Accueil > Actu > Ski alpin et ski de fond > « Ne plus sauver les skieurs téméraires serait dissuasif »

« Ne plus sauver les skieurs téméraires serait dissuasif » - Ski alpin et ski de fond

 
+16
16 votes

« Ne plus sauver les skieurs téméraires serait dissuasif »

Proposé par Jeroen le 10.01.2010, publié le 11.01.2010 :: www.lematin.ch :: 718 clics :: 3 commentaires :: Ski alpin et ski de fond

Passionné de montagne et randonneur éclairé, le vice-président du Parti socialiste suisse est un des rares à brandir la menace de la sanction pour les skieurs imprudents »

Commentaires

» Par J2LH, le 11.01.2010

Hum... avec 1000 accidents par jour sur les pistes et 115.000 blessés chaque saison en Suisse (http://www.tdg.ch/actu/suisse/pistes-font-millier-blesses-jour-suisse-2010-01-10) on peut quand même se demander si les skieurs HP ne servent pas de boucs émissaires. Quoi qu'on en dise les accidents HP restent rares.

» Par Pïerre, le 11.01.2010

Comme si les secouristes intervenaient par toutes conditions. Leurs règles d'intervention existent déjà et si les risques lors d'une intervention sont trop grands ils n'interviennent pas et c'est normal.

Exploitation démago du décès dramatique d'un médecin secouriste qui est mort dans une suravalanche (imprévisible) il y a une semaine.

» Par Francoua, le 12.01.2010

Ce n'est pas un scoupe. La possibilité de ne pas intervenir existe déjà. En droit français, l'art. 223-6 du code pénal (non assistance à personne en danger) précise qu'on n'est pas obligé d'intervenir si cette intervention met en danger sa propre vie ou la vie d'autrui. C'est bien évidement pour éviter le sur-accident.


VTT de montagne