Accueil > Actu > Nature et Ecologie > La neige de culture pèse sur l'eau et la biodiversité

La neige de culture pèse sur l'eau et la biodiversité - Nature et Ecologie

 
+11
13 votes

La neige de culture pèse sur l'eau et la biodiversité

Proposé par Jeroen le 02.01.2009, publié le 04.01.2009 :: www.lemonde.fr :: 434 vus :: 294 clics :: 3 commentaires :: Nature et Ecologie

Les flocons tombés en abondance sur les massifs montagneux - où les niveaux d'enneigement sont parmi les plus forts enregistrés depuis cinquante ans - ne peuvent masquer une tendance lourde : dans les domaines de moyenne et de basse altitude surtout, la poudre blanche est de plus en plus rare. Au cours du dernier demi-siècle, l'épaisseur de la couche de neige a diminué de 1,5 cm par an en moyenne dans les Alpes et, à  1 500 mètres d'altitude, la saison blanche a été écourtée d'une demi-journée par an. Avec le réchauffement en cours, les modèles des climatologues prévoient qu'en 2050, la période d'enneigement sera réduite d'un à  deux mois en moyenne montagne, et de plusieurs semaines sur les cimes plus élevées »

Commentaires

» Par Edelweiss, le 02.01.2009

le prix d'un mètre 3 coûte 1,00 euro, et que pour accèlérer le processus de transformation, je connais une commune qui balance des bactéries dans l'eau de la ville!
Les installations sont financées à 70% par le conseil...

» Par arzakh, le 04.01.2009

L'article du Monde a beau être à charge, son titre utilise néanmoins l'appellation "contrôlée" par les promoteurs de la neige ARTIFICIELLE. Un exemple de plus de la novlangue en plein essor...

» Par manu38, le 08.01.2009

"Une étude portant sur plus d'une centaine de stations dotées de canons à neige, souligne que cette eau est puisée pour moitié dans des retenues artificielles aménagées à cet effet - des "retenues collinaires" alimentées par des ruisseaux ou par pompage -, mais aussi, pour 30 %, dans les cours d'eau eux-mêmes et, pour les 20 % restants, dans les réseaux d'eau potable. Même si les cas de pénurie d'eau sont restés rares jusqu'à présent, cette situation "risque de conduire à des difficultés d'approvisionnement pendant la saison hivernale, au moment où les cours d'eau sont à l'étiage et où la fréquentation touristique des stations culmine", s'alarment certains experts."
C'est bien d'être honnête quand même.


VTT de montagne