Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Aigles royaux : le grand comptage du Parc National des Ecrins

Aigles royaux : le grand comptage du Parc National des Ecrins - Nature et Ecologie

 
+26
34 votes

Aigles royaux : le grand comptage du Parc National des Ecrins

Proposé par Jeroen le 15.03.2010, publié le 15.03.2010 :: www.ecrins-parcnational.fr :: 369 clics :: 10 commentaires :: Nature et Ecologie

Du 22 au 28 mars prochain, cette opération d'envergure mobilisera les personnels du Parc national ainsi que de nombreux partenaires, bénévoles... et pourquoi pas vous ?

Dans le ciel de mars, les aigles festonnent pour "marquer" leur territoire. Ils se montrent beaucoup à  cette époque : ces exhibitions facilitent leur dénombrement. Pendant une semaine, du 22 au 28 mars prochain, un grand comptage aura lieu dans le massif des Écrins. Les longues-vues, jumelles et radios sont des instruments indispensables. Mais la réussite d'une telle opération repose sur la forte mobilisation des personnels du Parc, assistés par de nombreux partenaires, institutionnels, professionnels de la montagne, membres d'associations de protection de la nature et simples bénévoles »

Commentaires

» Par phil, le 15.03.2010

et comment font ils pour ne pas compter 2 fois le même oiseau ????

» Par Phil'Ô, le 15.03.2010

Hop hop hop... Ricil au boulot :lol:

» Par Arkandias, le 15.03.2010

» Par phil, il y a 32 minutes

et comment font ils pour ne pas compter 2 fois le même oiseau ????


1) les radios
2) pas tout le monde est au même site d'observation ;)
3) compter les aigles à l'heure où ils rentrent à l'aire
4) chacun remplit une fiche d'observation avec l'heure la position, etc.

» Par un garde du parc, le 15.03.2010

Alors, comment fait-on pour ne pas compter 2 fois le même oisal ?

Les agents répartis tout du long de la vallée sont en contact radio permanent et connaissent bien le secteur. Dès qu'un oiseau est vu, il est de suite signalé aux collègues. L'équipe qui a la première vu l'oiseau lui donne un nom (généralement l'endroit où il a été vu en premier), note l'heure et le trajet de l'animal, puis renote l'heure de la perte de contact. De plus, le bestiau peut avoir des caractéristiques intéressantes à noter qui le distingueront de ses congénères (mue bien visible, cocardes plus ou moins grandes, tête plus ou moins dorée,...). Assez souvent, l'aigle se pose (rarement à l'aire), dans ce cas là, on ne le quitte pas des yeux. Et ça m'est arrivé d'avoir un aigle posé de 11h du mat' jusqu'à la fin du comptage ( vers 14h) !
Toutes les équipes qui ont un aigle en vue notent l'heure du début et de la fin du contact, ainsi que le trajet du vol et les caractéristiques de l'oiseau. A la fin, on fait le bilan et on estime toujours le nombre minimum d'aigles.

Et voilà !

Mais le mieux, c'est de venir !

» Par rob, le 15.03.2010

Merci pour les explications :)

rob

» Par Mic'hel, le 15.03.2010

@ garde du parc: mais comment vous faites pour intégrer des bénévoles dans le comptage, alors? vous leur donnez aussi des radios?

» Par un garde du parc, le 15.03.2010

Non, Mic'hel, les bénévoles sont intégrés dans une équipe qui comprend un garde du parc. Parce que, quand tu as trois oisaeux dans le ciel, c'est bien d'être au moins 4 !

» Par Mic'hel, le 15.03.2010

Ach sooooo!
Et par exemple, pour ce comptage d'aigles royaux, vous prévoyez de faire combien d'equipes?

» Par un garde du parc, le 16.03.2010

7 jours fois 20 équipes soit 140 équipes !

» Par Umlaoudi, le 17.03.2010

Pour les bénévoles il faut du matos spécifique (ski de rando...) ou juste de bonnes chaussures suffisent ?


VTT de montagne