Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Un nouveau système de déclenchement des avalanches, sans recours à  l'explosif

Un nouveau système de déclenchement des avalanches, sans recours à  l'explosif - Nature et Ecologie

 
+19
19 votes

Un nouveau système de déclenchement des avalanches, sans recours à  l'explosif

Proposé par virgi le 10.02.2010, publié le 11.02.2010 :: www.ledauphine.com :: 854 clics :: 17 commentaires :: Nature et Ecologie

Utiliser des explosifs et les stocker en milieu sécurisé, c'est très contraignant au niveau réglementaire et ça coûte la peau du c.. ». Que le maire de Vars Pierre Eyméoud se rassure, s'il le souhaite, il peut désormais s'affranchir des contraintes préfectorales servant de cadre sécuritaire à  la manipulation de la dynamite, en décidant de remplacer la nitroglycérine par... de l'eau ! »

Commentaires

» Par sandatos, le 11.02.2010

je ne vois pas en quoi manipuler de l'hydrogène et de l'oxygène sous pression est moins dangereux qu'un autre explosif ? Il s'agit d'un mélange explosif également...
Évidemment, s'il n'est pas classé comme dangereux, il y a moins de contraintes, mais ça reste quand même un mélange explosif... (donc le titre de l'article est déjà faux à la base...)

» Par veve73, le 11.02.2010

salut à tous ,

pour être précis , hydrogène + oxygène n'explose pas mais brûle . c'est une combustion certe à haute vitesse , mais une combustion (dégagement de chaleur) .

je suis d'accord avec toi , sandatos , que ce mélange est dangereux . mais il ne doit pas être classifié comme explosif sur un plan réglementaire . je ne connait pas les détails inhérent au stockage de ces matières , mais la réglementation est sans doute plus aisée à respecter .

» Par sandatos, le 11.02.2010

oui enfin, une combustion à haute vitesse, pour moi ça s'appelle une explosion...
Je suppose que la réglementation est moins lourde à respecter car si les deux gaz sont stockés séparéments, ils sont moins dangereux que mélangés.

» Par cagire, le 11.02.2010

Au delà des considérations techniques et financières des gestionnaires de domaines skiables visant le contournement d'une réglementation jugée comme lourde et couteuse, je trouve que le plus troublant dans leur propos se situe ailleurs. En effet, ce qui m'interpelle, c'est la croyance en la technique pour d'une part sécuriser la montagne (quid de la gestion des tir ou combustion négative???, cad explosion sans pour autant de déclenchement de phénomènes) et d'autre part l'extension de l'artificialisation et de l'aseptisation du milieu naturel. J'ajoute que l'impact ne se situe par seulement au niveau de la nature, mais aussi au niveau de la culture des pratiquants. Je pense qu'étendre l'impression et le sentiment de sécurisation de la montagne est de fait une régression dans la prévention au niveau des pratiquants hors pistes ou rando qui vont évoluer dans ces pentes (dites sécurisées). A mon avis , on est dans une démarche contre productive vis à vis de la gestion du risque et de tous les efforts de prévention réalisés en matière de responsabilisation, de sensibilisation, de formation des pratiquants sur la prise en charge de leur propre sécurité......

» Par alaindesalpes, le 11.02.2010

H2+1/2 O2=H2O et ça fait boum mais si ces 2 gaz sont stockés séparement, ça pose moins de problèmes que stocker de la nitro, de plus, les résidus sont inoffensifs, ce n'est que de l'eau!

» Par Clément Pernet, le 11.02.2010

Est-ce que j'ai mal compris, ou bien ça veut dire qu'il faut trimballer la cloche à synthèse d'eau au dessus des pentes avec un hélico ? Si c'est le cas, c'est quand-même un sacré coût énergétique et une nuisance qui dépasse de loin tous les problèmes de l'héliski, non?
Je parle même pas du danger pour le pilote.

» Par BigJim, le 11.02.2010

"Il faut donc sécuriser la montagne et permettre ainsi aux guides de proposer des randonnées sans que cela ne se termine avec des morts. Et ce système permet de sécuriser les itinéraires hors-pistes sans construire d'installations fixes et pérennes type gazex ou catex, qui ne sont pas très esthétiques, ni très souples"
Allez et ça continue les conneries.........

» Par Jeroen, le 11.02.2010

Il faut donc sécuriser la montagne et permettre ainsi aux guides de proposer des randonnées sans que cela ne se termine avec des morts
C'est assez énorme... Et devinez qui en est l'auteur ?
Pierre Eyméoud, également Pdg des remontées mécaniques de Vars

» Par alt4810, le 11.02.2010

je suis d'accord avec toi Jeroen, au niveau connerie on dépasse l'entendement, il n'y en a qui ne voit que l'intérêt financier à cours terme, et pas la responsabilisation des pratiquants. Sans parler des pauvres chamois et autres animaux qui vivent par la haut et qui ne vont plus bien comprendre ce qui leur arrive, entre l'hélico et les gros boumms. Mais bon la logique est la même entrre les remontées mécaniques vers le crachet et la sécurisation à outrance, on est dans de beaux draps. Pourvu que le maire de St Paul tienne bon!!!

» Par jls05, le 11.02.2010

Hélicoptère et Daisybell, enfin une peu d’animation dans le Crachet !

M. le maire de Vars est parfaitement cohérent avec lui-même

» Par skiroad, le 11.02.2010

Ben moi je vais éviter d'aller dans les secteurs, au cas où je me prendrai sur la tête une avalanche déclenché par un hélico.
On aura tout entendu, la CONNERIE FAIT LE PLEIN.

» Par bo, le 11.02.2010

éviter d'aller dans ces secteurs, de toutes façons tu n'auras plus le choix: le mec qui déclenche est responsable de ceux qui passent en aval, donc avant de tirer, on interdit l'accès...
donc, sous couvert "d'augmenter la liberté des gens d'aller en montagne", en fait on la diminue, puisqu'il faudra attendre les horaires officiels de fin des tirs pour pouvoir commencer à marcher...

» Par rominet, le 12.02.2010

Pour résumer: la démocratie est un énorme obstacle au développement économique....c' est enseigné dans toutes les écoles de commerce, professé par les dirigeants du MEDEF et du Parti Communiste Chinois.....C 'est bien parti!!

» Par Max73, le 12.02.2010

Bonjour tout le monde.

Sujet très intéressant.

Quelle gaspillage d'énergie pour rien. Entre la consommation de l'hélico et la dépense énergétique considérable pour créer de l'hydrogène, je vois pas trop l'interret.
(Déjà qu'il faut 900 000 litres de fuel par an pour damer le domaine les Menuires/Val-thorens .)



Le seul intérêt c'est la mobilité. Je me mets à la place du maire d'une commune de montagne, responsable, et je comprends l'intérêt du joujou. Mais celà pose effectivement d'énormes contraintes sécuritaire supplémentaire qui ne sont que des leurres et qui couteront une fortune, fortune qui ne sera bien évidement plus allouée à la prévention et à l'éducation.

» Par Max73, le 12.02.2010

Bonjour tout le monde.

Sujet très interressant.

Quelle gaspillage d'énergie pour rien. Entre la consommation de l'hélico et la dépense énergétique considérable pour créer de l'hydrogène, je vois pas trop l'interret.
(Déjà qu'il faut 900 000 litres de fuel par an pour damer le domaine les Menuires/Val-thorens .)



Le seul intérêt c'est la mobilité. Je me mets à la place du maire d'une commune de montagne, responsable, et je comprends l'intérêt du joujou. Mais celà pose effectivement d'énormes contraintes sécuritaire supplémentaire qui ne sont que des leurres et qui couteront une fortune, fortune qui ne sera bien évidement plus allouée à la prévention et à l'éducation.

» Par Pascal Heraud, le 14.02.2010

Une vidéo:
www.youtube.com/watch?v=QRCyCKQNyDo

» Par snowwind, le 19.02.2010

regardez un peu plus loin que le bout de vos nez...
vous croyez qu'il se passe quoi aujourd'hui, dans la pluspart des stations??? Et bien, on stock, plusieur centaine de kilo de dynamite dans des bunkers, et puis quand il y a des conditions avalancheuses, on appelle un hélico, on le rempli avec 70/100 kg de dynamite et on jete ça par la fenettre en priant de ne pas se faire sauter en vol...
Alors moi, je trouve cette invention plutôt interessante


VTT de montagne