Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Neige artificielle en France : état des lieux

Neige artificielle en France : état des lieux - Nature et Ecologie

 
+18
18 votes

Neige artificielle en France : état des lieux

Proposé par manu38 le 20.10.2009, publié le 20.10.2009 :: manuturlututu.free.fr :: 706 clics :: 27 commentaires :: Nature et Ecologie

Je vous recommande de lire l'état des lieux tiré par trois membres du Conseil général de l'environnement et du développement durable. Je ne saurais trop vous conseiller de jeter un œil attentif à ce rapport, vous constaterez que l'industrie du ski artificiel porte gravement atteinte à l'environnement montagnard. »

Commentaires

» Par Pïerre, le 20.10.2009

La neige artificielle, rien que de l'eau et de l'air disaient des responsables de stations dans un article l'année dernière...

» Par pac, le 20.10.2009

le rapport d'une vingtaine de lignes sur la neige de culture ne dit rien en fait....
Un article qui vaut le coup, c'est les conclusions de la saison 2008-2009, publiée par le SNTF: http://www.sntf.org/files/RecueilindicateursetAnalyses2009.pdf
Avec plus de 18.000 emplois directs et 1,2 milliards d'euros de chiffre d'affaire pour 1% des surfaces de montagne "touchée", je ne suis pas choqué que l'on sécurise l'emploi des montagnards en station en sécurisant la neige de culture.
Il est difficile de mesurer l'impact négatif provoqué par les installations par rapport à l'impact positif dans le comportement des gens qui découvrent la nature lors de séjours au ski...

Pac

» Par Pïerre, le 21.10.2009

"l'impact positif dans le comportement des gens qui découvrent la nature lors de séjours au ski..."

Les gens découvrent surtout un espace transformé en stade où on skie quand il n'y a pas de neige et où la nature a été totalement modelée pour la soi-disant demande du marché. A part le fait qu'on skie dehors, je ne vois plus trop ce qu'il reste de la nature.

L'article du SNTF est effectivement très instructif. Rien sur l'impact de l'enneigement artificiel. Normal puisque de leur point de vue il n'y en a aucun...

» Par manu38, le 21.10.2009

Merci Pac pour ce compliment, l'article que vous citez est le compte-rendu des responsables de stations... un peu comme si je notais mon propre boulot (et j'en suis content de mon boulot)

Prendre du recul ne fait pas de mal. Quand on parle de "Ces 5 300 hectares sont enneigés artificiellement grâce à la transformation de 19 millions de m3 d’eau" ou de "risques pour la sécurité publique", vous pouvez reconnaître que l'impact positif mentionné prend plutôt des allures de pauvres d'esprits irrespectueux de leur environnement et voisins.

» Par michel, le 21.10.2009

OK ca fait du mal a l'environnement mais pas plus que les centrales qui servent a alimenter les telesieges et les habitations ni pas plus que les echapements des voitures et surement moins que les usines qui fabriquent les skis...
Je pense qu'il faut relativiser la situation car la neige de culture permet a beaucoup de monde de travailler: j'habite dans une station et a l'intersaison le boulot se fait rare heuresement qu'il y a ce genre de chantier car sinon on serait nombreux a etre au chomage durant quelques mois. De plus si il y a un hiver sans neige c'est encore plus de monde sans travail...
Je ne suis pas pro-station, je n'achete jamais de forfait donc la neige de culture je m'en fiche un peu qu'elle soit la ou non mais ca a un impact tellement important au niveau de la vie d'un village que je pense qu'il vaut mieu bien y reflechir avant de la condamné.

» Par Etienne -H-, le 21.10.2009

Donc tout est possible du moment que l'on oppose l'argument "emploi" sans plus se poser de question?

» Par veve73, le 21.10.2009

pour michel qui travaille en station :
il est facile pour quelqu'un qui a une activité "propre" de crier au scandale , halte à la pollution . pour quelqu'un comme toi , tu ne peut remettre en cause l'activité qui de permet de vivre . c'est compréhensible et humain .
par contre , l'argument "notre activité n'est pas celle qui pollue le plus" n'est pas recevable .

NICOLAS HULOT a dit : jusqu'où suis-je prêt à modifier mon cadre de vie pour préserver la planète ?
dans les modifications futures de notre société pour des raisons écologiques , certaines seront dures à accepter pour tous , certaines inacceptables pour une partie de la population . je comprend que personne ne veut perdre ou changer de boulot pour des raisons écologiques , mais hélas , il faut s'y préparer et le mieux est peut-être d'en changer .

tôt ou tard , de gré ou de force , la nature reprendra ses droits et le billet vert omniprésent , point cardinal de notre société actuelle ne pourra rien contre . ce sera la fin de son règne (du moins je l'espère)

» Par Troll, le 22.10.2009

[Mode troll on]
Si on fait le bilan carbone des skieurs de rando qui parcourent plusieurs centaines ou milliers de km par an pour accéder à leur course et qui renouvellent leur matériel régulièrement, ce bilan est-il meilleur que celui du skieur alpin qui pratique une semaien par an?
[Mode troll off]

Plus sérieusement, il est toujours facile d'accuser son voisin pour ne pas se regarder. Ok ça fait peur des millions de m3 d'eau gaspillés mais qu'est-ce que cela représente par rapport à l'eau utulisée pour la fabrication des skis, des textiles... Par exemple, un jean coûte 25 litres de pétrole et bien plus en eau (dixit l'émission de Yann Arthus-Bertrand hier) et ne parlons pas de 1kg de viande de boeuf ou autre...

Alors 19 millions de m3 d'eau divisé par le nombre de skieurs en station, cela représente combien de jean ou kg de viande par personne? Je n'ai pas la réponse mais je m'interroge sur les ordres de grandeur à considérer. Ne nous laissons pas aveugler par des chiffres en absolu mais regardons les données en relatif par rapport à l'ensemble de note consommation...

» Par Francoua, le 22.10.2009

Ben justement. Ce n'est pas la peine d'en rajouter. C'est comme si tu disais: les chinois polluent plus que nous, donc continuons à polluer.

» Par Manu, le 22.10.2009

Au contraire, Troll, les chiffres avancés poussent à réfléchir... Quand on n'aura plus d'eau au robinet (et c'est déjà le cas dans certaines stations les soirs de fabrication de neige), il sera trop tard pour réagir. Est-il acceptable de ne plus avoir d'eau potable sous prétexte que trois skieurs ne viendront pas si on ne produit pas de neige ?

Acceptons le principe de laisser faire la nature, et nous y gagnerons tous, j'en suis sûr.

Des intérêts énormes sont en jeu. Nous sommes en train de polluer la montagne sur du très long terme ! Les produits chimiques dérivés de cette production de neige se retrouvent dans les nappes phréatiques, et vous trouvez ça normal ?

» Par veve73, le 22.10.2009

d'accord avec toi , Troll , mais mon point de vue n'est pas d'accuser , mais de dire que tout le monde sera impacté par des modifications de comportements (plus pour certains , hélas) .
peu importent les responsabilités , ce sont les conséquences qui me semblent graves , et comme je le préssent , on aura bien d'autres soucis que de connaître les responsables .

je suis dans l'objectif d'agir maintenant car sera moins pénibles et les problèmes climatiques moins extrêmes (sécheresse , tempête , etc ....) .

pour l'anecdote , on a eut hier un feu de forêt au dessus de st jean de maurienne attisé par le fort vent du sud . du jamais vu à st jean et en plus fin octobre !!!!!!!!
heureusement , la pluie est arrivée à temps , mais çà fait réfléchir sur les modifications climatiques .

» Par Pïerre, le 22.10.2009

"Ne nous laissons pas aveugler par des chiffres en absolu mais regardons les données en relatif par rapport à l'ensemble de note consommation..."

Certes mais comme chaque comportement pris individuellement n'a qu'un impact global très limité, ce raisonnement est un bel oreiller de paresse.

Sinon qu'on avance des arguments économiques (éventuellement justifiables à court terme) pour justifier l'enneigement artificiel, soit... Mais qu'on nie les problèmes causés par l'enneigement artificiel et qu'en plus on fasse sa pub sur le développement durable, la nature et tout et tout, ça c'est du gros n'importe quoi.

» Par fab, le 22.10.2009

....... et pendant ce temps les sept laux enneigent avec des l'eau qui manque en cette période de sécheresse .........

» Par manu38, le 22.10.2009

Action des 7 laux qui ne sert à rien avec les chaleurs de cette fin de semaine et le vent du sud, ya presque plus rien... pitoyable !

» Par paul, le 22.10.2009

et le gaspillage d'eau dans les stations services pour le lavage des voitures? Et celui qui se produit quand on prend un bain au lieu d'une douche? Et avez vous pensé a la perte occasionée lorsqu'on tire la chasse quand on va juste pisser?
Combien d'entre nous récupére les eaux de pluie pour les wc ou la vaisselle?
Il est facile de jeter la pierre mais avant de critiquer les autres il ne faut rien avoir a se reprocher...

» Par Pïerre, le 22.10.2009

Je ne lave jamais ma bagnole (pas le temps), je me douche une fois par semaine et seulement quand je suis sale et j'attends la grosse commission pour tirer la chasse.
On peut discuter des canons à neige maintenant ?

» Par Yann, le 22.10.2009

@Paul et ses confrères:
Vous arrivez toujours pas à comprendre que c'est un phénomène que l'on peut qualifier de "nouveau", qui vient donc en plus de tous les maux anciens et surtout de plus en plus présent dans les montagnes ????

Le plus gros des investissements actuel dans les stations concerne la neige de culture, toujours plus, plus haut même sur les glaciers !!!!!!

Même les pistes de fond s'y mettent, y'a qu'à voir Autrans, c'est du grand n'importe quoi....

Faire de la neige de canon en Octobre, ça devient grave.....

» Par Troll, le 23.10.2009

Je crois comprendre les remarques de chacun. Effectivement c'est un phénomène qui s'ajoute aux autres et qui ne peut pas être bénéfique pour la montagne.

A ce moment-là, refusons le ski de rando si on ne s'est pas déplacé en vélo ou en transports en commun. Tout le monde n'est pas d'accord? Ben pourtant le ski alpin de masse existait bien avant le ski de rando de masse alors pourquoi rajouter la pollution du ski de rando? Et qu'on ne me dise pas que les kms parcourus chaque hiver sont négligeables surtout que les routes de montagne sont rarement le terrain où une voiture est sobre...

Je m'adresse surtout à tous ceux qui consomment à outrance. Combien coûtent à la nature un téléphone portable renouvelé tous les ans, un écran plat 26" alors que sa vieille TV fonctionne encore, des vêtements toujours à la mode et lavés tous les jours même si peu sales...

Alors oui c'est une aberration d'utiliser les canons pour faire de la neige en octobre alors qu'on sait tous que ça va fondre. C'est également grave de priver le réseau d'eau potable mais est-ce une catastrophe de puiser dans un retenue collinaire?

Donc je persiste à dire qu'il faut regarder les chiffres en relatif et agir sur l'ensemble de nos habitudes. Hélas plus facile à dire qu'à faire...

» Par Francoua, le 23.10.2009

"C'est également grave de priver le réseau d'eau potable mais est-ce une catastrophe de puiser dans un retenue collinaire?"
Non, ce n'est pas une catastrophe de puiser dans une retenue collinaire. C'est la retenue collinaire qui est une catastrophe. Quant au reste, chacun maintenant fait de plus en plus attention à ses consommations qui semblent être en diminution. En tout cas, ça va dans ce sens là.
Pour les enneigeurs, c'est le contraire, exactement: gaspillage des resoources et impact négatif sur l'environnement.

» Par Manu, le 23.10.2009

et pour compléter Francoua, ces mêmes stations signent des chartes de développement durable ... vous sentez pas comme un malaise quelque part ?
Alors si nous dénonçons ce principe, nous pouvons éviter d'autres catastrophes !

» Par veve73, le 23.10.2009

on fait de la neige pour skier en hiver .

pourquoi pas faire du vent en été pour le kitesurf/windsurf ?

la bêtise de notre société (et donc la notre au sens commun) est vraiment sans limites .

» Par Olivier_R, le 24.10.2009

Je pense qu'encore une fois, tout est dans la mesure. Le rapport général de l'environnement ne dit pas autre chose : il faut mieux encadrer cette pratique et en évaluer l'impact sur l'environnement, la sécurité et les usages connexes de l'eau et de la montagne. Ceci afin de prendre des décisions sur la base de données (scientfiques et socio-économiques) fiables et non sur la base d'une idéologie anti-station.
Je précise que je ne skie pratiquement pas en station et que je suis plutot contre leur extension. Par contre, je ne vois pas en quoi certaines de ces stations n'essaieraient pas de s'adapter compte tenu du contexte climatique actuel. Tout le monde a le droit de ne pas aimer le ski de rando.

» Par Mic'hel, le 24.10.2009

"A ce moment-là, refusons le ski de rando si on ne s'est pas déplacé en vélo ou en transports en commun."

100% d'accord :D
Et on vire les usines à ski avec!
Aaaah mon rêve se réaliserait-il enfin?

» Par Un gars des montagnes, le 26.10.2009

Ok, fermons définitivement les méchantes stations de ski et leurs épouvantables enneigeurs responsables de tous les maux. L'argument Emploi n'étant de plus pas recevable (facile à dire quand on n'est pas concerné! Hein Etienne H?), les montagnards n'ont qu'à quitter leurs villages et aller travailler en ville comme les autres... C'est vrai quoi ! En voulant vivre sur leurs terres (ancestrales), ils empêchent une population (citadine?) d'avoir sa vision "conte de fée" de la Montagne !
Mais allons plus en avant encore; pendant qu'on y est, fermons aussi la totalité des entreprises, des magasins et des usines des villes françaises. Elles polluent au moins autant que les stations de ski, sont relativement moches, et engendrent des déplacements en voiture innombrables. Comme ça, tout le monde aura du temps libre et pourra - pour en revenir au sujet - se promener gaiement dans les montagnes redevenues sauvages !!!
Je ne dis pas qu'il faut continuer à faire n'importe quoi. Mais le fait que chacun s'entête à cristaliser sa conscience environnementale sur les activités (forcément plus néfastes que les siennes) de son voisin ne résoudra rien...

» Par manu38, le 27.10.2009

"le fait que chacun s'entête à cristaliser sa conscience environnementale sur les activités (forcément plus néfastes que les siennes) de son voisin ne résoudra rien..."

Oui, commençons au moins à prendre conscience que l'enneigement artificiel n'est pas une fin en soi... :) Je ne préconise pas le retour à l'âge des cavernes mais plutôt une réflexion profonde sur ce que nous voulons pour la montagne et ses habitants. Il faut envisager l'avenir de ces stations... quelles actions sont faites actuellement, si ce n'est niveler les pistes et les élargir ? Est-ce vraiment ce que nous souhaitons ? Est-ce un comportement acceptable à long terme que de construire toujours plus ? Pourquoi ne pas faire quelques efforts ? Cela ne pourrait que valoriser davantage les stations françaises, qui perdent chaque année de plus en plus de pratiquants français... Pourquoi ? ;)

» Par Olivier_R, le 27.10.2009

"Je ne dis pas qu'il faut continuer à faire n'importe quoi. Mais le fait que chacun s'entête à cristaliser sa conscience environnementale sur les activités (forcément plus néfastes que les siennes) de son voisin ne résoudra rien..."

Entièrement d'accord avec ton point de vue. C'est comme si on demandait au skieur de piste de donner son avis sur le caractère écologiquement acceptable du ski de randonnée. Mais foutez leur la paix !
Est-ce une fin en soi de faire des kilomètres en bagnole pour faire 1500 m de dénivelée, de changer ses skis tous les 3 ans.
de se payer les dernières fringues millet fabriquées en Chine ? Non c'est juste du plaisir. Alors acceptez que les skieurs de piste continuent à prendr leur pied, sinon ils feront des pistes plus haut en altitude. C'est peut être ça que vous voulez ?
Il vaut mieux parler de ce que l'on connait. Pour ce qui est du caractère écologiquement acceptable des canons à neige, il y a des professionels pour ça.
A bon entendeur

» Par manu38, le 27.10.2009

Merci de nous donner ou non droit de parole et de me prendre pour un abruti. C'est un plaisir de débattre !

Alors, l'avenir des stations, pour vous c'est quoi ? Que du plaisir ? ou un tantinet de respect ?


VTT de montagne