Accueil > Actu > Politique et Société > L'A51 a du plomb dans l'aile

L'A51 a du plomb dans l'aile - Politique et Société

 
+20
20 votes

L'A51 a du plomb dans l'aile

Proposé par Jeroen le 25.10.2009, publié le 26.10.2009 :: www.ledauphine.com :: 877 clics :: 7 commentaires :: Politique et Société

Quelques petites phrases sur le sujet et puis s'en va... Michel Mercier, le ministre de l'espace rural et de l'aménagement du territoire, intervenait hier au congrès de l'association nationale des élus de la montagne.

À la sortie, interrogé sur l'avenir de l'A 51, le ministre a répondu en quelques mots, qui en disent long, sur la manière dont la poursuite de cette autoroute est envisagée du côté du gouvernement »

Commentaires

» Par Laurent Bernardet, le 27.10.2009

C'est bien la peine de commencer une autoroute, l'amener jusqu'à Monestier de Clermont d'un côté, près de Gap de l'autre pour jamais la finir...

» Par yom, le 27.10.2009

Il la finirait qu'on la ferait péter, alors autant qu'ils économisent !!!
On veut rester enclavé, mais on veut aussi le ferroutage pour nous débarrasser des camions de passage !!!

» Par clocher, le 28.10.2009

A 51, quel intérêt (à part engraisser les bétonneurs ) ?
Officiellement, c'est pour désengorger l'A7 qui est saturée 2 ou 3 jours par an : qui fera le détour par Grenoble pour aller de Lyon à Marseille (+ de Km, + de péage) ?
Cette autoroute sera peu fréquentée, elle sera en montagne, vous imaginez le coût du péage ! il est à craindre que les bétonneurs n'y trouvent pas leur compte et on ponctionnera le contribuable.
Enfin ce bétonnage flinguera un des plus beaux paysages des Alpes.
La solution ? élargir la nationale (comme des aménageurs auraient pu le faire sur le trajet Sisteron-Gap, en épargnant les superbes vergers de cette vallée)

» Par veve73, le 29.10.2009

en effet , arrêtons le bétonnage et doublement des voies de circulation (une pour les nantis , l'autre pour le peuple car au prix des autoroutes , le prix de l'essence parait dérisoire)

bien aménager la nationale suffirait en effet pour quelques jours par an .
le pb , çà se ferait sur les deniers publics que nos chers élus préfèrent dépenser ailleurs , alors qu'une concession , c'est zéro dépenses , du copinage et dessous de table avec les bétonneurs et on donne l'impression de s'occuper du peuple alors que c'est justement nous qui allons la payer cette putain d'autoroute avec les péages sur 30 ans .

je m'emballe , mais j'ai une profonde aversion du système de financement et de contrôle des sociétés d'autoroutes . cherchez à comprendre et donnez votre point de vue , j'ai peur d'être seul (peut-être un délire) .

» Par Henrinours, le 30.10.2009

Normal, en l'état actuel des choses elle n'est pas financée. Comme la rocade nord de Grenoble, d'ailleurs ;-)
Autrement c'est pas une grenoble/marseille, c'est une grenoble/nice, pour décharger la ligne camions avec l'Italie.
Bien sûr qu'une 2x2 comme en Bretagne ou dans le centre de la France suffisait largement pour les besoins locaux, mais y'a que les camions qui peuvent rentabiliser une autoroute à péage à travers les Alpes.

» Par Jean Jacques Bianchi, le 01.11.2009

question : pourquoi le contribuable ( local, national ... ) devrait lui payer - parce que tout se paye - une autoroute qu'il n'empruntera jamais ou quasiment ?? plutôt que l'utilisateur -
personne n'est obligé de rouler sur une autoroute, à péage ou non
je n'ai jamais mis les pieds, pardon, les roues sur les "2x2" gratuites bretonnes que j'ai pourtant un peu financé perso ....
et quelle différence entre l'A51 et une super nationale ( qui emmerde abondamment tous les villages qu'elle traverse, avec ses camions qui de toute façon l'emprunteront, d'autant plus que ce sera gratuit ... )
ceci étant, je ne suis pas vraiment favorable à l'A51, mais pour tout autre raison ( surtout environnementale !! ), mais de grace, avec les bons arguments !!

» Par jc, le 05.11.2009

Il m'arrive souvent de faire la liaison Nice Grenoble : 320 km
par Sisteron/Digne contre 450 par Valence-aix ou Sisteron Aix...bien qu'étant un adepte des routes de campagnes, les petits morceaux d'autoroute évtant vif et monestier, puis plus loin sisteron sont un vrai gain en temps, et un vrai gain en emmerdement pour les habitants des villes traversées.
Il semblerait normal de faire payer les "transiteurs" et usagers réguliers sur réseau routier nettement amélioré, qui de plus concurence d'autres modes de déplacements. C'est le cas en Autriche, Suisse etc et permet, en montagne, de disposer d'un réseau routier princial desservant correctement les locaux (une sortie tous les 5/10km au lieu de 1 tous les 30km sur réseau concédé en rase campagne..). Et au final, 1 seul axe au lieu d'une nationale parallele à une autoroute...


VTT de montagne