Accueil > Actu > Ski de randonnée > Avalanches en Suisse: déjà un lourd bilan provisoire

Avalanches en Suisse: déjà un lourd bilan provisoire - Ski de randonnée

 
+10
10 votes

Avalanches en Suisse: déjà un lourd bilan provisoire

Proposé par MartinB le 02.03.2010, publié le 02.03.2010 :: www.tsr.ch :: 501 clics :: 6 commentaires :: Ski de randonnée

Les avalanches ont déjà tué 24 personnes en Suisse depuis le début de l'hiver. Le bilan intermédiaire est presque aussi lourd que pour une saison entière. D'habitude, on compte en moyenne à cette date environ 13 morts. »

Commentaires

» Par davidg, le 02.03.2010

Le chef de la formation au Club Alpin suisse (CAS) Bruno Hasler explique que les adeptes de la peau de phoque sont de plus en plus souvent munis des DVAs toujours plus modernes.

Selon Hans-Jürg Etter au contraire, les randonneurs à ski semblent de moins en moins conscients du danger.


en fait les deux phrases ne sont pas contradictoires, on peut etre tres bien equippe et moins conscient du danger.

Enleve ta ceinture, debranche ton airbag et voir si tu es tjrs prete a rouler comme Sebastien Loeb...

» Par grizzlyski, le 02.03.2010

Je suis extrêmement surpris de cette présentation des faits qui ressemble plus à un magazine people qu'à un travail sérieux.
Connaissant la rigueur de nos amis helvètes, un tableau récapitulatif avec quelques items auraient été la bienvenue (hors piste versus randonneur à ski, DVA ou non, risque annoncée le jour de l'accident, ...).

» Par davidg, le 02.03.2010

http://www.slf.ch/praevention/lawinenunfaelle/aktuelle_unfaelle/index_FR?redir=1&

remarque, entre les 6 sans DVA, 4 etait les skieurs de randonnee.

» Par J2LH, le 02.03.2010

J'ai une explication peut être trop simple mais n'est-ce pas simplement parce qu'il y a peu d'accidents qu'il y a beaucoup de variations dans les stats ? Il est bien plus "simple" de doubler le nombre de décès quand il y en a un quinzaine que quand il y en a quelques milliers.
Le moindre accident impliquant plusieurs personnes et les stats explosent. C'est valable pour l'ensemble des accidents d'avalanche et peut être plus encore si on commence à faire des catégories : les randonnneurs, les skieurs HP, les raquettistes, les pros, ceux qui ont un ARVA, ceux qui n'en ont pas, etc. Que pendant des années il n'y ait quasiment aucune victime sans ARVA et que d'un coup il y en ait 5 ne veut absolument pas dire que le comportement des pratiquants a changé, c'est juste le hasard.

» Par grizzlyski, le 03.03.2010

Merci Davidg pour ce tableau des plus exhaustifs. Par rapport à l'analyse plutôt " à chaud" de l'article, ce qui saute aux yeux, c'est le nombre de DCD par risque 3. Ce n'est que le reflet de cet hiver très particulier qui ne présente pas une seule période anticyclonique rendant les conditions en montagne vraiment difficile.

Une dernière stat intéressante, une comparaison du risque BRA / années précédentes.

» Par davidg, le 03.03.2010

normalement j'ai tous les BRA et qd j'aurai un moment je veux bien faire l'analyse que tu mentionnes. Je veux aussi verifier s' il y a une correspondance entre les sorties faites par les skitourens mais je n' ai pas encore eu le temps de voir cela avec J.


VTT de montagne