Accueil > Actu > Divers > Taxation itinéraire Queyras !

Taxation itinéraire Queyras ! - Divers

 
+42
42 votes

Taxation itinéraire Queyras !

Proposé par cclos le 23.11.2009, publié le 23.11.2009 :: www.escartonduqueyras.com :: 707 vus :: 462 clics :: 65 commentaires :: Divers

La pratique du ski de randonnée (entre autres activités) sera payante cette année sur les itinéraires suivants :
Accès à la Blanche (Saint-Veran), Col Agnel (Molines), Col de l'Izoard (Arvieux), Viso (Ristolas) et hameaux du Bois Noir (Ceillac).Les tarifs de la redevance sont les suivants :
Journée 3 € ou 5 € sur les pistes, hebdomadaire 15 €, saison 30 € ; gratuit pour les enfants de moins de 10 ans et les séniors de plus de 75 ans.
C'est ce qu'il résulte d'un vote du conseil de la communauté de communes de l'Escarton du Queyras lors de sa réunion du 23 septembre 2009.

Les pratiquants suivants devront acquérir un « Pass Piétons Queyras » (sauf s'ils se sont déjà acquittés d'une redevance Ski de Fond) :
Skieurs de fond, clients chiens de traineaux et mushers, piétons, personnes circulant en raquettes, skieurs de randonnée. D'autres forums en parlent, voir ici ou ici »

Commentaires

» Par Rogier, le 23.11.2009

n'importe quoi!

» Par Jeroen, le 23.11.2009

Que penser de cette décision en regard du principe d'un "accès libre et gratuit au milieu naturel", tel qu'il est défini dans la loi ? Si je veux remonter la route à pége pour aller me taper le sommet du fond de la vallée, cette route est un passage obligé, donc elle ne peut pas être payante pour le skirandonneur, dont le but n'est pas de simplement remonter le route...

Non ?

» Par davidg, le 23.11.2009

Quand ils sont venus taxer les skieurs,
Je n'ai rien dit,
Je ne frequente pas les stations de ski.

Quand ils sont venus taxer les fondeurs,
Je n'ai rien dit,
Je n'aime pas le ski de fond.

Quand ils sont venus taxer les raqueteurs,
Je n'ai pas protesté,
parce que la raquette c'est nul.

Puis ils sont venus taxer les randonneurs a ski,
Et il ne restait personne pour protester

Voir Légifrance

» Par skiroad, le 23.11.2009

On ne peu pas vous taxer si vous passez à coté de la piste de fond, mais il faudra faire la trace!!

» Par chill, le 23.11.2009

C'est incompréhensible quand il n'y a pas de chemin pratiquable autre que la piste !
Moi, s'ils me font payer, tant qu'à faire, je déchausse et je bousille leur trace avec mes grosses chaussures :)

» Par Seb, le 23.11.2009

Le problème est réglé d'avance, il n'y aura vraissemblablement personne d'assermenté pour infliger une amende. Il suffit donc de leur tenir tête en leur rappellant le droit d'aller et venir...
Quel scandale quand même !!!

» Par Jean Jacques Bianchi, le 24.11.2009

dégat collatéral de la taxomanie sarkozienne
et ben moi,
justement je voulais aller passer 15 j dans le Queyras en janvier
j'irai pas chez eux, c'est pas les coins sympas qui manquent à côté
ils auront gagné des journées de gite en moins ...

» Par Fleur38, le 24.11.2009

Un manque à gagner pour les hébergeurs.
C'est interdit d'interdire!
Il essai d'intimider les skieurs à ski, raqu..
ça ne marchera pas, s'il faut qu'il embauche un gars ça coûte.
Une fois la saison passée et les comptes faits, on en entendra plus parler, vous verrez!

» Par veve73, le 24.11.2009

ok avec skiroad , il sufift de passer à côté de la trace de dameuse .
ils parlent du "damage régulier qui concourt à la facilitation de la pratique du ski , maintien en état du manteau neigeux et du traçage" . si on utilise pas , on ne paye pas !!!!!!

je ne connait pas le profil de fond de vallée , mais il doit être possible de faire une trace séparée .

» Par oursquivol, le 24.11.2009

C'est pas parce qu'une délibération est votée qu'elle est appliquée.....

» Par superpapa, le 24.11.2009

seule une baisse de la fréquentation touristique peut parler à des individus pareils.
ça me fait mal de le dire car j'adore le queyras, mais un boycott efficace les ferait vite réfléchir.
Quant au passage en force avec bourrepifs sur agent de la force publique c'est jouissif mais j'ai passé l'âge.
si certains se laissent tenter ça fera de chouette CR de courses sur le site

» Par migloo, le 24.11.2009

Je trouve ça très normal au contraire si l'on veut bien comprendre que l'économie moderne est fondée sur le parasitisme.
Cette nouvelle rançon va servir à payer le cerbère chargé de l'extorquer. Ca contribuera à gonfler le PIB qui mesure notre prospérité nationale, d'autant plus que les bagarres induites vont stimuler l'activité médicale, pharmaceutique et judiciaire et même celle de la presse.

Nous sommes tous des parasites.

» Par jean73, le 24.11.2009

si nous sommes adhérents de clubs ou fédérations de sports de montagne, il faut que ceux-ci réagissent très rapidement à cette décision inacceptable. Sinon, il y a un risque de propagation dans différentes vallées de montagne; il y a déjà eu des tentatives de péage pour la pratique de la raquette ou de l'escalade qui ont avortées devant les vives réactions des usagers. La montagne doit rester un lieu d'aventure et de liberté. Cet hiver, je ne fréquenterai pas ce secteur du Queyras.

» Par lio, le 24.11.2009

Au contraire, il faut y aller sans payer quoi que ce soit. Après, si il y a quelqu'un qui veut m'amender, il a intérêt à être entraîné

» Par mich, le 24.11.2009

Vous pouvez contacter Monsieur Christian Laurens président de la communauté de commune à l'origine de cette décision, je pense que plusieurs dizaines, centaines de mails lui disant tout le bien que l'on pense de ce type de décision peut avoir une petite influence.
mail à adresser à: ccqueyras@wanadoo.fr

» Par mich, le 24.11.2009

copie du mail envoyé à Monsieur Laurens

Monsieur le président de la communauté de commune,

Je m'oppose vigoureusement à la décision de taxation des skieurs de randonnée que vous avez prise pour la saison à venir concernant plusieurs itinèraires classiques de ski de randonnée du massif du queyras. Cette décision va à l'encontre de la liberté de circulation dans les espaces naturels, j'espère que vous reviendrez sur cette décision en vous apercevant de l'hostilité qu'elle provoque dans les milieux du ski de randonnée et de sa difficulté de mise en application. En attendant à titre personnel et collectif( responsable de club) je ne fréquenterai plus ces itinéraires.

» Par Bandit, le 24.11.2009

Ouais pareil que Lio, celui qui me fera payer pour randonner à ski, il est pas encore né, qui à devoir faire ma trace. Faut pas déconner.

» Par mimi, le 24.11.2009

ya pas si longtemps ca raler contre les loisirs motorisés ca pollue ok maintenant c'est les skieurs , les pietons les velos et les chevaux ca laisses de la merde..... etc ...... bientot on pourra plus sortir de chez soi

» Par alainG, le 24.11.2009

Extrait de l'annexe 2 de la délibération:
les tracés décrits dans le document ci-aprés tiennent incluent (sic) l'entretien d'espaces de déplacement jouxtant les pistes de ski de fond lorsque ceux ci sont de nature à canaliser les déplacements d'usagers autres que le ski de fond ( raquettes ou piétons) en vue de préserver l'état de conservation des pistes ... etc, etc.
Ils poussent le vice à préciser que même s'il n'est pas possible de passer à côté de la piste tracée, exemple d'un pont ou d'une piste encadrée par une falaise et un ravin, eh bien, il faudra payer!
Ils ont pensé à tout, ces enfoirés!!!

» Par PiB, le 24.11.2009

Bonjour,
Je viens de lire la délibération de la communauté de communes.
Ma première réaction, en première analyse et "à chaud", est que cette délibération est illégale et viole la liberté d'aller et venir. Il faudrait vérifier si le Préfet des Hautes Alpes est intervenu au titre du contrôle de légalité.
Je pense que la FFCAM va se saisir rapidement de ce dossier, vérifier ce qu'il en est, et agir pour la liberté d'accés à la montagne.
Sportivement
Pierre BONNARD
membre du Comité directeur de la FFCAM

» Par chantal, le 24.11.2009

soyons responsable !!! le damage coûte cher alors ilest normale sur les itinéraires damés en ski de fond , raquettes, à pied, ,avec des chiens de reverser une petite participation ....
par contre skieurs de rando arretez de faire une fixation sur cette taxe : on sait que le plus grand plaisir en ski de rando c'est de faire sa trace , alors passons hors trace sans taxe .....
basta

» Par nicom, le 24.11.2009

Ouai enfin... je connais pas les secteurs concernés, mais si tu es sur une piste avec un précipice à ta droite et une barre rocheuse à ta gauche, je vois pas trop comment tu fais ta trace. Le probleme c'est que tu es obligé de passer à certains endroits pour ensuite commencer la course...

» Par voyageur05, le 24.11.2009

Que restera-t'il aux générations à venir et dans quelles conditions ? - Les restrictions, interdictions, péages fleurissent ..... Oh France terre de liberté ! nous ne pourrons bientôt même plus fouler ton sol du fait même de nos concitoyens au nom du sacro-saint "pognon" et du droit qu'ils s'octroient de s'approprier la montagne. Je continuerai de randonner dans ce magnifique massif mais j'irai dépenser mes euros en des lieux plus accueillants.

» Par serge faraut, le 24.11.2009

Il me semble normal qui si nous utilisons le confort d'une piste damé nous devons apporter notre contribution. Il est trés simple de faire sa propre trace. Pour le col agnel, la blanche, voir tout les sites reculer c'est sur que le confort de la piste damé est appréciable pour relancer l'économie ski nordique il faut prendre le forfait et voila c'est tout!! d'autre part un acces trop facile améne la surfréquentation et une incidence incontournablement sur un environement fragile. Le ski alpiniste a pri une ampleur extraordinaire le défilé permanent sur le pas de notre porte me dit que si l'on veut être digne de ce sport magnifique il faut respecter le milieu dans le quel nous evoluons; aussi bien sur un plan nature que économique. Le ski nordique est une activité sportive respectable et les utilisateurs de ces piste doivent casquer aussi non c'est les portes ouverte aux piétons, aux chienx et le plaisir du ski de fond c'est d' évoluer sur un billard. Les pietons en hiver doivent demander que leurs soient fait des itinéraires damer et entretenu comme en suisse allemende les winter-weg. Et si pour le ski alpinisme nous voulons beneficier de pistes damer cela 's'appelle du ski alpin!! Quand on utilise un tire fesse pour s'avancer il faut casquer!!
Je pourrais au détriment de me faire mal voir en parler pendant des heures. Le tourisme oui, nous en vivons. Le respect des autres et de la nature doit être notre fer de bataille. Ne pas confondre nos montagnes avec un WWC.
J'en profite pour informer tout le monde qu'un circuit école de ski alpinisme avec plusieur itinéraires et un parc arva se met en place sur Aiguilles sur leur ancien domaine alpin, la c'est gratuit. je pense que c'est une evolution trés intéréssante et je ferais parti des premiers à le visiter. chao

» Par Jules, le 24.11.2009

c'est le même probleme quand on va faire la ratelle, la gars du service des pistes ma juste dit de pas niker la trace, c bien, plein de con de randonneur niront pas dans le queyras, c'est cool, comme si l'hiver, vous preniez un max la route de l'agnel ou de la chapelle de clausis...
ah ah, ça me fait bien rire quand même comme si dans les CR de l'an dernier, ces routes étaient pratiqué plein de fois pendant la saison de fond.
Je vois bien la gasier a 8h au pont de larianne ou a saint véran faire le pass... c'est comique à moins que vous alliez en rando à midi ...

» Par alainG, le 24.11.2009

@ jules, cet espace de dialogue n'avait pas encore dérapé dans la condescendance vis à vis des autres.
Si on te fait payer pour la piste de fond qui monte au pont des Espagnols, tu ne diras plus la même chose, car j'imagine que les Crévoulins ( habitants de Crévoux pour les lecteurs qui ne connaissent pas) doivent avoir les mêmes pbs financiers que les Queyrassins,si l'on ne veut pas que les pistes de fond soient trafolées par les piétons et les raquettes, qu'on leur fasse un parcours spécifique, mais faire un pass piéton sur les pistes de fond, celà n'ira pas dans le sens d'une préservation de la qualité de ces dernières, c'est pour cette raison que je pense que c'est une une fausse justification de la part des élus(voir la fameuse annexe 2).
signé: un con de randonneur (comme tu l'as si bien dit)

» Par Ricil, le 24.11.2009

En clair, si tu ne marches pas ou skie pas sur les pistes damées, tu n'as aucune raison de payer !

» Par axel, le 24.11.2009

Pour ceux qui proposent "simplement" de passer à coté des traces: oui, évidemment, on pourra toujours tracer à coté de la route: ceci dit les anciens avaient réalisé les voies de manière intelligente et pratique, donc si c'est pour se faire "chier" à tracer en dévers ou entre deux lacets c'est pas le plus simple.

Ensuite pour ceux qui sont favorables à la taxe, au delà du principe déjà très contestable de faire payer, il est à noter que nul part dans les Alpes je n'ai vu des itinéraires de ski de fonds qui sont aussi mal entretenus que ceux du Queyras (du moins pour ceux de l'Aigue et de St Véran que je pratique). A tel point que depuis l'an dernier je me refuse à payer lorsque je skate vu l'état dramatique (fréquence) du damage.Alors demander à des randonneurs à ski qui vont utiliser des traces de ski alternatifs parfois sur 500 ou 1000m suivant les sorties (Rouchon, Sagnes longues, foréant...) de payer c'est lunaire!


Enfin et de manière plus stratégique pour le Queyras: le Queyras c'est loin et peu accessible, il n'y a pas de domaine de ski alpin concurrentiel avec ce qu'on trouve ailleurs dans les Alpes: le seul positionnement pertinent de ce site pour le différencier du reste: c'est la montagne en toute liberté. Alors voir ce type de décisions prises par les élus, à un moment où le Queyras n'est pas au mieux, ne me rassure vraiment pas sur l'avenir économique du Queyras.

Après la charte cet été, cette taxe...les décideurs du Queyras ne sont décidément pas à la hauteur de la beauté de cette terre et de nos ancêtres.

» Par Valmag, le 24.11.2009

Il s'agit dans ce cas d'espèce d'appliquer une redevance ski de fond non plus à un domaine nordique mais à des itinéraires de randonnées.

En effet :
- l'entretien n'est fait sur ces itinéraires qu'une fois par semaine, au maximum deux fois en périodes scolaires, et de ce fait on ne peut sérieusement parler de pistes de ski de fond ni de domaine nordique. Le skieur de fond peut s'estimer floué compte tenu de la médiocre qualité des pistes au bout d'une journée et le non skieur de fond se sentir arnaqué.
- ces itinéraires d'une part ne sont pas pourvus du minimum indispensable de confort (salle hors-sac, toilettes, etc.) justifiant une redevance et d'autre part ne sont pas surveillés.
- la redevance s'appliquerait aussi à tous les utilisateurs de ces routes départementales et communales.
- ces itinéraires donnent accès à pas mal de secteurs très fréquentés par les skieurs de randonnées.

"S'il faut payer on va ailleurs"! C'est ce qu'il faudrait éviter dans l'intérêt des Queyrassins, mais c'est ce que la communauté de communes du Queyras n'a pas pris en compte.

Il apparaît donc indispensable que la Comcom du Queyras amande ou précise clairement sa position vis-à-vis des skieurs de randonnée et des raquetteurs, car faut-il encore une fois rappeler (1) que ces deux activités n'ont par définition que faire de pistes entretenues et (2) que beaucoup des skieurs de randonnée et des raquetteurs n'utilisent ces itinéraires que pour aller plus loin.

» Par Michel Denizot, le 25.11.2009

Ce truc me fait hurler!... Ca me parait un precedent extremement dangereux.
J'envoie tout de suite la note au president de la communaute des communes. Merci Mich!...

» Par Pit, le 25.11.2009

Si la délibération est illégale, (ce qui n'est pas sûr) alors il faut en demander au juge administratif la suspension et l'annulation.
Mais une chose est sûre c'est que tant que cette délibération ne sera ni suspendue ni annulée, il sera possible de faire payer le passage et verbaliser les récalcitrants. Il ne suffira pas de dire que c'est illégal pour échapper à la prune!
La suspension passe par une procédure de référé suspension (article L. 521-1 du code de justice administrative) elle permet d'agir en urgence. Son effet est provisoire.
L'annulation nécessite un recours en annulation (ou excès de pouvoir). Le jugement risque de prendre un certain temps mais l'annulation aura un effet définitif (à la différence de la suspension qui ne dure que jusqu'au jugement relatif à la demande d'annulation).
Toute personne concernée par cette délibération peut l'attaquer.
Le ministère d'avocat n'est pas obligatoire. Mais avant de déposer un recours, il est préférable d'avoir quelques connaissances juridiques, sinon ça augmente considérablement les chances d'échec.
Le tribunal compétent est le Tribunal administratif de Marseille: http://marseille.tribunal-administratif.fr/ta-caa/

» Par Yves FRUCHON, le 25.11.2009

Dommage c'est une belle région où je n'ai plus envie d'aller et tant pis pour les commerçants qui ont laissé faire. A faire suivre aux "glorieux" qui ont concocté cela!

» Par Pascal Guerin, le 25.11.2009

Bonjour à tous,
Laissons intervenir nos responsables de fédérations FFCAM et FFME sur ce dossier, au besoin par le biais de pétitions qu'ils pourrons structurer. Je vois que pour la FFCAM cela semble en cours !

» Par laurent, le 25.11.2009

Nous devions partir en Janvier à 3 couples de randonneurs. Nous irons ailleurs

» Par tienus, le 25.11.2009

Une pluie de courriels et autres protestations sur le bureau de la communauté de communes, si ça ne les fait pas reculer, au moins on ne sera pas resté à compter les points. J'ai repris en modifiant pour mon compte, les termes de Mich.

» Par Marie Paule, le 25.11.2009

Mon mari et moi devions réserver une semaine a l hôtel en mars pour aller faire du ski de rando. Nous irons dans un autre massif.

» Par Padre, le 25.11.2009

Ah, enfin. Moi ça me fait plaisir toutes ces réactions de résistance (parce que je ne compte plus les trucs aussi vomitifs qui ont été faits, souvent inaperçus).
On va finir par bien comprendre que le Haut Alpin en général ne mérite pas sa terre...

» Par Fab, le 25.11.2009

c'est pas possible!!!!!!!!!! l'un des seuls endroit où nous trouvions pas de bidochons!!!!!!!!! payant
là on va être un paquet à avoir les boules

» Par kmervert, le 25.11.2009

Pas de blablas ,de l'action.
Il faut leur pourrir leur boîte mel par des protestations.
Ecrivez,faites écrire.
On gagnera sans doute pas mais au moins on aura essayer.

» Par james83, le 25.11.2009

Je suis scandalisé.
Après les navettes en bus dans la vallée de Dormillouse (05), à quand des parcmètres au départ des courses comme en Suisse, ou des péages pour accéder à certains cols comme en Autriche ?
Les exemples se multiplient dans les Alpes et dans les Pyrénées... Navrant !

» Par J2LH, le 25.11.2009

Pierre Bonnard : "Je pense que la FFCAM va se saisir rapidement de ce dossier, vérifier ce qu'il en est, et agir pour la liberté d'accés à la montagne."

Ah ! Ah !

Les dirigeants de la FFCAM ayant refusé à l'époque où la loi est passé de s'y opposer parce qu'ils cherchaient à l'époque à obtenir la délégation de la raquette et du ski de rando (qu'ils n'ont pas eu) et donc caressaient le gvt dans le sens du poil ils ont facilité le vote de cette loi. Je propose donc à P.Bonnard et aux autres dirigeants du CAF de ne plus la ramener sur ce sujet.

Une des raisons pour laquelle je suis contre cette loi est qu'elle est inapplicable parce que les prestations proposées (damage, sécurisation, etc...) ne sont pas demandés par les pratiquants qui de toute façon refuseront de payer. Au mieux on aura des conflits entre pratiquants et stations pendant quelques saisons et la mort du système. Il suffit de refuser de payer, ils n'y pourront rien.

» Par nicom, le 25.11.2009

@J2LH : je vois pas le lien entre le délégation raquette et ski de rando pour la ffcam et la comcom du queyras....

» Par J2LH, le 25.11.2009

@nicom : la taxe du possible n'est possible que parce qu'il y a eu une loi les autorisant (je ne suis pas sûr du tout par ailleurs qu'elle entre bien dans le cadre de la loi qui ne concernait, sauf erreur, que les activités nordique donc pas du tout le ski de rando mais bref). A l'époque où la loi a été votée la FFCAM cherchaient à obtenir la délégation pour le ski de rando et la raquette, P.Bonnard et les autres dirigeants ont préféré dire qu'ils ne s'opposeraient pas à cette loi (la FFME s'y est opposé même si c'était plutôt mollement) pour ne pas s'opposer au gouvernement qui devait lui attribuer la délégation.

» Par Fred du Viso, le 25.11.2009

Du calme,du calme.
le Queyras n'est pas un territoire qui est réduit à 5 départs de courses de ski alp intéressantes !!!
Au delà du col Agnel,de la blanche ,de la roche écroulée et d'une partie de ceillac,il reste encore des centaines de courses à faire!!!

Certes ,ces départs sont peut être parfois plus faciles (vastes parking etc...) mais la liberté de skier est encore largement possible...quelques idées sont rentrées chaque w-e sur le site que vous êtes entrain de consulter.

Et puis au lieu de boycotter le Queyras,réfléchissez et aidez nous plutôt .
En venant pratiquer vos loisirs favoris ,(sans être obligés de partir par un des itinéraires payants) vous aller générez une économie locale qui va permettre d'éviter de trouver des moyens de financements "créatifs"et je l'avoue pas toujours à propos.
le Queyras est un pays particulier toujours apprécié,malheureusement ,notre économie est toujours très très "aléatoire" et souvent sur le fil du rasoir.
sans excuser les élus de la com.com,il faut bien trouver des financements,au delà des impôts qui pour des petites communes comme les nôtres augmentent chaque année.
faire vivre le Queyras économiquement parlant est la solution la plus simple pour éviter ces nouveaux types de redevances.
essayer d'arriver à un léger équilibre financier des structures serait bien plus positif bien évidement .

il serait bien plus agréable de pouvoir "offrir "pas mal de services aux skieurs comme en scandinavie (pas ou peu de forfaits de ski nordique par ex;)mais pour cela il faudrait que les finances des communes puissent être plus florissantes...et une fois de plus ce n'est pas en boycottant ces territoires que cela existera un jour.
je paye mes impôts comme tous par contre j'ai droit à beaucoup moins de services publics (poste,transports en communs) et privé (banque,médecins etc...),j'assume pleinement et c'est même un choix de ma part.
mais une fois de plus,ne plus venir "consommer" dans le Queyras ne servira à rien non plus.(sauf peut être à le transformer en musée ou sanctuaire mort de tout habitant)

si cette redevance "fonctionne "ici,soyez sur qu'elle va se multiplier ailleurs ,même et surtout dans des stations qui sont déja plus que bénéficiaires.

dans le Queyras,il s'agit "simplement" de la survie des activités nordiques qui sont déficitaires depuis longtemps et qui doivent être refinancées chaque année par les communes (et par les résidents !entres autres!)

Il faut avouer que malheureusement ,il y à certains soucis vis à vis de certains pratiquants (comme nous les skieurs de rando!).

soyez sur que ,nous ,les Queyrassins ,nous nous battons journalièrement pour trouver des solutions les plus adéquates pour tous.
je suis persuadé que nous allons tous trouver rapidement un arrangement qui conviendra à tous les amoureux du Queyras,skieurs de rando ou autres.

» Par Valmag, le 25.11.2009

@ Fred du Viso : je te reçois 5 sur 5 quand tu dis que le boycott n'est pas dans l'intérêt des Queyrassins. Par contre, je ne te suis plus dans ton fatalisme. Les Queyrassins doivent au contraire se rebiffer et interpeller leurs élus pour qu'ils changent de position.
Ceux-ci n'ont manifestement pas peser les conséquences de leur décision. Leur vision est à courte vue et purement comptable sans prise en compte de la promotion négative que cette décision a déjà commencé à provoquer pour le Queyras.

De toute façon la survie des activités nordiques dans le Queyras ne se situe pas sur ces 5 sites. Il ne s'agit pas en effet de pistes de ski de fond entretenues et sécurisées. On ne se trouve pas sur un domaine nordique surveillé, mais sur des itinéraires de randonnée, seulement lissés une à deux fois par semaine, donc de toute façon impropres à la pratique du ski de fond, que ce soit en alternatif ou en skating, dès la fin de la première journée. Exiger une redevance de la part des skieurs de fond pour un tel entretien, c'est déjà se moquer d'eux, alors a fortiori de la part des autres usagers.

Cette affaire dénote une méconnaissance totale des exigences des skieurs de fond par les élus du Queyras, qui seraient bien avisés d'aller au Grand Revard, à Bessans, aux Saisies, à Villard-de-Lans ou dans le Jura pour découvrir ce que tracer et travailler une piste de ski de fond signifie.

» Par PiB, le 26.11.2009

Par J2LH, il y a 12 heures 59 minutes
Pierre Bonnard : "Je pense que la FFCAM va se saisir rapidement de ce dossier, vérifier ce qu'il en est, et agir pour la liberté d'accés à la montagne."
Ah ! Ah !
Les dirigeants de la FFCAM ayant refusé à l'époque où la loi est passé de s'y opposer...."

Je tiens à préciser que J2LH se méprend complétement. Le texte qu'a fait adopter le sénateur de Savoie Thierry Repentin pour la redevance nordique va précisement nous permettre de nous opposer juridiquement avec beaucoup plus de chances de succés à la décision du Queyras. Ce texte édicte aussi le principe du libre accès à la montagne (c'est à la demande de la FFCAM que cet alinéa fut introduit), et ce texte encadre les possibillités d'instaurer une redevance strictement, liant la redevance à des prestations de service réelles.
J'ai discutté avec Thierry Repentin l'an passé. Il était particulièrement satisfait de voir que grâce à l'encadrement strict des possibilités d'instaurer la redevance, trés peu de communes s'étaient lancées.
Sans texte, les initiatives des communes pour faire payer tout et n'importe quoi se seraient multipliées.
Dans le Queyras, il me semble que nous sommes effectivement dans le "n'importe quoi".

Ceci étant dit, il demeure que nous devons entendre les problêmes des petites communes de montagne, et dialoguer.

Je laisse à J2LH le soin de tailler en pièce ma réponse.

Pierre BONNARD

» Par Chouch, le 26.11.2009

HOUHOU !!!!! ON PARLE D ITINERAIRES DE RANDONNEE NORDIQUE: des pistes damées, balisées et sécurisées !!!!!

Qui fait du ski de randonnée là dessus ??? Je suis skiman dans la vallée du Queyras et cette mesure est largement attendue par les touristes et les locaux car nous retrouvons sans cesse des raquettistes et quelque fois des gens utilisant des skis de randonnée pour éviter de louer ou d'acheter du fond et de prendre un forfait sur les traces d'alternatif, malgré les panneaux de sensibilisation mis en place.

Oui, il y a une demande de raquettistes pour pratiquer sur des pistes leur étant destinées mais elles sont en projet sur la vallée et elles seront totalement gratuites. De même pour des itinéraires spécifiques au ski de rando qui comporteront des panneaux explicatifs et qui seront gratuits également.

Il serait bien que ce site ne devienne pas comme tous les sites à vocation médicale OU TOUT EST ECRIT SANS VERIFICATION ET QU'AU FINAL ON FINISSE DANS L'ERREUR ET LA NUISANCE !!!!!!!!!

3 euros à payer quand on refuse de partir en autonomie c'est le prix à payer pour l'assistance, l'entretien et le balisage.

» Par Valmag, le 26.11.2009

@ Pierre Bonnard,
Merci pour ta précision. C'est bien ce que j'avais compris lors de l'instauration de cette fameuse loi : le principe du libre accès à la montagne d'une part, et le lien entre une redevance et des services réels.
Dans les cas présent, le principe du libre accès doit s'appliquer aux randonneurs, de même que le lien entre la redevance et des services réels aux fondeurs. Force est de constater qu'il n'y a pas de services réels en contrepartie avec des pistes entretenues une à deux fois par semaine et que manquent souvent salles hors-sac chauffées et toilettes, au sommet du Col d'Izoard par exemple. NB : je ne le réclame pas, puisque cette redevance n'a pas lieu d'être.

Il n'y a pas à tailler en pièces ta réponse et à créer un débat parasite dans un sujet particulièrement important pour beaucoup de monde : les habitants, les acteurs touristiques, les communes, les visiteurs, les randonneurs. J2 saura se retenir.

» Par J2LH, le 26.11.2009

"J'ai discutté avec Thierry Repentin l'an passé. Il était particulièrement satisfait de voir que grâce à l'encadrement strict des possibilités d'instaurer la redevance, trés peu de communes s'étaient lancées."
Un peu de bon sens et moins de politique et de retournement de veste : la taxe n'était pas possible avant cette loi et ceux qui l'ont fait voter se disent maintenant satisfaits qu'elle ne puisse pas être mise en oeuvre alors qu'à l'époque ils sont venus nous expliquer toutes les bonnes raisons qui justifiaient les péages. C'est quand même énorme ! Encore un peu et Repentin viendrait nous dire qu'il est contre les péages. La crédibilité de la FFCAM en prend un bon coup.
Cette loi entérine le principe des taxes pour des prestations dont les pratiquants ne veulent pas. Depuis quand faut il que la montagne soit sécurisée et les chemins damés pour pratiquer le ski de rando ou la raquette ? A partir de là aucune prestation ne peut justifier les péages pour emprunter les sentiers.

» Par Valmag, le 26.11.2009

@ Chouch,
1. On ne fait pas de ski de randonnée là-dessus, on utilise juste ces itinéraires pour aller plus loin et/ou en revenir. Le principe de l'accès libre et gratuit doit s'appliquer sur ces itinéraires.
2. Il ne s'agit pas de pistes de ski de fond, régulièrement, c'est-à-dire quotidiennement, entretenues pour la pratique de l'alternatif ou du skating, pour lesquelles le principe de la redevance n'est pas discuté. Il s'agit d'une extension de la redevance à des itinéraires de randonnées à la fois nordiques, pédestres ou en raquettes, voire avec chiens de traineaux.

Hélas, J2 n'a pas su se retenir.

» Par giloupithèque, le 26.11.2009

@ Chouch,
ils en disent quoi, les refuges Agnel, de la Blanche, du Viso?...

» Par jacky05, le 27.11.2009

Bonjour
La montagne Queyrassine toujours gratuite !
Un rectificatif est publié sur:
http://lequeyrassin.free.fr/wordpress/?p=6180
Bonne journée
Jacky

» Par Fred du Viso, le 27.11.2009

@ webmaster:

bonjour,

est il possible de remonter l'info dans les nouvelles actualités?
Le post de jacky05 me semble très important et EST très important pour les socio-professionnels du Queyras.

en espérant que les message passe bien vers les skieurs de rando.

le Queyras fait preuve une fois de plus d'adaptabilité et réaction face aux controverses.

Au fait,les sorties en ski de rando sont tout à fait possibles vers le col Agnel (rocca rossa,caramantran etc..)

» Par Valmag, le 27.11.2009

Bonne nouvelle, bravo et merci les amis.
Mais avant de nous réjouir et de considérer que la mobilisation a payé, merci de nous en dire plus sur ce revirement. Qui est le signataire de ce texte et a-t-il été entériné par le conseil communautaire ?

» Par J2LH, le 27.11.2009

C'est quand même marrant, on en arrive à une situation où on paie si on veut.

» Par jacky05, le 27.11.2009

Bonsoir
J'ai mis sur Le Petit Queyrassin le document transmis par le gestionnaire du site nordique (27.11.09).
Bonne soirée

» Par àfond, le 28.11.2009

@ Valmag
La mobilisation n'a pas payé, les gens ont tout simplement fini par comprendre en ayant plus de détails sur la situation, aucune rectification n'a été apportée à l'existant.
@ J2LH
On paye pas quand on veut, on paye selon ce que l'on pratique et là où on le pratique.

» Par chouch, le 28.11.2009

@ giloupithèque
Ils ont conscience que le ski de fond dans la queyras coute 500 000 euros et en rapporte 100 000. Il faut transformer totalement la situation actuelle pour faire vivre tous les socio-pros du queyras ne plus faire du tout sportif mais du multi activité nordique et des concéssions car sinon on ne pourra même plus damer jusqu'à chez eux !!!! le gestionnaire de l'année dernière est passé agent de développement et travaille dans ce sens. je sais qu'il a mis au point avec les gens de terrain et les élus de nombreux projets qui ont séduits les financeurs. Nous allons dans le bon sens, c'est bon pour la vallée et ses visiteurs.

» Par loulou13, le 28.11.2009

Bonjour le Queyras, et au revoir ...
Cette année j'irais en vacances faire de la raquette du coté de Barcelo ou peut être dans le Dévoluy, mais pas chez vous.
Vive la montagne libre !

» Par jacky05, le 29.11.2009

Bonjour
Pour Loulou13:
Le Queyras est un immense terrain de jeux pour la raquette et entièrement libre même si on doit passer par une piste damée en évitant d'abimer les traces des fondeurs. La redevance est demandée seulement aux personnes qui veulent se promener uniquement sur des itinéraires damés et sécurisés.
Bonne journée

» Par J2LH, le 30.11.2009

@couch : "Ils ont conscience que le ski de fond dans la queyras coute 500 000 euros et en rapporte 100 000. ". Ca c'est le problème des fondeurs, les pratiquants d'autres activités n'ont pas à payer pour des pistes de fond. On ne va quand même pas payer pour une dégradation de nos lieux de pratique.

» Par J2LH, le 30.11.2009

@ àfond : bien sûr que si on paie quand on veut puisqu'il suffit de dire qu'on n'en a rien à foutre de ces pseudo-prestations pour ne pas avoir à payer. Si tu es contrôlé personne ne peut t'obliger à payer.

» Par Jojodu13, le 13.12.2009

Bonjour à tous
Je pense que ce n'est pas les quelques Euros glanés chaque jour en taxant les rares "piétons" et les quelques "raquetteurs" qui vont renflouer les caisses de la Com des Com. Et si tout ça, en réalité, était fait simplement pour décourager les piétons et les utilisateurs de raquettes à emprunter les pistes tracées, pour les éloigner de ces lieux qu'ils abîment au grand dam des fondeurs. Je suis moi-même tantôt piéton, tantôt raquetteur mais je respecte au maximum ces lieux. J'enjambe les traces, je circule bien au milieu ou sur le bas-côté quand c'est possible..... Mais combien de piétons et de raquetteurs ne le font pas, n'interpellent pas leurs enfants ou leur chien qui piétinent les traces. Combien de gens trainent innocemment la luge de leur bébé sur les traces des fondeurs ?
Donc si on fait payer, ces gens ne viendront plus et ce sera tout bénef pour les vrais sportifs qui rouspèteront moins du mauvais état des pistes. Et comme d'habitude, ce ne seront que les gens "qui respectent" (comme moi) qui seront pénalisés.
Qu'en pensent les élus de mon idée ? Perverse ou vicieuse diront certains...

» Par Jeroen, le 27.01.2010

Reçu ce jour de la FFCAM
Communiqué de la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne
Queyras : Le libre accès aux grands espaces montagnards est assuré.
Le 30 octobre 2009, la communauté de commune du Queyras instituait une redevance tarifaire pour
tous les usagers empruntant les nouveaux itinéraires de randonnée nordique, y compris pour les
skieurs de randonnée et autres usagers qui ne font qu'emprunter les dits itinéraires.
La FFCAM s'est immédiatement émue de cette situation ambiguë par rapport à la loi. Elle a demandé à
l'autorité locale des précisions sur les conditions d'application de cette décision :
« (…) Votre délibération n'évoque pas la possibilité de passages libres et gratuits pour les sportifs qui
n'utilisant pas les équipements fixes et services de damage (d'un espace nordique) veulent seulement
pratiquer leur sport en montagne par leurs propresmoyens.
(…) je vous serais très obligé de bien vouloir me faire connaître qu'elles dispositions vous envisagez de
mettre en oeuvre pour permettre concrètement l'accès libre et gratuit à lamontagne (...) »
Par lettre du 5 janvier 2010, M. LAURENT, Président de la communauté de communes du Queyras à
répondu à la FFCAM. Après avoir justifié la mise en place d'une « offre nordique » pour satisfaire des
usager néophytes, débutants, ou exerçant dans un cadre familial, M. LAURENT précise clairement :
« L'accès aux grands espaces Queyrassins reste gratuit. (…). Le libre passage – gracieux- sur une partie du
circuit payant sera accordé « sur la bonne foi à priori », notamment dans le cadre de la pratique du ski de
randonnée, pour l'accès au milieu naturel ».
La FFCAM prend acte avec satisfaction de la mise au point officielle de la collectivité du Queyras. La
FFCAM veillera, sur le terrain, à l'application de ce libre accès à la montagne.
Les montagnes du Queyras sont superbes pour le ski de randonnée comme pour bien d'autres activités et
méritent un séjour de tous les amoureux des grands espaces

» Par jacky05, le 28.01.2010

Bonsoir
la FFCAM se réveille, j'ai mis en ligne sur le Petit journal du Queyras un article rectificatif rédigé par la COM COM du Queyras le 26 novembre.
Voir le commentaire du 27.11 ci-dessus
http://lequeyrassin.free.fr/wordpress/?p=6180
Bonne soirée


VTT de montagne