Accueil > Actu > Nature et Ecologie > L’hôtellerie de montagne réinventée

L’hôtellerie de montagne réinventée - Nature et Ecologie

 
+9
9 votes

L’hôtellerie de montagne réinventée

Proposé par MartinB le 18.12.2009, publié le 19.12.2009 :: www.letemps.ch :: 718 clics :: 10 commentaires :: Nature et Ecologie

«Resorts», villages de vacances, locatifs à la montagne: entre nouvelles tendances touristiques et Lex Koller, les Alpes suisses succombent à de nouveaux modèles d’hébergement qui concurrencent l’hôtellerie traditionnelle »

Commentaires

» Par Etienne -H-, le 19.12.2009

Super! Prendre le pire des stations "à la française" pour l'introduire dans une Suisse qui a su s'en prévenir (relativement).
Quel contre-temps!

» Par MartinB, le 19.12.2009

Incompréhensible, si ce n'est le fric... :-(

» Par pô, le 19.12.2009

du pipeau!
il faut bien faire "réinventer" du vent!

» Par alto38, le 20.12.2009

Sans animosité, pouvez-vous m'expliquez, ce qui vous dérange précisément?

» Par MartinB, le 20.12.2009

Le projet est donc le suivant:
Construction de cinq tours avec quelque 220 appartements luxueux, un complexe hôtelier de 500 chambres et de 30 à 45 chalets.

On peut reprendre les arguments du WWF et de la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage:

- Une trop forte pression sur les milieux naturels liée aux activités de la future clientèle de ce complexe hôtelier.
- Une gestion "contradictoire" de la mobilité, avec une desserte par transports publics ET un parking de plus de 500 places!!!
- Atteintes écologiques au vallon de la Tièche (l'un de seuls endroits préservé de la région de Cran-Montana) par l'approvisionnement en eau que nécessitera ce complexe hôtelier.

Cf. http://www.wwf.ch/fr/newsservice/nouveautes/?1252

» Par Pïerre, le 20.12.2009

Ce qui dérange ? Une fois de plus des projets pharaoniques pour quelques nantis en contradiction totale avec les orientations qui devraient être prises.
De nouvelles zones encore relativement préservées à nouveau sacrifiées sur l'autel du fric.
Que tous ces promoteurs et les autorités locales qui sacrifient leur patrimoine s'étouffent avec ce pognon.

» Par alto38, le 21.12.2009

Merci...effectivement, j'avais pas compris qu'il s'agissait de zones vierges, je pensai au développement hôtelier d'une station de montagne...

» Par MartinB, le 21.12.2009

il s'agit bien d'un développement hôtelier dans l'une des stations de montagne le plus urbanisée de suisse. Mais Aminona (par rapport à Crans et Montana) est le secteur le moins urbanisé de la station avec, en amont le très beau vallon de la Tièche (où l'on peut encore faire un peu de rando...).

» Par Pïerre, le 21.12.2009

Et pour Andermatt, ce sera dans des zones encore non bâties (anciens terrains militaires) avec construction d'un golf. Le nombre de lits sera multiplié par 3.

» Par Etienne -H-, le 21.12.2009

L'erreur dépasse aussi cet agression environnementale. Le modèle hôtelier à la Suisse se distingue aussi par son intégration au tissu urbain local, son côté "typique". Les lits hors saison me semblent moins vides qu'en France, contre-exemple où se sont installés les tours opérators faisant tourner la machine 3 mois par an pour être rentables.


VTT de montagne