Accueil > Actu > Ski de randonnée > SKI ALPINISME L'irrésistible ascension de la "rando"

SKI ALPINISME L'irrésistible ascension de la "rando" - Ski de randonnée

 
-5
40 votes

SKI ALPINISME L'irrésistible ascension de la "rando"

Proposé par J2LH le 11.03.2010, publié le 11.03.2010 :: www.ledauphine.com :: 1035 clics :: 30 commentaires :: Ski de randonnée

Monter dans une combe vierge avant de laisser sa trace sous le soleil naissant. Ils sont de plus en plus nombreux à pratiquer la randonnée à ski. « C'est un marché de niche, mais qui progresse de 15 % par an » »

Commentaires

» Par steftignes, le 11.03.2010

Une manne supplémentaire pour les remontées mécaniques??!! Je ne comprends pas:lorsque l'on randonne on utilise les télésieges???

» Par Pïerre, le 11.03.2010

De façon plus générale, c'est dingue comme tout est toujours ramené au fric dans le monde actuel.

Une activité se développe, au lieu de parler du simple plaisir qu'elle peut procurer, on se demande tout de suite quelles sont les retombées économiques qu'elle va avoir.
Dans tous les domaines c'est pareil.

Le but ne semble pas que les gens se fasse plaisir mais qu'ils génèrent du fric.

Le fric (très utile certes) n'est plus un moyen pour arriver au bonheur mais une finalité.

» Par J2LH, le 11.03.2010

Très très occasionnellement on peut faire une montée partielle par ce moyen, évidement ça reste très anecdotique et je doute que les stations puissent vraiment en retirer quelque chose.

On a cependant remarqué de nombreuses tentatives et projets de récupérer l'activité (itinéraires payants, développement de moyens de sécurisation des HP, etc.)

» Par ManuPak, le 11.03.2010

Les champions ont sûrement contribué à cet engouement. Ils ont balayé l'image ringarde et masochiste de ces groupes qui transpiraient dans des montées sans fin pendant que d'autres profitaient des remontées mécaniques

Et ton talent de journaliste, il a été balayé par quoi ? :evil:

» Par Marcsoni, le 11.03.2010

Comme d'habitude avec le Dauphiné libéral (et non plus libéré...) articles superficiels, approximatifs et si possible avec un peu de sensationnalisme ou mon dieu encore des morts...bref je me demande pourquoi on cite encore ce journal au rabais dans les rubriques de SKITOUR.

» Par Francoua, le 11.03.2010

"Les montagnes étaient désertes, mais elles se gagnaient à coups d'ampoules et de litres de sueur."
Ah bon ? Plus maintenant ?
On m'aurait mal renseigné ?

» Par cagire, le 11.03.2010

Eh bien messieurs les skitouriens, moins d'aigreur. C'est qu'un ptit article flash, qui rend compte de l'activité, en présentant en qq lignes une vision de son évolution et je ne trouve pas que l'on soit loin du compte. Il ne s'adresse pas à des spécialistes, mais aux autres et sur un plan généraliste. Pour le propos économique, si l'on interroge un responsable d'une structure de développement touristique et économique, il n'est pas incohérent et choquant qu'il réponde en terme éco et touristique, non?? Allez messieurs soyez plus zen, on est pas en station, du calme !!!!

» Par J2LH, le 11.03.2010

Franchement Marcsoni si on ne devait citer ici que les journaux avec des articles de meilleure qualité que le Dauphiné concernant le ski de rando je pense qu'il faudrait fermé la rubirque actualité de c2c. Non pas que les articles du Dauphiné soient tous excellents ni que les autres journaux ne fassent que de mauvais articles mais en moyenne le Dauphiné présente honnêtement l'activité sans systématiquement présenter les victimes d'accidents comme des "inconscientsquisontsortisdespistesalorsquonleuravaitbienditqy-avaitdesrisquesetquifontprendredesrisquesausecouretquon-comprendpasquecenesoitpasinterditetcondamné"

» Par Vivagel, le 11.03.2010

bé non, plus maintenant, ce ne sont plus des
"inconscientsquisontsortisdespistesalorsquonleuravaitbienditqy-avaitdesrisquesetquifontprendredesrisquesausecouretquon-comprendpasquecenesoitpasinterditetcondamné",
puisque maintenant ils sont nombreux et qu'ils peuvent rapporter de la tune ...

» Par Vivagel, le 11.03.2010

c'est comme les motards, au début c'était des zazous, des blousons noirs, des voyous marginaux, et à la fin des années 70 ils sont devenus si nombreux qu'ils se sont transformés en segment de marché : yabon ! bienvenue chez nous !

» Par Mic'hel, le 11.03.2010

"Et ton talent de journaliste, il a été balayé par quoi ? "

c'est d'ailleurs marrant cette obstination des ouriens à vouloir faire passer en actu des articles du daubé tous plus nuls les uns que les autres.
M'enfin...

» Par J2LH, le 11.03.2010

Puisque c'est moi qui ait proposé l'article je vais te répondre. Si au premier degré l'article n'apprend pas grand chose aux pratiquants il est intéressant comme la plupart des articles sur le sujet dans ce qu'il montre de la perception de nos activités par le grand public et par la façon dont la presse le perçoit.
On peut par ailleurs penser du bien comme du mal de cet article mais il suscite quand même des réactions.

» Par bens, le 11.03.2010

Une fois n'est pas coutume, je suis totalement d'accord avec J2LH : c'est intéressant de savoir comme est perçue notre passion/activité et d'autre part, ça fait deux trois articles du Daubé que je trouve plutôt mieux renseigné. Manifestement certains journalistes ont mis skitour et C2C dans leur favoris et ça se voit...
Qui invite le journaliste pour une initiation histoire de compléter sa connaissance du ski de rando (il découvrirait ainsi que l'on sue toujours autant et qu'il arrive qu'on aie des ampoules...)

Il faudrait juste dire à l'interviewé de cet article que s'il espère que le ski de rando aura des retombées positives pour les remontées mécaniques, il se fourre un peu le doigt dans l'oeil. A part très exceptionnellement pour les téléphériques du l'Aiguille du Midi et les Grands Montets mon budget RM est passé à 0 (mais j'ai tout redépensé en matos... comme quoi il y a bien un marché !)

» Par Brize08, le 11.03.2010

Ya bien des gens qui sont prêt à payer le tarif journée de l'alpe d'huez (pas de forfait rando) pour faire la traversée vers l'étendart et quand tu vois le nombre de fixs de type duke ou barron, bin tu te dis qu'il doit y avoir un impact, peut être faible, sur les RM.
Et franchement, un we d'avril au grand montet, le chiffre d'affaire due au ski de rando doit vraiment pas être négligeable.

» Par Lemming, le 11.03.2010

Quelle est le % de Chamonix Zermatt réalisé avec la benne de lognan/grands montet ? 50%, 90% 99%
Idem pour Argentière etc

Au mois d'Avril, la proportion de randonneurs dans les premières bennes de Lognan/Grands Montet est loin d'être négligeable.

» Par nicom, le 11.03.2010

Moi je vois juste que de plus en plus de monde fait de la rando et de ce fait le prix du matos flambe, le reste jmen branle, les polémiques de comptoir je les laisse pour les autres.

» Par Jeroen, le 11.03.2010

Si au premier degré l'article n'apprend pas grand chose aux pratiquants il est intéressant comme la plupart des articles sur le sujet dans ce qu'il montre de la perception de nos activités par le grand public et par la façon dont la presse le perçoit.
Je suis bien d'accord avec J2LH. le but de la rubrique actu est aussi de relayer des articles de la presse "people", pour voir comment est perçue la discipline par le "grand public". Moi ça m'éclate !

Et sur ce coup, je ne le trouve pas trop mauvais cet article.

» Par arcane, le 11.03.2010

Parlons prix, parlons bien... J'ai la vague impression que le prix du matériel de randonné , c'est comme les dessous féminins, plus c'est petit et léger, plus c'est cher!!!!

» Par nicom, le 11.03.2010

ouai mais ya de la demande...... mdr

» Par François Gouy, le 11.03.2010

Le prix du matos flambe? Les performances de celui-ci aussi! On paye plus, mais vraiment le matos n'a plus rien à voir avec celui d'il y a 10-15 ans... Et si on regarde le marché de l'occasion, on peut skier pour pas cher de la très bonne qualité.
Les "c'était mieux avant" devraient faire leur rando en fix silvretta, ski droits et étroits, chaussures lourdes et approximatives à la descente un jour de poudre croutée et se demander si parfois, ça vaut pas le coup de payer "un peu plus cher son matos". De mon coté, une paire de freedream, une TLT, une ZZero, le budget reste dans la moyenne et le performance un très gros cran au dessus.
Si tu te laches, une paire de logic X-series, TLT race Ti, des Gignoux, ça sera certes très cher mais je pense que c'est une autre planete question plaisir... A comparer avec ce qui se fait en VTT ou velo de route.

» Par al, le 11.03.2010

les prix flambent, facile à dire... Mon oncle proche de le retraite a mis un mois de salaire dans sa première paire de skis neufs, il y a 40 ans !! J'en connnais pas beaucoup qui lacheraient plus de 1000 euro en ce moment...
Et j'ai du matos de famille, collector : couteaux de 500g, frontale à peine moins, duvet d'expé de 3 kg...
Etudiant fauché, j'avais fait mon 1er Mont-blanc avec un sac de 23 kg !!! j'avais une tente récente heureusement, et pas de code en chanvre ... sinon j'aurais opté pour la technique hymalaienne ! Donc oui, c'est comme les dessous féminins , un peu cher... mais tellement agréable à utiliser !!!!!!!!!!!!!!
Alain

» Par nicom, le 11.03.2010

Pour les TLT ya aucune évolution depuis leur création pour les plus simples et les prix sont toujours aussi élevés, pour les modèles plus évolués je comprend, mais pour le modèle de base je vois pas trop ...
Après pour le matos il en faut pour tout les gout mais sachant les risques de taper les cailloux qu'on a en rando personellement j'hésite à mettre plus de 400e dans des lattes en sachant qu'à ce prix là on a des skis très corrects.

» Par @rizer, le 12.03.2010

@pierre
parce que quand tu achètes du matos, tu ne regarde pas ton portefeuille?
Tu vas bosser pour des prunes?
Ton patron ou ton employeur est un phylantrope?
Tu achètes tout et n'importe quoi les yeux fermés sans comparer?
etc ....

» Par Umlaoudi, le 12.03.2010

"plus de 400e dans des lattes en sachant qu'à ce prix là on a des skis très corrects"

C'est aussi dû au fait que pour les skis de piste, ce sont des grandes séries, les prix de revient sont plus faibles.

» Par @rizer, le 12.03.2010

@françois gouy
'A comparer avec ce qui se fait en VTT ou velo de route.' ah non, nous on ne roule pas avec de la polaire Quechua ;@)

» Par nobru, le 12.03.2010

perso j,ai rien contre la pierre menta
par contre le terme alpinisme me gene
des pentes securiseés,du matos en carton pate,des tenues de tapettes moules burnes pas vraiment de l,alpinisme tout ca
belles performances par contre

» Par PIOCHON 73, le 12.03.2010

Il faudrait pas transformer ce sport en pompe a fric .Il reste
que c est une activitee qui demande un minimun de connaissance du milieu montagne .Alors attention aux exces d
orgueuil .Bien souvent les inities sont des gens qui pratique la montagne toute saison .

» Par Francoua, le 12.03.2010

Bin oui mais... ya un créneau. Faut pas rigoler avec les créneaux.

» Par mpui, le 12.03.2010

L'article est de Jacques Leleu, ce n'est pas quelqu'un qui parle de ce qu'il n'a pas connu: entre autre, nous sommes allés ensemble au glacier du Milieu....en 1983 souvenirs souvenirs !

» Par Lemming, le 12.03.2010

Merci mpui de cette information. Mais, ca m'empêchera pas les "d'jeunes ingénieurs profs bobos fanas de montagne des villes" de réinventer l'eau chaude en se prenant pour des montagnards détenant le savoir et se rapprochant de la vérité divine en montant au sommet d'une montagne.


VTT de montagne