamonix, Megève, etc.). Montgenèvre n'a plus que 466 habitants et n'a plus la taille critique suffisante pour décider et conduire des projets de cette ampleur.

* Encore doit-on considérer le dynamisme des Alberts par rapport à celui du chef-lieu. Sans ce hameau la situation démographique de la commune serait encore plus critique.

» Par Phil'Ô, le 07.10.2010

Je ne vois pas en quoi la création de 5 remontées sur cet espace encore vierge et sauvage va aider à créer de l'emploi durable.
Une fois réalisé il y aura quoi ? 5 perchman ? 1 / 2 conducteurs de ratrac... Ces emplois sont saisoniers et mal payés.

Ce sont surtout les vendeurs de remontées mécaniques et les Ent de terrassement (pas forcément locales) qui vont s'en foutre plein les poches... Je trouve que le jeu n'en vaut pas la chandelle.
Avec l'excuse de maintenir/développer l'emploi local (et puis quel emploi, je vous le demande ?) on fait avaler des pillules indigestes (investissement énorme (voir démesuré... combien d'années d'impôts locaux faudra t-il pour rembourser les investissements nécessaires), destruction durable de l'environnement.

Et je ne parle même pas du massacre ultérieur (qui sera vendu comme un mal nécessaire) lorsqu'il faudra installer les canons à neige dans ce magnifique vallon :ill:.

Cette course en avant me terrifie... On vit dans un monde où il faut toujours plus... de productivité... de remontées... de vallons aménagés...

Le pire c'est que le domaine skiable de Montgenèvre a déjà une taille importante. J'y vais chaque hiver 1 semaine en famille et je ne me suis jamais lassé. Ils feraient mieux de rénover/améliorer les connexions avec le domaine skiable Italien, plutôt que de s'étendre sur un espace vierge.

» Par ramon barrantes, le 07.10.2010

Je me dis que l´aménagement du chaberton , implique un investissement qui a quand même du être réfléchi.
La question est si montgenèvre a vraiment besoin de plus de kms et plus de dénivelé. c´ est la course a l´extension du domaine habituelle,,,

si on propose des alternatives, VTT; ski de rando etc on devrait accompagner nos arguments d´une étude économique approfondie.

si par contre c´est un argument écologique, à savoir, préservez plutôt que développer je pense que c´est plus solide.
Est ce que les arguments € doivent toujours s´imposer??et bien non! surtout que si l´investissement foire on se retrouve avec la montagne rabotée de partout.
je ne suis pas contre les stations mais n il y a til pas déjà assez de kms? 400 km la voie lactée ?

» Par Mic'hel, le 07.10.2010

"On vit dans un monde où il faut toujours plus... de productivité... de remontées... de vallons aménagés..."

Ben c'est la conséquence du "y'a toujours plus de gens".

J'aime beaucoup le "stop au développement du Montgenèvre" qui précède le "je les soutiens financièrement en y allant chaque hiver".

» Par Vallou05, le 08.10.2010

Non, il n'y a pas toujours 'plus de gens'. Les stations du Briançonnais sont en surcapacité et l'offre dépasse de loin la demande. Hormis 3 à 5 semaines des vacances d'hiver, il n'y a pas grand monde sur les pistes, et pour remplir malgré tout les appartements vides, on brade les locations dans le trop construit (à moins de 150 € la semaine forfait compris !) et malgré ça, il faut faire venir des cars entiers des pays de l'est pour avoir un peu de monde. Quant on sait que dans le même temps, les stations des pays de l'est sont de plus en plus prisées pour leur faible coût, on réalise que le marché du ski marche sur la tête et se retrouve au bord du gouffre !

» Par Mic'hel, le 08.10.2010

Faut voir un peu plus large que le Briançonnais qui n'est pas un système isolé. En France, y'a toujours plus de gens donc toujours plus d'activité economique et donc toujours plus d'exploitation du territoire qui, lui, reste constant en taille. Donc forcément, à terme, il y a toujours moins d'espaces dits "sauvages".

L'implatations de remontées mécaniques, ce n'est que la (toute petite) partie emmergée de l'iceberg.

» Par Olivier, le 08.10.2010

mouais. Je ne suis pas sûr que la France qui possède 30% du domaine de ski mondial possède aussi 30 % des skieurs. Il faut voir encore plus large...élargir à l'échelle de la clientèle européenne.
Moi perso, je ne vois pas pourquoi la France aurait vocation à salir éternellement ses montagnes pour accueillir des italiens des anglais ou des biélorusses. A titre personnel, ce n'est pas la montagne dont je rêve.

Par respect, on aurait pu commencer par démonter les saloperies qu'il y a encore au sommet du Chaberton mais meme pas, on va mettre encore des pylones. La france championne du monde des pylones (pas des médailles aux JO en tout cas) sous le pretexte de l'emploaaaa. Tout est dit. Au moins bétonner c'est facile, ça sollicite pas trop les neurones.

» Par Vallou05, le 09.10.2010

Montgenèvre joue déjà perso au sein du Briançonnais, lequel ensuite se croit un système isolé, ce qu'il n'est pas. Il en est encore à considérer qu'il suffit de développer l'offre pour créer la demande. Il est pourtant déjà en surcapacité de production et il l'accentue encore. Pour rester compétitif dans un système ouvert ou fermé, ce n'est plus la quantité qu'il faut augmenter, mais la qualité de l'offre qu'il faut améliorer, donc l'existant, et il y a beaucoup à faire dans ce domaine. Serre Chevalier s'est lancé dans cette démarche et ça commence à payer. Par contre, Vars (Vallon du Crachet) et Montgenèvre se sont engagés dans une ridicule compétition à qui aura la plus grosse et la plus haute, en négligeant l'amélioration de leurs domaines existants.

Quant à la partie immergée de l'iceberg, c'est l'immobilier que les stations n'arrivent pas à remplir, hormis durant les semaines centrales des vacances scolaires.

» Par Vallou05, le 11.10.2010

Il suffit de lire ça pour mesurer combien l'approche toujours plus de remontées en espace vierge est ringarde : http://www.ledauphine.com/savoie/2010/10/10/a-quoi-ressembleront-les-stations-demain alors que Montgenèvre aurait un bel outil à développer avec l'existant !


VTT de montagne