Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Une association s'oppose aux itinéraires payants

Une association s'oppose aux itinéraires payants - Nature et Ecologie

 
+17
17 votes

Une association s'oppose aux itinéraires payants

Proposé par virgi le 17.02.2010, publié le 17.02.2010 :: www.ledauphine.com :: 583 clics :: 15 commentaires :: Nature et Ecologie

Payer pour se promener sur les chemins du Queyras, Claude Lallemand, habitant d'Arvieux depuis quinze ans, ne l'admet pas. »

Commentaires

» Par jacky05, le 17.02.2010

Bonjour
C'est l'application de la loi montagne de 2006, il fallait se réveiller avant !!!!!
Bonne journée

» Par J2LH, le 17.02.2010

T'es marrant Jacky, tu crois que les pratiquants n'ont rien fait en 2006 ? On avait en avant tout mis en avant l'impossibilité de mettre en place ces péages et c'est ce qu'on constate. En espérant que cette tentative mette définitivement en évidence que ça ne peut pas être une solution.

» Par jacky05, le 18.02.2010

Bonjour
La loi concerne tous les pratiquants et seuls les sites spécifiques raquettes ont fait du tapage, la FFCAM et la FFME ont bougés mollement.

» Par J2LH, le 18.02.2010

C'est le moins qu'on puisse dire, les dirigeants de la FFCAM ont même dit qu'ils n'y étaient pas opposés, contrairement à leur base.

Ils ont beau penser qu'ils ont la loi avec eux, c'est une impasse économique entre d'un côté les pratiquants qui ne demandent rien et ne veulent pas payer et de l'autre les frais de damage, de personnel, etc... La réalité est que la taxe collectée ne permet sans doute même pas de donner un salaire au guichetier.

» Par Vallou05, le 18.02.2010

Il y a la loi et l'esprit de la loi d'un côté, et la réaction du public de l'autre. Privilégier une vision purement comptable et à courte vue du problème pourrait avoir des conséquences dommageables à moyen terme sur l'image de marque du Queyras. C'est oublier que dans les recettes des collectivités figurent aussi un certain nombre de rentrées fiscales liées à la fréquentation touristique. On voudrait brider l'économie locale qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

» Par klimb, le 18.02.2010

Sur le principe, j'ai du mal à comprendre pourquoi les skieurs de fond doivent payer et pas les autres pratiquants qui évoluent sur les mêmes pistes aménagées ? Peut être devraient-ils faire comme sur les autoroutes, plusieurs catégories de payages ....

» Par J2LH, le 19.02.2010

klimb, les skieurs de fond ont besoin de ces aménagements et sont demandeurs. Les autres pratiquants n'ont pas besoin de damage et n'en demandent pas, au contraire même. Ont leur dit "on a damé donc vous payez" alors que le damage est une dégradation des conditions de pratique.

» Par Vallou05, le 19.02.2010

D'accord avec J2 sur ce point, d'autant plus que les itinéraires en question ne sont pas des itinéraires de tour de village où les simples promeneurs apprécient de disposer de chemins tracés.

» Par klimb, le 19.02.2010

Oueh, sur le fond vous avez raison, mais prenez un exemple concret : la montée de l'Izoard depuis Brunissard. Sur la piste aménagée pour le fond, la haute route des Escartons, sur 10 personnes qui montent, en gros : 1 fondeur, 2 raquetteurs et 8 piétons lorsque la neige porte bien ce qui était le cas jusqu'au redoux de ces jours-ci ! Enlevez le damage machine et ces 8 personnes ne peuvent pratiquer leur marchotte !!!

» Par J2LH, le 19.02.2010

Sur ces 8 personnes il faut considérer que beaucoup ne rechigneraient pas à prendre des raquettes si c'était nécessaire. Si elles n'ont pas de raquettes c'est simplement parce que ça ne leur sert à rien.

» Par Padre, le 19.02.2010

Je me suis mis plus sérieusement au skating donc j'apprécie pour une fois le damage si le tracé est respectueux et fait sur des pistes ou routes rébarbatives par tout autre moyen.
Le forfait qui ne cesse d'augmenter est de 85 euros à l'année il me semble. Pour les sportifs assidus impossible de payer à la sortie (12 euros les 2 jours consécutifs au mieux ! ) d'autant qu'avec 2 h de skate par jour on est calmé...
C'est donc très cher je trouve et on ne peut pas demander plus aux skieurs d'autant que beaucoup râlent que dès la fin des vacances de février, plus de damage !!! alors qu'on peut skier jusqu'à fin mars.

Cependant je trouve totalement inadmissible de faire payer les non skieurs. D'ailleurs je croyais qu'il était interdit de marcher même en raquettes sur les pistes de fond (ça se comprend), donc s'ils marchent à côté c'est encore plus scandaleux.

Il faut plutôt chercher pourquoi ça revient si cher. Que fait-on avec les impôts toujours en hausse qui plument l'habitant local ?
Pourquoi ne pas taxer ceux qui s'enrichissent par l'or blanc des stations ? On pourrait acheter moins de canons à neige aussi et arrêter de développer (massacrer) pour étendre les stations.

Ils sont tout simplement incapable de promouvoir le ski de fond dans cette magnifique région qui s'y prête.
Le problème est ailleurs et rejoint toute la politique pourrie sur la montagne. Bien sûr qu'ils l'ont le fric pour damer, c'est une question de budget mais ça ne doit pas rapporter assez.
Ils sacrifient l'image du Queyras à long terme pour une question d'argent à court terme.
Ils ne savent que plumer, plumer toujours plumer mais bientôt il n'y aura plus rien à plumer...

» Par gerard, le 19.02.2010

Puisque l'esprit c'est de ne jamais mettre d'amende, est-ce qu'il ne serait pas judicieux de proposer un système de cotisation volontaire avec un montant raisonnable proposé.
Après chacun peut contribuer en fonction de son utilisation et de son sens moral.

» Par buluuu, le 19.02.2010

pourquoi les pistes de fond ne sont-elles pas réservées aux seuls fondeurs ?
C'est dangereux les marcheurs sur les pistes, les pas font des trou, et en descente c'est dangereux.

» Par Vallou05, le 20.02.2010

@ buluuu, il ne s'agit pas de pistes de ski de fond à proprement parler mais plutôt d'itinéraires nordiques dont l'entretien est irrégulier voire médiocre en dehors des vacances scolaires.

» Par gilles 2Lamb, le 22.02.2010

pour répondre à Klimb nottament, et "clore" le débat :
en ski de fond on veut un bon Dammage, ce qui impose entretien quotidien, frais...
indispensable pour le skating, ceux qui veulent faire du classique et pas payer ils peuvent aller skier n'importe ou, pas de tracage, gratuit
pour le reste, cad rando à pied à cheval en raquettes à ski en VTT ou en char à voile : GRATUIT
et le jour ou ils veulent faire payer un sentier, ça va chier!!!
si ils veulent faire payer un "droit", ça n'est possible qu'en terrain privé
sinon, accès libre pour tous (sauf, tu l'a compris, pour les pistes dammées ski de fond, qui sont d'ailleurs "interdites" aux piétons...)


VTT de montagne