Accueil > Actu > Ski de randonnée > Accident au Davin

Accident au Davin - Ski de randonnée

 
+53
65 votes

Accident au Davin

Proposé par Monsieur hauser le 25.05.2010, publié le 25.05.2010 :: www.ledauphine.com :: 2860 clics :: 9 commentaires :: Ski de randonnée

Alors qu'il évoluait en ski alpinisme avec un autre skieur, tous les deux habitant la région grenobloise, le pauvre homme aurait commis une erreur technique dans les premiers virages en haut du couloir, alors qu'il s'apprêtait à le redescendre »

Commentaires

» Par Jeroen, le 25.05.2010

Une pensée pour les proches de Sébastien qui contribuait régulièrement au topoguide.
L'activité pente raide a tendance à se banaliser, et même si les accidents reste relativement rares, ils nous rappellent qu'une chute peut avoir des conséquence irréversible, même sans pente extrême :(

» Par Jean-Christophe Roumailhac, le 25.05.2010

Le ski de pente raide reste du solo, à partir de 35 degrés en neige dure une chute peut-être très dangereuse hélas. Les conditions de neige sont essentielles. Gérard Chantriaux avait écrit à juste titre dans son premier topo sur la pente raide :

  • On peut se faire plaisir dans du 30 degrés

  • Le "SKI EXTREME" semble facile jusqu'à ce qu'on tombe.

  • Si les conditions ne sont pas bonnes, il faut savoir renoncer. Cela nous arrive souvent.


Toutes mes pensées pour les proches des accidentés.

» Par arnaud Guff, le 25.05.2010

Certes mais renoncer c'est pas toujours facile , je sais c'est bete..
Poutant c'est ce qui s'est passé pour nous et la majorité des gens du forum qui sont sortie sur du 4 Voir 5 sur de la neige béton :(

» Par pascalH, le 25.05.2010

je trouve déplacé voir plus d'utiliser des drames comme celui ci pour débattre des risques en montagnes.
D'autant que Sébastien était résolument prudent.
Merci pour ses proches ...

» Par Jean-Christophe Roumailhac, le 26.05.2010

Bonsoir PascalH,

Je ne vois pas ce qu'il y a de déplacé à parler des risques de la pente raide. J'ai aussi perdu des amis (certains guides), pourtant prudents en montagne, pour différentes raisons. Mon but n'est absolument pas de juger... ni de moraliser, mais d'éviter d'autres accidents.

Il y a eu trop d'accidents en pentes raides ces dernières années et cela me fait mal, car à une époque pas si lointaine j'ai œuvré pour populariser cette activité pour laquelle j'éprouve toujours une réelle passion.

Pour m'être retrouvé dans des circonstances identiques, dont le souvenir reste douloureux, je partage la peine des proches de Sébastien.

» Par Marie, le 26.05.2010

Nous avons eu l'occasion de sympathiser avec Sébastien et son ami ce week-end au refuge du Glacier Blanc. Nous les avons recroisé au pic de Neige Cordier, où nous avons pris des photos d'eux au sommet, puis encore le lendemain aux Agneaux.... avant d'apprendre la terrible nouvelle mardi.
Nos plus chaleureuses pensées et tout notre soutien vont à ses proches, à qui nous souhaitons faire savoir que nous tenons les photos à disposition.
Valérie, Ségolène et Marie

» Par Magali, le 26.05.2010

Pratiquante occasionnelle du ski de rando mais souvent en quête de rêves sur skitour, Sébastien était un collègue de travail, toujours gai et amoureux de montagne. Il laisse un vide autour de nous et alimente un peu plus mes angoisses de femme de randonneur. Chaleureuses pensées à sa famille.

» Par jean boudet, le 27.05.2010

Une pensée pour les proches de Sébastien. On ne se connaissait pas, mais j'ai toujours de la peine de voir partir des gens dans la pratique de la montagne.

Courage à la famille et aux proches,

Jean

» Par lejules, le 30.05.2010

Sébastien était un grand copain avec qui j'avais l'habitude de pratiquer toutes sortes d'activités montagnes.
Je sais qu'une partie de son matériel (tombé de son sac) est resté sur les lieux de l'accident (notamment un appareil photo...). Je suis déjà en contact avec une personne ayant pu récupérer ses crampons. Si d'autres personnes on pu redescendre du matériel. Merci de prendre contact avec moi afin que je puisse les retourner à sa famille.


VTT de montagne