Accueil > Actu > Nature et Ecologie > La montagne décapitée!

La montagne décapitée! - Nature et Ecologie

 
+22
22 votes

La montagne décapitée!

Proposé par bobo le 08.09.2009, publié le 09.09.2009 :: www.lemonde.fr :: 1014 clics :: 46 commentaires :: Nature et Ecologie

Les Appalaches, montagnes décapitées... »

Commentaires

» Par Etienne -H-, le 09.09.2009

A voir en images ici: http://www.ohvec.org/galleries/mountaintop_removal/007/

Vision cauchemardesque de fin du monde.

» Par davidg, le 09.09.2009

c'est quoi ca.... la liason bonneval -> val d'isere ?

» Par piolet15, le 09.09.2009

Mouais, pas joli joli .C'est triste :-(

» Par Eric L, le 09.09.2009

C'est jolie ces belles pentes ondulant dans le paysage
et quel festival de couleur : roches grises, brune, ocres, rouge...

» Par tetof, le 09.09.2009

Faut peut être arrêter le couplet écolo à la noix. J'ai vécu en Caroline. J'allais dans les Appalaches tous les WE. Ok, tout n'est pas parfait. Mais, c'est autrement plus sauvage que chez nous dans les Alpes. Y a des coins où il est possible de rencontrer l'Ours. C'est des forêts à perte de vue sans aucun humain.
W Virginia est une région rurale pauvre. Ca n'excuse pas tout. Mais, l'extrême pauvreté de ces gens survivant avec rien dans un pays "riche" m'a autrement choqué que quelques coupes de pelleteuses.
C'est l'archétype de l'article Bull Shit pour franchouillard se payant les riquains alors qu'il n'y connait rien.

» Par bobo, le 09.09.2009

Relis bien l'article Tetof, certes le point de vue du journaliste penche côté écolo, mode oblige, mais l'article précise bien que "l'attitude de la population locale vis-à-vis du mountaintop removal est complexe" etc; et puis c'est quand même impressionnant comme technique. Rien que pour ça l'article mérite d'être lu.

» Par tetof, le 10.09.2009

Bof. Quand je lis les propos ci-dessous, je ne peux que me poser des questions sur la valeur des informations.
>>>>
L'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) estime que, en 2013, 6,8 % de la surface de forêts existant en 1992 dans les régions concernées aura été détruite par mountaintop removal.
>>>>
C'est n'importe quoi. Les Appalaches sont une chaine de montagne de 300km de large sur 2400 km de long.
http://en.wikipedia.org/wiki/Appalachian_Mountains
Je te laisse faire une estimation de la surface de la forêt et calculer ce que représente les 6,8%.

C'est assez énorme et j'aurais vu le problème. Je ne connais pas toutes les Appalaches mais je me suis baladé dans 7 ou 8 états. Le 6,8% est de la désinformation : bull shit. Il est probable que cela concerne une zone bien précise des appalaches.
Crois tu que l'ours existerait toujours dans les Appalaches ? .

» Par Olivier R, le 10.09.2009

Moi je préfèrerais une étude d'impact un peu plus sérieuse que cet article du Monde. Autre chose que la mine c'est pas bien, ça détruit la forêt et y a plein de déblais partout ! Quel scoop !
En France, nous avons déruit bien plus de 6,8% de notre forêt pour l'agriculture et aujourd'hui, elle repousse.

Ce qu'il serait intéressant de savoir, c'est si ces déblais miniers ont un impact sur les eaux de surface (charge solide, toxicité). Mais ça l'article ne le dit pas.

» Par Etienne -H-, le 10.09.2009

Un article sur le même sujet ici:
http://www.rue89.com/american-ecolo/2009/02/06/lallegeance-au-roi-charbon-mine-les-ecologistes-americains
Mais j'entend déjà tetof crier sur la partialité de cet article gauchisant...

» Par sylvain, le 10.09.2009

http://www.monde-diplomatique.fr/2004/10/HALIMI/11549

» Par tetof, le 10.09.2009

Etienne,
Si j'arrivais à trouver en France la même Wilderness que j'ai trouvé dans les Appalaches, je me permettrais pas cette réflexion.

En France, l'empreinte de l'homme est partout dans nos montagne. L'homme a entièrement façonnés nos paysages.
Je n'ai rien trouvé de tel dans les Appalaches. Il y a encore des ours dans ces montagnes.

Par ailleurs, ce n'est pas la peine de parler d'articles gauchissant. C'est tout simplement le truc typiquement franchouillard.
Un article "Les USA décrit par des Français" est à peu près aussi nul qu'un article "la France décrit par les USA". C'est généralement un ramassis de lieux communs servis par les médias brossant son public dans le sens du poil.

» Par bobo, le 10.09.2009

<<<<
C'est n'importe quoi. Les Appalaches sont une chaine de montagne de 300km de large sur 2400 km de long.
>>>>
Ilne doit pas y avoir de la fôret tout du long, et puis des données issues d'un organisme officiel (EPA) elle me paraissent plus sûr que tes impressions. Mais en effet faudrait voir si le journaliste à bien interprété (lu?) la statistique.

Allez quand même jeter un oeil sur google map, c'est impressionnant.

» Par bobo, le 10.09.2009

Quelques liens complémentaires

article et Photos (cliquez sur le lien PHOTOS:Lifecycle of mining in West Virginia)
Plus de détails sur la technique

5 700 km² de forêt de dégagées en 2012 dans les Appalaches, soit 1% de la superficie de la France, pour se donner une échelle, c'est la superficie de l'Ain.

» Par Etienne -H-, le 10.09.2009

@Tetof: ce n'est pas aussi simple qu'une franchouillardise anti-américaine. L'article vaut ce qu'il vaut, mais il ne rentre pas vraiment dans un manichéisme si simple.
Et il ne s'agit pas de comparer les Appalaches aux Alpes, juste de s'informer sur des dégradations particulièrement violentes contre l'environnement. Les 2 articles rapportent d'ailleurs les contradictions auxquelles sont confrontées les habitants.

» Par Fabrice, le 10.09.2009

Sur le 6,8%, il est bien précisé que c'est sur "les régions concernées" : donc on ne sait pas exactement ce que ça comprend mais ce n'est pas toutes les Appalaches.
Après, il faut voir qu'au-delà de la dégradation de la montagne, il y a le fait que ces mines (La Virginie Occidentale est un des états US qui possède les plus grosses réserves de charbon) servent à produire la moitié de l'électricité des Etats-Unis, ce qui émet des quantités faramineuses de CO2 (bien que les énergies renouvelables, le nucléaire ou même le gaz)
Avec le pétrole émis par nos chères voitures, c'est la principale source d'émissions de CO2 dans le monde

» Par tetof, le 10.09.2009

@Etienne

Bof, ayant vécu aux USA, je peux t'assurer que 99% des informations grand publics disponibles en France sur les USA sont avant tout du baratin franchouillard des médias.
Les USA vu à travers le prisme des médias francais = bull shit.
Il y a bien plus de dégradations violentes de l'environnement dans les alpes que dans les appalaches que j'ai connu. Y a pas Chamonix ou la Tarentaise.
Pourrais tu m'indiquer des régions françaises que l'homme n'a pas façonné ?
Ayant eu quelques collègues grimpeurs bosant dans des Non Profit Organisation du Sud des USA, je sais pertinemment que tout n'est pas rose. Mais le couplet des 6,8% des Appalaches fait bien rigoler. C'est grand les Appalaches et il y a BEAUCOUP de forêt. C'est même un peu pénible tellement le paysage est fermé par la forêt.

» Par tetof, le 10.09.2009

>>>
Sur le 6,8%, il est bien précisé que c'est sur "les régions concernées" : donc on ne sait pas exactement ce que ça comprend mais ce n'est pas toutes les Appalaches.
>>>
Excellent. On pourrait également écrire 100% que cela serait tout aussi vrai : il suffit de réduire les régions concernés. C'est typiquement bull shit.

» Par Fabrice, le 10.09.2009

Tout à fait d'accord avec toi là-dessus, l'auteur aurait pu préciser ce qu'il entendait par ces "régions concernées"

» Par Seb, le 11.09.2009

@tetof :
Si tu pouvais expliquer à tout le monde ce que tu entends par l'expression "bull shit" que tu dégaines sans cesse, ça éviterait que tu te fasses des posts rien que pour toi...
Je me mets à la place d'un mec qui n'a pas vécu aux USA, un mec qui n'y connait rien en bref...

» Par Mick, le 11.09.2009

Pour les nuls comme moi, il reste heureusement internet !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bullshit

» Par Mic'hel, le 11.09.2009

Un "bel" exemple de la fuite en avant des occidentaux pour l'énergie, ces photos. Quand il y aura plus de pétrole pour mettre dans les culturellement indispensables voitures, faudra bien trouver autre chose.
Cela dit, tetof a raison: en france, et tout le long de l'arc alpin d'ailleurs, on a fait bien pire. Sauf qu'on s'y est habitué. Par exemple, 99% des sorties de vttour n'existeraient pas si on avait pas transformé les montagnes en grands jardins publics en périphérie des agglomérations. ça me toujours doucement rigoler les gens qui mettent dans leurs compte-rendus qu'ils ont parcourus des vallons "sauvages" :-))))) Sauvage... avec le sentier balisé et bien calibré de 60 cm de large avec vue sur le village pittoresque et qui mène à l'hotel-restaurant d'altitude où il faut reserver sa place avec demi-pension et à portée d'helicoptère au cas où l'on se foule la cheville....
y'a surement plus de "wilderness" aux usa qu'en "Europe alpine" mais bon, c'est assez évident, puisque la densité de population moyenne aux Etats-unis (~30 habitant / km2) est 3 à 4 fois moins élevée qu'en europe alpine (~100 à 120 hab/km2). Et ça n'arrete pas d'augmenter.
Superficie constante.
Tojours plus d'êtres humains.
Toujours plus de pression sur l'agriculture.
Toujours plus de pression sur les ressources energetiques.
De moins en moins d'espaces "sauvages" (bon nous, en Europe, on s'en fout, on n'en a plus d'espaces sauvages...).
Je vois la vie l'avenir en rose...

C'est quand meme over-moche. ces mines ...

» Par tetof, le 11.09.2009

Mic'hel, +1.

» Par Bobo, le 11.09.2009

-1
"Save the planet, kill yourself!" comme dirait le slogan!

L'écologie ce n'est pas non plus la misanthropie! Il est illusoire d'imaginer des Alpes sans l'homme, la densité de population y est trop importante depuis trop longtemps, mais il faut plutôt viser un développement respectueux des activités humaines vis à vis des espaces naturels.

Mais le propos de l'article n'était pas la comparaison avec les Alpes. Les situations sont complètement différentes.

» Par Mic'hel, le 11.09.2009

ce n'est pas de la misanthropie de penser que la population humaines doit être controlée en rapport avec les ressources, l'espace disponible et la cohabitation avec les autres espèces animales et végétales. C'est du bon sens dont beaucoup de bien-pensants sont dépourvus.

Résumer le necessaire controle demographique à "save the planet, kill yourself", c'est vraiment affligeant de betise.

» Par tetof, le 11.09.2009

C'est vrai qu'il est beaucoup plus facile de s'intéresser aux problèmes des autres (sans les connaitre réellement) que de faire le ménage chez soi.
Pour ma part, je signe tout de suite pour retrouver dans des vallées des Alpes Française le wilderness que j'ai trouvé dans certaines vallées des Appalaches.

C'est effectivement du bons sens de penser que la population humaines doit être contrôlée en rapport avec les ressources, l'espace disponible et la cohabitation avec les autres espèces animales et végétales.

» Par Bobo, le 11.09.2009

Quel type de contrôle souhaitez-vous voir installé dans nos pays? La plupart des pays occidentaux tourne avec un taux de fécondité autour de 2 enfants par femme, ce qui déjà pose un certains nombre de problèmes sociaux (retraites etc). Et l'état de la nature n'a pas l'air de s'améliorer (ex la Russie et le Japon ou la situation démographique est grave).
Enfin, "save the planet, kill yourself", ce n'est pas de la bêtise, c'est de l'humour! ;)
Et pour voir des espaces sauvages en Europe, faîtes un tour en Suède-Norvège-Finlande! C'est magnifique.

» Par zoom, le 11.09.2009

Ce qui est formidable, c'est les américains qui comptent quand même pas mal d'organisations écolo parmi les plus puissantes du monde (avec l'Europe) et donnent des leçon d'environnementalisme a la planête entière, continuent à saccager leur propre environnement avec un entrain et une sauvagerie digne des pires dictatures du tiers monde...
C'est bien beau de dénoncer le massacre de l'Amazonie, ou la disparition des tigres, quand on n'est pas capable de sauvegarder les forets primaires du Nord Ouest du continent (USA, Canada), rasées à blanc, (ou pour ce qui nous concerne, de supporter 100 loups et 15 ours sur notre territoire par exemple...).

Aux USA peut être plus qu'en Europe (où il y a pas mal de gardes fous), et surtout pendant l'ère Bush, les considérations économiques du "big business" ont enfin pu se libérer un peu de ces considérations écologiques: détruisons rapidement, prenons ce qu'il y a à prendre pour quelques dollars vite gagnés (quick bucks pour les anglophones), et merde pour ceux qui en payerons les conséquences sur le long terme, le profit boursier aura été préservé.
Ce mode de fonctionnement très "far west" est assez ahurissant à constater dans un pays aussi riche au XXIe siècle. C'est vrai que les Européens ont fait pareil dans les siècles qui ont précédé (déboisement, mines à ciel ouvert, etc) mais il est temps d'apprendre de nos erreurs non ?
Ceci dit, les USA sont un pays formidable où il reste beaucoup de place et d'espaces très sauvages. Mais sans changement de mentalités, leur destruction pourrait aller très vite...

» Par Olivier R, le 11.09.2009

Bon les gars, vous savez pour trouver des matières premières, il faut creuser la terre. La question c'est comment on le fait. Quelles sont les garanties qui sont données par l'industriel dans la préservation /réhabilitation du site et comment on contrôle l'industriel. Il y a des sites miniers ou de carrière en France qui sont très bien réhabilités, d'autres qui le sont moins. Il y a meme des anciennes carrières qui deviennent des zones protégées. Il y a aussi des anciennes mines qui continuent allègrement à polluer nappes et cours d'eau (Cf Guyane), souvent par absence de controle ou de moyens pour le faire.

Le pb là c'est qu'il s'agit de charbon, une matière qui n'est plus dans l'air du temps ; il est temps de passer à autre chose, je suis bien d'accord. Enfin les Francais ont attendu l'épuisement de leurs ressources en charbon pour en arrêter -non sans mal - l'exploitation). Et rien ne dit que nous ne serons pas tenté d'exploiter un jour nos petites ressources "dormantes"...

Enfin moi au delà du charbon ce qui me choque dans cette histoire, ce n'est pas la soi disante fin du wilderness (désolé on est là c'est un fait et puis en amérique y a de la place), c'est l'absence apparente de contrôle et de contraintes. Après, il faut bien faire des trous qq part.

» Par Michel Denizot, le 12.09.2009

On dirait qu'Obama va s'atteler au probleme
http://www.reuters.com/article/rbssEnergyNews/idUSN1129300620090911

» Par Baltringue, le 12.09.2009

je suis d'accord avec tetof : regardons chez nous avant de critiquer les autres.

On est pas foutus d'accepter 100 loups ou 15 ours... alors bien sur ici, tout le monde aime les loups et les ours... Mais si les reserves intégrales dans les calanques sont créées, tous les skitouriens grimpeurs vont hurler, evidemment !

l'ecologie, tout le monde est pour. Sauf quand ca dérange ses propres habitudes.

» Par Etienne -H-, le 12.09.2009

C'est quand même délirant cette dérive prise dans cette discussion: qui a lu dans l'article la moindre comparaison USA -France?
Qui a lu les ricains sont des gros dégueulasses qui détruisent leur environnement alors que les français sont vertueux? Ce n'est vraiment pas le propos, mais bon.

» Par Bobo, le 12.09.2009

Et oui aucune comparaison...

» Par Mic'hel, le 13.09.2009

Moi j'aime bien les comparaisons. ça permet d'avoir un point de vue plus large sur une question.

» Par Etienne -H-, le 17.09.2009

Dans le même genre mais en pire il y a aussi l'exploitation des sables bitumeux de l'Alberta.
Mais bon il doit y avoir des ours par là aussi...

» Par tetof, le 17.09.2009

>>Mais bon il doit y avoir des ours par là aussi...
C'est certains. Tout comme il est probable que les zones protégés des 5 parcs nationaux de cet état ont une superficie plus importante que tous les parcs nationaux français.

» Par Pïerre, le 17.09.2009

C'est quoi le rapport avec la choux-croute ?

On se désole sur l'exploitation des sables bitumineux de l'Alberta et tu nous sors une comparaison vaseuse entre les parcs de l'Alberta et les parcs français (densité de population quasiment 20 fois plus grande en France). C'est un peu du bullshit to histoire...

» Par Mic'hel, le 17.09.2009

"On se désole sur l'exploitation des sables bitumineux de l'Alberta"

bah ça sert à faire du pétrole et de l'essence pour mettre dans la voiture et aller faire du ski et du vtt où on veut, quand on veut. C'est plutot bien, non?

» Par tetof, le 17.09.2009

>>
tu nous sors une comparaison vaseuse entre les parcs de l'Alberta et les parcs français (densité de population quasiment 20 fois plus grande en France)
>>
Ben oui, c'est bien le problème : une densité de population tellement importante que nous avons détruit toute la wildreness depuis des décennies/siècles. Je ne connais pas Alberta mais il est certains qu'il y a des ours et qu'il reste des zones sauvages. Mais l'essentiel n'est pas d'avoir de la wilderness mais de pouvoir prendre l'air en faisant du VTT ou du ski.

» Par Pïerre, le 18.09.2009

Ouais, si on va par là, ça sert aussi à s'éclairer, à se chauffer, à faire fonctionner les ordis, à faire circuler les bus, les trains, etc. etc. donc c'est vraiment génial...

Ce qui est aberrant dans ce truc c'est que c'est une extraction qui coûte très cher, qui est très couteuse en énergie et que ça ne sert qu'à repousser de quelques années une échéance inéluctable, celle de la fin du pétrole. Tout ça au lieu de se tourner vers d'autres énergies.
Accessoirement ça bousille des régions entières, mais bon le Canada c'est vachement grand, donc on s'en fout...

» Par Mic'hel, le 18.09.2009

"ça ne sert qu'à repousser de quelques années une échéance inéluctable, celle de la fin du pétrole. Tout ça au lieu de se tourner vers d'autres énergies."

[mode humoir noir on]

Comme le charbon dans les Appalaches?

[mode humour noir off]

» Par tetof, le 18.09.2009

>>>
Accessoirement ça bousille des régions entières, mais bon le Canada c'est vachement grand, donc on s'en fout...
>>>
on s'en fout pas. Mais étant donné que nous bousillés toute l'Europe depuis quelques décennies, nous ne sommes pas les mieux placés pour faire la morale. A fortiori si une grande partie des matières premières de notre économie sont importés.

» Par squal, le 18.09.2009

J'adore !
C'est parce qu'on a fait des conneries (que l'on reconnait aujourd'hui) qu'il faut fermer sa gueule et laisser les autres faire de même !!!
Aujourd'hui on sait que c'est nimp alors on tente (enfin certains) de préserver ce qu'il reste. Alors franchement raisonner en disant qu'on est mal placés pour faire la morale... Ben c'est stupide au possible et preuve que l'Humain n'a rien compris ! On est terrien avant tout et donc quelque soit la connerie faite sur Terre, elle aura une influence sur notre écosystème (à plus ou moins long terme).
C'est aussi simple de pointer du doigt en disant c'est pas bien ce qu'ils font que de ne pas tenter d'ouvrir les yeux à ceux qui ont des peuax de banane devant.

Le pire dans la vie ce n'est pas de faire une connerie, mais c'est de ne rien faire/dire pour empêcher l'autre de la faire.

» Par tetof, le 21.09.2009

Squal,
Nous continuons de faire comme dans le passé. Les matières premières faisant tourner notre modèle économique sont importés pour la quasi-totalité. Ne crois tu pas que balayer devant sa porte serait autrement plus efficace de faire la leçon à d'autres ? A moins que cela n'ait changé récemment, je n'ai pas l'impression que la France (et les français) soit à la pointe pour réduire l'usage des énergies fossiles dans les transports.

» Par squal, le 21.09.2009

Bien entendu je grossissais le trait volontairement.
Nous sommes loin d'être irréprochables, mais bon pour la production d'énergie la France à fait le choix du nucléaire (encore une fois ça peut se discuter). Certes on créé des déchets difficlement traitbles, mais aujourd'hui une usine comme la Hague recycle à 96% ces déchets.

Après comme tu le dis on a fait ce choix en France par contrainte car plus de charbon chez nous. Ce qui n'est pas le cas des US chez qui ça revient moins cher d'exploiter le charbon de la manière décrite dans l'article.

En gros ce que je voulais dire, c'est qu'aujourd'hui on sait que le charbon/pétrole/gaz c'est vraiment plus la voie à suivre... Nous en France on cherche à passer à autre chose car on n'a pas le choix (on n'en a plus, ça coûte cher de l'acheter aux autres et surtout on est dépendants). Par contre des pays comme les US ayant le choix et en connaissance de cause préfèrent la solution économique et non "environnementale" (certainement comme nous si on avait encore cette ressource en quantité sur nos terres).

Enfin c'est pas grave quand il n'y aura plus rien à exploiter ils feront comme nous. Sauf que le CO2 produit durant tout ce temps aura fait son mal.

C'est bien là qu'on se rend compte que c'est pas gagné l'histoire :(

» Par Mic'hel, le 21.09.2009

Euh squal, le nucleaire en france, c'est l'arbre qui cache la foret. le nucléaire ne fait pas fonctionner les tracteurs dans les champs pour produire de la nourriture (on ne peut pas manger le nucleaire directement ;o) dans les champs, ni les voitures et les camions lesquels qui circulent sur lesquels quasiment toute l'economie (le tourisme dans le queyras, par ex. ) et la société sont basées. Moins de petrole (à moyen terme) et le charbon retrouvera (pour un temps au moins) son heure de gloire.

Et pour info, on a encore du charbon en france mais il n'est économiquement pas compétitif par rapport au prix du petrole (enfin, ça c'était y'a dix ans, quand le baril etait à environ 10 dollar le baril) et par rapport à d'autres pays.
On a pas fermé les houillères de lorraine (ma region d'origine) par pénurie de charbon.

» Par squal, le 21.09.2009

Mic'hel je n'ai pas parlé des transports :wink: Car là on est bien d'accord qu'aujourd'hui on est tous pareil (les pays bien entendu). Le pétrole est le roi !

Pour la ferneture des houillères c'est bien sûr surtout dû aux coûts de revient élevé (j'englobais ça dans il n'y en a plus... désolé de ce raccourci :oops:) . Mais je doute qu'on revienne en arrière pour cette exploitation. C'est tellement inhumain pour nous aujourd'hui avec des risques sanitaires à long terme que l'on se posera des questions pour y aller. Sinon on fera des machines qui creuseront profond.

Le problème je trouve dans tout ça, c'est qu'on se pose pas la question du coût énergétique nécessaire à la production ou l'extraction des ces matières premières... Mais seulement le coût financier !!! Et c'est là que je me dis que la taxe carbone sera à long terme une bonne chose pour ce qui est de limiter l'utilisation des matières premières productrices de CO2. Le hic c'est qu'on va en développer d'autres pour toujours compenser le "besoin de plus" sans se poser la question de l'utilité au final...

Loin de moi l'apologie de la décroissance car faut pas être extrémiste ultime (mêm si ça serait l'idéal). Par contre la raison suffit déjà. Exemple pourquoi vouloir une bagnole qui consomme 20l au 100km alors que j'ai la même (volumes utiles identiques), moins puissante, moins tape à l'oeil mais qui fait du 5l au 100km :roll: . Bienvenu dans le monde du "bling bling" :P.

Et ça, ça va pas être facile à changer... Mais bon faut toujours espérer.


VTT de montagne